Ma commune dit Oyi .pdf


Nom original: Ma commune dit Oyi.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CC 14.0 (Windows) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/01/2019 à 14:41, depuis l'adresse IP 91.183.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 107 fois.
Taille du document: 101 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ÈDITO

Binaméyès Namurwèses,
binamés Namurwès
2019 ! One novèle pâdje à scrîre, po nosse Comune !
Aus dêrènès-élècsions, vos-avoz d’né voste avis èt adon ofri al
majorité CDH-MR-ÉCOLO, qui dj’a l’ plaîji d’ mwinrner, chîs novèlès-anéyes, po fé s’ bèsogne : d’on costé, lès grands travaus ; di
l’ôte, dimèrer tot près dès djins po lès bin p’lu choûter èt d’ner lès
rèsponses lès mèyeûs possibe à ç’ qu’il ont dandjî tos lès djoûs.
Gn-a pont d’ègadjemint qui sèrè lèyî su l’ bwârd dèl vôye. Fwârt
avant, nos-alans continuwer à rèspècter l’s-ôtes èt t’nu avou zèls.
C’èst si télemint impôrtant po l’ momint, vèyamint qu’ lès timps sont
mwaîs po todi d’ pus d’ nos citwèyins. Nos waîterans co todi à ç’ qui
tot l’ monde fuche foû dès côps, ca c’èst l’ prumêre di nos lîbèrtés.
Nos n’ rovîyerans nin d’ fé bin atincion à prinde sogne di nosse
planète : ça vout dîre qu’i nos va falu candjî nos-abitudes èt nos
maniéres di viker. Nos n’s-avans ègadjî èto à vos d’ner l’ocâsion d’
pârticiper au momint d’ fé dès grands tchwè ; nos-alans t’nu nosse
parole ! Èt tot çola, nos l’alans continuwer à bâti su lès fondâcions
qu’ont stî macenéyes pa l’èquipe comunâle di d’vant.
Waîtoz li tot novia visadje di vosse Consèy comunâl ! 45 % dès cias
qu’ vos-avoz rèlî sont dès novèlès binètes, èt i-gn-a d’ pus d’ coméres
qui d’omes ! È Coléje, po l’ momint, c’èst mitan-mitan maîs dins
trwès-ans, on scabin va lèyî s’ place à one sicabine. … Vos froz l’
compte !
On-ôte candjemint fwârt impôrtant : gn-a brâmint dès djon.nès
djins qu’ont moussî è Consèy, ci qui faît qu’asteûre, dins nos raploûs,
nos compurdans mia ç’ qui lès Namurwès d’ totes lès âdjes vikenut
èt pinsenut. Èt ça, c’è-st-one chance ! One chance qui faît tchôd
au keûr èt z-ècoradjî lès-omes èt lès coméres, di totes lès lisses, qui
volenut bouter èchone po lès Namurwès qu’i s’ont tortos ègadjî à
sièrvu, chake avou s’ maniére di pinser.
Vo-nos-là au c’mincemint d’ chîs novèlès-anéyes di bèsogne èt dj’
sowaîte, bin sûr, qui chaque di nos-ôtes boute à môde di djin. Maîs,
come nos-èstans èto au c’mincemint d’one novèle anéye, lèyoz-m’
vos dîre ci qu’ dji sowaîte li pus fwârt po chaque Namurwès : one
anéye di tos lès boneûrs èt, fwârt avant, one bone santé (c’èst si
télemint impôrtant !).
Fuchoz eûreûs ! À nos-ôtes d’î waîtî, tot boutant à tot spiyî.
Di tot m’ keûr !
Vosse mayeûr Maxime Prévot


Aperçu du document Ma commune dit Oyi.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Ma commune dit Oyi.pdf (PDF, 101 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


ma commune dit oyi
edito du bourgmestre
programa les divendres de l espaci oc
045b
3u34cyp
zbqoctx

Sur le même sujet..