43 Echos du 17 bis 122018 .pdf



Nom original: 43 Echos du 17 bis 122018.pdfAuteur: UAICF

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Publisher 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/12/2018 à 15:28, depuis l'adresse IP 81.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 245 fois.
Taille du document: 7 Mo (24 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA REVUE D’INFORMATION DU COMITÉ UAICF EST

n° 43—décembre 2018

ECHOS DU 17 BIS
Jarny

Un concours de haut-niveau

Découvrez aussi :
les évènements à venir
la vie de nos associations
un zoom sur les manifestations passées

Echos du 17 bis n° 43

1

Au revoir Régis

Nous voici déjà en décembre, et les fêtes de fin
d’année ne sont plus très loin. Bientôt, c’est Noël !

Régis est entré au club des
Modélistes Châlonnais UAICF
en 1999, au début de sa retraite.

Comme chaque année, les fêtes de Noël sont
attendues avec impatience par petits et grands.

Il a pris la fonction de trésorier l'année suivante et
la quitte en 2015 pour devenir président.
En 2010, il a pris le poste de délégué du comité Est
à la commission technique nationale UAICF de
modélisme et patrimoine ferroviaire.
Tout au long de cette période, il a participé a de
nombreuses expositions, en France et en Italie,
liant de nombreuses relations.
Le comité Est perd un homme profondément
humain passionné par le modélisme.
Qu’il repose en paix.

Sommaire

EDITO

C’est avec une grande tristesse
que le comité a appris le décès
de Régis Cloix survenu le 12
novembre 2018, à 70 ans.

3 évènements à venir
3. Premier championnat interregional de scrabble
3. La SACL organise son 59e salon
4. A Nouvion-sur-Meuse et a Noisy-le-Sec
4. Concours de l’APDFL

5 patrimoine
5. A la decouverte des archives du personnel SNCF

6 activités découverte
6. La pate polymere : une matiere a decouvrir
7. Le yoga Ashtanga

Entre cadeaux de Noël, sapins illuminés, dîners de gala et décorations de fête, la même féérie se renouvelle chaque année, pour
notre plus grand bonheur.
Noël est proche ! Dans la capitale et ailleurs, les illuminations
ont investi les places, les avenues exhibent fièrement leurs
décorations et les vitrines regorgent d'idées de cadeaux en tout
genre ! Pour un peu la crise serait presque oubliée ! C'est la dernière
ligne droite avant les festivités !
Année 2018 :
Le printemps 2018 a marqué l’histoire sociale et le monde ferroviaire
de la SNCF. Malgré un conflit social de près de quatre mois soutenus, ni la Direction, ni le gouvernement ont fléchi.
Année 2019 :
Cette année 2019 s’annoncera très difficile pour notre entreprise :




P. 8 vivre sa passion
8. De La Lyre a la Music Academy International

10 évènements Zoom
10. 37e rassemblement UAICF de scrabble
12. De Chalons a Compiegne
12. Les varietes a Rennes
13. Salon national des arts creatifs a Lyon
14. Jarny : un concours haut-niveau

16 vie des associations
16. Rencontre photographique autour d’une ecluse
18. L’Harmonie de Vaires et des cheminots
20. Les cheminots roller d’Alsace
20. Pause musicale a La Reunion
21. Une journee particuliere
21. Photo club SNCF de Noisy-le-Sec
22. L’harmonie SNCF et les Cigognes d’Alsace

22 détente
22. Sudoku
23. Les recettes d’Agnes

Comite UAICF Est
9 rue du Chateau-Landon- 75010 Paris
01 42 09 78 55 - SNCF : 715 563
courriel : uaicfest@gmail.com
Retrouvez nous sur
www.uaicfest.fr
en flashant ce code
et suivez-nous sur

Revue imprimée par nos soins
Directeur de la publication : Jean-Jacques Haffreingue
Rédaction : Joël Castel - Michel Le Bourlout - Martine
Beaudoin - Serge Goyot
Maquettiste : Emilie Doucet

2

avec la fin du recrutement au STATUT des futurs cheminots
de la SNCF.
avec la disparition des CE, DP, et CHSCT.
la mise en place des nouveaux Comités Sociaux Économiques
(CSE).

Des négociations à peine appliquées ou digérées que d’autres se profilent déjà pour fin 2020 :



négociation portant sur les modalités de désignations des
salariés (contrat de travail transféré)
négociation portant sur les garanties sociales (salariés
transférés)

Toutes ces négociations ! Quelles seront les retombées sur nos associations ? Aussi, les associations représentent-elles un atout premier
pour la SNCF ?
Elles ne sont pas seulement le lieu d’engagement des bénévoles mais
des espaces hybrides où cohabitent salariés, bénévoles et volontaires. Les associations font ce que l’état ne peut faire seul le plus
souvent. Elles tissent le lien social indispensable à la nation.
Elles le font souvent avec de petits moyens et la grande volonté
de l’engagement.
Pour le Nouvel An qui s’annonce, chacun adressera ses vœux aux
êtres qui lui sont chers, à sa famille, à ses amis. Quant au Père Noël,
nous savons bien qu’il ne peut plus passer chez tout le monde…
Des vœux, j’en ai également pour nos associations du comité
Est, en espérant vraiment qu’ils puissent se réaliser !
Les membres du bureau et du conseil d’administration du comité Est
vous remercient de la confiance que vous leur accordez et souhaitent
à toutes et à tous de joyeuses fêtes de Noël et de fin d’année.
Jean-Jacques Haffreingue
Président du comité UAICF Est
Echos du 17 bis n° 43

ÉVÉNEMENTS A VENIR
Premier championnat interrégional de scrabble
Le premier championnat interrégional de scrabble organisé par le comité UAICF Est et l’association Scrabble
UAICF de Châlons-en-Champagne et
de Fagnières aura lieu les samedi
6 et dimanche 7 avril 2019 à Troyes.
Ce championnat est ouvert à tous
les passionnés de scrabble, licenciés,
qu’il soient cheminots ou non, adhérents à l’UAICF ou non.
Durant ces deux jours, trois parties
homologuées seront prévues au programme : deux le samedi après-midi
et une le dimanche matin.
Pour clôturer ce championnat, une
visite guidée de la vieille ville de
Troyes sera organisée le dimanche
après-midi.

Pour vous inscrire, il faut contacter
le comité UAICF Est ou télécharger
la fiche d’inscription sur le site du
comité UAICF Est : www.uaicfest.fr
rubrique bibliothèque/manifestations
……………………………
Bernadette Millot

Tarifs*





joueurs adhérents UAICF : 60 €
joueurs non UAICF : 65 €
accompagnants : 80 €
joueurs (uniquement présents
aux parties) : 20 €

* forfait : diner du samedi 6, nuitée du

samedi 6 au dimanche 7 en chambre
double - possibilité de chambre simple,
supplément : 15 €

La SACL organise son 59e salon
Après une année d’absence, la Société
artistique des cheminots lorrains affiliée à l’UAICF organise en partenariat
avec le Comité d’établissement cheminots Lorraine, son 59e salon qui se
tiendra les 8 et 9 décembre à l’ancienne brasserie La Chope, accès côté
place de la gare (place du Général de
Gaulle) en gare SNCF de Metz.
Le salon sera ouvert au public :
 le samedi 8 de 14 h 00 à 19 h 00
 le dimanche 9 de 14 h 00 à 18 h 00.
Cette exposition de peinture placée
sous l’égide du Directeur régional
SNCF mobilités Grand-Est rassemblera
les artistes adhérents à la SACL ou à
d’autres associations de l’UAICF.
L’invité d’honneur en sera l’aquarelliste Gérald Camillini, membre de la
SAGE (Société d’aquarelle du GrandEst), qui se présente comme suit :

Echos
Echosdu
du17
17bis
bisn°n°43
43

« C’est un vieil artiste immigré russe
qui m’a fait découvrir la peinture lorsque j’étais enfant. Je passais des
heures à le regarder peindre et écouter ses explications. Il m’a transmis
son plaisir de peindre. J’ai découvert
l’aquarelle depuis une trentaine d’années et j’ai participé à de nombreux
salons et gagné plusieurs prix.

