Giguet vol 1 text .pdf



Nom original: Giguet_vol_1_text.pdfTitre: La bible des septante en francais vol 1Auteur: Pierre GIGUET

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Digitized by the Internet Archive / Recoded by LuraDocument PDF v2.28, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/12/2018 à 23:01, depuis l'adresse IP 90.51.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 472 fois.
Taille du document: 28.4 Mo (717 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA

SAINTE BIBLE
TRADUCTION

DE L'ANCIEN TESTAMENT D'APRfiS LES SEPTANTE
ET DU NOUVEAU TESTAMENT D'APRES LE TEXTE GREG

PAR

P.

GIGUET

REVUE ET ANNOTEE

PAR LE REVEREND PERE

J.- A.

DULEY

DE 1,'ORDRE DBS FRBRE8 FRECHEUR8

TOME

I

LE PENTATEUQCE, JOSUE, LES JCGES, RUTH

PARIS
LIBRAIRIE V« POUSSIELGUE ET FILS
RUE CASSETTE, 27

1865

Digitized by

Google

,

ANGIEN TESTAMENT

PREFACE
Peu de personnes en France parmi les
,

la'iques

meme les plus lettr^s, connaissent k fond la
Ce

Bible.

livre des livres a place dans toutes les biblio-

theques, plutdt consulte que

La plupart Tou-

lu.

vrent aux passages c£16bres, et s'en tiennent Ik;
cependant,
avec suite

,

s'il

ils

arrive

sont

que quelques-uns

comme

monde inconnu, dont

ils

le lisent

transportes dans

admirent

la

un

magnifi-

cence. Quoiqu'il en soit, l'indifference generate
a et6 longtemps telle, que

Ton

s'est

contents de la

traduction tres-prosaique de Le Maistre de Sacy.

De nos

jours seulement, on en a reconnu l'insuf-

fisance; plusieurs se sont

mis k l'oeuvre, et de

louables travaux ont ouvert au public

,

etranger

aux langues anciennes, avec une forme plus
attrayante qu'autrefois
sor.
la

le plus inestimable tr£-

Mais tous ont pris pour point de depart-, soit

Vulgate

Jerome
cle.

,

l'a

,

soit le texte

composde

Nul n'a song£ a

,

en

h^breu
latin

,

sur lequel saint

du quatrieme

la version

sie-

grecque des Sep-

tante, tellement accreditee dans TEglise primitive

par

les

homines apostoliques et

les saints

Digitized by

Peres

Google

,!

:

VI

I

REFACE.

Orientaux, que, pendant quatre
regarde

comme

sifecles,

on eut

temeraire toute tendance a s'en

^carter.

Cette version se recommandait et se recom-

mande encore autant par

le

fond que par

la

forme. Quant au fond, nous ne pouvons mieux

en parler que
TOratoire

,

le

savant dditeur Morin

qui Fa traduite en latin ,

,

prGtre de

commence

annotee et publiee , au commencement du dixseptieme siecle,
Voici une courta analyse de sa preface
laquelle toutes leg assertions

que Ton va

,

lire

dans
sont

appuy^es de passages des saints Peres, discutes
et

coordonnes de maniere h donuer k ces asser-

tions le sceau de l'^vidence
«

ka traduction des Septante,

marquable surtout par

la

dit-il,

est re-

noblesse et Tutilite.

Combien d'bommes Sminents out consacr£ h son
£tude toute une yie en quelque sorte cachee
Mais l^dition du souverain Pontife Sixte-Quint (I)
se signaie entre tous leurs travaux

propre k affermir

fond

les divins

de magnificence
<(

On

sait

la foi

;

myst&res
le

;

nulle nestplus

nulle n'a penetr£ plus k
;

nulje

ne revet de plus

nom de Chretien.

avec quels soins Ptolem^e Phila-

delpbe, n6 environ 300 ans avant l'ere chrdtienne, a fait faire cette tres-celebre traduction
(1) Cette Edition,

vulgairement appcl6e Romaine, est celle que

nous avons suivie

Digitized by

Google

,

prAfach.

VII

de la Bible. Josephe et Philon

Les Apdtres
servis

de

hommes

et les

celle-lfc,

et

apostoliques se sont

non d'aucune autre; par

qu'Us ont eue en elle

foi

les ont racontes.

prfoeptes et sa doctrine

;

la

Us ont oonfirm£ ses

,

Us Font d^veloppee au

peuple dans leurs sermons et leurs homelies;
enfin, c'est elle seule qu'Us ont d^posde

au seiu

des Eglises , et confiee h la foi des £v6ques. JjQrs-

ceux-ci ont eu toute

quei

pour

facility

faire,

d'apres l'hebreu, une traduction nouvelle,

ont ajourne ce travail
divine,

etait

dtfmontrant

attendrait vainement
«

,

convaincus que

Non-seulement

une plus

celle-Jct

qu'on

d'ailleurs

Us

en

fidele.

l'Eglise chretienne, des sa

naissance, a regu d'elle les premiers soins d'une

nourrice et d'une mere, mais encore, de venue
enfant a la m&melle, elle n'a point bu, eUe ne
s'est

point nourrie d'autre

que du

lait

lait

de

la

parole divine

exprim£ de cette traduction

dissant, elle n'a pas en d'autre aliment
enfin

quand

elle

a £tendu

;

,

en granni

meme

ses bras sur Vnni-

vers.
«

En

effet

,

pendant pres de quatre cents ans

c'est^-dire jusqu'a saint

ent

Jes

Jerdme

,

nul oatbolique

traduire autrement que Favaient pres-

n'eflt os6

Septante

liques, et

(

comjne

;

le

toutes

les

versions catho-

t&noigne saint Augustin)

ii

y en eut une quantite presque innombrable,
furent toutes faites sur les Septante

:

cette tra-

Digitized by

Google

,,,

PREFACE.

VIII

duction fut l'index de toutes les versions, soit
latines,

barbares, et

soit

touche servant h
11 faut toutefois

les

comme

la pierre

examiner ou k

de

les corriger.

excepter de nouvelles traductions

grecques, que firent, avec grand apparat, en
haine des Septante et de la religion catholique
soit des apostats juifs, soit

des demi- Chretiens

h^retiques.

Nos

«

tres -saints Peres s'abstinrent des tra-

ductions faites de.cette maniere
qu'il

y en

Septante

Tous, autant

eut, crurent sainte la traduction des
ils la

;

(1).

crurent proph^tique

,

canonique

divine en toutes ses parties, inspirtiepar Dieu. Ils

d£clarerent partout,

en particulier comme en

public, qu'il n'y avait en elle rien de surabon-

dant; qu'il n'y avait rien d'ajoute ni d'efface,
rien enfin qui n'edt 6t6 dicte par une admirable
et proph^tique impulsion

du

Saint-Esprit , et

inspiration divine. Telle fut la foi de
chrtStienne,

de tous

les

« Saint

la

par

l'Eglise

tradition apostolique, l'opinion

Peres grecs et

Jerdme de
,

latins.

meme que les

autres saints

P&res, parle avec enthousiasme des Septante;
lesdit impeccables, inspires par Dieu;

comme d'une'calomnie, de
contre

lui,

penetr^ de

(1)

il

il

se defend,

Taccusation, portde

deles avoir voulu decr^diter. Quoique
la saintete

des Septante le saint P£re
,

Sur ]'h6breu.

Digitized by

Google

PREFACE.

IX

Terse dans les langues grecque

h6bra'ique

,

chal-

,

daique, se chargea, par inspiration divine, du

sur l'hebreu

beaucoup
lettres, le

«

,

il

;

faite

h fin son oeuvre, quoique

mena

comme

nouvetie

version

d'une

fardeau

grand

s'en plaint souvent dans ses

il

desapprouvassent.

Peu kpeu,

sa traduction occupa,

dans toutes

mfime rang que Tancienne

les £glises latines, le

version faite sur les Septante ; finalement
pr^valut. Toutefois,

elle

,

y

Septante continuerent

les

d'etre seuls lus publiquement dans les Eglises

del'Orient; en Occident, TEglise, non-seulement

ne cessa pas de les louer et de

les

conserver en

plusieurs endroits des Brdviaires, des Missels,
ainsi

qu'en beaucoup de livres liturgiques

encore

elle

de saint Jerome

la

version des Septante. »

Voilh done, au fond,
version des

Septante

;

tres-grande partie de

ne domine pas,

la

place qu'occupe la

elle

domine dans une

la chr6tient£, et,

elle s'est

celui des

sorte qu'& tout prendre, elle

sur saint JtSrdme

Pour

la

tion divine

et, h

ne

elle

Psaumes

,

de

Vemporte encore

en ce qui concerne

le rituel.

forme, independamment de Y inspira-

que

l'Eglise reconnait

les considerer

raire, t>n concoit

choisis

,

ou

conserve dans plusieurs

notamment dans

livres et

mais

,

pre&ra publiquement a quelques livres

parmi

que

aux Septante,

qu'au point de vue

littd-

les soixante-douze docteurs,

les plus doctes

dans

les

douze

Digitized by

tri-

Google

,

X

PREFACE.

bus, ayant h faire passer les beautfe d'une langue
alors savante, r6servde a la classe cultivee,

en

la

langue grecque devenue populaire et universelle
out

fait

leur traduction dans des conditions uni-

ques, pour que la copie reftet&t roriginal aussi
parfaitement que Vexigeait le sujet, et plus parfaiteroent qu'il n'appartient

aux choses bumaines.

leur fut donne de saisir jusqu'aux moindres

11

nuances des deux idiomes, et de trouver toujours les mots grecs les plus heureux, pour rendre
la

pensee exprim^e en hebreu,

En

effet,

outre le souffle divin, on sent dans

l'ensemble de leur ceuvre le souffle poetique, et

dans
ces

le style l'effusion,

hommes de

foi

,

l'onction, l'energie

de yulgariser pour tout l'Orient

temoignage de
faite

de

qu'animait le d^sir et l'espoir

l'alliance

que

avec leur peuple, pour

le testament, le

Seigneur avait

le

qu'il fut

un peuple

k part parmi les nations que la postdrite d' Abra-

ham

devait transformer.

Leur mission fut

memes ne

d'ailleurs plus

l'avaient cru.

grande qu'eux-

En mettant

la

parole

divine a la portee de tous avant que la langue

de Moise fut entjerement effacee,

buerent k maintenir l'unite de
gogue, de l'Eglise juive, dont

les

dissemines dans tout l'empire

ils

contri-

grande Syna-

la

membres

etaient

d' Alexandre.

Ils

entretinrent en elle l'habitude et le besoin des
lectures publiques de FEcriture et des pr6dica-

Digitized by

Google

,

PREFACE.

II

#

tions

;

ils la

prepar^rent h recueillir, quand les

temps seraient accomplis
Apdtres.

Le grec

Tenseignement des

,

6tait alors la

langue universelle

qui reliait l'Orient et FOccidetit; et c'est grAce

aux Septante que

pandre partout,
universelle

Messie.

Ils

comme

,

leur idiome, Tattente

si

l'audition

de l'Ancien Testa-

de ses interpretes leur fut demeuree

et

interdite,

s'il

ne

s'etait

plus produit,

m6me

dans

grands centres de population, que de rares

hebraisants, dont le

diminue de

Ce qu'ont
Morin

siecle

nombre

en

fait les

l'a dit, et

cette

le coloris

et le savoir eussent

sifecle.

Septante sous la

on vient de

Nous avons con$u
francais

les

du

ouvrirent done d'avance aux Gentils

eussent 6t6 closes

les

chez les patens, et rendre

de Fenseignement v6y6\6, qui leur

les portes

ment

purent se t6-

les proph6ties

meme

la

loi

nouvelle

le lire.

pens^e de traduire en

version, ou, avec la saveur et

du texte

original, se trouvent tantot

graces na'ives, tantot la grandeur qui con-

viennent aux annales du

monde

naissant, et k la

presence de Dieu conversant familierement avec
les

hommes.

Notre travail achev£, frapp£ de notre incompetence en matiere th^ologique, nous eussions
h£sit£ h le faire paraitre si le R. P. Duley, de

Tordre des Freres Precbeurs,

n'eftt

acquiesce,

avec une simplicity cordiale digne des temps

Digitized by

Google

PREFACE.

