Communiqué du 02 Février 2019 .pdf


Nom original: Communiqué du 02 Février 2019.pdfAuteur: admin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/02/2019 à 22:55, depuis l'adresse IP 89.92.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 157 fois.
Taille du document: 434 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Communiqué du 02 Février 2019

Les opposants municipaux à l’agglomération « Saint Germain Boucles de Seine » ouvrent le débat à Bezons.
Samedi 2 février, trois groupes du conseil municipal : « Socialistes, démocrates et républicains », «Communistes,
Front de gauche et écologistes », et groupe « majorité présidentielle », ont souhaité exposer publiquement leur
vision et les actions déjà entamées au sujet de la communauté d’agglomération « Saint Germain Boucle de Seine » à
laquelle Bezons est rattachée.
Malgré un vote en conseil municipal le 19 décembre 2018 quasi-unanime-contre le rattachement de la ville de
Bezons à cette agglomération « reconstituée » à l’identique, l’État risque d’entériner le choix des villes Yvelinoises de
repartir sur des bases semblables. Avec n’en doutons pas les mêmes conséquences !
C’est une atteinte absolue à l’expression démocratique locale, car à aucun moment l’avis de la population de Bezons
n’a été pris en compte, celle-ci n’ayant jamais été consultée ou informée !
Ça suffit ! En effet, ce sont 3,6 millions d’euros qui disparaissent chaque année dans la poche des villes des Yvelines
au détriment des Bezonnais !
Une manne financière, uniquement profitable à des villes déjà favorisées, c’est insupportable et condamnable !
Contre cette injustice, les élu-e-s des groupes politiques présents ont fait part de leurs initiatives en direction des
parlementaires (demande d’interventions à la Députée et au Sénateur du Val d’Oise) et auprès de la ministre
chargée de la cohésion des territoires, Madame Jacqueline GOURAULT, pour obtenir un rendez-vous afin d’étudier
une alternative à ce rattachement néfaste et non concerté !
Bien évidemment la question du Grand Paris a été présentée.
C’est une option qui a du sens : rejoindre la première métropole économique d’Europe, riche de projets d’emplois,
de transports, d’éducation, de culture, ne peut être balayé d’un revers de la main sans avoir été réfléchi et regardé
attentivement, d’autant que pour l’heure, l’alternative de rester dans une agglomération des Yvelines sans projets,
sans perspective, sans ambition, nous a coûté des millions d’euros.
Cette possibilité doit être débattue largement, étudiée sans a priori et enfin et surtout, validée par la population
Bezonnaise.

Gilles REBAGLIATO,
Philippe NOËL,
Nessrine MENHAOUARA.


Aperçu du document Communiqué du 02 Février 2019.pdf - page 1/1





Télécharger le fichier (PDF)


Communiqué du 02 Février 2019.pdf (PDF, 434 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


communique du 02 fevrier 2019
enquetepmr sultats
panoramapolicemunicipale
4 pages
infosmai2008 24
lesmecontentst

Sur le même sujet..