Pour de plus amples renseignements,
n’hésitez pas à contacter :
Robert Hemmerstoffer
06 71 30 88 26
robert.hemmerstoffer@wanadoo.fr
……………………………
Agnès Capitaine

Tous les aspects de l’aquarelle me fascinent ; je suis toujours dans l’expérimentation et la recherche technique.
Pour moi il n’y a pas de sujet tabou. La
nature, les personnages, les marines,
les pays lointains et actuellement les
reflets dans les vitrines sont le fil conducteur de mes inspirations. Je ne
m’impose pas de règles strictes et
adapte la technique en fonction du
sujet choisi. »

33

ÉVÉNEMENTS
En bref
 A Nouvion-sur-Meuse
Le Club maquettes nouvionnais et Les Amis des
rotondes et ateliers de Mohon vous invitent à
un week-end « Portes ouvertes » dans leurs locaux
du Foyer Social SNCF, rue Maurice Lasalle à Nouvionsur-Meuse (08) les 15 et 16 décembre 2018.
Horaires :
samedi 15 de 10h à 17h30
dimanche 16 de 10h à 17h
Exposition de modélisme ferroviaire, matériels
ferroviaires, documents, plans, photos, vidéos…
De quoi ravir tous les ferroviphiles…

 A Noisy-le-Sec
Le Photo-club SNCF de Noisy-le-Sec organise :
 une exposition au bistrot la Popote à Noisy-leSec (93) du 19 février au 31 mars 2019,
 la Grosse Expo 2019 du 18 au 26 mai 2019.
Le Photo Club et des élèves de l'école Carnot
participeront à cette exposition. Des photographes du club accompagnés des professeurs
des écoles aideront ces jeunes auteurs dans
leurs initiations. Plus d'information début 2019.

Le chemin de fer
de l’origine à nos jours
Voici la dernière et quatrième série de questions du concours
organisé par l’ADPFL, les trois autres sont parus dans nos deux
numéros précédents.

Quatrième série


Qu’appelle-t- on "wagon poche" ?

2.

A Hendaye et Cerbère, gares frontières entre l’Espagne
et la France, une société privée a été chargée de procéder aux opérations de changements d’essieux suite aux
différences d’écartement entre les deux réseaux.
Comment s’appelle cette société ?

3.

Pendant un certain temps le langage populaire désigna
les autorails sous le vocable de "Micheline". Pourquoi ?

4.

Les locomotives, qu’elles fonctionnent à la vapeur,
au diesel ou à l’électricité, de même que les TGV ainsi
que toutes les rames automotrices sont équipées de
sablières. Pourquoi ?

5.

Les BB 9200, 9300, 9400, circulant sous 1500 volts
en gros le sud de la France) et les BB 16000 circulant
sous 25 000 volts (le reste) avaient un surnom. Lequel ?

Les réponses sont à envoyer avant le 31 décembre 2018 à :
ADPFL
M. René Vigreux
24 rue des marronniers
57580 Rémilly
Parmi les réponses reçues, seront sélectionnées celles qui
présenteront l’explication la plus juste et la plus détaillée.
Seront aussi pris en compte le vocabulaire, l’orthographe et
l’expression.
Un jury se réunira en janvier 2019 afin de sélectionner les
gagnants et décerner les récompenses.
Pour toute demande de renseignements, adressez un courriel
à rene.vigreux.39@orange.fr
03 87 64 67 98

4

Echos
Echos du
du 17
17 bis
bis n°
n° 43
43

PATRIMOINE ARCHIVES
A la découverte des archives SNCF du personnel
Lors des JEP (Journées Européennes du Patrimoine) les 15 et 16 septembre
dernier, SNCF a ouvert les portes de nombreux sites notamment celui du
centre national des archives du personnel de SNCF à Béziers (34).
Par Martine Beaudoin
Installé dans l'ancien SERNAM, le site
accueille les visiteurs depuis quelques
années et organise une exposition
autour d'un thème. Cette année, les
femmes dans les chemins de fer sont à
l'honneur avec ce titre : « Femmes,
nées au XIXe siècle, dans l’univers
du rail ». L'occasion de découvrir, à
travers des documents d'archives
uniques, le parcours de femmes, nées
au XIXe siècle, embauchées pour travailler dans un univers masculin par
excellence, celui du rail.
Depuis une vingtaine d'années, les
archives des dossiers du personnel
sont conservées ici. Le centre emploie
une dizaine de personnes et dépend
du SARDO (Service Archives et Documentation) comme d’autres entités
du groupe SNCF : Le Mans pour les
archives historiques et Saint-Denis
pour la médiathèque.
Dans les lieux de stockage du centre,
on découvre plus de 800 000 dossiers
de carrière, des dossiers de pension et
des registres du personnel cheminot
sur :






les employés des anciennes
compagnies de chemins de fer
constitutives de SNCF (Est, AlsaceLorraine, Nord, Ouest-Etat, ParisOrléans puis Paris-Orléans-Midi,
Paris-Lyon-Méditerranée)
les personnels SNCF (cadres
permanents, auxiliairescontractuels, cadres supérieurs)
les personnels des réseaux
d’Afrique du Nord.

1 500 000 dossiers sont conservés
dans les 8 000 mètres linéaires de travées numérotées selon un système
d'archivage.
Echos du 17 bis n° 43

Dans les boîtes d’archives, on peut
retrouver la « fiche carrière » du plus
ancien agent né en 1789 et entré à la
compagnie du Nord en 1848, ainsi que
celle de la première femme née en
1824.
Le centre d’archives a quatre missions,
les 4 C : Collecte, Classement, Communication, Conservation.
Depuis 2010, le centre de Béziers
utilise le logiciel d’archivage « Maitrise Archivage Informatisation Stratégique » connu sous le nom de MAIS
qui permet de mémoriser sur microfilms les renseignements conservés
dans les dossiers. Ils concernent
l’agent et tout ce qui se rattache à sa
vie professionnelle et personnelle.

Vue des archives (photo SARDO)

Présentation de documents collectés :






registres,
boîtes de microfiches,
dossiers de carrière avant 1971
et après 1972,
dossiers de pensions,
fiches carrière.

