Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Errare humanum est, perseverare diabolicum .pdf


Nom original: Errare humanum est, perseverare diabolicum.pdf
Auteur: Jean-Pierre

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/11/2018 à 03:58, depuis l'adresse IP 90.79.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 64 fois.
Taille du document: 76 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Errare humanum est, perseverare diabolicum
Jusqu’où va aller la destruction de l’Eglise Byzantine par Constantinople ?
Qu’attendent les Eglises Byzantines pour réagir face aux agissements de celui
qui sous prétexte de disposer d’une préséance d’honneur, agit – contrairement
aux canons de la tradition byzantine – à la manière d’un Pape.
Il n’aura pas suffi à cet évêque de provoquer de graves remous dans l’Eglise
orthodoxe en voulant reconnaître des mouvements schismatiques contre une
Eglise canonique reconnue par ses sœurs dans ce litige ukrainien :
https://theologie-et-questions-disputeses.blogspot.com/2018/10/il-aura-dechirela-robe-sans-couture.html il lui faut maintenant dissoudre l’Archevêché des
églises orthodoxes russes en europe occidentale : https://orthodoxie.com/lepatriarcat-oecumenique-vient-de-dissoudre-larcheveche-des-eglises-orthodoxesrusses-en-europe-occidentale/
Ces agissements qui ne sont que les prémices sans doute d’autres actions,
détruisent non pas seulement le principe de collégialité propre à la tradition
byzantine, mais aussi, si j’ose dire, l’âme de l’Eglise Orthodoxe au plan
spirituel, et sa structure au plan visible.
Il est une urgence pour les Eglises Byzantines de réagir, il leur échet de dire et
juger si l’évêque de Constantinople doit être déposé, faisant droit notamment au
51° canon de Saint Basile le Grand (troisième lettre) énonçant : « De ce que
tout clerc qui a fauté subira la déposition :A propos des clercs, les canons
parlent d'une manière indéterminée, ordonnant que les clercs fautifs ne subiront
qu'une seule peine, la suspense de leurs fonctions, soit qu'ils occupent un grade
dans la hiérarchie, ou qu'ils accomplissent un service qui ne comporte pas
l'imposition des mains. »
Toutefois, l’Eglise Byzantine en sa collégialité, envisagera-t-elle de se
prononcer face à l’attitude « césaro-papiste » de l’actuel évêque de
Constantinople, ne pas le faire sera entériner une modification fondamentale de
la tradition byzantine, mais c’est l’Histoire qui apportera sa réponse.

Jean-Pierre BONNEROT


Aperçu du document Errare humanum est, perseverare diabolicum.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF errare humanum est perseverare diabolicum
Fichier PDF le patriarcat de constantinople  est il encore orthodoxe
Fichier PDF il aura dechire la tunique sans couture
Fichier PDF il aura dechire la robe sans couture
Fichier PDF fichier pdf sans nom
Fichier PDF h6dnj1k


Sur le même sujet..