On doit être lucides .pdf


Nom original: On doit être lucides.pdf
Auteur: MMC

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2018 à 19:16, depuis l'adresse IP 86.213.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 193 fois.
Taille du document: 55 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


On doit être lucides : les forces favorables au progrès social ont été défaites lors de leurs
derniers combats et en particulier lors de la bataille menée par les cheminots pour la
défense de leur statut.
Les causes de cet échec sont multiples mais l’une est manifeste, c’est l’absence de
solidarité active du monde du travail. C’était pourtant la bataille-mère ; si elle avait été
gagnée, la porte restait verrouillée pour longtemps face à toute offensive de l’actuel
pouvoir dont on voit aujourd’hui clairement la fragilité.
L’importance capitale des enjeux n’a pas été suffisamment comprise et, en tous cas,
appréhendée avec une suffisante lucidité. Le prix à payer pour les travailleurs va en être
élevé !
Les fonctionnaires de l’éducation nationale dont l’engagement aurait pu faire changer la
victoire de camp commencent à régler la facture en tant qu’enseignants et bientôt en tant
que fonctionnaires.
Car de quoi s’agit-il en définitive ?
De la mise en application rigoureuse du programme de la religion néo-libérale sur lequel
a été élu Macron et qui impose la privatisation de l’éducation nationale qui, selon le
dogme, n’est pas un service public régalien. La destruction programmée à court terme
du statut des cheminots annonce à bas bruit la destruction du statut de toute la fonction
publique.
Cette conquête majeure qui avait vu le jour en octobre 1946, contenue dans le
programme du C.N.R, a transformé juridiquement et historiquement la situation des
travailleurs dont elle est une application majeure. Par ce statut, le travailleur sort du
marché du travail ; il n’est plus payé pour ce qu’il fait mais pour ce qu’il est. Car il
possède un grade conforme à la reconnaissance officielle de ses compétences. On est
donc au-delà de l’emploi salarié qui n’achète que la force de travail.
Il y a donc une garantie juridique attachée à la personne qui le met à l’abri du chômage,
de l’instabilité de l’emploi, de l’arbitraire et de la servilité !
Héritiers idéologiques des penseurs de la régression sociale, les opulents larbins de
l’actuelle classe dominante se prostituent pour maintenir à tout prix le privilège qu’elle
détient : l’hégémonie qu’elle possède sur l’emploi qui est la raison d’être de son pouvoir.
Bien qu’important, l’argent n’est que secondaire !
Ils ont reçu pour mission de livrer bataille et de la gagner. La destruction du statut de la
fonction publique constitue la reconquête d’une hégémonie complète entamée par les
résultats des luttes ouvrières de l’après-guerre qui, compte tenu de la liquidation récente
du code du travail, va nous ramener plus d’un siècle en arrière.
Les yeux nécessairement s’ouvriront à tous ceux qui se sont pensés hors d’atteinte et qui
bientôt verseront des larmes amères sur leur propre sort.
Raymond Bessède


Aperçu du document On doit être lucides.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01898319.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.