Quant à l’exposition sur les femmes
dans les compagnies de chemin de fer,
elle est placée à l’entrée du bâtiment
dans une grande salle où sont exposées de nombreuses affiches et documents sur table.
Tout visiteur a la possibilité de formuler une demande de recherche auprès
du personnel sur un dossier d’ancêtre.
SNCF
Centre d'archives multirégional
Rue du Lieutenant Pasquet
34500 Béziers
archives.beziers@sncf.fr
Photos : Martine Beaudoin

5

ACTIVITÉS

DÉCOUVERTE

ZOOM sur deux disciplines originales
La pâte polymère : une matière à découvrir !
À l'Association artistique des cheminots d'Alsace, nous abordons
cette discipline en faisant des bijoux.
Après un bracelet shamballa (confection de perles à partir de
cannes), puis un collier de type « Torque », nous avons organisé
une troisième séance. Le sujet proposé était un médaillon de style
Mandala. Mais les créatrices qui ont participé à cette activité se
sont un peu détournées en ornant leur médaillon selon l'inspiration du moment... Toujours est-il que le résultat est honorable.
Leur confection peut paraître simple au premier coup d'œil, mais
elle nécessite beaucoup de minutie et pas mal de temps.
La première étape est exclusivement consacrée à la confection :
le support (une médaille - diamètre de 3,3 cm) a été garni d'une
pâte noire. Après sa mise en place - en veillant à l'équilibre de
la masse par rapport au support - le décor a été entamé. Tous
les points destinés à l'ornement sont découpés à l'aide d'un
emporte-pièce. En partant d'un point central, les points suivants
devaient être placés autour, en changeant de taille et de couleur à
chaque cercle.
La taille de ces points était si réduite qu'il fallait les prélever à l'aide
d'une pointe de lame - même pour les « grands » - et les poser sur
le médaillon en évitant de les abîmer, de les faire tomber... Ce fut
souvent le cas au début. La persévérance a payé puisque de beaux
médaillons ont été réalisés, même s'ils étaient hors sujet : des
points se sont transformés en pétales et feuilles pour finir en
fleurs.
La seconde phase est abordée. D’abord, la cuisson pendant trente
minutes à 110°. Après un refroidissement complet (à l'aide d'un
bain d'eau froide pour stopper la cuisson), les médaillons sont
ensuite séchés, puis vernis, puis enfilés avec les tours de cou
compris dans le matériel fourni.
Cet atelier a été très intéressant, les explications de l'animatrice
claires, un moment de bonheur pour les participantes. Vivement la
prochaine séance !
……………………………
Noëlle Fréquelin
Association artistique des cheminots d'Alsace

6

Photos : AACA
Photo du haut : médaillon de style Mandala
Photo du milieu : ensemble de médaillons
Photo du bas : collier type « torque » et boucles d’oreille
Echos du 17 bis n° 43

Le yoga Ashtanga
Ce style de yoga, conçu et transmis par
Sri Krishna Pattabhi Jois (1915-2009)
aussi appelé Guruji, consiste à synchroniser le souffle avec une série progressive de postures et mouvements
toujours pratiqués dans un ordre spécifique. Son but est d'améliorer la santé
physique et mentale de qui le pratique,
à savoir : gain de force, de souplesse et
d'endurance, gestion du stress par la
maîtrise de la respiration.
Une séance classique se divise en
quatre parties, toujours dans l'ordre
suivant :





dix salutations au soleil
une séquence de postures debout
des séries de postures au sol
une séquence de fin

A part les séries de postures au sol,
toutes les autres séquences sont communes à tous les niveaux de pratique,
que l'on soit débutant ou yogi confirmé. Concernant les séries, elles sont au
nombre de six qui correspondent à six
niveaux de difficulté croissante.
La première série est celle qu'on
apprend pour débuter et, déjà, sa
pratique améliore la santé sur le long

terme. On la surnomme Yoga Chikitsa
soit yoga pour la santé ou thérapie par
le yoga. La seconde, de niveau intermédiaire, nécessite plusieurs années de
pratique de la série précédente avant
de s'y attaquer. Elle sert à purifier le
système nerveux grâce, notamment, à
un grand nombre d'inversions : équilibres sur la tête et/ou les mains. Enfin,
les séries 3 à 6 requièrent un niveau de
force très élevé. Elles se pratiquent
lorsque les deux premières ont été
maîtrisées en intégralité.

Ce style de yoga est considéré comme
dynamique car les positions ne sont
pas maintenues très longtemps. Cinq
respirations s'enchaînent pour la plupart de façon fluide, les unes après les
autres. Par contre, le système cardiovasculaire est mis à rude épreuve pour
qui n'a pas encore l'habitude de cette
pratique.
……………………………
Georges Wallerand
Studiorail

À 12 ans, il assista à une démonstration
de yoga dans son collège. Cela l’incita
vivement à en apprendre davantage sur
cette pratique ancienne. Il était si excité par cette découverte qu'il se leva très
tôt le lendemain matin pour rencontrer
l'impressionnant maître qu'il avait découvert la veille, Sri Tirumalai Krishnamacharya, l'un des yogis les plus réputés du XXe siècle.

Qui était Pattabhi Jois ?
Il naquit en période de pleine lune de
juillet 1915, à Kowshika, dans un petit
hameau situé à 150 km de Mysore dans
l'État de Karnataka, au sud de l’Inde.
Son père était astrologue et prêtre dans
ce village peuplé de près de soixante-dix
familles dont celle de Guruji riche de
neuf enfants. Dès l'âge de cinq ans,
comme la plupart des brahmanes,
il étudia les rituels Védas et hindous.

Echos
du du
17 17
bisbis
n° n°
43 43
Echos

Plus tard, il déménagea à Mysore pour
étudier au collège de Sanskrit dont il
devint l’un des professeurs
et fut invité par le Maharaja à créer une
section de yoga. Il continua ses études
aux côtés de son
gourou, Krishnamacharya, pendant 25 ans et enseigna cette méthode durant plus de 60
ans.

7

7

VIVRE SA PASSION
De La Lyre à la Music Academy International
La Lyre vous présente deux jeunes musiciens qui, après être passés dans ses rangs, ont rejoint le célèbre
centre musical de Nancy. Maintenant, ils poursuivent leur passion pour la musique en formant un duo et un
trio que vous retrouvez sur beaucoup de scènes musicales.
Par la Lyre cheminote et municipale de Chalindrey

De Coco à Co&Jane
En mai 2010, Corentin Péchiné était
un petit bonhomme habillé en
Arlequin qui époustouflait tout un
public par son solo de Santana lors du
spectacle « La Lyre fait son cirque » !
Pour trouver sa place au sein de
l’orchestre, il étudie le saxophone.
Dans les rangs de La Lyre jusqu’en en
2016 pour le Délirium Psychédélic
Orchestra, il commence à collaborer
avec des groupes professionnels.
Mais la composition est son véritable
objectif. Alors, avec Jeanne, encore
tous deux lycéens, ils forment un duo
bien connu et apprécié dans la
région. Ils peuvent répéter et enregistrer à l’auditorium de La Lyre. Leur
répertoire est fait de reprises qu’ils
s’approprient et interprètent à leur
image, et de compositions inédites.
Bac en poche, Corentin poursuit ses
études au sein de la MAI de Nancy,
dans le cursus de la composition et
se forme, jusqu’à « vivre le truc le
plus ouf de notre vie » avec Audition
secrète sur M6, « une vraie surprise,

Sur les premières
images de ce
musicien bien
décidé à devenir
un « pro », prises
en décembre
2005, sa guitare
est plus grosse
que lui !
8