XII

bibliques, h notre

demande de

pour l'exegese que pour
(Test notre oeuvre

au public, apres

collaboration, tant

le style.

commune que nous

l'avoir

offrons

soumise aux approba-

tions ecctesiastiques. Puissions-nous attirer enfin
l'attention sur ces livres si

quoique
«

In

le

longtemps n6glig£s,

mot de TApotre leur

eis vivimus, et

movemur,

et

soit applicable

:

sumus; (Test par

eux que nous vivons, que nous marchons, que
nous sommes

(1)

Actes,

xvn,

(1).

»

28.

Digitized by

Google

I

.

ANCIEN TESTAMENT

GENESE
CHAPITRE
1

Au commencement Dieu

2.

Or

la terre

dtait

I

crea le ciei et la terre.
vide;

invisible et

tdnebres

les

etaient au-dessus de l'abime, et T Esprit de Dieu etait port£

sur les eaux.
3.

Et Dieu dit

4. Dieu vit

Soit la lumiere, et la lumiere fut.

:

que

lumiere

la

etait

bonne,

et

separa la

il

lumiere des tenebres.
5.

Dieu appela

nebres. Et

il

la

y eut

lumiere jour;

un soir

,

et

il

il

y eut

appela nuit les td-

un matin ,

et

ce fut

un jour.
6. Dieu dit ensuite

:

Qu'il y ait

un firmament au milieu

des eaux; qu'il se'pareles eaux des eaux; etil en futainsi.
7.

Dieu crea

firmament,

le

separa les eaux qui

il

du firmament, des eaux qui 6taient au-

Etaient au-dessus

dessous du firmament.
8.

ft"

appela le firmament ciel. Et Dieu vit que cela

etait bien. Et

fut

il

y eut un soir, et

un deuxi&nie

9.

Apr&s quoi Dieu dit: Que

ciel, soient reunies
raisse.

Et

il

en

un matin

,

et

ce

eaux, au-dessous du

un

et

que

l'aride

appa-

eaux, au-dessous du ciel,

seul amas, et Taride apparut.

10. Dieu appela l'aride terre;
vit

les

en unseul amas,

fut ainsi: les

furent reunies en

eaux. Et Dieu

y eut

il

jour.

que cela

il

appela mers

lamas des

dtait bien.

I.—
Digitized by

Google

,

,

::

GENESE.

2
4 i

.

Et Dieu dit

:

Que

la terre

produise des plantes her-

bacees, portant semence selon les especes et les similitudes, et des arbres fertiles en fruits, qui aient en eux les

semences propres a chaque espece sur
fut ainsi

la terre. Et

il

en

:

42. La terre produisit des plantes herbacees, portant

semence selon
fertiles

en

especes et les similitudes, et des arbres

les

ayant en eux les semences propres a

fruits

chaque espece sur

terre.

la

Et Dieu vit que cela dtait

bien.
43. Et

un
4

le

il

y eut un soir, et

il

y eut un matin,

et ce fut

troisieme jour.
4 . Dieu dit ensuite

firmament du

ciel

les jours et les nuits

,

Que des luminaires

:

pour luire sur

soient dans

la terre et sdparer

qu'ils soient les signes des

;

temps

et

des jours et des anne'es;
45. Qu'ils brillent au firmament
la surface

de

la terre.

Et

il

en

du

pour dclairer

ciel,

fut ainsi

16. Dieu crda les deux grands luminaires

grand luminaire pour prdsider aux jours,
plus petit pour presider aux nuits.

II

le

le plus

:

luminaire

le

crda les etoiles

47. Qu'il plaga dans le firmament du ciel pour eclairer
la surface

de

la terre

48. Prdsider aux jours et aux nuits, et sdparer la lu-

miere des tenebres. Et Dieu
19. Et

il

y eut un

un quatrieme

vit

soir, et

il

que cela

dtait bien.

y eut un matin

20. Et Dieu dit

:

Que

les

eaux produisent des

ames vivantes (I), et des oiseaux volant sur
le firmament du ciel. Et il en fut ainsi
24

.

,

et

Dieu crda

les

grands poissons

reptiles,

la terre,

et tout reptile

,

vivante) que les eaux produisirent par especes.

(4)

ce fut

jour.

11

sous

(ame
crea

Creatures ayant vie , viviftees par une ame.

Digitized by

Google

,,

:

CHAP1TRE

3

I.

tous les oiseaux aites par especes. Et Dieu vit que cela
etait bien.

22. Puis Dieu les bdnit, disant

pHez, remplissez

les

:

eaux des mers;

Croissez et multiet

que

les oiseaux

mulliplient sur la terre.

23. Et

il

y eut

un cinquieme

un

soir, et il

y eut un matin, et ce fut

jour.

24. Dieu dit ensuite

:

Que la terre produise des ames
quadruples , reptiles, betes

vivanles, selon les especes

:

fauves de la terre, par especes. Et

il

en

fut ainsi

25. Dieu crea les betes fauves de la terre, par especes
les bestiaux selon leurs especes

terre par especes. Et Dieu vit

26. Alors Dieu dit

ressemblance

de

la

:

et tous les reptiles

,

que cela

de la

bien.

Croons l'homme a notre image
pouvoir sur

(1), qu'il ait tout

mer, sur

dtait

les oiseaux

du

et

les poissons

ciel, et sur les bestiaux,

et sur toute ia terre, et sur les reptiles se trainant

a

terre.

27. Et Dieu crda l'horame;

D^eu;

il

les

il

cr£a male et fenielle

28. Et Dieu les benit, disant

le

crea a F image de

(2).

Croissez et multipliez,

:

remplissez la terre, et dominez sur elle; spyez maitres des
poissons de la mer, el des oiseaux
bestiaux, et de toute la terre

,

et

du

ciel, et

de tous

de tous

les reptiles

les

qui se

trainent a terre.

29. Voyez, dit Dieu

,

semence qui germent a

je vous

donne

la surface

de

toutes les plantes a

la terre

;

que tous

les

arbres qui portent des fruits a semence soient a vous, pour
£tre votre nourriture.

30.

Que

toutes les betes fauves de ia terre, tous les

oiseaux du ciel

,

tous les reptiles qui se trainent a terre

(1) Que ce soit une substance spirituelle et immortelle, ayant, comme
Dieu, le pouvoir de connaltre, d'aimer et de se determiner librement.

(2)

S.Matth.,Xlx,4.

Digitized by

Google

,

4

GENESE.

en eux une ame vivante

et ont

toute herbe verdoyante. Et
3

1

il

aient pour nourriture

,

en fut

ainsi.

Et Dieu regarda toutes les choses qu'il avail cr^ees>

.

etles trouva excellemment bonnes. Et

y eut un matin,

il

et ce fut

un sixieme

CHAPITRE
i

Le

.

il

y eut

un

soir, et

jour.

II

ciel et la terre furent ainsi

acheves

,

avec toute

leur parure.

Dieu acheva ,

2.

le

qu'il avait faites; et

il

sixieme jour, ses oeuvres , les oeuvres

de ses

se reposa (i) le septifcme jour

travaux, de tous les travaux qu'il avait accomplis.
Et Dieu b^nit le septieme jour, et le sanctifia

3.

que ce jour-la
vaux

il

qu'il avait entrepris

de

acheva de cr^er
5. Et toute la
la

aussi

de

la terre

le ciel et la terre,

verdure des champs avant qu'elle naquit

n'arrosait point

n'y avait point

il

Pour

7.

extraite

vie, et

de

faire

de

la terre

,

comme

la travailler.

jaillissait

du

sol, et

abreu-

la terre.

l'homme , Dieu p&rit une masse d'argile
il souffla un souffle de
, et sur sa face

la terre

,

l'homme devint

8. Or,

encore

d'homme pour

Seulement une fontaine

6.

vait toute la face

9.

ciel et

terre, et toute plante herbacde avant qu'elle eut

germ£ ; car Dieu

il

du

qu'elle s'accompiit, le jour oil le Seigneur Dieu

telle

et

parce

faire.

4. Voila le livre de la naissance

de

,

s'&ait repose de tous ses travaux, des tra-

(2)

une ame

vivante.

Dieu avait crd£ un paradis dans £den, a l'orient;

y pla$a l'homme qu'il venait de former.
Dieu aussi avait fait germer de la terre tout arbre

a l'aspect magnifique et aux fruits delicieux, et, au mi•

(4)

Voyez

(2) 1

Cor.,

saint Jean

xv,

,

v, 17. Dieu opere et ne cree plus.

45.

Digitized by

Google

CHAP1TRE

du paradis, l'arbre de
du bien et du mal.

vie avec l'arbre de la science

lieu

Pour arroser le paradis , un fleuve

4 0.

d'oii

sortait divise

il

14.

5

11.

nom

Le

jaillissait d'fiden,

en quatre bras.

de Tun

Phison, celui qui entoure la

est

terre d'H^vilat, d'oii vientl'or.

On

42.

sait

aussi sont

1'

que Tor de

nom du

13. Le

cette terre est excellent; Ik

anthrax et la pierre verte.

second fleuve

est

Gehon;

c'est celui

qui entoure la terre d'fithropie.
44. Le troisieme fleuve est le Tigre; c'est celui qui

coule en face des Assyriens. Le quatrifcme fleuve

TEu-

est

phrate.
15.

Le Seigneur

l'homme

prit

qu'il avait

poury

lepla$a dans le paradis de delices,

formd,

et

il

travailler et le

garder.
46. Le Seigneur
sant

:

Tu

fit

un

ensuite

de tous

te nourriras

les

precepte a

Adam,

17. Mais de l'arbre de la science du bien et du

gardez-vous d'en manger, car,

di-

arbres du paradis.

le

jour

oil

vous en

mal,

man-

gerez, vous mourrez de mort.
48. Puis le Seigneur dit
soit seul

creons-lui

;

un

:

II

n'est pas

bon que Fhomme

aide semblable a lui.

49. Or, Dieu avait aussi formd de la terre toutes les
betes des

champs

et tous les oiseaux

du

ciel, et

il

les avait

Adam pour qu'il sut comment il les nomtout nom qu'Adam donna k chaque ime vi-

conduits devant

merait, car

vante devint, en
20.
les
il

effet,

son nom.

Adam donna des noms a tous

les bestiaux, et

a tous

oiseaux du ciel, et a toutes les betes des champs. Mais

ne

se tromait pas

21. Alors Dieu

mit; puis

il

prit

pour
fit

Adam d'aide semblable a lui.
Adam en extase et l'endor-

tomber

une de

ses cotes, qu'il

remplaga par de

la chair.

Digitized by

Google

,
;

.

6

GENESE.

22. Et de cette c6te qu'it avait prise k

une femme,
23. Et
et

et

il

Adam

jmrce

A

mere,

la

Thoaime

cause de cela,

serontdeux en uneseule chair
25.

un

os de

femme,

et ils

(2).

&aient bus tous deux

lis

forma

quiltera son pere et sa

reslera fortement attache k Sa

il

il

mes os
femme (i),
chair meme de Thomme.

Ceci maintenant est

:

,

chair. Celle-ci sera appelee

a dtd prise de

qii'elle

24.

dit

ma

une chair de

Adam

Adam.

la conduisit a

Adam

:

et sa

femme;

et

n'en avaient point honte.

ils

CHAPITRE
Or, le serpent

1

III

plus rusd de tous les

e'tait le

animaux

qu'avait crdes sur la terre le Seigneur Dieu. Et le serpent

a

dit

la

de tous
2.

femme Pourquoi Dieu

La femme

fruits des arbres

3.

a-t-il dit

;

les arbres

:

Ne mangez pas

du paradis?

dit

au serpent

Nous pouvons manger des

:

du paradis.

Quant au

de Tarbre qui

fruit

radis, Dieu a dii

:

Vous

n'eri

est

au milieu du pa-

mangerez pas, vous n'y tou-

cherez pas, afin que vous ne mouriez point.
4

.

Le serpent

dit

a la

femme

:

Vous ne mourrez point

de mort.
5.
oil

Car

le

Seigneur Dieu

au contraire, que

sait,

vous en mangerez, vos yeux s'ouvfiront,

comme
6.
qu'il

et

le

jour

vous serez

des dieux , corinaissant le bien et le mal.

La femme
e'tait

vit

que

gracieux a

l'arbre

l'ceil, et

Et, ayant pris de son fruit

en donna a son mari,
7. Aussit6t leurs
{i)

En

(2)

8. Matth.,

(3)

Ils

et

,

ils

elle

,

bon

comme

aliment

en mangea

;

de plus ,

elle

mangerent.

yeux a tous

h6breii hcha, derivS de Isch,

xix

e'tait

magnifique a contempler.

les

deux s'ouvrirent

(3)

homme.

