Italie Homme nouveau .pdf


Nom original: Italie_Homme_nouveau.pdfTitre: Microsoft Word - Italie_Homme_nouveau.docx

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / macOS Version 10.14.1 (assemblage 18B75) Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/11/2018 à 20:31, depuis l'adresse IP 88.169.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 136 fois.
Taille du document: 390 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Document 1 : affiche de l’exposition à
l’occasion des dix premières années
accomplies de la « révolution fasciste »
1933
Éloge de la force et de la virilité guerrière
(casque) de la « révolution fasciste ». Les
visages sont des blocs qui évoquent les
traits de Mussolini, l’expression est froide
et déterminée.

Document 2 : Statue d’athlète du Foro italico
Mussolini, fin des années 1920
Ces 64 statues hautes de 5,50 mètres de hauteur
sont offertes par les régions italiennes, et
représentent chacune une activité sportive.

Document 3
« L’Italie mussolinienne a utilisé l’événement sportif à dessin de propagande dès la fin des années
vingt. Le Duce lui-même, autoproclamé premier sportif d’Italie, est immortalisé par la presse,
tantôt en escrimeur, en motocycliste ou en cavalier […]. Des stades monumentaux symbolisant la
rhétorique fasciste sont construits dans toute la péninsule [italienne]. […]
En magnifiant l’image d’un Homme nouveau au service de la nation, le sport fasciste s’oppose au
sport bourgeois, symbole de la réussite individuelle. Ainsi le sportif, tel un soldat, défend
l’honneur et le prestige de son pays sur la scène diplomatique internationale. […]
L’homme nouveau, selon Mussolini, doit vivre dans un état de guerre permanent, les femmes
quant à elles doivent rester au foyer en se confinant à leur destin de mère. Le port constant de
l’uniforme, les défilés, l’exercice et la bonne forme physique, en un mot la virilité, sont nécessaires
pour lutter contre l’ennemi. À travers l’activité sportive se cristallise l’idée d’un État nouveau,
énergique. [Le sport] représente aux yeux du fascisme un instrument […] servant à véhiculer une
image dynamique et agressive du peuple italien. »
Jean-Pierre Favero, « La place du sport dans la propagande fasciste à travers la presse et le
cinéma, son impact chez les immigrés italiens de France » dans Science sociales et sport, n°6,
2013.


Aperçu du document Italie_Homme_nouveau.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


italiehommenouveau
journal 1
04 les totalitarismes et la guerre
sans nom 2
italiearrivee
italieculte

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.214s