Photo Label 6&7

une vraie chance ». Une expérience
unique pour laquelle il leur a fallu se
rendre disponibles à 100%, un stress
« aussi à 100%, même si c’est pour
la bonne cause… ». Avec le secret
absolu 6 mois durant, parfois « on
se demandait si c’était bien réel… »
jusqu’à la délivrance, cette nuit
d’août quand, à 4h du matin, Pascal
Nègre et Julien Creuzard leur offrent
leur contrat !
Un énorme challenge, surtout pour
le second épisode où il fallait chanter
« en tête à tête » face aux producteurs, avec la vision directe de leurs
yeux, de leurs réactions… Une évolution encore, puisque si certaines de
leurs reprises étaient leurs seuls titres
en français, désormais, leurs compositions seront dans la langue de
Molière.
Depuis peu, leur premier titre
Châteaux de sable pour lequel ils ont
pu participer aux arrangements, est
disponible sur Youtube, Facebook,
Spotify… et fait son petit bonhomme

de chemin sur les ondes des radios
régionales (Champagne FM, Radio
100%) et à la télé, sur W9 et M6
Music.
Entre écriture et interviews, entre
compositions et répétitions, entre
promotions et prestations (à la
foire de Châlons-en-Champagne…), ils
tiennent à répondre aux nombreux
messages qu’ils reçoivent. Mais les
amoureux ont la tête sur les épaules
et, s’ils espèrent bien que « cela va
marcher », ils savent qu’il faut travailler dur pour se faire une place.
Co&Jane : un joli duo à suivre, dans
l’attente d’un album !

Co&Jane
Clip Les châteaux de sable sur
https://www.youtube.com/
watch?v=s0FmcRXcJlA

Echos du 17 bis n° 43

LA MUSIC ACADEMY
INTERNATIONAL
La Music Academy International
est considérée comme l’une des
premières écoles d’enseignement
musical en France. Fondée en
1981 sous l’appellation Centre
musical créatif de Nancy
(CMCN), le centre prend le nom
de Music Academy International
en 1996.

Tiré du site OBS

De Flo à OffBeat Space
Florian Le Cam, entré à la Lyre en
2006, s’est rapidement fait une place
au sein du pupitre de percussions. Il a
passé dix années au sein de la Lyre,
dont six en tant que batteur principal
de l’orchestre d’harmonie.
Avec d’autres musiciens issus de l’école
de musique Sorcière, il
crée un groupe plein
de punch qui assure
les animations locales,
comme les feux de la
Saint-Jean, Black Bird,
ou encore Magic, des
noms qui chantent aux
souvenirs de La Lyre. Son énergie
booste les interprétations de reprises
de variété-rock françaises ou internationales. Et c’est toujours un régal de
voir son jeu de baguettes : tous ont en
mémoire le concert de percussions en
2015 et son stupéfiant solo acrobatiquement musical !
Quand il quitte La Lyre en 2016, c’est
pour intégrer l’école de batterie
Dante Agostini1, première école européenne de batterie, dont il obtient
le 1er prix à Paris, en niveau supérieur,
puis le CESMA (Certificat d’enseignement supérieur des méthodes Agostini) en juin 2017. Ce diplôme lui ouvre
la porte de l’enseignement. Cependant, le rêve de toujours de ce jeune
homme discret, mais qui s’exprime
comme pas deux avec ses baguettes
dans les mains, est une carrière de
batteur.
Echos du 17 bis n° 43

La rentrée de septembre 2017
l’amène à la Music Academy International de Nancy, dont, en juin de cette
année, il sort major de promotion de
la 69e session. « Je suis allé à la MAI
dans le but de former un groupe professionnel » dit-il. Et c’est dans cette
école prestigieuse que « Flo » rencontre Tiphaine Lapel et Paul Robert.
Ensemble, ils forment le groupe
OffBeat Space avec au répertoire des
reprises rock (Led Zeppelin, The
Police, The Beatles, Téléphone, Muse,
Royal Blood,...) touchant toutes les
générations et des compositions originales de rock alternatif en français.
Avec ce trio « percutant », Florian
espère suivre sa route vers le monde
de la musique, tout en ne refusant
pas, à l’occasion, des collaborations
avec des professionnels comme ce
fut le cas le 24 août dernier aux
« Musiques en Champagne » avec
Joshua Cook.
Ils se sont produits tout l’été dans
la région (Chauffourt : fête de la
Jaunotte, Festi’Mardi à Langres,
Villegusien-le-Lac : fête de l’été…) et
ont de nombreux projets.
1

Ce centre rassemble plus de
120 intervenants : musiciens,
techniciens, pédagogues.
Les professeurs sont tous des
professionnels en activité qui
travaillent auprès de grands
artistes français ou internationaux. Les promotions sont limitées à environ 200 élèves par an,
sélectionnés après audition dans
un objectif de qualité.
La formation est proposée
sur des périodes d’un an
(année scolaire), autour de
différents cursus :
 la MAI : cursus instrumental





en guitare, basse, batterie,
clavier,
la Pop Academy : cursus
en chant,
la Jazz Academy,
en partenariat avec
le conservatoire de Nancy,
music prod : formation
en production de la musique,
en techniques du son,
musique de Film :
composition musicale
pour la Vidéo.

En parallèle des cursus annuels,
la Music Academy International
propose différentes sessions de
stages de musique, notamment
pendant les vacances scolaires,
et des masterclass d’exception.
Dans une classe de maître,
tous les étudiants observent et
écoutent l'expert et pédagogue
qui s'occupe d'un étudiant en lui
donnant des conseils pour mieux
interpréter un morceau choisi.
Site : www.maifrance.com/mai1617

Dante Agostini (1921-1980) est un batteur
et pédagogue français d'origine italienne.

OffBeat Space
https://offbeatspace.wixsite.com/
offbeatspace
Photos : La Lyre

9

EVENEMENTS

ZOOM

37e rassemblement Scrabble UAICF
Ce rassemblement, ouvert à tous, a eu lieu à Armeau dans l’Yonne. Il a été organisé de main de maître par
Bernadette Millot et son équipe. Maryse Devigne qui participait pour la première fois à ce tournoi nous
résume ses six jours passés en Bourgogne.

Jeudi 13 septembre

de Bourgogne s’impose pour une dégustation de plusieurs vins blancs et
Arrivée de tous les participants dans rouges accompagnée de gougères. Le
l’après-midi, puis visite du village soir, de nouveau du scrabble avec la
vacances Cap France situé au bord de première partie du tournoi en paires.
l’Yonne avec une piscine, des terrains
de pétanque et une belle terrasse. Les Samedi 15
chambres refaites ou neuves dans de
nouveaux bâtiments en bois sont très Journée consacrée au scrabble avec
agréables.
deux parties, matin et après-midi, ce
qui laisse du temps pour jouer à la
Le premier repas est pris et permet pétanque ou se promener le long de
de faire connaissance grâce aux l’Yonne, sur le chemin de halage très
grandes tablées et à l’apéritif accompagné des gougères bien locales.
La soirée sera intéressante et drôle
grâce au diaporama et aux commentaires de Martial, un animateur du
centre.

agréable, le beau temps étant au
rendez-vous pendant tout le séjour.
Le soir, une partie de Times up2 avec
trois équipes nous fera bien rire. Et
pour terminer en beauté cette journée, une surprise nous attendait en
allant à Villeneuve-sur-Yonne voir un
son et lumière projeté sur l’une des
portes de la ville. C’était un joli conte
attendrissant.