5.

virent leur faute, et comprirent qu'ils avaient perdu leur inno-

cence et la grace de Dieu.

Digitized by

Google

,

CHAPITRE

reconnurent

ils

&aient nus

qu'ils

aux autres des

7

III.

;

ils

de figuier,

feuilles

attachment les unes

et ils s'en firent des

ceintures.

Et

8.

ils

entendirent

voix

la

menant l'apres-midi dans
se cacherent de la face

du Seigneur Dieu,

le paradis, ef

Adam et

sa

se pro-

femme

du Seigneur Dieu, dans l'ombrage

des arbres du paradis.

Le Seigneur Dieu appela Adam,

9.

ou

et

il

lui dit

:

Adam,

es-tu ?

10. Celui-ci re'pondit

J'ai

:

vous vous promeniez dans

que

je suis

nu ,

et ]e

le

me suis

entendu votre voix,

comme

paradis, et j'ai eu peur parce

cache.

savoir que tu es nu si tu
mangd del'arbre, decelui-laseuldontjet'avais defend u de manger?
12. Adam reprit
La femme que vous m'avez donne'e
pour &tre avec moi m'a donne elle-meme du fruit de
i 1

.

Dieu

lui dit

Qui

:

t'a fait

,

n'as

:

Tarbre,
13.

et j'en ai

mange\

Le Seigneur Dieu

as-tu fait cela ? Et la

dit alors

femme

dit

:

a

femme

la

:

Pourquoi

Le serpent m'a tromp^e

et j'ai mange*.

14. Le Seigneur Dieu dit au serpent: Parce que tu as
fait

cela,

maudit

sois-tu

parmi tous

les bestiaux et les betes

fauves de la terre; iu marcheras sur la poitrine et le
ventre, et tu

mangeras de

la terre tous les

race et sa race.

ta

II (i)

jours de ta vie.

femme, etentre

15. J'etabliraiunehaine entre toi etla
surveillera ta t&te

,

et tu guetleras

son talon.
16. Puis le Seigneur dit a la

femme

:

Je multtylieral et

mulliplierai tes gdmissements et tes douleurs; tu enfanteras

dans

les

de ton e^poux ,
(1)

de

la

douleurs
et

il

,

tu attendras le

commandement

te maitrisera.

Le fils de la femme. Vulgate
mordre au talon.

:

Elle te brisera la tele, et tu tacheras

Digitized by

Google

:
,

GENESE.

8

Adam,

17. Quant k

Dieu lui dit: Parce que tu as

6cout£ la voix de ta female, et que tu as
l'arbre

,

du

seul dont je t'avais d^fendu de

dite sera ta terre

douleurs tous

en

tes

travaux.

Tu

mangd de

manger, mau-

t'en nourriras dans les

jours de ta vie.

les

18. Elle produira pour toi des epines et de l'ivraie, et
tu mangeras l'herbe des champs.

19. C'est a la sueur de ton front que tu mangeras ton

pain

jusqu'k ce que tu retournes dans la terre d'oii tu

:

as 6t6 tir&, parce

que

:

Tu

es terre, et tu

fen

iras

dans

la

terre (1).

20.

Adam donna

qu'elle-meme
21

.

est

femme

k la

mere de

Le Seigneur Dieu

22. Et Dieu

dit

:

VoilDt

nomd'five

ensuite a

fit

des tuniques de peau dont

le

(vie),

parce

tous les vivants.

il

Adam et a

sa

femme

les revetit.

done Adam devenu comme Tun

de nous (2), pour connaitre

le

bien et le mal; mais main-

tenant qu'il n'aille pas dtendre la main et prendre encore

de l'arbre de vie,

et

en manger, car

il

vivrait toujours.

23. Et le Seigneur Dieu le cbassa du paradis de ddlices,

pour

qu'il travaillat k la terre

24

.

II

bannit

d&ices, et
boyantes

il

(3)

chemin de

Adam

;

il

de laquelle

l'etablit

il

avait et£ tird.

a l'opposd

du paradis de

pla$a des cherubins, armes d'dpdes flamqu'ils faisaient tournoyer,

pour garder

le

l'arbre de vie.

: Tu es poussiere , et tu retourneras en poussiere.
ayant pour but de faire sentir au pecheur sa folie. Ces mots
I'un de nous, font une allusion evidente a la pluralite des personnes

(1)

Vulgate

(2) Ironie

en Dieu.
(3)

11 fallait

que l'homme passat, apres Jesus-Christ, sous

l'epee de la justice de Dieu et a travers la flamme purifiante

pour pouvoir rentrer dans
est I'Eglise de Dieu.

le

les

du

coups de
sacrifice

paradis de l'innocence et de la grace

Digitized by

,

Google

qui

CHAPITRE

IV.

CHAPITRE
i. Or,

Adamconnut Eve

enfanta Cain; et elle dit

:

IV

femme,

sa

qui, ayant con$u,

homme

obtenu un

J'ai

grace a

Dieu.
2. Ensuite elle enfanta son frere Abel, qui fut pasteur

de brebis; de son cdtd Cain s'adonna au labourage de la
terre.

Apres bien des jours,

3.

de

fruits

la terre

que Cain apporta des

arriva

il

en offrande au Seigneur.

4. Or, Abel apporta des premiers-nds de son troupeau,
et

de leur graisse. Et Dieu regarda Abel
5. Mais

Cain en fut

il

ne

afflige' et

7. Si tu as

bien

Et

Et voila

eut le visage tout abattu.

fait

D'ou vient que tu es

:

de m'apporter des offrandes, en

et c'est

,

a

Seigneur
:

dit

Je ne sais

:

le dorainer.

de ton frere a retenti de



a Cain

:

Ou

est

Abef, ton frere?

suis-je le gardien

10. Le Seigneur Dieu dit

.

de
:

9. Et le

rdpondit

1 1

toi

les

le pe'chd

Cam dit a Abel son frere Allons aux champs.
que comme ils dtaient aux champs, Cain se leva

contre son frere Abel et le tua.

II

si fort

abattu?

est tout

mal n'as-tu pas pdch£? Calme-toi,

sous ta puissance
8.

et

,

a Cain

dit

que ton visage

choisissant

et ses presents.

attention ni a Cain, ni a son offrande;

tres-afflige*

Le Seigneur

6.

est

fit

:

de

mon

frere?

Qu'as-tu fait? le cri du sang

la terre

jusqu'a moi.

Maintenant done, maudit sois-tu sur

la terre

qui a

ouvert la bouche pour recueillir de ta main le sang de ton
frere.

12. Lorsque tu travailleras a la terre, elle n'emploiera

pas sa force pour te faire ses dons

;

tu seras gdmissant et

tremblant sur la terre.
13. Cain dit au Seigneur

:

Mon crime

est trop

grand

pour m'Stre pardonne.

Digitized by

Google

10

GENESE.

14. Si vous me bannissez aujourd'hui de la face de cette
terre
et

,

je serai cachd loin

de vos yeux ; je serai g^missant

tremblant suf la terre , et le premier qui

me rencontrera

me iuera.
15.

Le Seigneur

lui dit

n'en sera point ainsi;

II

:

Seigrieur Dieu mit lin sighe a Cain
le rencontrerait

ne

Nod

pour que tout Stre qui

,

le tuat point (1).

10. Or, Gain s'dloigna de la
terre de

face*

de Dieu, et

47. Apres cela Cain connut sa femme,

flls, il la

11

habita la

vis-&-vis fiden.

enfanta Enoch

son

tbtit

qui tuerait Cain encourrait sept ch&timeftts. Et le

fitre

;

une

ensuile Cain batit

cjui,

ayant con$u,

\ille, et

du

nom de

norama Enoch.

18. Or, d'Enoch fut ehgendre' Galdad, Gaidad engen-

dra Malalehel, Malalehel engendra Mathusala, et Mathusala

engendra Lainech.

L&mech dpousa deux feihmes
la premiere
la seconde nbmme'e Sella.
Ada enfanta Jabel; celui-ci fiit le pere de ceux qui

19. Et

:

nomtne'e Ada,
20.

demeurerent sous des tentes

(2),

des ndurrlsseurs de

bestiaux.

2i

.

Et son frere eut le

nom Jubal

celui-ci itiverita le

psalteVion et la cithara.

22. Or Sella de
cain, et
Tairain.

il

son

fut ouVrier

c6te*

enfanta Thobel ou Tubal-

au marteau, forgeron du fer

La sceur de Tubalcairi

fut

et

de

Nodma.

(1) Ce signe 6tait probablement d'apres les commentateurs le tremblement dont il est parle plus haut et qui caus6 par le remords et par la
crainte du chatiment, lui serait demeure. La vue de la punition du fratricide devait faire horreura tous ses freres, et le preserver ainsi de leur
,

,

,

,

vengeance.
Jesus-Christ aussi fut immole par son frere a1ne\ le peuple juif jaloux
de sa vertu; et ce peuple est depuls lors errant et portant, parmi les
autres peuples le signe du deicide.
,

,

Les nomades aiitediluviens. Les nomades postdiluviens descendent
d' Abraham et de Lot.
(2)

*

Digitized by

Google

.

41

CHAPITRE V.

Lamech dit a ses femmes Ada et Sella ficoutez
femmes de Lamech, faites attention a mes paJ'ai tue un homme pour mon malheur, uri jeune

23. Or,

ma

:

voix,

roles

:

homme pour ma

meurtrissure.

On eut vengd sept fois le meurtre de Cain; celui
de Lamech le serait seplante fois sept (1).
25. Or, Adam connutfive sa femme, et, ayantconcu,
24.

elle

enfantaun

fils

a qui elle donna le

nom

tue). Car, dit-elle, Dieu a fait sortir de

de Seth (substi-

moi un

autre reje-

ton , en place d* Abel que Cain a tue\
26. Et a Seth naquit

un

fils,

auquel

il

donna

d'Enos; celui-ci, plein de confiance, invoqua

Seigneur Dieu

le

le nom
nom du

(2).

CHAPITRE V
Voici le livre de la generation des

1

oil

Dieu crea
2.

II

Adam

les crea

,

male

il

le

hommes. Le jour

crea a T image de Dieu,

et femelle,

il

les benit. Et

il

donna

Thomme le nom d'Adam, le jour ou il les cr^a,
3. Or, Adam v^cut deux cent trente ans, il engendra,
selon son espece et a son image, et il nomma son fils Seth.
a

4

Or, les jours que vexut

.

dr£ Seth

,

Adam ,

formerent sept cents ans,

apres qu'il eut engenet

il

engendra des

fils

et des filles.

Et tous les jours que vdcut

5.

cent trente ans, et
6. Seth vecut

il

Adam

formerent neuf

mourut,

deux cent cinq ans,

et

il

engendra Enos.

Et Seth vecut, apres qu'il eut engendre' Enos, sept

7.

cent sept ans, et

il

engendra des

fils et

des

filles.

(i) Lamech, qui avait 6fe probablement attaque et blesse en se defendant , dit rela a ses femmes pour les rassurer.
(2) C'e3t-a-dire fut |e premier appel6 enfant de Dieu , et osa porter ce
saini et refutable litre. C'est lui qui commenca la race nommee des en-

fants

de Dieu opposee a celle de Cain ou des fils des hommes, des parde la matiere. Ces deux races ont depuis partage le monde.
,

tisans

Digitized by

Google

,

1

GENESE.

2

neuf cent

8. Ainsi tous les jours de Seth formfcrent

douze ans,
9.

et

il

mourut.

Enos vgcut cent quatre-vingt-dix ans

,

et

il

engendra

Cainan.
10. Et apres qu'il eut engendr^ Cainan, Enos v£cut

cent quinze ans, et

il

engendra des

fils

et des fiiles.

11. Tous les jours d'Enos formerent neuf cent cinq

ans

,

et

il

mourut.

12. Cainan v£cut cent soixante-dixans, et

il

engendra

Malalehel.

13. Et Cainan vdcut, apres qu'il eut engendrd Malalehel

des

,

sept cent quarante ans

,

et

il

engendra des

fils

et

fiiles.

14. Tous les jours de Cainan formerent neuf cent dix

ans
1

,

et

il

mourut.

5 . Malalehel vdcut cent soixante-cinq ans , et

il

engen-

dra Jared.
1

6 . Et Malalehel vdcut , apres qu'il eut engendrd Jared

sept cent trente ans, et

il

engendra des

fils

et des fiiles.

17. Tous les jours de Malalehel formerent huit cent

quatre-vingt-quinze ans

,

et

il

mourut.

