RIC SUISSE .pdf



Nom original: RIC - SUISSE.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PowerPoint / macOS Version 10.14.1 (assemblage 18B75) Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/12/2018 à 12:00, depuis l'adresse IP 86.111.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 149 fois.
Taille du document: 2.1 Mo (20 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La

« SUISSE-ITUDE »
dans le contexte du RIC
resp. Grand débat National 2019

26
Trala-la–i–
Oh….
Tra-la-i-
Heh-Oh

s
e
l
r
u
o
p
s

t
n
i
o
p
Nuls



Ce n’est pas
possible

!

Conseil:

Pour avancer le pages,
cliquez sur



Pour un avenir prospère en France

RF

e
d
s
p
Tem re
u
t
c
le
Pages
1 minute Pour les ultra-rapides

3, 12

5 minutes Pour les rapides

4 à 10, 13

7 minutes Pour les consciencieux
et vraiment intéressés
1 click Pour le « FUN » SUISSE

3 à 16

20

2 clicks Pour les « likers »

12, 13













RF

3

RCI en France : Copier la Suisse ?
Une illusion ou une volonté…? Il faut voir le contexte…
La Suisse pour les Nuls.

La Suisse était connue pas seulement pour imiter
un accent inventé par Coluche ou pour pointer du
doigt le secret bancaire (qui est mort), mais aussi pour
un pays isolationniste, anti-immigration, antiminarets etc.


En France … la Suisse est actuellement « utilisé »
comme exemple … Regardons un peu …


Sachez que la Suisse ne veut pas imposer son modèle.

RF

4

•  La démocratie en Suisse n’est pas une suite de
référendums d’initiatives populaires pour destituer un
gouvernement ou un élu !
•  La Suisse ce n’est pas l’égalitarisme à outrance imposé
par le grand Capital mondial (car la structure économique et
la population sont très flexibles)

•  La Suisse n’est pas une machine pour protéger les
Suisses contre la concurrence étrangère
•  En Suisse on pense que le taux de chômage est un
problème de l’économie, pas du Gouvernement
RF

5

•  En Suisse on ne parle pas stupidement du « patriotisme
économique » ou de « préférence nationale »
•  Les Suisses ne voient pas l’Etat comme la solution à
leurs problèmes individuels
•  En Suisse on respecte son adversaire politique et on
reconnaît sa défaite lorsqu’elle arrive, sans en faire la fin
du cycle politique
•  En Suisse, la loi de frein d’endettement a bénéficié d’un
fort soutien populaire…

85% des votants en 2001 ont accepté les dispositions constitutionnelles. Ce
soutien persiste et la Suisse est Championne d’Europe (29,7% de dettes du
PIB – La France, aussi Championne d’Europe avec 98%)
RF

6


•  En Suisse, faire des COMPROMIS est un comportement
normal, au Gouvernement comme dans la vie
En Suisse on appelle respectueusement… les « 7 sages » pour définir le
Gouvernement. Un Conseiller fédéral défend (à 95%) toujours la volonté de
la majorité du Gouvernement, même si son parti est contre…

•  En Suisse le partenariat social est un facteur de stabilité

Dans les conflits d’intérêts, la recherche de solutions est primordiale. On ne
veut pas laisser les conflits dégénérer (COMPROMIS). Ce climat de
confiance favorise clairement la croissance

•  Les Suisses n’ont pas de problème avec les heures de
travail (Loi)
45 h/sem. Industrie, Bureaux, Vente, Technique, Commerce détail
50 h/sem. Les autres travailleurs. La moyenne est de 42 h/sem.