Vendredi 14

10

Le matin, nous commençons le tournoi en cinq parties1 avant de partir
pour une visite guidée de la belle ville
d’Auxerre avec notre guide Didier.
Avant de rentrer pour déjeuner au
village, un arrêt dans une cave de vins
Echos du 17 bis n° 43

Dimanche 16
Le matin, départ pour la Fabuloserie,
un musée crée par Alain Bourbonnais
ouvert en 1983 pour abriter sa collection d’art hors-les-normes (art brut)
dans le joli petit village de Dicy.
Visite en deux parties. Tout d’abord
le musée de plein air (jardin habité)
avec une jolie balade autour d’un
étang à la découverte des nombreuses sculptures, girouettes, tableaux et divers objets et surtout le
magnifique et très étonnant manège
de Petit Pierre3. Ensuite, visite de
la maison musée avec de nombreuses
œuvres très variées et les étonnants
personnages d’Alain Bourbonnais :
les Turbulents.

À 18h30, Bernadette nous annonce
le palmarès des deux tournois avec
remise de récompenses pour les trois
premiers, pour les ramasseurs et
les arbitres et aussi le tirage au sort
L’après-midi nous permettra de faire de nombreux lots. Ce palmarès fut
la quatrième partie de scrabble, suivi d’un pot de fin de séjour bien
puis pétanque, belote, lecture… sympathique.
pour s’achever avec la deuxième et
dernière partie en paires en soirée.

Lundi 17
Dernière partie du tournoi de
scrabble en cinq parties. L’après-midi,
visite très instructive de l’escargotière située à Armeau près de notre
village vacances. Maintenant, on connaît le cycle de vie de l’escargot, ses
prédateurs, les différentes espèces et
la façon de les préparer. Cette visite
se termine bien sûr par une dégustation de différents produits à base
d’escargots accompagnée d’un verre
de Chablis.

SUR LE PODIUM
Tournoi homologué

1. Marie-Claire Robin
2. Chantal Blanc-Brude
3. Françoise Comte
Tournoi en paires
1. Chantal Blanc-Brude et
Françoise Comte
2. Michel Cognaux et
Gilberte Fritte
3. Jacky Delaitre et
Micheline Déon

La soirée se termine avec un loto
animé par Rémi, le directeur du
village avec des surprises très drôles
pour les lots mais aussi de bonnes
bouteilles ou produits régionaux.

Mardi 18
Le dernier jour nous fait quitter le
village Cap France afin de rejoindre la
ville de Joigny pour une visite guidée
en partant des quais pour aller tout
en haut près des anciens remparts
avant de redescendre sur les quais. Et
ce fut l’heure du dernier déjeuner
tous ensemble dans un restaurant de
Joigny.
Ce fut un beau rassemblement, avec
de belles rencontres, des visites intéressantes, deux tournois de scrabble
bien organisés avec aussi des cadeaux
pour chacun en souvenir (pot de
moutarde locale et set de table avec
des anagrammes). Nous avons également très bien mangé pendant tout
le séjour avec des spécialités.
Un grand merci à Bernadette Millot
et à toutes les personnes ayant participé à cette belle organisation.
……………………………
Maryse Devigne
Cheminote retraitée
Scrabble Loisir Cormeilles
1

tournoi joué en duplicate avec cinq parties
homologuées
2
jeu de société où chaque équipe doit deviner des personnalités notées sur les cartes
du jeu
3
Pierre Avezard (1909-1992) dit aussi « Petit
Pierre » est un créateur français d'art brut
Photos : Luc Tison-Lamontagne
Echos du 17 bis n° 43

11

ZOOM
De la musique aux variétés, des arts créatifs à la photographie, le comité UAICF Est a été dignement
représenté par ses associations à l’occasion des différentes manifestations nationales...

De Châlons à Compiègne…
L'harmonie En Avant les Jeunes de
Châlons-en-Champagne a participé du
30 juin au 1er juillet au festival
national d'harmonies à Margny-lèsCompiègne dans l’Oise, organisé par le
comité UAICF Nord. Elle représentait
l'ensemble des harmonies UAICF de la
région Est.
L'harmonie En Avant Les Jeunes s'y est
produite avec quatre autres harmonies
UAICF venant des différentes régions de
France, soit environ 200 participants,
pour présenter leur programme musical.
« Notre société a été l'ambassadrice de
notre ville et elle a porté haut les couleurs de l'UAICF Comité Est durant ces
deux jours » a souligné le président et
directeur de l'harmonie. Le conservatoire de musique et l’harmonie municipale de Margny ont aussi participé à la
fête.

Les trente musiciens de l’harmonie ont
été ravis et enchantés de leur week-end
musical et ont pu découvrir le centre de
vacances du CCGPF « Les Trois Doms »
à Montdidier (60) où tous les groupes
étaient hébergés. Le week-end s'est
achevé avec un dîner de gala convivial,
animé par les Zycos, l’harmonie de Margny-lès-Compiègne.

Notre harmonie a repris la route avec
beaucoup de fatigue mais avec de
grands souvenirs et se souviendra des
bons moments partagés ensemble.

……………………………
Fabrice Legrand
Photo : Fabrice Legrand

Les variétés à Rennes
Le comité UAICF Ouest a
accueilli ce 10 novembre,
dans le théâtre de la maison des
associations de Rennes, les quelques
soixante-dix artistes venus des régions
de France : Perpignan, Marseille, Niort,
Strasbourg, Nantes et Paris. Tout cela
dans la joie, la bonne humeur, dans une
ambiance sympathique, chaleureuse et
avec une organisation au top de l’équipe
de Rennes d’André Deroine.
Ce fut un spectacle de grande qualité
sous la houlette de monsieur loyal André
Tubert avec :








12

Tout le monde a apprécié la visite guidée
du vieux Rennes (avec le soleil) le
dimanche matin et bien-sûr les spécialités culinaires rennaises.
Un grand merci aux bénévoles et à l’ensemble des organisateurs qui ont œuvré
pendant ce week-end.
Rendez-vous pris pour le 23e Festival de
Variétés en octobre 2020 à Niort.

……………………………
Jean-Jacques Haffreingue

Arts et variétés de Paris-Est
Cercle des compagnons de l’illusion
Les Cheminots roller d’Alsace
Association des cheminots créoles
de Paris-Nord
Les Compagnons du rail
de Paris Saint-Lazare
L’Association des cheminots
niortais
Gare aux chants de Marseille
Groupe arts et variétés
de Perpignan
Stand allemand

Photos : Agnès Haffreingue

Echos du 17 bis n° 43

ZOOM
Salon national des arts créatifs à Lyon

Quatorze associations étaient présentes à
Lyon les 6 et 7 octobre derniers pour
participer à l'exposition nationale des arts
manuels. Lors de cet événement, les
sections du Cercle UAICF de Chalindrey et
de l'Association Artistique des Cheminots
d'Alsace de Bischheim représentaient le
comité Est.