18. Jared vecut cent soixante-deux ans

,

et

il

engendra

Enoch.
19. Et Jared vecut, aprfcs qu'il eut engendrd

huit cents ans

20. Tous

,

et

les

il

jours

soixante-deux ans
21

.

engendra des

,

et

il

fils

Enoch,

et des fiiles.

de Jared formerent neuf cent

mourut.

Enoch v&utcent soixante-cinq

ans, et

il

engendra

Mathusalem.
22. Or Enoch, apres qu'il eut engendrd Mathusalem

v£cut agr£able a Dieu durant deux cents ans ,

dra des fils

et

il

engen-

et des fiiles.

23. Et tous les jours d'Enoch formerent trois cent
soixante-cinq ans.

Digitized by

Google

::

CHAP1TRE

d3

VI.

24. Enoch ve'cut agrdable a Dieu; ensuite personne ne
le vit plus, parce

que Dieu

le transporta (i).

25. Mathusalem vdcut cent soixante-sept ans, et

il

en-

gendra Lamech.
26. Et Mathusalem ve'cut, aprfes qu'il eut engendrS La-

mech

,

huit cent deux ans, et

engendra des

il

fils

et des

filles.

27. Tous les jours que ve'cut Mathusalem forraerent

neuf cent soixante-neuf ans,

Lamech ve'cut
gendra un fils,
28.

29. Auquel

il

et

mourut.

il

cent quatre-vingt-huit ans, et

donna

nom

le

de No£ (repos)

il

en-

disant

,

Celui-ci nous fera reposer de nos travaux, et des peines de

nos mains ,

ainsi

que de

la

malediction que le Seigneur

Dieu a infligee a la terre.
30.

Lamech

ve'cut,

apres qu'il eut engendrgNo^, cinq

cent soixante-cinq ans, et

il

engendra des

fils

et

des

filles (2).

Lamech formerent

3i. Tous les jours de
cinquante-trois ans, et

il

CHAPITRE
i

.

No£

VI

avait cinq cents ans, et

Sem, Cham

et Japhet.

II

ve'cut

il

engendra

dans

le

filles

2. Or, les

trois fils

temps que

homines commencerent a etre nombreux sur
que des

sept cent

mourut.

la terre

les
,

et

leur dtaient nees.
fils

de Dieu

(3),

ayant vu que les

filles

des

(4) En corps et en ame dans un autre lieu d'ou il doit revenir pour etre
un des principaux temoins de J6sus-Christ, et subir le martyre a la fin
,

des temps.
(2)

L'Ecriture ne nomme dans ce livre que les patriarches de qui descend

J6sus-Christ, centre de toute Phistoire sacree.
(3)

Les

fils

de Seth et d'Enos , nommes depuis

celui-ci fils

de Dieu *

cause de leur pi6t6.

Digitized by

Google

,

,

*4

GENESE.

hommes

(1)

dtaient belles, prirent

toutes, celles dont

ils

Et le Seigneur Dieu dit

3.

toujours avec ces

pour femmes, parmi

firent choix (2),

Mon esprit ne restera pas
hommes, parce qu'ils ne sont que chair.
:

Ddsbrmais ieurs jours formeront cent vingt ans.
4. Or,

y avait des gdants sur la terre, en ces jours-

il

la; car depuis

que

les fils

de Dieu s'etaient unis aux

hommes, elles leur avaient
hommes du siecle les fameux.
des

filles

enfante ces geants, ces

,

dr, le Seigneur bieu ayant vu que les me'chancete's

5.

hommes etaient multipliers sur la

des

s'attrista

II

(5.

terre, et

que chacun

coeur tous les jours s'appliquait a penser au mal

eti sori

en lui-meme d'avoir cred l'homme sur

la terre.

7. Et
la terre

Dieu refldchit, et

Thomme

que

l'homme jusqu'aux

il

dit

:

j'ai

regret

(3)

de

8.

Nod cependaht trouva grace devant

9.

Voici les generations de Noe.

irreprochable dans sa vie

1 i

la face

de

d&ruit depuis

bestiaux, depuis les reptiles jusqu'aux

oiseaux du ciel, parce que

10. Et

de

j'effacerai

cree'; tout sera

j'ai

Noe engendra

,

le

Noe,

les avoir crees.

Seigneur Dieu.

homme

juste,

Noe* dlait agreable a Dieu.

trois fils

Sem/Cham

:

et Japhet.

Or, la terre etait corrompue devant Dieu, et pleine

.

d'itiiqtiite's.

i2. Et le Seigneur t)ieu vit la terre tbute
{farce

que

tclute

chair sur la terre avait

corrompue ,
corrbmpu ses

voies(4).

(1

)

(2|

Issues de Cafti.

manages tout mondains et chamels fufent la premiere
perte du moude. Quelle lecon pour notre tomps
Les regrets de Dieu, sa tristesse, entraient dans ses immuables

Ainsi des

cause de
(3)

la

I

desseins. ($, Aug.)
(4) Voil^i le

triste effetde cette sainte institution

est d£prav6e par les passions des
le

monde qui

courroux du

ri'esi

hommes

1

du mariagQi lorsqu'eUe

L'esprit de. foi s'eteint dans

plus que chair, et provoque enfin par ses crimes le

Ciel.

Digitized by

Google

,

CHAfrtRE

15

VI.

Nod

13. Et le Seigneur Dieu dlt a

de tous

les

hommes

terre est pleine

est arrive

Le temps

:

devant moi

de leurs iniquitds

voila

;

fatal

parce que la

,

done que

je vais

dltruire eux et toute la terre.

14. Ainsi, fais-toi

Uhe arche

compbseras Farche de cellules,

tume

au dedans

,

et

d'arbres dquarfisj tu
et tu

15. Voici cdtnrtienttu feras l'archfe

de long ,

cinqtiantfe

Penduiras de bi-

en dehors.
:

coudees

trbis cents

coudees de large , trente coudees

dfe

haut.

Tu

18.

cottstrulras

Tarche en rassemblaht

utls au-dessus des autres

;

tu donneras au falte

de plus d'dlevation; tu feras
flancs; elle aura des
et

chambres

la

les bois les

une

coude'e

pbrte de l'arche sur les

basses,

un &age au-dessus,

un troisieme &age.
17. Car voila <}ue je prepare tin ddlu£e; j'amfenerai de

1'eau sur la terre

devie sous

pdur aneantir toute chair ayant

le ciel, et tout

18. J'&ablirai

mon

ce qui est sur la terre

alliance (\) avec toi;

treras dans l'arche, et avec toi entreront tes
et les

femmes de

souffle

ptSrira.

puis tu en-

fils, ta

femthe

tes fils.

19. Ensulle, de tous les bestiaux, de tousles reptiles,

de toutes

les bites

ras dans l'arche

nourris avec toi;

fauves, et de toute chair, tu introdui-

deux couples
il

pris

parmi tous, pour Sire

y aura male et femelle.

20. De tous les oiseaux ailes, par especes, et de tous
les reptiles

Sfe

trainant a terre, selon leurs espfeces, deiix

couples, pris parmi tous, males et femelles, entreront
prfcs

de

toi,

pour £tre

riburris avec toi.

En m£me temps tu prendras avec toi de
aliments que vous mangez , tu les transporteras
1

%i.

toi

,

(1)

et ce sera

pour voire nourriture

Alliance de grace et d'esperance

du

et

pour

tous l&s
pres de

la letir.

salut.

Digitized by

Google

GEN&SE.

16

22. Et tout ce que lui ordonna le Seigneur Dieu

No£

,

l'accomplit exactement.

CHAPITRE
i

ta

Dieu

.

VII

k No6.: Entre dans l'arche avec toute

dit alors

maison, parce que parmi toute cette race, je

vu

t'ai

juste devant moi.

De

2.

tous les bestiaux purs introduis aupres de toi sept

couples, m&les et femelles, et de tous les animaux im-

purs

(1)

deux couples m&les

De

3.

et femelles;

tous les oiseaux purs

du ciel

sept couples m&les et

femelles, et de tous les oiseaux impursdeux couples m&les
et femelles

,

afin d'en conserver la

semence pour toute

la

terre.

4. Car, encore sept jours, et je ferai tomber la pluie

sur toute la terre, quarante jours et quarante nuits; et
j'effacerai

de

etquej'ai

fait.

5.

Noe fit

6.

11 etait

la face

tout ce

de toute

la terre tout

que lui ordonna

le

ce qui s'y &eve

Seigneur Dieu.

age de six cents ans, lorsque

le

Noe,

femme,

deluge Tint

sur la terre.
7. Bientot

et avec lui ses fils, et sa

femmes de ses fils entrerent dans

l'arche

,

ei les

a cause de l'eau

du deluge.

De

8.

tous les oiseaux purs et de tous les oiseaux

im-

pure, de tous les bestiaux purs et de tous les bestiaux

impurs, ainsi que de tous

les

animaux qui rampent sur

la

terre,
9.

Deux couples

Noe dans

mattes et femelles entrerent aupres

l'arche, selon

que

le

de

Seigneur avait present a

No<5.
(1)

Cette distinction, bien ant6rieure & Moifse , est un indice de la perloi. Les animaux impurs , ordinairement les plus laids et les

petuite de la

plus malsains, 6taient destines a rappeler a
du pech6.

Thomme

la laideur et le

Digitized by

mal

Google

;

CHAP1TRE VH.

17

40. Et aprfcs que les sept jours furent passes, l'eau

du

deluge vint sur
i 4 .

la terre.

L'an six cent de la vie de Nod

jour de la seconde lune

,

jaillirent (1) et les cataractes

La pluie tomba sur

12.

le vingt-septifcme

,

toutes les sources de l'abime

du

ciel furent

rompues.

la terre quarante jours et

qua-

rante jiuits.
i3.

Nod,

En ces jours-la, Nod, Sem, Cham, Japhet, fils de
femme de Nod et les trois femmes de ses fils,

la

dtaient entrds dans l'arche.

44. Et toutes les bdtes fauves, par especes; tous les
bestiaux, par especes; tous les reptiles se trainant k terre,

parespeces; tous

les oiseaux ailes,

par especes;

45. fitaient entrds aupres de Nod, dans l'arche, par

deux couples, males
etait souffle

de

et feinelles,

de toute chair en laquelle

vie.

46. Tous les m&les et femelles de toute chair dtaient

done entrds dans
prescrit k

Nod ,

l'arche, selon ce

et le

que

le

Seigneur avait

Seigneur Dieu avait fermd l'arche en

dehors.
47. Et le ddluge fut sur toute la terre

(2)

quarante jours

quarante nuits; l'eau se gonfla, et emporta l'arche qui

et

s'dleva bien au-dessus de la terre.

48. Et l'eau dominait; elle montait, montait toujours

sur la terre, et l'arche dtaitportde sur la surface de l'eau.
4

9 . Et l'eau dominait beaucoup , beaucoup sur la terre

et elle couvrait toutes les hautes

sous le

montagnes qui dtaient

ciel.

Toutes les eaux situees sous les continents et dans les profondeurs
peut-etre par Tenet de soulevements marins. Les pluies, en
eftet, ne suffiraient pas a expliquer le deluge, tandis qu'un deplacement
des mers ope>6 par des soulevements en est l'explication la plus scien(\)

de

la raer,

tifique.
(2) Cette expression peut tres-bien ne signifier que la terre alors connue,
bien que la science semble avoir prouv6 que le deluge fut reellement

universe!.

Digitized by

Google

4

GENESE.

8

20. L'eau s'dleva a quinze coude'es au-dessus de leur

sommet.
2

Alors mourut toute chair se

1 .

oiseaux et besu'aux
terre

,

et tout

mouvant sur la

terre,

betes fauves et reptiles se traiaant a

,

horn me.

22. Tout ce qui avail souffle de vie,
vivait sur la terre

et tout

ce qui

ferme mourut.

23. L'eau effaca tout ce qui se mouvait sur la face de
la terre,

l'homme jusqu'aux

depuis

reptiles, et les oiseaux

terre.

Nod

seul resta

,

du

et

ciel.

bestiaux, tous les

Us furent tous effaces de

ceux qui

e'taient

la

dans l'arche avec

lui.

24. L'eau se maintint au-dessus de la terre cent cin-

quante joins.

CHAPITRE
\

.

Puis, Dieu se souvint de

VIII

Nod,

et

de toutes

les bStes

fauves, et de tous les bestiaux, et de tous les oiseaux, et

de tous

les reptiles

souffler

un vent

2. Les sources

cataractes
3.

du

qui etaient avec lui dans 1'arche.