RF

7

•  Les Suisses font très rarement la grève (1 h ! de travail
perdu pour 1000 salariés) = Paix de travail et stabilité
La France est Championne d’Europe: 139 jours (Bilan 28.1.16)
•  Les Suisses pensent que la prospérité d’un pays dépend
en dernière instance de la qualité humaine
(Capital humain)



Application, travail de qualité, esprit d’entreprise, éthique du travail etc.
La politique et l’économie ont toujours voulu une formation de bon niveau
tant pour les élites que pour les élèves et les apprentis (étrangers inclus)

•  En Suisse « La loi fédérale sur le travail dans l’industrie,
l’artisanat et le commerce » = 74 articles (env.300 gr.)
Cela donne une grande flexibilité pour les entreprises (par exemple) et les
licenciements sont plus faciles… mais après une crise, les recrutements
reprennent aussi très vite
En France le Code du travail pèse (env. 1,5 kg )
RF

8

•  En Suisse, la politique monétaire a pendant 90 ans connu
un succès exceptionnel
Les prix sont toujours restés relativement stables



•  La Suisse consacre 25,8% du PIB pour les prestations
sociales (Office féd. de la Statistique Suisse 2016) - La France 29%
(Eurostat 2016)



•  La Suisse a des politiques financières et fiscales (misant
sur la concurrence) compétitives et qui tiennent compte
des besoins des entreprises et de la population.
Le système fiscal (différent dans les 26 Cantons) ne punit pas, mais stimule la
création de richesses.


•  Les Suisses ne sont pas figés concernant les acquis.
Majoritairement ils comprennent les changements quand ils sont
vraiment nécessaires, même à la baisse


RF

9

•  En Suisse la compétitivité est bien comprise. On pense
que c’est une question de personnalités ayant pris de très
grands risques


•  La Suisse accueille les étrangers (24% de la population)
= 2’053’589 personnes sur 8’364’123 habitants – Déc. 2018


•  En Suisse, les cantons (départements) « riches » aident les
cantons « moins riches »
La péréquation financière décrit non seulement la répartition des finances,
mais également la répartition des tâches et des compétences entre les
différents acteurs (la Confédération et les cantons d'une part et le canton et
les communes d'autre part)


•  En Suisse le chômage est stabilisé à 2,4% et n'a pas bougé
depuis six mois – 08.12.2018
RF






•  En Suisse les rentes augmenteront dès le 01.01.2019 de
CHF 10.--/mois Première réévaluation depuis 2015
•  En Suisse, un journaliste TV ne prend pas position pour un
parti ou une cause politique, invite des personnes qui
peuvent faire avancer un débat et il le gère e.a. en
donnant un temps de parole de manière équilibrée
•  En Suisse, traditionnellement, la plupart des cantons
interdisaient – explicitement ou non – à leurs
fonctionnaires (y.c. policiers) de se mettre en grève


•  En Suisse dans les débats : Très, très rarement de violence
verbale, des attitudes acides et non respectueuses. Le
buzz n’est pas prioritaire
La Suisse est-elle toujours un exemple ? RF

10

11

Aux français qui s’intéressent vraiment à la Suisse,

Vous l’ignorez peut-être mais vos débats politiques ont
presque autant d’échos auprès de vos cousins helvètes que
chez vous.
Chaque bévue de vos présidents ou petite pique de votre
opposition provoquent des discussions passionnées dans nos
bistrots. Les Suisses connaissent vos ministres, votre mariage
pour tous… et le conflit des Gilets Jaunes.


La Suisse – le rêve ? Certainement pas, mais… ça fonctionne.
C’est le fruit des expériences de plusieurs décennies …

La Suisse connaît quasiment les mêmes défis que la France:
•  Problème climatique
•  Coûts de la santé
•  Vieillissement de la population et
paiement de l’assurance-vieillesse
•  Intelligence artificielle


• 
• 
• 
• 
• 

Etrangers
Pauvreté
Finances fédérales (!?)
Chômage de jeunes
Etc.

RF

12

J’aime que vous vous intéressiez à la Suisse. Ne vous arrêtez
simplement pas aux manchettes des magazines, à la TV ou
aux partis extrêmes (ils ne connaissent pas la Suisse
(x preuves) et sa « philosophie », mais l’utilisent comme
argument à leur fin)


Penchez-vous davantage sur la richesse de ce petit pays de
huit millions d’habitants, aux quatre langues, aux vingt-six
cantons et une multitude de religions qui pourront vous
apporter en réflexion presque autant que vous nous en
apportez au quotidien.