Nombre d'entre elles ont trouvé une
réponse lors des démonstrations de
tournage et chantournage sur bois, d’art
floral, vitrail, mosaïque, peinture, cartonnage, tricot, crochet, quilling... les conseils, trucs et astuces ont été échangés
aux cours des nombreuses discussions.
Merci aux organisateurs pour ces deux
belles journées d'échanges et de bonne
humeur. Prochaine édition en 2021 dans
notre comité, le rendez-vous est noté.

……………………………
Pascale Berthelot
et Noëlle Frequelin
Stand allemand

Parmi les exposants, un stand de la fondation Famille des chemins de fer allemands invitée par les organisateurs.
Günter et Régina issus de la section artisanat de cette fondation, ont exposé du
bois sculpté, de la dentelle au fuseau, de
la sculpture, de la couture.
Cette exposition a été une véritable caverne d'Ali Baba des arts manuels. Tout
ce qui peut être modelé, coupé, collé,
soudé, noué, cousu, peint, cuit, poncé
que ce soit, le tissu, le bois, l'argile, la
céramique, le métal, le verre, les fleurs,
les fils, la laine… on y trouvait de tout.
Le plaisir des yeux a vite été supplanté
par la curiosité et les questions ont fusé :
quelle est cette méthode ? La colle
blanche est-elle adaptée ? Comment piquer les fleurs ? Et bien d'autres encore.
Echos du 17 bis n° 43

Photos : AACA - Noëlle Frequelin

13

ZOOM
Jarny : un concours de haut-niveau
Les 6 et 7 octobre derniers, le photo ciné club de Jarny a organisé pour la première fois le concours national
de photographie de l’UAICF. Il s’est déroulé dans la salle Jean Lurçat et à l’Espace Gérard Philipe, gracieusement prêtés pour l’occasion par la municipalité de Jarny.
Les neuf juges bénévoles, extérieurs à l’UAICF, professionnels
ou non de la photo ont œuvré
pendant près de six heures pour
départager les quarante clubs
participants. Les tirages papier,
couleur et noir et blanc, ont été
départagés par six juges dans la
salle. Le concours était divisé en
deux séries. Les 445 photos de la
1re série ont été jugées le matin et
les 513 de la 2e série l’après-midi.

Plus de
1400 photos
en compétition
Parallèlement, les trois derniers
juges étaient confortablement installés au cinéma pour assister à la
projection haute définition des
495 photos concourantes dans la
catégorie des images projetées.
Soit au total plus de 1400 clichés
comparés, évalués et classés.
Une dizaine d’adhérents du club
de Jarny ont assuré l’organisation
de ces deux journées, épaulés par
de nombreux autres photographes
de l’UAICF venus des quatre coins
de France pour participer à cet
évènement.

Sophie Filiponne
Thionville
1er prix « Noir et Blanc 1re série »
14

Plus d’une cinquantaine de passionnés étaient réunis pour partager ce moment, rythmés également par deux repas lorrains très
conviviaux propices aux belles rencontres et aux échanges.
……………………………
Audrey Lombard
Photo-ciné-club de Jarny
Echos du 17 bis n° 43

ZOOM

Eric Di Salvatore
Villeneuve-Saint-Georges
er
1 prix « Couleur 1re série »

Julien Beszlak
Jarny
2e prix « Noir et Blanc 2e série »

Roland Core
Jarny
2 prix « Couleur 2 série »
e

Echos du 17 bis n° 43

e

15

VIE DES ASSOCIATIONS
Rencontre photographique autour d’une écluse

En 2018, le club photo SNCF de
Sarrebourg a été chargé d'organiser
la cinquième rencontre interclub du
pays Sud Mosellan. L'idée de ces rencontres est née de la volonté de partager les bonnes techniques photos
ainsi que les formations diverses et
variées. Y sont invités les clubs photos sur un rayon de plus de 100 km
mais aussi les amis photographes afin
de leur faire découvrir nos clubs et
les inciter à nous rejoindre.
Ce rassemblement s’est déroulé dans
la Moselle, sur le site de l'arboretum
de Réchicourt-le-Château aménagé
pour servir de réservoir au canal de la

Marne au Rhin, dont un est toujours
utilisé pour la navigation marchande
et plaisancière.
Réputé pour son attrait touristique,
ce lieu de pêche vous accueille toute
l'année et permet de découvrir,
au long des différents parcours de
promenade, la richesse de sa faune
ainsi que son arboretum ouvert à
tout public. En amont, se trouve la
grande écluse construite de 1962 à
1965. Celle-ci a une hauteur de chute
variant de 15,45 à 16,10 m, selon le
niveau d'eau dans le canal et remplace six écluses plus anciennes.

Elle permet ainsi un passage de
bateau en trente minutes au lieu de
six heures auparavant. Cette écluse
est l'écluse française ayant la plus
grande hauteur de chute sur un
canal au gabarit Freycinet.
Le sas de l'écluse a une profondeur
minimale de 2,6 m, une largeur de
6 m et une longueur de 40 m. Un
volume d’eau de 3 800 m3 environ est
utilisé à chaque remplissage. À l'aval,
le sas est fermé par une porte levante
et à l'amont ce sont deux portes busquées de 20 m de haut qui assurent
la fermeture. Les portes et les vannes
sont manœuvrées par des vérins
hydrauliques commandés depuis une
cabine de pilotage.
Cette cinquième rencontre est la
seconde que notre club organisait.
Les conditions pour passer un bon
moment : un site pour un piquenique, un petit parcours pour une
marche photographique et quelques
centres d'intérêts historiques ou
visites artistiques. Pari réussi, il y
avait une dizaine de clubs représentés et une centaine de photographes.
L'année prochaine la sixième rencontre aura lieu à l'étang de Mutche
à Morhange, toujours en Moselle.
……………………………
Christian Dreyer

16

Echos du 17 bis n° 43

LE GABARIT FREYCINET
Dans les années 1870,
le ministre des travaux publics
Charles de Freycinet1 souhaite
développer les transports,
particulièrement le chemin
de fer et les voies d’eau. Sur
ces dernières, les marchandises
devaient pouvoir parcourir de
longues distances sans avoir à
changer de bateau pour traverser
des sas d’écluses de tailles
différentes. Un gabarit fut donc
créé pour faire passer une péniche
de 300 ou 350 tonnes.
Un projet de loi est proposé
le 5 août 1879. Aux termes de
cette loi, les canaux des lignes
principales de navigation
doivent présenter les dimensions
suivantes : une profondeur d’eau
de 2 m, une longueur utile2 des
écluses de 38 m 50, les écluses
larges de 5 m 20 et 3 m 70 de
hauteur libre sous les ponts.
Si la loi n’est votée qu’en 1881,
les ouvrages sont tels que
les constructeurs prennent des
dispositions afin de les anticiper.

Nouveau !
Le photo club SNCF UAICF de Sarrebourg est installé dans de nouveaux
locaux en gare de Sarrebourg (57)
depuis le 1er janvier 2018. L’inauguration a eu lieu le 18 octobre en
présence des élus du comité d’en-

treprise, de la Direction de la région
SNCF mobilité Alsace. Ce fut aussi
l’occasion d’organiser des portes
ouvertes pour les cheminots et
leurs familles ainsi que pour les
amis photographes d’autres clubs.

Suite à cette norme, de nombreux
travaux seront engagés à la fin
du XIXe siècle et au début du
XXe siècle pour moderniser
les canaux et harmoniser
la navigation fluviale. Le gabarit
Freycinet correspond maintenant
à la classe européenne de gabarit
pour les péniches.