II fit

sur la terre, et l'eau ceda.

ciel

de l'abime furent fermees , ainsi que les
et la pluie

,

du

ciel cessa.

L'eau qui fuyait sur la terre

diminua

s'affaissa, et

apres cent cinquante jours.
4. Et, le vingt-septieme jour dela septieme lune,
s'arreta sur le

mont

5. Or, l'eau

premier jour de

diminua jusqu'a
la

Tarche

Ararat.
la

dixieme lune, et,

le

dixieme lune, lescinies des montagnes

apparurent.
6.

Apres quarante jours , Nod ouvrit

qu'il avait faite, et

7.

Qui, dtant

fit

partir

sorti,

la porte

de l'arche

un corbeau,

ne revint plus,

m&me

apres que

l'eau se fut dessechee sur la terre.

Digitized by

Google

;

:

CHAPITRE

Apres lui, Nod envoy a une colombe pour voir

8.

Veau

19

VIII.

s'dtait retiree

de

Mais la colombe, n'ayant point trotfvd

9.

sur toute la surface de la terre. Et

dtait

1

.

il

1 .

aupres de

,

que l'eau

ayant etendu
lui

partir

de I'arche

la

Et sur le soir la colombe revint pres de lui

alors

que

et

une

partir la

13. Or,

Tan

tenant

,

feuille d'olivier.

l'eau s'dtait retirde de la terre.

12. Et apres avoir attendu encore sept jours,

nouveau

de

fit

il

colombe, qui ne revint plus aupres de

six

de

il fit

colombe.

en son bee un brin de branche

Nod reconnut

la

dans I'arche.

Puis , apres avoir attendu sept jours encore ,

nouveau
1

la pritet l'inlroduisit

poser ses

oil

pieds, revint aupres de lui dans I'arche, parce

main,

si

la terre.

lui.

cent un de la vie de Nod, le premier

jour de la premiere lune, l'eau disparut sur la terre.
14. Et, le vingt-septieme jour de la seconde lune, la
terre se trouva seche.

15. Et le Seigneur Dieu parla a Nod, disant
16. Sors de I'arche avec ta

femmes de

femme,

et tes fils, et les

tes fils, et toules les betes fauves qui

sont

aupres de toi,
17. Et toute chair, depuis les oiseaux jusqu'aux bestiaux; fais aussi sortir tout reptile se trainant a terre; et
croissez et multipliez.

18. Nod
femmes de

sortit

ses

done avec

sa

femme,

et ses fils, et les

fils

19. Et toutes les betes fauves, et tous les bestiaux, et
tout oiseau, et tout reptile se trainant a terre, selon leurs

especes, sortirent avec lui.

20. Et Nod eleva

un

autel au Seigneur; puis

il

prit

tous les bestiaux purs, et de tous les oiseaux purs, et

en

offrit

(1)

sur Tautel

un

holocauste au Seigneur

de
il

(t).

Noe" 6tait une figure de J6sus-Christ , le Juste par excellence, qui,

apres avoir preche

la

penitence aux

hommes incredules, a

Digitized by

construit

Google

pour

.
,

20

GENESE.

21

Et

le

.

Et le Seigneur Dieu respira

maudire

dit

Je ne veux plus

:

hommes ,

k cause des oeuvres des

la terre

que T esprit de
le

un parfum delicieux (1)

Seigneur Dieu, ayant reflechi,

Thomme ,

parce

des sa jeunesse, se complait dans

mal. Je ne veux done plus frapper toute chair vivante

comme

je Tai fait.

22. Tous les jours de la terre, les semailles et la

moisson,

Tardente chaleur, Tautomne et

le froid et

le

prin temps, ne se reposeront jamais plus, ni jour ni nuit.

CHAPITRE
1

.

Dieu bdnit Nod

IX

et ses tils, et

il

leur dit

:

Croissez et

multipliez, remplissez la terre et dominez sur elle.
2.

Yous inspirerez

crainte et terreur a toutes les bStes

fauves de la terre, aux oiseaux du ciel, a tout ce qui se

meut sur

la terre, et

a tous

les poissons

de

la

mer. Je

les

livre a vos mains.
3.

Tout ce qui se meut

et

a vie vous servira

donne de meme, dans

je vous

les

d' aliment;

champs, toute plante

potagere.
4.

Cependant, vous ne mangerez pas de chair ayant

encore
5.

le

sang

et la vie.

Car votre sang,

cherai

j

usque dans

le

sang de votre vie, je

les griffes

chercherai la vie de l'homme

Thomme

le

recher-

des betes fauves, et je rej usque

dans

les

mains de

son frere.

Thomme

6. Celui qui versera le sang de

prix de son propre sang, parce

que

j'ai

,

le versera

crd£

au

Thomme

a

T image de Dieu.
de json Eglise ,

Dieu le sacrifice de la reconcideluge de son sang divin, et
peuple la terre d'une race nouvelle et regen^ree.
(1) Le sacrifice fut agreable a Dieu, comme figure de celui du vrai

nous sauver

l'arche

liation, purifie le

offert a

monde d$s ames par

le

Sauveur du monde.

Digitized by

Google

:

.

CHAPITRE

21

IX.

7. Mais croissez et multipliez, remplissez la terre, et

dominez sur

elle.

Et Dieu parla a Noe et a ses

8.

fils,

disant

mon alliance avec vous,avec votreposte'rite',

9. Je retablis

Avec toute ame vivante, oiseaux

10.

et bestiaux, et

avec toutes les betes fauves de la terre qui sont sorties de

Farche avec vous.
ii. J'eHablirai

mon

alliance en votre faveur; la chair

ne perira pas de nouveau par
de deluge qui detruise

pour toutes

mon arc

:

moi etvous

les races futures

13. Je place

1

deluge, et

Et le Seigneur Dieu dit a Noe

i 2.

liance que j'etablis entre

mon

le

il

n'y aura plus

la terre.

Voici le signe de Falet toute

ame vivante,

:

dans

la

nue,

et

il

sera le signe de

alliance avec la terre (1).

Lorsque je rassemblerai

4

les nue'es sur la terre

,

Tare

paraitra dans la nue.

15. Et je

avec toute

me

ame

souviendrai de

mon

alliance avec vous et

vivante et toute chair, et

il

n'y aura plus

de deluge qui detruise toute chair.
16.

Mon

arc sera dans la nue; et a sa vue je

viendrai de F alliance eternelle entre
toute

ame

me

sou-

et la terre

,

et

vivante et toute chair qui est sur la terre.

Noe Tel est le signe de Falliance que
moi et toute chair qui est sur la terre.

17. Dieu dit a
j'aie'tabli

moi

entre

18. Or, les

Sem, Cham

et

fils

:

de Noe qui sortirent de Farche etaient

Japhet;

Cham

19. Tels sont les trois

fils

fut le pere

de Ghanaan.

de Noe, peres des

hommes

qui furent semes sur toute la terre.
20. Nod commenca a
une vigne.

travailler a la terre, et

il

planta

{{) IS arc aux sept couleurs est un magnifique symbole du Verbe incarne, qui relie le del avec la terre, et renferme pour nous la plenitude

des sept dons de l'Esprit-Saint.

Digitized by

Google

22

GEN&SE.

21
sa

Et

.

but du vin, et, s'&antenivre,

il

se

il

mit nu en

demeure.
22. Or,

pere, et

il

Cham,

pere de Chanaan, vit la nudite* de son

le

s'en alia le dire a ses

Sem

23. Mais

et

deux

freres

au dehors.

Japhet ayant pris un manteau, Teten-

dirent ensemble sur leurs dpaules, s'approcherent a re-

culons, et cacherent la nudity de leur pere; leur visage
regardait a Topposd

et ils

,

ne virent point

la nudite*

de

leur pere.

24. Or, No^, dtant sorti du sommeil causd par le vin,
apprit ce qu'avait

25. Et

le serviteur

26.

Sem,

II

dit

il

a son sujet son

fait

Maudit

:

puind.

fils

soit 1'esclave

Chanaan;

il

sera

de ses freres.

dit ensuile

Beni

:

soit le

Seigneur, le Dieu de

Sem.
Que Dieu inultiplie Japhet que celui-ci habite sous
les tentes de Sem, et que Chanaan soit son esclave.
28 Noe v£cut, apres le deluge, trois cent cinquante ans.
27

Chanaan sera

et Tesclave

.

serviteur de
,

.

29. Et tous

quante ans,

et

les
il

jours de Noe* formerent neuf cent cin-

mourut.

CHAPITRE X
\

et

Voici les generations des

.

Japhet; des
2.

Fils

fils

de Japhet

de Nod

3. Fils

de Gomer

4. Fils

de Javan

Gomer, Magog,

:

Tbubal, Mosoch

Elisa,

tils

:

Sem

,

Cham

leur naquirent apres le ddluge.
Mada'i, Javan,

et Tbiras.

Ascenez, Riphat, et Thogorma.

:

Eiisa,

:

Tharsis, Cettim

et

Doda-

nim.
5.

Ceux-ci sont

gerent

les

les iles (i) et

peres des gentils, qui se parta-

les

eurent pour territoire, chacun

selon sa langue, par tribus, par nations.
(4)

C'est

airiBi

que les H6breux nommaient

1'

Europe.

Digitized by

Google

23

CHAPITBE X.

Cham

de

6. Fils

Chus, Mesraim, Phuth

:

et

Cha-

naan.
Saba, Hevila, Sabatba, Regma et
Regma Saba et Dadan.
Chus engendra Nemrod celui-ci commenca k

Chus

7. Fils de

:

Sabathaca. Fils de

Et

8.

:

:

Stre puissant sur la terre.
9.

grand chasseur devant

e*tait

II

pourquoi Ton

dit

:

Grand chasseur

le

Seigneur;

c'est

comme Nemrod deVant

le Seigneur.

commencement de son royaume

10. Le
puis

il

Babylone,

fut

eut Arach, Archad, Chalane, et la terre de Sen-

naar.

De

11.
ville

cette terre sortit Assur, qui

de Rbooboth

Mtit Ninive,

et la

Chale,

et

12. Et Ressen, grande ville, entre Ninive et Chale*.
13. Mesraim engendra les

Laabim ,

les

Ludim,

les

Ananim,

les

Nephtuim ,

14. Les Phe'trusim, les Chasluim (d'oii est sorti Philistin) et les

Caphtorins.

Chanaan engendra Sidon son premier-ne% puis

15.

H&een ,

le

le

J£buseen,

16. L'Amorrhden, le Gerg£s£en, TEve'en, TAruce'en,
17.

L'Asenn&n, TAradien,

le

Samarden

et

TAma-

thden.
18. Aprescela, les tribus des Chanane*ens se disperserent.

19. Les limites des

Sidon jusqu'a Gerara
qu'&

Sodome

et

Chananeens

et

Gaza; puis

Gomorrhe,

e'taient la

cdte depuis

elles s'etendirent jus-

et passerent

par

Adama

et

Sdboim jusqu'a Ldba.
20. Tels furent les

tils

de

Cham

et leurs tribus, selon

leurs langues, par contr^es, et par nations.

21

.

Sem,

eut Heber de

frere de son puine Japhet, fut pere aussi

Tun de

se*

,

fils.

Digitized by

Google

et

,

. .

CENESE.

24
22: Fils de

Sem Elam,

Lud

Assur, Arphaxad,

:

Aram

,

et Ca'inan.

23. Fils d'Aram

:

Hus, Hul, Gether

et

Mes.

24. Arphaxad engendra Said, et Said engendra Heber.
25. D'Hdber naquirent deux

nommds, Tun Phaleg,

fils,

parce que de sou temps la terre fut partagde, et T autre
Jectan.

26. Or, Jectan engendra Elmodad, Saleph, Asarmoth,
Jard,

27.

Aduram,

28

Ebal , Abimael , Saba

Uzal, Decla,

29. Ophir, Hdvila et Jobab

tels

:

furent les

fils

de

Jectan.

30.

mon-

habiterent depuis Messa jusqu'a Sdphar,

lis

tagne de TOrient.
34. Tels furent les

fils

de

Sem

et leurs tribus, selon

leurs langues, par contrdes et par nations.

32. Telles furent les tribus des
milles et nations; et c'est ainsi

fils

que

de Nod, par

les fils

fa*

de Nod peu-

plerent les pays des nations, sur la terre, apres le ddluge.