Pour ceux qui veulent faire la différence entre les Initiatives populaires et les
Référendums facultatifs ou les Référendums obligatoires en Suisse
à voir annexe 1
RF

13



On peut être d’accord ou pas sur plein de choses…


… mais seulement votre envie et votre engagement

constructif et démocratique, en trouvant des
compromis… , feront avancer les choses …
pour une France plus harmonieuse et prospère !


La crise des "gilets jaunes" est sans doute l’occasion
de repenser tout cela et de donner plus de poids à des
mécanismes de démocratie participative et délibérative.
Bonne réflexion et bien à vous.

Un franco-suisse, Roland Freudiger (qui vote régulièrement dans les 2 pays), 20.12.201
Ce texte n’a pas été créé en 2 minutes – ce n’est pas un « like » d’une seconde.
No Copyright - Texte « libre-service » en citant la source, merci.



RF

Annexe 1
Les INITIATIVES POPULAIRES en Suisse

1.) Le dépôt de l'initiative
Les initiatives populaires sont proposées par un groupe d'au moins sept et au maximum vingtsept citoyens ayant le droit de vote et qui souhaite une révision de la Constitution fédérale.
Pour ce faire, ce groupe se réunit en un comité d'initiative. La révision peut consister en un
ajout à la Constitution, en une modification ou encore en une suppression d'un article de la
Constitution ou de sa totalité. Pour ce faire, le comité dépose son projet à la Chancellerie
fédérale. A réception du projet d'initiative populaire, l'administration fédérale se penche sur le
texte pour déterminer s'il est recevable ou non, s'il respecte les exigences légales.

2.) La récolte de signatures
Le comité d'initiative a ensuite un an et demi, soit 18 mois, pour récolter 100'000 signatures
marquant le soutien d'autant de citoyens à son projet pour qu'il soit soumis à votation.

3.) La votation populaire
Si l'initiative populaire est déclarée recevable, le Conseil fédéral est chargé d'organiser une
votation populaire. Le Parlement peut, lui, élaborer un contre-projet à l'initiative. Les citoyens
sont alors appelés à se prononcer sur les deux textes lors d'une votation fédérale. Ils doivent
aussi dire lequel des deux textes ils privilégient en répondant à une question subsidiaire. Ils
peuvent voter par correspondance, par endroits par internet, ou se rendre dans un bureau de
vote. Pour que l'initiative populaire passe la rampe, elle doit obtenir ce que l'on appelle la
"double majorité". C'est-à-dire que le texte doit être accepté par la majorité du peuple et la
majorité des cantons. Si le texte est accepté, le Parlement doit alors, dans la plupart des cas,
élaborer une loi d'application sur la base de ces nouvelles dispositions constitutionnelles.

14

RF

Annexe 1
Les RÉFÉRENDUMS FACULTATIFS en Suisse
1.) Le dépôt du référendum
Chaque citoyen a le droit de lancer un référendum - dit facultatif - contre une loi, un arrêté
fédéral ou un traité international décrété par le Parlement.

2.) La récolte de signatures
Il a pour ce faire 100 jours à partir de la publication officielle de l'acte pour récolter 50'000
signatures.

3.) La votation populaire
Si le référendum est jugé recevable, le Conseil fédéral doit organiser une votation populaire.
Aux citoyens d'accepter ou non la loi, l'arrêté ou le traité international adopté par le
Parlement. Ici, la majorité des cantons n'est pas nécessaire. Seule la majorité du peuple est
requise. On l'appelle la "majorité simple". Le texte entre en vigueur si le texte est accepté.

15

Annexe 1
Les RÉFÉRENDUMS OBLIGATOIRES en Suisse

16

La votation
Ici, il n'y a pas de dépôt de texte à la Chancellerie fédérale par un quelconque comité. En effet,
on parle de référendum obligatoire parce que le peuple est appelé à voter d'office quand le
Parlement décide d'une modification de la Constitution. Il n'y a donc pas non plus de récolte
de signatures. Pour que le texte entre en vigueur, la "double majorité" du peuple et du canton
est nécessaire.