1

Charles Louis de Saulces
de Freycinet (1828, 1923),
politicien et ingénieur français
2
la longueur des bateaux
Echos du 17 bis n° 43

photos groupe Vincent Berlocher club de Sarrebourg - photos grande écluse Charles Simonet club Luneville

17

ASSOCIATIONS

L’Harmonie de Vaires et des cheminots
En cette année commémorative du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, l’Harmonie de Vaires
et des cheminots se devait de rendre un hommage à tous les poilus qui ont combattu pendant ce conflit.
Elle a donc répondu présente, suite à la demande du professeur de musique du collège de Vaires, pour l’organisation d’un spectacle « la Guerre en musique ».
Cette manifestation a eu lieu le 11 juin
au théâtre de Chelles (77). Elle a
réuni, en plus de l’orchestre d’harmonie, un chœur de près de 130 enfants
venant des écoles primaire de Vaires
(niveau CM1, CM2 et 6e), une chorale
d’adultes de Chelles et un groupe de
jeunes musiciens composé de professeurs et d’élèves du collège. La troupe
du théâtre a pour sa part animé et
mis en scène le spectacle. Soit plus de
180 artistes sur scène.
Plus de 450 personnes étaient présentes pour applaudir tous les participants. Le spectacle a permis de retracer chronologiquement toute la première guerre mondiale par des petites
scènes de théâtre avec comme fil conducteur la musique de cette période.
L’harmonie a pu interpréter seule des
œuvres chantées par les poilus dans
les tranchées avec entre autres,
le Père la victoire en hommage à
18

Georges Clémenceau, Auprès de ma
blonde, chant de marche des régiments de champagne, le P’tit Quinquin, chanson de marche des soldats
du Nord ou It’s a long way to Tipperary écrit en 1912 qui suivit l’armée britannique pendant tout le conflit.
Ensuite, l’harmonie a interprété le
magnifique Castle house rag de James
Reese Europe écrit en 1914, musique
nouvelle pour l’époque en Europe. Ce
ragtime fut joué à Nantes par son
compositeur, militaire dans le 369e
régiment d’infanterie, lors du premier
concert de jazz joué en Europe.
Accompagné des chœurs, l’orchestre
a aussi présenté la Madelon, chanson
symbole de la guerre des tranchées, la
Madelon de la victoire écrite en 1918
par Lucien Boyer célébrant la fin de la
guerre ainsi que plusieurs couplets de
la Marseillaise.

L’investissement de l’Harmonie de
Vaires et des cheminots pour ces
commémorations ne s’est pas arrêté
à ce concert puisque le 8 septembre,
l’orchestre a participé au spectacle les
Lumières de la paix organisé à Melun
par le département de Seine-etMarne dans la cour d’honneur de
l’école de gendarmerie. Lors de cette
célébration orphéonique, plus de
350 musiciens et 500 chanteurs
venant de toutes les harmonies et
chorales de Seine-et-Marne ont interprété la Symphonie funèbre et triomphale et la Marseillaise avec chœur
d’Hector Berlioz.
……………………………
Christian Brigot

Echos du 17 bis n° 43

ASSOCIATIONS
Le programme de l’association pour  19 mai : grand concert annuel
l'année 2019 est déjà bien rempli :
avec la participation de la classe
de clarinettes du conservatoire
 20 janvier : concert du nouvel an
de Vaires.
avec invitation de l'Harmonie de
 23 juin : rassemblement
Mitry-Mory.
des quatre harmonies de la
communauté d'agglomération
de Paris - Vallée de la Marne.
 À la toussaint : rassemblement de

l'orchestre des jeunes de l'UAICF,
l’association est chargée de la
préparation de cet évènement très
apprécié de nos jeunes musiciens.
Sous la direction d'Olivier Bourlon,
l’orchestre se prépare pour assurer
des prestations de qualité. Grâce
à une convention signée avec le conservatoire de la communauté d'agglomération, il enregistre l'arrivée dans
nos rangs de jeunes musiciens. La
formation rajeunit, ce qui nous rend
optimiste pour l'avenir.
……………………………
 24 mars : rassemblement des

harmonies de la Seine-et-Marne.
 14 avril : concert avec l'harmonie

junior du conservatoire de Vaires.

Echos du 17 bis n° 43

Daniel Brigot
Président de l’association

James Reese Europe
(1880-1919)
Musicien,
compositeur,
chef d'orchestre,
il était
surnommé
aux États-Unis
The King
of jazz.
Engagé
volontaire
dans un régiment uniquement
composé de noirs, il se retrouve
à la tête du plus formidable
orchestre militaire américain
avec sa quarantaine de musiciens. Mais l’US Army
considère que la guerre est
une affaire de blancs. Sous
la pression des Français,
les Américains acceptent que
le régiment noir soit intégré à
une unité française.
Tiré de la vidéo :
www.ina.fr/video/CPD14002875/
Photos :
Harmonie de Vaires et des cheminots

19

ASSOCIATIONS
Les cheminots roller d’Alsace
Gala de fin d’année

Des Alsaciens, champions du monde

Du 5 au 8 juillet, s’est déroulée à Cork
(en Irlande) la World open en patinage
artistique sur roulettes. Au programme
danses en solo-couple-synchro…
Le club des Cheminots roller d’Alsace a
offert au Grand Est et sous les couleurs
de la ville de Bischheim et de l’UAICF
des titres de champion du monde artistique en patins à roulettes.
Marie Cécile et Didier tous
deux entraineurs du club
se sont qualifiés au titre de
champion du monde dans
leurs catégories.

Le palmarès des cheminots
roller d’Alsace
à la World open :
 Marie Cécile, championne

du monde en artistique, solo
et danse imposée
 Didier champion du monde
en artistique, solo et danse
imposée
 Marie Cécile et Didier
champion du monde en artistique danse couple.

Le 3 juin, le club clôturait sa saison
avec son gala de fin d’année au parc
des sports de la ville de Bischheim.
Plus de 300 personnes (parents,
amis…) ont pu apprécier les prouesses
des patineurs, de la plus jeune - 3 ans
- aux plus anciens - 62 ans. La soirée
était animée par Jean-Paul Kuntz de
l’orchestre Chrysalide sur le thème
des années 80.
……………………………
Jean-Jacques Haffreingue
Les Cheminots roller d’Alsace
Photos : les cheminots roller d’Alsace

Pause Musicale à La Réunion
Outre l’aspect musical du voyage
des 33 Sorciers, en février-mars derniers (voir l’article de La Lyre paru
dans le n°40), le séjour sur l’Île ensoleillée leur a offert de jolies rencontres, avec des élèves extrêmement attentifs et appliqués, des
maîtres et des animateurs habités
par leur mission…

Restent aussi en mémoire de très
belles retrouvailles puisque nous y
avons retrouvé, à l’Ermitage, Mme
Maryse Seuillot, sœur de Mme Claudette Schulbaum qui y habite depuis
40 ans, ou encore Anne-Claire P.,
ancienne clarinettiste de La Lyre,
des Métro (entendez Métropolitains) ou des « Zoreils » qui les ont

suivis pendant toute la durée du
séjour. Que de beaux souvenirs et
l’envie, pourquoi pas, de réitérer
l’aventure dans quelques années !
……………………………
La Lyre

Les trois orchestres
20

Echos du 17 bis n° 43

ASSOCIATIONS
Une journée particulière
Avec la volonté intersyndicale en
Lorraine, s’est tenue, ce 2 juin, au
stade de Pulnoy près de Nancy, une
journée particulièrement appréciée
de tous. C’était une initiative que le
CER Lorraine s’est attaché à parfaire
avec des activités diverses pour tous
et en famille. Ce grand moment fraternel a réussi à réchauffer les cœurs
malgré une conjecture particulière.
C’était pendant un jour de grève.

de visite… Une grande exposition
photo était présentée ainsi que du
modélisme animé par une section
jeune. Beaucoup de questions ont
été posées et la curiosité a été vive.
Les visiteurs ont bien apprécié les
magazines (Échos du 17 bis, Arts
cheminots). Un reportage photo de
cette journée servira au club photo
d’Épinal pour ses publications et publicités.