CHAP1TRE
Toute la terre avait alors une

1

une

XI

meme parole; il

y avait

seule langue pour tous.

2. Etil arriva qu'en s'dloignant de l'Orient,

verent en la terre de Sennaar une plaine

ils

trou-

oil ils s'dta-

blirent.

3. Et

chacun

dit

a son voisin

:

Allons, facjonnons des

briques et faisons-les cuire au feu. La brique leur servit

done de pierre,

et le

bitume de ciment.

Allons, b&tissons-nous une ville et
une tourdont la tete ira jusqu'au ciel, et faisons-nous
un nom, avant de nous dissdminer sur toute la face de la
4. Puis

ils

dirent

:

terre.

Digitized by

Google

CHAPITRE
5.

Le Seigneur descendit voir

batissaient les
6. Et

fils

dit

il

que

la ville et la tour

hommes.

des

Les voila une seule famille, avec une

:

m6me

seule et

25

XI.

langue, et

ont

s'ils

commence par de

tels

rien de'sormais ne pourra e'chouer de tout ce

travaux,

entreprendront.

qu'ils

7. Allons,

langage de

et

dtant descendus, confondons ici leur

que nul n'entende plus

telle sorte

la parole

de

son voisin.
8.

terre

Et de ce lieu, Dieu
et ils cesserent

,

9.

A

les dispersa

de batir

sur la face de toute la

la ville et la tour.

cause de cela, ce lieu fut appele Babel (confu-

sion), parce que Ik le Seigneur confondit les langues de
toute la terre, et dispersa les

hommes

sur la face de toute

la terre.

10. Or, voici les generations de

Sem

:

Sem

le fils

avait

cent ans lorsqu'il engendra Arphaxad, deux ans apres le
deluge.
11.

Sem

cents ans

;

vecut, apres avoir engendre Arphaxad, cinq

il

engendra des

fils

et des filles, et

mourut.

il

12. Arphaxad vecut cent trente-cinq ans, et

il

en-

gendra Sale.
13. Et Arphaxad ve'cut, apres avoir engendre Sale,

quatre cents ans, et

il

engendra des

fils

et des filles, et

il

mourut.
14.

SaM

15. Et

v^cut cent trente ans, et

Sale*

il

engendra Heber.

vexut, apres avoir engendre' Heber, trois

cent trente ans;

il

engendra des

fils

et des filles, et

il

mourut.
16. Heber vecut cent trente-quatre ans, et

il

engendra

Phaleg.
17. Et Heber vecut,

apres avoir engendre' Phaleg,

deux cent soixante-dix ans;
filles, et il

il

engendra des

fils

et des

mourut.

r
Digitized by

Google

,

26

GENESE.

18. Phaleg vfout cent trente ans
1

9. Et Phaleg vdcut

cent neuf ans;

il

,

et

,

il

engendra Rehu.

apres avoir engendre

engendra des

Rdhu , deux

et des filles, et

fils

il

mourut.
20. Re'hu vdcut cent trente -deux ans, et

il

engendra

Sarug.

21. Et Re'hu vecut, aprfcs avoir engendre' Sarug, deux
cent sept ans;

il

engendra des

et des filles, et

fils

il

mourut.
22. Sarug vecut cent trente ans, et

23

.

il

engendra Nachor.

Et Sarug ve'cut , apres avoir engendre* Nachor, deux

cents ans;

il

engendra des

fils

et des filles, et

mourut.

il

24. Nachor vecut cent soixante-cinq ans, et

il

en-

gendra Thare\
25. Et Nachor ve'cut, apres avoir engendre' Thare, cinq
cent vingt-cinq ans;

il

engendra des

fils

et des filles, et

il

mourut.
26. Thare' vdcut soixante ans, et

Nachor

et

il

engendra Abram

Aram.

27. Or voici les generations de Thare* Thard engendra
Abram, Nachor et Aram, lequel engendra Lot.
28. Et Aram mourut devant son pere Thare'
en la
terre ou il e*tait ne\ au pays des Chaldeens.
29 Et Abram ainsi que Nachor dpouserent des femmes.
Le nom de la femme d* Abram &ait Sara (1) ; et le norn de
:

,

.

la

femme de Nachor, Melcha,

Melcha

fille

d'Aran, pere de

et d'lescha.

30. Sara

sterile, et elle n'enfanta point.

e*tait

31. Thare prit
petit-fils, et Sara,

mena du
terre de

Abram son fils, et Lot fils d'Aran, son
femme d' Abram, son fils, et il les em-

pays des Chaldeens pour 3tre transported en la

Chanaan;

ils

allerent ainsi jusqu'a

Haran,

et

ils

y

demeurerent.
{\)

Vulgate, Sarai.

Voyez ci-dessous, xvu,

45.

Digitized by

Google

,

CHAP1TRE

27

XII.

32. Et fous les jours de Thard, en la terre de Haran,

tormerent deux cent cinq ans ,

el

CHAPITRE
i

Le Seigneur

.

ta famille
la terre

,

et

que

de

dit alors

la triaison

2. Je ferai sortir de loi

3. Je b^nirai

nom,

Abram
avec

lorsqu'il sortit

Abram

5.
frfcre

,

Sors de ta terre , de

et

un grand peuple ;
il

je te bdnirai

sera bdni.

(l).

lui.

Or,

Abram

avait soixanle-quinze ans

de Haran.

prit

done Sara, sa femme, Lot,

Abram

ames

qu'ils avaient acquises

pour passer en

la terre

de son

dans Haratt

;

de Chahaan.

le

grand ch£ne. Or,

les

alors cette terre.

7. Et le Seigneur apparut a

Abram,

et

il ltii

race je donnerai cette terre ; e'est pourquoi

dit

Abram

:

A ta
batit

autel au Seigneur qui lui dtait apparu.

8. Et

Bethel,

il

il

alia

de ce lieu vers

invoqua

la

montagne, a Tbrient de

B&hela Toccident,
un autel au Seigneur,

y dressa ses tentes, ayant

Anga'i a Torient; puis
le

nom du

il

£leva la

et
et

Seigneur.

9. Ensuite Abrairi partit, et, ayant

dans

fils

traversa cette terre dans toute sa longueur

Chanandens habitaient

il

te raaudi-

seront bemes toutes les

toi

jusqu'au territoirede Sichem,vers

un

en

tout ce qui leur appartenait, tout ce qu'ils avaient

et ils partirent

la

te rfendre

s'en alia, comiiie avait dit le Seigneur, et

acquis, toutes les

6.

:

ceux qui teb&lirorit; ceux qui

TR1BLS DE LA TERRE

partit

Abram

a

de ton pere, pour

ront, je les maudirai, et en

Lot

XII

je te montrerai.

je glorifierai ton

4. Et

mourut a Haran.

il

marche,

il

campa

le desert.

(1) Toutes les nations ont ete, en
d'Abraham.

effet, b&iies

en J6sus- Christ,

Digitized by

flls

Google

;

,

28

GENESE.

10.

II

y eut alors une famine en la con tree, et Abram

descendit en figypte pour y sojourner, parce que la famine
avait prevalu dans le pays.

14. Or,

il

arriva qu' Abram, pres d'entrer

a Sara, sa

dit

femme

Je sais que tu es

:

en Egypte,
une femme tres-

belle

12.

adviendra done, quand

II

vue, qu'ils diront: C'est sa

s'empareront de

et ils

13. Dis done

:

mieux

toi je sois

les

femme;

Egyptiens t'auront

alors

me

ils

tueront,

toi.

Je suis sa soeur
traits, et

qu'en

qu'a cause de

(1), afin

consideration j'aie la

ta

vie sauve.
1

Abram fut entrd en Egypte,
femme dtait tres-belle.

4 . Et lorsque

virent que sa

15. Les officiers

du Pharaon

terent devant le Pharaon, et

les

la virent aussi
ils

Egyptiens

ils la

;

la conduisirent

van-

en sa

demeure.
16.

A

cause d'elle,

ils

traiterent bien

Abram,

et

ii

eut des brebis, des boeufs, des anes, des serviteurs, des
servantes, des mulets et des cbameaux.

17. Mais Dieu envoya au Pharaon et a sa famille de

grandes et cruelles

afflictions

,

femme

a cause de Sara ,

d' Abram.

18. Et le Pharaon ayant appele

quoi as-tu

fait cela,

et

Abram,

lui dit

:

Pour-

C'est

ma

soeur? Alors je

l'ai

ne m'as-tu pas

dit

:

femme ?
C'est ma
ma femme (2)

19. Pourquoi as-tu dit
prise
ta

pour qu'elle

femme

fut

:

;

maintenant voici

devant toi; reprends-la, et pars aussitot.

20. Le Pharaon prescrivit a des

Abram,

or,

sa

femme,

hommes

d'escorter

et tout ce qui lui appartenait.

Ce qui etait vrai. Voyez ci-dessous xx, 42.
Le mariage des rois de l'Orient etait precede de longues ceremonies, que Ton trouve decrites Esther, ii, 42). Abram ne doutait pas que
pendant ces delais, Dieu ne lui vint en aide (Cry*).
(\)

,

(2)

(

Digitized by

Google

CHAPITRE

CHAPITRE
Abram

i.

29

XIII.

XIII

done de Ffigypte avec sa femme,

revint

et

tout ce qui lui appartenait; et Lot dtait avec lui dans le

d&ert.
2.

Abram

riche en bestiaux, en argent et

dtait fort

en or.
3.

revint au lieu d'ou

11

ou

vers Bethel, Ik

il

£tait

venu, dans

le

d&ert,

ses tentes avaient d'abord 6i&, entre

Bdthel et Angai,
4.

Au

lieu

mencement,

m£me
et

5. Lot, qui

il

de

l'autel qu'il

y invoqua le

y avait erig£ au com-

nom du

Seigneur.

accompagnait Abram, avait aussi des bre-

bis, et des boeufs, et des tentes.
6.

Or, cette terre ne pouvait suffire a leur

s£jour, car leurs richesses dtaient

ne pouvait done

peaux

d'

Abram

Ghananeens
8.

9.

droite

,

commun.

troupeaux de Lot. Or, les

et les patres des

dit

PheYes^ens habitaient alors cette terre.

a Lot

toi, entre

:

mes

Qu'il n'y ait point de rixe entre

patres et tes patres,

car nous

freres.

N'as-tu pas la devant

de moi;

commun

cette terre

rixe survint-elle entre lespatres des trou-

et les

Abram

moi et
sommes

suffire a leur sdjour

une

7. Aussi

nombreuses;

si

toi toute la terre? Se'pare-toi

tu vas a gauche,

j'irai

j'irai

a droite;

si

tu vas a

a gauche.

10. Et Lot, ayant leve les yeux, vit toute la rive

Jourdain tout arrosee ,
etit

bouleversd

radis de Dieu,

Sodome
ou a

comme
et

elle dtait

du

avant que Dieu

Gomorrhe, semblable au pa-

la terre

d'Egypte, jusqu'aux confins

de Zogora.
11. Lot cboisit pour lui toute la rive
ilpartit, s'e'loignant de Torient ;

du Jourdain ,

chacun d'eux se

de son frere.

Digitized by

et

se'para

Google

-,;

.

30

GfiMse.

Abram demeura en

12.

la terre

habita la ville des riverains,

et

il

de Chanaan, et Lot
dressa ses tentes a

Sodome.
13: Or, leg

hommea

de Sodomd ^latent tres-mdchants

grands pe*cheurs devant Dieu.

et

14. Apr&s que Lot se fut se'pard d' Abram, Dieu
celui-ci
le

nord

:

Regarde de

midi, l'orient

et le

que

15. !*arce

pour

yeux,

tes

toi et ta

compter

a

que tu

tois, je te la dontierai

race a toujours.

quelqu'un peut compter

aussi

flit

lieu oil tu es,

et l'occidetit,

la terre

16. Je multiplierai ta rdce
si

du

et vois,

comme

le sable

le sable

de

de la terre,

la terre;
il

pourra

ta posterity.

17. Pars, traverse cette contre'e dans sd longueur et

dans sa largeur, parce que je

la

donnerai a

toi et

a ta

race pour toujours.

ayant leve ses tentes,

18. Et,

vert le chene de

en e£

lifeu

un

Mambrd

qui

Abram

Tint

demeurer

en Hebron,

dtait

et

il

batit

autel au Seigneur.

CHAPITRE XIV
Or,

1

roi

il

arriva

de Sennaar,

gomor,

que pendant

et

les

regnes d'Amarphal

d'Arioch^ roi d'Ellasar; C hod olio

roi d'$lani, et Thargal, roi des nations.