RF

17
Annexe 2
Une photo de l’Ex-Conseiller fédéral et Ex-Président de
la Suisse, Didier Burkhalter (un des 7 « sages ») prenant le
train sans protection pour aller travailler à Berne, la
capitale … avait fait le buzz international sur les réseaux sociaux

En janvier 2015, Didier Burkhalter avait même été élu « Monsieur Suisse de l'année
2015 » (par la population) lors du gala du Swiss Award.
Il a été distingué pour son action comme président de la Confédération, mais aussi
pour son rôle dans la gestion de la crise ukrainienne comme Président de
l'Organisation pour la sécurité et la coopération en 2014

RF

Annexe 3
Comment le PARLEMENT en SUISSE prend-il ses
décisions ? à COMPROMIS EN CAS DE DIVERGENCES !

18



Le Conseil national et le Conseil des Etats traitent les mêmes
objets et ont les mêmes pouvoirs.
Certaines décisions (notamment les élections) sont prises par
l’Assemblée fédérale (Chambres réunies), mais pour
l’essentiel, les deux Chambres délibèrent séparément.


Si le Conseil national et le Conseil des Etats ont adopté chacun un texte
différent à l’issue de l’examen du projet d'acte en première lecture, une
procédure d’élimination des divergences est en règle générale engagée.
Les conseils limitent alors leurs délibérations ultérieures à l’examen des
points sur lesquels ils sont en désaccord. Ils procèdent ensuite au vote final
dès qu’un accord intervient.
Si des divergences subsistent après trois délibérations consécutives, une
conférence de conciliation est désignée, qui est chargée de rechercher une
solution de COMPROMIS.


RF

Annexe 4
Plongée dans la tête de l’électeur suisse

19

Etude Markus Freitag , Professeur sciences politiques à l’UNI Berne 2017

Le caractère des gens trahit leur comportement politique
Selon le principe «dis-moi qui tu es et je te dirai avec qui tu
t’accordes (partis politiques)»
En Suisse :
•  Les CONSCIENCIEUX (50%) des électeurs

« Il n’apprécie la diversité culturelle qu’avec ses voisins »

•  Les OUVERTS

« Il fait le plus confiance au Conseil fédéral et aux institutions cantonales »
•  Les EXTRAVERTIS
« Le respect des règles n’est pas sa priorité »

•  Les AGREABLES

« Toujours à la recherche de compromis. On ne lui reprochera jamais
son esprit d’équipe »

•  Les NEVROTIQUES (4%)

« Ils soutiennent les politiciens prêts aux compromis »

RF

Annexe 5
•  LA SUISSE en bref – 6 :14min.
https://www.youtube.com/watch?v=PNCy_r_xznw

20



•  MUSIQUE – Matterhorn Project
Yo – LOLLO- DIUH – 5:32 min.

https://www.youtube.com/watch?v=CquHLJ42hDw


•  HUMOUR – Marie-Thèrese Porchet née Bertholet

La connaissance de la SUISSE des parisiens et petite leçon de
Géographie Suisse – 10:17 min.

https://www.youtube.com/watch?v=GyKYhmSqT1Y
•  HUMOUR – Laurent Nicolet

Les Suisses font grève – L’Europe veut rentrer dans la Suisse - 12:26 min.

https://www.youtube.com/watch?v=Wp28WWUTFLY mm


•  HUMOUR – Yann Lambiel
La Suissitude 3:46 min.

https://www.youtube.com/watch?v=518YKAvW4P8
RF




Télécharger le fichier (PDF)

RIC - SUISSE.pdf (PDF, 2.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


newsletter1882
piment 2010 2b
newsletter2013
septembre neuchmondes 120
deroule
feuille de signatures recto 1

Sur le même sujet..