Proche et Moyen Orient cours complet.pdf


Aperçu du fichier PDF proche-et-moyen-orient-cours-complet.pdf - page 6/8

Page 1 2 3 4 5 6 7 8



Aperçu texte


Histoire thème 2 – Grandes puissances et conflits dans le monde depuis 1945

L2 – Proche et Moyen Orient après la guerre froide (1991 -2017)
Comment expliquer que la région demeure un arc de crises malgré la fin de la guerre froide ?

I Le Moyen-Orient, une région symbole du « nouvel ordre mondial »
Pour les EU post-guerre froide, le « nouvel ordre mondial » doit être fondé sur le respect du droit
international : c’est à ce titre qu’une intervention internationale met fin à l’occupation du Koweït par l’Irak
en 1991 (1ère guerre du Golfe).

C’est aussi au MO que l’islamisme se développe : les organisations (Hesbollah libanais, Hamas palestinien
ou Al-Qaïda) qui rejettent la présence occidentale voient leur influence grandir.

C’est encore au MO que les EU prennent le tournant de l’unilatéralisme (politique étrangère qui refuse toute
concertation avec des alliés) : en 2003, la 2ème guerre du Golfe abouti à la destruction du régime de Saddam
Hussein en Irak.

II Le Moyen-Orient, une région stratégique
Le Moyen-Orient dispose de l’essentiel des réserves de pétrole : avec l’approche du peak oil, l’enjeu
pétrolier devient plus important et explique en partie la 1ère guerre du Golfe.

Mais l’eau est aussi une ressource essentielle soumise à une forte pression au MO : les barrages turcs
sur le Tigre et l’Euphrate inquiètent la Syrie, l’Irak et la Jordanie ; de la même façon, la maîtrise de la
ressource hydrique du Golan est essentielle pour Israël.

La région se nucléarise : Israël dispose non-officiellement de la bombe et les iraniens chercheraient à s’en
doter.

III Le Moyen-Orient, une région toujours instable
Les accords d’Oslo, signés entre Palestiniens et Israéliens grâce au EU en 1993, ont constitué une chance
pour la paix : ils ont permis la naissance d’une Autorité palestinienne autonome, prélude à la naissance d’un
Etat. Cependant, l’assassinat de d’Ytzhak Rabin en 1995 à paralysé le processus de paix.
Les implantations de colonies israéliennes dans les territoires occupés suscitent une série de révoltes
palestiniennes (2nd intifada de 2000), qui provoquent en retour des interventions de l’Etat hébreu au Liban
(2006) ou à Gaza (2009).

Page 5