Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



ANAINF 29 11 2018 1ere crise .pdf



Nom original: ANAINF 29 11 2018 1ere crise.pdf
Titre: Diapositive 1
Auteur: nicolas mezouar

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office PowerPoint® 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/11/2018 à 12:51, depuis l'adresse IP 79.92.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 215 fois.
Taille du document: 254 Ko (16 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


EPILEPSIE ET CRISES CONVULSIVES

Dr Nicolas Mezouar

DÉFINITION :




Crise d’épilepsie :
Survenue transitoire de signes et/ou symptômes
dus à une activité neuronale anormale excessive
ou synchrone dans le cerveau
Epilepsie :
Pathologie cérébrale caractérisée par une
prédisposition durable à générer des crises et par
les conséquences cognitives, comportementales,
psychologiques et sociales de cette condition.

ORIENTATION DEVANT UNE CRISE
D’EPILEPSIE


S’agit il bien d’une épilepsie ?

S’agit il d’une crise symptomatique aigue ?
 S’agit il d’une première crise ?




S’agit il d’une crise habituelle chez un patient
épileptique connue ? Ou d’une crise inhabituelle
par sa présentation, sa durée, ou sa répétition
chez un patient épileptique connue ?

S’AGIT IL BIEN D’UNE


ÉPILEPSIE

Eliminer les diagnostics différentiels :

?

S’AGIT IL BIEN D’UNE


ÉPILEPSIE

?

Eliminer les diagnostics différentiels :










Hypoglycémie
Syncope
Migraine avec aura
Accident ischémique transitoire
Mouvements anormaux non épileptiques
Troubles du sommeil
Troubles psychogènes (attaque de panique ou crise
non épileptique psychogène)

S’AGIT IL BIEN D’UNE


ÉPILEPSIE

?

Caractériser au mieux les manifestations
cliniques:







La durée, noter l’heure de début et de fin de la crise
et de la phase post-critique
Noter les symptômes présentés et leur chronologie
(valeur localisatrice), circonstances de survenue
Altération de la conscience ou non, amnésie de
l’épisode
Anamnèse la plus précise possible
(patient/entourage) : ATCD personnel ou familiaux,
les traitements pris ou arrêtés récemment
Demander au patient ou à son entourage de filmer les
symptômes si besoin

CRISE SYMPTOMATIQUE AIGUE

?

S’AGIT IL D’UNE CRISE SYMPTOMATIQUE AIGUE ?


Causes métaboliques :









Hypo ou hyperglycémie
Hyponatrémie
Hypocalcémie ou hypomagnésémie
Hyperuricémie
Hypercréatininémie

Causes toxiques :





Alcool (sevrage ou intoxication aigue)
Autres toxiques (cocaine,MDMA…)
CO

S’AGIT IL D’UNE CRISE SYMPTOMATIQUE AIGUE ?


Causes médicamenteuses :



Sevrage (benzodiazépines, hypnotiques,
antiépileptiques)
Introduction récente :
Antidépresseurs
 Antipsychotiques
 Antibiotiques (Betalactamines, Quinolones)
 Anticholinergiques


Traumatisme crânien
 Eclampsie si grossesse


S’AGIT IL D’UNE CRISE SYMPTOMATIQUE AIGUE ?


Toutes affections du cortex cérébral peut entrainer de
l’épilepsie :


Pathologies neurovasculaires +++:







Pathologies infectieuses :





Accident vasculaire cérébraux ischémique ou hémorragique
Hématome sous dural, hémorragie sous arachnoidienne
Encéphalopathie hypertensive ou postérieure réversible

Méningo-encéphalite
Abcès

Pathologies inflammatoires :



Encéphalite auto-immune
Sclérose en plaques



Tumeurs



Pathologie dégénérative,


ex : Alzheimer

CAT DEVANT
Recommandations SFN
2015

UNE PREMIÈRE CRISE D’ÉPILEPSIE
Suspicion de crise
d’épilepsie

Interrogatoire
Examen clinique

Diagnostics
différentiels

Crise symptomatique
aigue ?

Bilan biologique :
- Glycémie
-Ionogramme sanguin, urée,
créatinine, Ca²+, Mg²+
+/- Toxique ou alcoolémie
+/- CPK si crise >4h

Imagerie
Cérébrale

ECG
systématique

EEG dans les
plus brefs délais

Si pas d’hospitalisation :
Consultation, IRM
cérébrale +/- EEG

Recommandations SFN 2015

IMAGERIE CÉRÉBRALE AUX URGENCES :

CRISE CHEZ UN PATIENT ÉPILEPTIQUE

CONNUE




Crise inhabituelle par sa présentation clinique, sa durée
prolongée ou sa fréquence :
=> Eliminer une crise symptomatique
=> Rechercher un facteur favorisant
Crise habituelle :
 Rechercher

un facteur favorisant
 Observance
 Introduction de traitement
 Fièvre
 Toxiques : OH , etc
 Manque de sommeil / Hygiène de vie
 Eliminer un diagnostic différentiel
 Si pas de signes de complications ,RAD et reprise du suivi

COMMENT CHOISIR ?






















Phénobarbital = gardénal
Valproate de sodium = dépakine
Phénytoïne = dihydan
Carbamazépine = tégrétol
Ethosuximide = zarontin
Vigabatrine = sabril
Tiagabine = gabitril
Gabapentine = neurontin
Lamotrigine = lamictal
Topiramate = épitomax
Oxcarbazépine = trileptal
Lévétiracétam = keppra
Prégabaline = lyrica
Zonégran = zonisamide
Lacosamide = vimpat
Eslicarbazépine = zébinix
Pérampanel= fycompa

CHOIX THÉRAPEUTIQUE
Type d’épilepsie :

Profil du patient :

Généralisée :
Lamotrigine
Valproate de sodium
Lévétiracétam

Femme en âge de procréer /grossesse :
Lamotrigine
Lévétiracétam
Contre indication au Valproate de
sodium

Focale :
Carbamazépine
Lamotrigine
Lévétiracétam
Oxcarbazépine

Personnes agées :
Lamotrigine
Gabapentine

Tolérance
Effets secondaires
Interactions
enzymatiques

ATCD psychiatriques :
Lamotrigine
Valproate de sodium
Carbamazépine
A éviter : lévétiracétam

MESSAGES CLÉS

Epilepsie maladie vs symptômes
 Début focale = Epilepsie focale = Lésion cérébrale
jusqu’à preuve du contraire
 Eliminer les diagnostics différentiels : syncope,
hypoglycémie, crise non épileptique psychogène
 Eliminer une crise symptomatique aigue devant
toute première crise
 En l’absence d’hospitalisation prévoir une
consultation, une IRM cérébrale +/- EEG si non
fait en urgence.



Documents similaires


anainf 29 11 2018 1ere crise
epilepsie et pertes de connaissance breves 15
les antiepileptiques pr dine 1
igas valproate
epilepsie et pertes de connaissance breves 18
epilepsie et pertes de connaissance breves 16


Sur le même sujet..