Web Dossier Savonarol Castelnaud Fev 2019 .pdf


Aperçu du fichier PDF web---dossier-savonarol-castelnaud-fev-2019-.pdf - page 6/10

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10



Aperçu texte


DOSSIER DE RESTAURATION

S I E G E S AVO N A R O L E - X V È M E S .

STRUCTURE ET CONSTRUCTION :
Le meuble est en bon état compte tenu de son ancienneté.
Grossièrement travaillé par endroit il est fort bien exécuté
dans un bois précieux et rare, l’if.
De ligne simple, robuste mais sans lourdeur, le siège est
constitué de deux groupes de six montants formant un X
aux branches arrondies évasées vers le haut alors que les
pieds sont droits. Le siège est assemblé, par des tenons et
des mortaises chevillés, aux traverses à patins et aux
accotoirs.
Les tenons des pieds et accotoirs sont chevillés de petites chevilles carrées (environ 7mm).
Toutes sont en place ainsi que les tenons.
L’assise est constituée de lattes
(longueur 350mm, largeur de 58
à 62mm, épaisseur de 22 à 35
mm) assemblées alternativement
à l’un ou l’autre groupe de
montants, réunies au milieu et
sur les côtés par trois longues
chevilles (long 385mm, Ø
10mm) qui servent de pivot.
Le meuble est taillé
grossièrement dans des débits
divers sans aubier dans de fortes
sections (jusqu’à 70*50mm). Fait
entièrement d’if, le meuble
semble avoir être été dégrossi à
la hache ou l’herminette puis
raboté et raclé au niveau des
assises et des accoudoirs.
On notera l’absence du dossier caractéristique de ce type de siège
qui relie en temps normal les deux accotoirs. Des traces, présentes
sur les accotoirs, attestent pourtant d’une présence antérieure.
F E V _ 2 019

ATELIER JC RAULT

PAGE 6 SUR 23