Ouvrage Complet de La pensée wencharrissienne à travers le CNAPEST Par, Rachid Sadek Bouziane.pdf


Aperçu du fichier PDF fichier-pdf-sans-nom.pdf

Page 1 2 3 45674




Aperçu texte


La volonté du mal et de l’injustice, propulsée par la médiocrité, a choisi le mardi
14 décembre 2004, de frapper l’innocence, et d’anéantir cette énergie
cérébrale, qui depuis la nuit des temps, n’a jamais cesser de combattre cet
obscurantisme, expression d’une encéphalopathie aiguë
La pensée blessée, subsiste et résiste, pour défendre les héros d’el-wencharissi,
alors que la médiocrité humiliée, essaye de s’accrocher au négativisme pour
justifier son existence, qui semble être alignée avec le néant.
Hommage par le savoir et la science à ces héros, qui ont choisi de divorcer avec
la trahison, pour épouser l’honnêteté et la fidélité avec détermination.
La pensée chante et glorifie, aujourd’hui ces héros, pour lui avoir procuré, cet
espace dans lequel, elle se meut en toute liberté et indépendance.
L’encre et la plume, maudissent ceux qui ont renoncé à protéger la pensée, et
qui ne savent pas évaluer le prix de cette substance grise, qui nous a été confié
par l’invincible qui est invisible.
L’équation de la peur a été désormais, extraite de la constitution des
irréductibles, pour être remplacer par l’équation de la résistance, qui a pour
solutions, la liberté et l’indépendance.
La plume honore et glorifie cette pensée Wencharissienne, qui su
convenablement mené le combat, sans être infiltrée par les courants de la
médiocrité, qui se sont tous succombés dans le combat de l'intelligence contre
l'ignorance.
Les victimes de l’indifférence, qui attendent la victoire pour se prononcer, sont
intérieurement rongées par le sentiment défaite, et risquent instantanément
de converger tangentiellement vers la trahison.
Dans de telles circonstances, même l’amitié n’est pas épargnée, et elle est
agressée par le sentiment de la peur, diffusé par la volonté de l’ignorance et de
la méconnaissance.