L’UAICF a su répondre présent, en
tenant un stand assez complet avec
une distribution de flyers, de cartes

Ceux qui le désiraient pouvaient se
faire prendre en photo. Comme le CE
était désireux que chaque personne

reparte avec son tirage, un nouvel
appareil polaroid a été acheté. Et
c’est environ deux cents photos sur la
journée qui ont été prises au format
10x15cm puis offertes.
Avec cet esprit convivial et cette notoriété, l’UAICF peut se réjouir car on
peut dire que l’on parlera encore
longtemps de cette journée.
……………………………
Frédéric Bouchahda
Photo ciné club UAICF Épinal
Photos : Frédéric Bouchahda

Photo-club SNCF de Noisy-le-Sec
Le photo-club SNCF de Noisy-le-Sec
a participé à la journée Noisy court
contre le cancer du 7 octobre 2018.
Des photos de personnes pratiquant
un sport étaient accrochées sur une
partie du parcours.

Le club reconduit son expérience
avec Unies Cités et Famille en harmonie (lire les Échos du 17bis n°42).
Il y a eu une forte demande de

renouvellement lors de la journée
des associations. Une approche plus
approfondie avec Handisport se fera
prochainement.

photo :
Club photo
de Noisy-le-Sec
Echos du 17 bis n° 43

21

ASSOCIATIONS
L’harmonie SNCF et les Cigognes d’Alsace

Créée en 1949 pour promouvoir
la culture alsacienne, l’association
l’Harmonie SNCF et les cigognes d’Alsace de Mulhouse est un groupe d’arts
et traditions populaires dont le répertoire est composé, d’une part, de
danses traditionnelles aux influences
francophones et germaniques (valse,
marche, polka, scottish, mazurka...)
et, d’autre part, de danses traditionnelles représentatives de métiers
d’autrefois (tisserand, tonnelier, moissonneur…). Elle est accompagnée des
musiciens de l’Harmonie SNCF créée
en 1911.
Les Cigognes d’Alsace sont en perpétuelle évolution, fruit des diverses
recherches effectuées par l’association dans les musées, les bibliothèques et les milieux cléricaux. Les

22

costumes portés lors des représentations sont confectionnés par un atelier « couture et broderie », partie
intégrante du groupe. Toujours dans
la diversité, une section d’arts manuels va être créée pour le cartonnage et le vitrail Tiffany.
Tout ce petit monde se retrouve à
la Maison des associations des cheminots de Mulhouse.
Si la musique, la danse traditionnelle,
les arts manuels vous intéressent,
contactez l’association en laissant vos
coordonnées et un message.
……………………………
Paul Zaglia
Président
06 21 02 63 98
Photos : Paul Zaglia

Echos
dudu
1717
bisbis
n°n°
4343
Echos

PETITS GÂTEAUX DE NOËL
(petits gâteaux au beurre)
Repos : 3 heures - Four 200°
Cuisson : 12 minutes
1.
2.
3.
4.

Mélanger le beurre, le sucre, les œufs et le sucre vanille afin d’obtenir
un mélange blanchâtre.
Ajouter la farine et laisser reposer au moins 3 heures au frais.
Etaler la pâte au rouleau sur 4 mm d’épaisseur et découper à l’emporte
pièce des formes diverses.
Dorer au jeune d’œuf et faire cuire sur une tôle beurrée pendant
12 minutes à four moyen 200°.

Ingrédients :







500g de farine
250g de sucre
250g de beurre
2 œufs
1 paquet sucre vanille
1 jaune d’œuf pour dorer

(Petits gâteaux aux amandes)
Repos : 24 heures – Four 200° - Cuisson 12 minutes

Ingrédients :

1.











2.
3.
4.
5.
6.

Mélanger le beurre légèrement ramolli, le sucre, les amandes moulues,
les œufs, la cannelle, le zeste de citron et le kirsch.
Travailler bien cette masse avec une cuillère en bois.
Ajouter ensuite la farine et laisser reposer pendant 24 heures au frais.
Le lendemain, étaler la pâte en une abaisse de 4 à 5 mm d’épaisseur
et découper diverses formes à l’emporte pièces (cœurs, étoiles...).
Les ranger sur une plaque beurrée et les dorer au jaune d’œufs mélangé
à un peu d’eau ou de lait.
Faire cuire à four moyen 200° pendant 10 à 12 minutes.

500g de farine
250g de beurre
250g de sucre fin
250g amandes moulues
Zeste citron
2 œufs
1 jaune d’œuf pour dorer
10g de cannelle en poudre
1 petit verre de Kirsch

(Petits gâteaux à la douille)
Repos : 1 heure – Four 200° - Cuisson 15 minutes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.

Sortir le beurre du réfrigérateur quelques heures avant de l’utiliser.
Mélanger le beurre, le sucre et le sucre vanillé en une pommade
blanchâtre.
Ajouter les jaunes d’œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf.
Incorporer la farine, les amandes et le Kirsch.
Tourner à la cuillère en bois jusqu’à obtention d’une pâte lisse
et souple.
Remplir une poche à douille cannelée et déposer des ronds, des « S »
ou des bâtonnets sur une plaque non beurrée.
Laisser reposer pendant une heure dans un endroit frais.
Faire cuire à four moyen 200° pendant environ 15 minutes
(ne pas faire brunir, ils doivent garder une couleur dorée).

Ingrédients :






200g de beurre
200g de sucre fin
1 paquet de sucre vanille
4 jaunes d’œufs
2 cuillères à soupe
de Kirsch
 125g amandes moulues
 350g de farine

BONNE PRÉPARATION ET JOYEUX NOËL
Agnès HAFFREINGUE

Echos
Echosdu
du17
17bis
bisn°n°43
43

23
23

24

Echos du 17 bis n° 43


Aperçu du document 43 Echos du 17 bis 122018.pdf - page 1/24
 
43 Echos du 17 bis 122018.pdf - page 3/24
43 Echos du 17 bis 122018.pdf - page 4/24
43 Echos du 17 bis 122018.pdf - page 5/24
43 Echos du 17 bis 122018.pdf - page 6/24
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


43 echos du 17 bis 122018 1
45 echos du 17 bis 2019 06
36 echos du 17 bis 062016
47 echos du 17 bis 2020 06
alsace champagne ardenne lorraine en avignon 2016
liste associations

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.193s