2. Firent la guerre contre Bulla,

roi

de Sodome, et

Barsa, roi de Gomorrhe, et Sennaar, roi d'Adama,, et

Symobqr,

roi

de Sebo'im,

et le roi

de Balac (aujouxd'hui

«gor)(i).
3.
Sale*

Tous ces derniers se confedererent dans
(aujourd'hui

mer

4 . Pendant douze ans

mats dans
(4)

la

le vallon

des Sels).
its

avaient servi Chodollogomor

treizieme anntSe

ils

se nSvqlterent.

Voyez xis,22.

Digitized by

Google

CHAPItRE XIV.
5.

avec

fit, eri

quatbrzieme

la

arine*e,

31

Chodollogoinor arriva

les rbis ses kinds; lis vaihqiiirent les

grants d'Asvk-

roth et de Carna'i, ainsi que les nations piilssantes leurs
allies

et les

,

Oinmdens

(1)

de

Id ville

de Save*,

qui habitent les morftagtleS de

6. Et les Hbrrhdeiis

Sdir, jusqu'au terdbinthe

de Phara

I. Puis, s'dtaht retournds,

ils

,

dans

le ddsert.

vihrent vers la fbntairie

du jugement, aujourd'hui Cades, et ils vainc(uirent tods
les chefs d'Amalec ainsi que les Amorrhdens qui habitent
Asason-Thamar.
8. Slaisle roi

Gomorrhe,

de Sodome

le roi

avec lui

le rbi

de

d'Adania, le roi de Seboim,

le rbi

de

sortit, et

Balac, aujourd'hui Segor, et

dans

ils

se rangerent

eh

bataille

le vallon Said.

Cbntre Chodollogomor, roi d'Elam, Thargal, roi

9.

des nations^ Ariterphal, roi de Sennaar, et Arioch, roi

cinq rbis contre quatre.

d' El la bar;

10. Or, le vallon Said n'dtait que puits de bitume;
bieritdt le rbi
ils

de Sodome s'enfuit avec

le roi

de Gomorrhe;

furent vaihcus, et ceiix qui survdcurefat s'enftoirent

dans
I I

les
.

montagnes.

Les vainqueurs

12.

lis

chevaux de ceux

prirerit touS les

de Sodome, tous leurs vivregj

et ils partireiit.

prirent aussi, avec tout son avoir, Lot,

frere d' Abram

13. Or,

,

1'utt

car ilhabitait Sodome; et

de ceux qui

apprit ces choses h

Abram,

ils

flls

du

s'eioighererit.

s'dtaieiit sativds, surveriant,

le

passager sur cette terre (2),

qui demeurait aupres du chene de l'Amorrhdeh Mahibrd,
frere d'Eschoi,

et frere

d'Onan, tous

14. Celul-ci, ayant appris
captif,

compta

huit, et

il

ses serviteurs

allies d'Abram.
que son neveu Lot etait

au nombre de

trois

cent dit-

poursuivit les ravisseurs jusqu'fc Dan.

(1)

Voyez Deut., n,

(2)

Vulgate

:

Abram

10.

l'Hebreu. He'breu signifie en

eft'et

pastager.

Digitized by

Google

32

GENESE.

15. La nuit venue,

il

tomba sur eux, avec

ses servi-

teurs, les battit, et les chassa jusqu'a Hoba, qui est a la

gaucbe
16.

(1)

de Damas.

ramena tous

II

chevaux de Sodome, Lot son

les

neveu, tous ses serviteurs,
17. Le roi de

Sodome

les

femmes,

et le peuple.

a sa rencontre, apres

sortit alors

avoir e'chappe' au carnage fait par Chodollogomor et les

de Saby

rois ses allies, dans la vallee

(c'dtait le

champ de

bataille des rois).

Et Melchise'dech,

18.

roi

Tres-Haut
19.

II

Salem (Jerusalem),

de

des pains et du vin; car

offrit

pr&re du Dieu

dtait

il

(2,).

benit

Abram, en

Dieu Tres-Haut qui a

cre'e'

disant

:

Abram du

Be'ni soit

le ciel et la terre.

20. Beni soit le Dieu Tres-Haut qui fa soumis tes

ennemis. Et Abram
21. Le roi de

lui donna la dime de toutes choses.
Sodome dit a Abram: Donne-moi les

hommes, et prends pour toi les chevaux.
22. Abram dit au roi de Sodome J'&endrai
:

vers le Seigneur Dieu, le Tres-Haut qui a

la

main

le ciel et la

cre'e'

terre,

23. Pour attester que je ne veux pour

moi

rien de ce

qui t'appartient, depuis la corde jusqu'a la courroie de la
sandale, de peur que tu ne puisses dire

J'ai

:

enrichi

Abram.
24. J'excepte ce que les jeunes gens ont
part de

mes

allies

Eschol ,

Onan

et

mangd,

et la

Mambre' , qui pren-

dront ce qui leur revient.
(4)

A gauche en regardant l'Orient

(2)

C'est la premiere fois

la Bible. Jesus-Christ,

1'ordre

c'est-a-dire au nord.
que Toblation du pain et du vin apparatt dans
,

qui est appele par David le pretre eternel selon

de Melchis^dech , a

realise la figure

en instituant

Digitized by

I'Eucharistie.

Google

,:

!

33

CHAP1TRE XV.

CHAPITRE XV
choses,

1. Aprfcs ces

Abramdans une

Dieu qui

parole de

la

Abram, je te couvre de
sera immense.
vous? Je m'en
Masec,

ma

ajouta

:

:

me

Dieu, que

mais

donnerez-

j'ai le fils

Puisque vous ne

mon

de

serviteur

m'avez

point

n£ chez moi recueil-

heritage

4. Et soudain la voix
lui dit

crainte

protection; ta recompense

vais sans enfants;

accordd de posterity,

mon

vision entendit

Sois sans

:

servante nee chez moi; c'est Damas-Elidzer.

Abram

3.

de

ma

Abram rdpondit: Seigneur

2.

lera

disait

lui

Ge

toi celui

du Seigneur

se

fit

entendre et

n'est pas lui qui sera ton heritier

;

il

naitra

qui aura ton heritage.

Ensuite le Seigneur l'emmena dehors,' et lur dit

5.

Regardeleciel, compteles Voiles

si tu

le

peux

:

telle,

ajouta-t-il, sera ta posterity (4).

Abram

6.

impure h

crut en Dieu, et sa foi lui fut

justice.

Le Seigneur

7.

de

lui dit

:

Je suis le Dieu qui

terre das Chalddens

la

pour

t'ai

amend

donner en heritage

te

cette terre.

8. Ilrdpondit: Seigneur

Dieu , a quoi reconnaitrai-je

que j'en heriterai?
Dieu lui

9.

dit

:

Prends une gdnisse de

chfcvre de trois ans,

un

ans, une
un pigeon et

trois

belier de trois ans,

une colombe.
10.

Abram

prit les victimes, les

et pla$a les moities vis-k-vis les
il

ne

coupa par moitids,

unes des autres; mais

divisa pas les volatiles.
i

Parole admirable qui

non-seulement au nombre, mais a
la gloire des elus, ventables fils d'Abram et continuateurs de sa foi. Les
saints sont les etoiles du firmament celeste.
(\)

fait allusion

Digitized by

Google

.

;

.

34

GENESE.

Et des oiseaux descendirent sur les corps , sur les

11

moiti^s de corps, et

Abram
du

12. Vers le coucher

s'assit

sdleil

,

a cdt^ (1).

Abram lomba en

extase

de tenebres s'empara de

tine terreur profonde pleine
lui.

13. Et

habitera

on

les

fut dit

il

une

Abram

a

terre eHrarigere j

opprimera,

et

on

:

Apprends que

on

les

les

ta postdritd

rdduira en servitude,

humiliera pendant quatre

cents ans.
14. Mais la nation a laquelle

jugerai; ensuite

ils

ils

seront sou mis, je la

en sortiront pour venir

ici

avec de

grandes richesses.
19. Quant a toi, tu

t'ett

iras

en paix vers

tes peres,

apres avoir joui d'une heureuse vieillesse.
16. Et, a la quatrieme generation, ta race reviehdra
ici, car

jusqu'a present les crimes des Amorrhe'ens n'ont

pas encore eomble* la mesure.
17. Apres le coucher

Ton

vit

un

du

soleil,

une flamme

s'e'leva,

foyer langant de la ftlme'e, et des lampes de

feu qui passaienl entre les moitie's couples

(2).

En ce jour- la, le Seigneur etablit une alliance
Je donnerai cette. terre a ta race
avec Abram, disant
18.

:

depuis le fleuve d'Egypte jusqu'a TEuphrate.
19. Je lui donnerai: les Ceneens, les Cendse'ens,
les

et

Cedmone'ens,

20. Et les Hett£ens, les Phdreze'ens, et les Raphaims,
Pour les chasser.
la reunion de ces animaux de trois ans fait allusion aux trois etais
de alliance de Dieu avec l'homme la loi de nature la loi ecrite et la
loi de grace. L«s victimes representaient les bommes de ces trois epoques
qui meritaient la mort en punition du peche. Dieu se contentait de limmolation de ces animaux, qui figurait celle du Redempteur. Les tenebres qui
enveloppent Abraham etje sacrifice presagent celles qui couvrirent la
terre a la mort de Jesus-Christ. La fournaise fumante fut le symbole de
la justice divine qui exigeait le sacrifice, et la lampe ardente, eelui de
1' ardent amour qui Ta consomme.
(4)

(2)
I'

:

,

Digitized by

,

Google

35

CHAPITRE XVI.

21. Et les Amorrhe'ens, les Chanandens, les Eveens,

Gergeseens et

les

Jebusdens.

les

CBAPITRE *VI
femme

Sara,

1.

d'enfants

d' Abram,

ne lui avait point donne
une servante dgyptienne nomme'e

elle avait

;

Agar.

done a Abram

2. Elle dit
entrailles

ma

pour

servanle, afin que d'elle

Abram

Le Seigneur a

:

erne je n'enfante point
il

me

:

ctos

mes

Approche-toi de

vienhe un enfant.

preta l'oreille a la parole de Sara.

3. Et Sara,

femme

d' Abram,

ayant pris Tfigyptienne

Agar sa servante, apres dix ans de sdjour en

Ghanaan,

la

la terre

de

donna pour femme a Abram son mari.

4. Celui-ci s'approcha d'Agar, et elle

un enfant

elle vit qu'elle portait

;

congut; bientdt

et sa maitresse fut

m£-

prisde par elle.
5. Sara dit alors a

porte

un enfant,

juge entre
6.

toi et

Abram

7.

traites injustemettt;

:

ma

servante; elle a vu qu'elle

et je suis me'prise'e

par elle; que Dieu

moi.

lui repondit

mains; uses-en avec
Sara

Abram Tu me

sur ton sein

j'ai place*

elle

:

Void

comme

te

la maltraila, et elle s'enfuit loin

L'Ange du Seigneur

(i)

servante dans tes

ta
il

sera agrdable. Et

de sa face.

vint la trouver dans le de-

sert aupres d'une fontaine, celle qui est sur le

chemin

de Sur,
8. Et lui dit:

Agar, servante de Sara, d'ou viens-tu,

etouvas-tu? Jefuis, repondit- elle
Sara
9.

ma

,

loin

de

la face

de

maitresse.

L'Ange du Seigneur ajouta: Retourne vers

ta

mai-

tresse, humilie-toi, et courbe-toi sous ses mains.
(I)

Voyez

la

note Rxode, in,

fi.

Digitized by

Google

:

36

'

GENESE.

40.

dit ensuite

II

Je multiplierai et multiplierai ta

:

race; elle sera innombrable par sa multitude.

TAnge du Seigneur
un fils auquel

ii. Et

tu enfanteras

ajouta

mael, parce que

le

tous et les mains de tous sur lui

de tous ses

d'ls-

et

mains seront sur

ses

habitera en face

il

(1)

face celui qui m'est apparu.

vu en

j'ai

Seigneur qui lui

Dieu, vous m'avez regard^e; car, se dit-

cause de cela, elle

que

celui

:

vu en

A

,

nom du

13. Alors Agar invoqua le

14.

nom

freres.

parlait, disant
elle, j'ai

voila enceinte,

Seigneur a oui ton humiliation.

un homme rude;

12. Ce sera

Te

:

tu donneras le

,

nomma
Ce

face.

la

source: puits de

puits est entre Cades et

Barad.
15. Bieniot Agar enfanta

donna au

fils

que

lui

un

ills

a Abram, et

avait enfante

Abram

Agar, le

nom

d'Ismael.

16. Or

Agar

Abram

ans, lorsque

avait quatre-vingt-six

lui enfanta Ismael.-

CHAPITRE XVII
1.

Abram

annde,

et le

atteignit sa

quatre - vingt

- dix -

neuvieme

Seigneur lui apparut, disant: Je suis ton

Dieu; cberche k plaire a mes yeux; sois sans peche5,.
2. J'etablirai

mon

alliance entre

moi

et toi,

et je te

multiplierai beaucoup.
3.

Abram tombala

face contre terre, et Dieu lui parla,

disant
4. Et

moi void que

je fais alliance avec toi, tu seras

pere d'une multitude de nations.

le

5. Et tu
(4)

ne

t'appelleras plus

Allusion prophetique & l'opposition

naissance au mahometisme
(2)

Abram

(2),

mais ton

nom

de la race d'Ismael qui a donne
,

avec la descendance spirituelle d' Abraham.
Abram, haut pere , noble pere ; Abraham, pere de la multitude.
,

Digitized by

Google

:

CHAP1TRE
sera

Abraham, parce que

37

XVII.

je t'ai

fait le

pere de beaucoup

de nations.

beaucoup; je

t'augmenterai beaucoup,

6. Et je

te

constituerai pere deplusieurs peuples, des rois provien-

dront de toi.
7. J'etablirai

mon

moi

alliance entre

entre ta race apres toi,

alliance eternelle par laquelle je serai ton

de ta race

entre toi, et

et

dans toutes ses generations;

Dieu

et le

Dieu

aprfes toi.

8. Je te donnerai, et apres toi k ta race, la tetre

que

tu babites, toute la terre de Chanaan, pour heritage per-

petuel, et je serai voire Dieu.

Dieu ajouta

9.

alliance,

De ton cote, tu maintiendras

:

dans

posterite,

toi et ta

toutes

mon

genera-

les

tions.

10. Voici

1'

alliance

vous, c'est-k-dire

que tu maintiendras entre moi

ta posterity

en toutes

Tout m&le parmi vous sera circoncis

et

ses generations:

(4).

11. Vous serez circoncis en la chair de votre pre-

puce,

et ce

sera

le

signe de r alliance entre

moi

et

vous.
12.

Parmi vous, Tenfant de huit jours sera circoncis

tout enfant

m&le en vos generations, tout serviteur, n£

dans votre maison, ou achete a prix d'argent, provenant
d'etrangers et
13.

Le

non de

achete a prix

votre sang,

ne dans votre maison,

serviteur

d' argent,

l'esclave

et

seront circoncis; ce sera la

mon

alliance sur votre chair, alliance eterneile.

14. Le male a qui, le huitieme jour,
(4)

Sur

la circoncision

loureux de

voye? Rom., h, 29

,

la circoncision rappelait

devait nattre de leur race

,

;

Ce signe douMessie promis
purete et la saintete,

iv, 40 et 44.

aux Hebreux que

et qu'ils devaient, par la

se rendre dignes de leur vocation.

on n'aura point

11 signifiait

pecheur, et preludait au bapteme et a
le propre de la loi nouvelle.

aussi

la circoncision

le

que l'homme nalt
du cceur, qui sont

I.—
Digitized by

2

VjOOQ IC

!

90

GENESE.

circoncis la chair

du prepuce

ame

cette

,

sera exterminee

mOn

au milieu de sa famille, parce qu'elle aura viole
alliance.

Abraham: Sara

15. Dieu dit ensuite a

s'appellera plus Sara; Sarra sera son

nom

femme ne

ta

(1).

un enfant que

16. Je la benirai, je te donnerai d'eile

pere de plusieurs peuples; des

je b&iirai, et qui sera

rois de nations tireront de lui leur origine.

Abraham tomba

17.
il

se

la face contre terre;

en lui-meme au fond du coeur

dii,

de moi dans

ma

:

Un

(2), et

il rit

fils

naitra-t-il

centieme annee? Sarra a quatre-vingt-

dix-neuf ans, enfantera-t-elle?
Et

18.

Abraham

dit

a Dieu

:

Que mon ismael

vive

devant vous
19. Mais Dieu lui repartit

femme
blirai

t'enfantera

mon

un

fils

que

Oui, voici que Sarra ta

:

tu appelleras Isaac, et j'dta-

alliance avec lui, alliance eternelle, par la-

quelle je serai son Dieu, et le Dieu de sa race apres lui.

20. Par rapport a Ismael, je
l'ai

beni

coup.

II

;

je

Taugmenterai

,

t'ai

aussi

exauce*

et je le muitiplierai

engendrera douze nations,

et je le ferai

:

je

beau-

pere d'un

grand peupie.
21. Mais c'est avec isaac que te doit donner Sarra, a
pareilte

epoque, en Tannee qui va suivre

que

,

j'etabiirai

nion alliance.
22. Et Dieu, cessant de parler, remonta au-dessus

& Abraham.
£3. Aussitot,
serviteurs nes

Abraham

prit

ensamaison,

Ismael son

fils, et

tous ses

et tous ses esclaves achetes,

et tbut

male de sa maison,

meme,

selon ce qu'avait dit le Seigneur Dieu.

et

il

les circoncit>

le

jour

(4) Vulgate: VouS n'appellerez pliis Votte femme Saraf (ma princesse) ,
maisSafa (priticesse).
(2) Rendant graces a Dieu. (kom., iv, 20.)

Digitized by

Google

CHAPITRE

39

XVIII.

24. Or, Abraham avait quatre

neuf ans

- vingt - dix -

lorsqu'ii se circoncit.

25. Et Ismael son

quand

avait treize ans

fils

il

le cir-

concit.

26. Ce jour- Ik furent circoncis

Abraham

et

son

fils

Ismael,

27. Et tous les

hommes de

sa

maison,

domes-

et ses

tiques, et ses esclaves achetes des nations etrangeres.

CHAPITRE

XVIII

Mambr£,

Et Died ltd apparut pres du chene de

4.

tandis qu'il

e'tait

Comme

2.

assis

sur la porte de sa tente a midi.

levait les yeui,.il aper$ut trois

il

places au-dessus de lui ; et les ayant vus

il

,

porte de sa tente a leur rencontre, et

il

hommes

codrut de la
se jirdsterha

jusqu'a terre,

En

3.

disant

Seigneur

:

trduve grace devant

(1), si j'ai

vous, ne passez point outre devant votre serviteur.
4.

Que Ton prepare

que mes

l'eau,

servitetirs

Vous

lavent les pieds et rafralchissez-vous soils le ch&ne.
5.

Pour moi,

j'apporterai

du pain,

puis, vous poursuivrez votre voyage

:

et

vous mangerez;

c'est

pour cela que

vous etes venus vers votre serviteur. Le Seigneur dit:
Qu'il soit fait
6

.

comme tu

Abraham

Sarra, et

il

se hata

lui dit:

le

demandes.

done d'entrer sous sa tente vers

Depeche-toi, petris

fleur de farine, et fais-nous cuire

trois

mesures de

des pains sous la

cendre.
7.
petit

Puis, Abrahahl courut aux boeufs, et prit

veau bien tendre,

qu'il

donna au

un beau

serviteur,

en

le

pressant de l'appreter.
(1)

A

celui qui paraissait conduire les

qui

Abraham ddresse

les

Peres une allusion a
,

la

pdrole

deux aulres. Ces

comme a un

trois

hommes a

seul Died, renferment, d'apres

la sainte Trinite.

Digitized by

Google

40

GENESE.
8.

le

De son

veau

cote,

il

prit

du beurre

qu'il avait fait preparer, et

ses hdtes qui

et
il

du

que

lait, ainsi

pla$a le tout devant

mangerent. Lui-meme cependant se tenait

devant eux sous le chene.
9.

Le Seigneur

pondit

lui dit

La voici sous

:

:

femme?

Oil est Sarra ta

II

re-

la tente.

10. Je reviendrai, dit le Seigneur, vers toia pareille

£poque,

et Sarra ta

femme aura un

derriere la porte de la tente

11. Or,

Abraham

1

Or, Sarra entendit

et Sarra etaient vieux, ayant ve*cu

bien des jours; Sarra avait
arrive aux

fils.

oil elle dtait.

meme

cessd d'avoir ce qui

femmes.

2. Sarra rit

done en elle-meme, disant Cela ne m'est
:

mon

point encore arrive jusqu'ici, et

un

seigneur est

vieillard.

Abraham :Pourquoi

13. Mais le Seigneur dit a
a-t-elle ri

en elle-meme, disant

ment, moi qui

suis

devenue

:

Sarra

Enfanterai-je veritable-

vieille?

14. Est-ce que rien est impossible k Dieu? Je reviendrai pres de toi a pareille dpoque, et Sarra aura

15. Alors Sarra nia, disant

eut peur; etle Seigneur lui dit

:

Non, mais tu

16. Et, s'dtant leves de ce lieu, les trois

Sodome

garderent du c6t6 de

ham

partit

17. Bientdt le Seigneur dit

A

fils.

et

as

ri.

hommes

de Gomorrhe,

et

re-

Abra-

avec eux pour les reconduire.

choses que je
18.

un

Je n'ai point ri, car elle

:

fais

a Abraham,

lui qui doit

nombreuse,

et

:

Ne

mon

ddvoilerai-je point les
serviteur,

devenir pere d'une nation grande et

en qui seront benies toutes

les nations

de

la terre?

19. Gar je sais qu'il donnera ses ordres a ses

maison apres

lui

;

et ils

en pratiquant requite

garderont

les voies

et la justice, afin

que

Digitized by

fils

et

a sa

du Seigneur
le

Seigneur

Google

!

CHAP1TRE

accomplisse, en faveur

a

lui

41

XV11I.

d* Abraham , toutes les

choses qu'il

dites.

20. Le Seigneur ajouta

morrhe

Le

:

cri

&evd jusqu'k moi,

s'est

de Sodome
et leurs

et

de Go-

ptSchds sont

dnormes.
21

fitant

.

done descendu, je verrai

pondent k ce

cri

si

leurs actions rd-

qui m'est parvenu; et

si

non, je

le

saurai...

hommes

22. S'&ant alors <§loignds, les

k Sodome ,
23.

et

Abraham

Abraham s'approcha

avec les impies,
24.

S'il

s'en allerent

resta devant le Seigneur.
et dit

Perdrez-vous

:

et le juste sera-t-il

comme

y a cinquante justes dans

le juste

l'impie?

la ville, les perdrez-

vous? Ne ferez-vous point grace a toute la contr£e, k
cause des cinquante justes,
25.

Non, vous ne

sont dans la ville?

s'ils

ferez point cette action de tuer le

juste avec les iinpies, car le juste serait

comme

l'impie;

il

n'en sera point ainsi; vous qui jugez toute la terre, vous

ne rendriez point

justice

26 Le Seigneur
.

la ville

repartit

:

S'il

y a cinquante justes en

de Sodome, j'epargnerai, a cause d'eux, toute

ville et la

la

contrde entiere.

27. Et Abraham rdpondant
Maintenant, dit-il, j'ai
commence a parler a mon Seigneur, moi, terre et pous:

2$. Si les cinquantes justes se rdduisent a quarante-

cinq, ddtruirez-vous toute la ville a cause des cinq? Le

Seigneur

dit

:

S'il s'y

trouve quarante-cinq justes, je ne

la

d&ruirai pas.
29. Et
dit

:

S'il

Abraham, continuant de
s'en trouve quarante?

parler au Seigneur,

Le Seigneur

reprit

:

En

faveur des quarante, je ne la d&ruirai pas.

30.

Abraham

dit ensuite:

Qu'en

sera-t-il, Seigneur,

Digitized by

Google


Giguet_vol_1_text.pdf - page 1/717
 
Giguet_vol_1_text.pdf - page 2/717
Giguet_vol_1_text.pdf - page 3/717
Giguet_vol_1_text.pdf - page 4/717
Giguet_vol_1_text.pdf - page 5/717
Giguet_vol_1_text.pdf - page 6/717
 




Télécharger le fichier (PDF)


Giguet_vol_1_text.pdf (PDF, 28.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


giguetvol2text
xx pourquoi dieu a appele abraham
giguetvol3text
giguetvol4text
bible 1
histoire de la sainte chapelle 1