Tract MF verso .pdf


Nom original: Tract-MF-verso.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Impress / LibreOffice 6.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/03/2019 à 13:23, depuis l'adresse IP 88.179.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 136 fois.
Taille du document: 44 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Manifestant, qui lave ton gilet ?

Manifestant, qui lave ton gilet ?

La classe dominante, blanche et masculine continue becs et ongles à défendre ses intérêts.
En témoigne ses agissements de boy’s club sexistes récemment dénoncés dans le monde
journalistique.

La classe dominante, blanche et masculine continue becs et ongles à défendre ses intérêts.
En témoigne ses agissements de boy’s club sexistes récemment dénoncés dans le monde
journalistique.

Si le taux de précarité et de pauvreté est bien plus important chez les femmes et les
minorités de genre (sans parler de celles qui cumulent les oppressions), c’est aussi parce que
certains, là-haut, défendent un ordre social bien hiérarchisé, nous refusant à travail égal,
salaire égal, nous assignant à des métiers sous-payés, en temps partiels imposés, entraînant
de fait des rythmes de carrière et des droits sociaux amputés.
Face à ces inégalités sociales et économiques, les femmes ripostent !

Si le taux de précarité et de pauvreté est bien plus important chez les femmes et les
minorités de genre (sans parler de celles qui cumulent les oppressions), c’est aussi parce que
certains, là-haut, défendent un ordre social bien hiérarchisé, nous refusant à travail égal,
salaire égal, nous assignant à des métiers sous-payés, en temps partiels imposés, entraînant
de fait des rythmes de carrière et des droits sociaux amputés.
Face à ces inégalités sociales et économiques, les femmes ripostent !

Que ce soit sur le travail, le mal logement, la dégradation de nos services publics, sur les
ronds-points, dans les entreprises ou dans les quartiers populaires, ce sont les femmes qui se
retrouvent en première ligne et se mobilisent.

Que ce soit sur le travail, le mal logement, la dégradation de nos services publics, sur les
ronds-points, dans les entreprises ou dans les quartiers populaires, ce sont les femmes qui se
retrouvent en première ligne et se mobilisent.

Notre corps, nos désirs  !

Notre corps, nos désirs  !

Ensemble, réaffirmons le 8 mars notre droit à disposer librement de nos corps !

Ensemble, réaffirmons le 8 mars notre droit à disposer librement de nos corps !

Défendons le droit à l’avortement et à l’accès à la PMA pour toutEs. Stop aux mutilations
génitales ici comme ailleurs (excisions, pressions à la stérilisation des personnes trans,
mutilations sur les personnes intersexes entre autres). Dépsychiatrisons et déjudiciarisons
les parcours de transition administrative et médicalisée !

Défendons le droit à l’avortement et à l’accès à la PMA pour toutEs. Stop aux mutilations
génitales ici comme ailleurs (excisions, pressions à la stérilisation des personnes trans,
mutilations sur les personnes intersexes entre autres). Dépsychiatrisons et déjudiciarisons
les parcours de transition administrative et médicalisée !

Parce que la violence est l'un des mécanismes de contrôle de nos corps, nous nous
opposons à toutes ses formes, où qu'elle ait lieu.
Lutter contre ces violences est un préalable nécessaire pour des vies et des sexualités libres.
En France, malgré les effets d'annonce, les pouvoirs publics peinent à lutter contre les
violences masculines. Une femme meurt toujours tous les 3 jours sous les coups de son
conjoint. Stop au féminicide !

Parce que la violence est l'un des mécanismes de contrôle de nos corps, nous nous
opposons à toutes ses formes, où qu'elle ait lieu.
Lutter contre ces violences est un préalable nécessaire pour des vies et des sexualités libres.
En France, malgré les effets d'annonce, les pouvoirs publics peinent à lutter contre les
violences masculines. Une femme meurt toujours tous les 3 jours sous les coups de son
conjoint. Stop au féminicide !

Non c’est non ! Dans la rue, au bar, chez nous et nos proches, au travail ou chez le
médecin. La drague consentie, n'a rien à voir avec du harcèlement. Les violences sexuelles,
sexistes et gynécologiques doivent cesser ! À Marseille, laissons librement s’exprimer nos
désirs !

Non c’est non ! Dans la rue, au bar, chez nous et nos proches, au travail ou chez le
médecin. La drague consentie, n'a rien à voir avec du harcèlement. Les violences sexuelles,
sexistes et gynécologiques doivent cesser ! À Marseille, laissons librement s’exprimer nos
désirs !

Dès l’enfance !

Dès l’enfance !

Ensemble défendons l’égalité de genre !
Les cours de récréation comme les parcours scolaires continuent de reproduire les inégalités
sexuées.

Ensemble défendons l’égalité de genre !
Les cours de récréation comme les parcours scolaires continuent de reproduire les inégalités
sexuées.

Si le gouvernement trouve prioritaire d’accrocher des drapeaux français dans les classes, il
nous semble vraiment plus urgent de rétablir les ABC(D) de l’égalité et de promouvoir une
éducation non sexiste, qui fasse la part belle aux preuses chevalières et aux sorcières de tous
les pays !
L’industrie du jeu reprend à son compte et véhicule les stéréotypes de genre : petits garçons
mécanos et femmes cuisinières.

Si le gouvernement trouve prioritaire d’accrocher des drapeaux français dans les classes, il
nous semble vraiment plus urgent de rétablir les ABC(D) de l’égalité et de promouvoir une
éducation non sexiste, qui fasse la part belle aux preuses chevalières et aux sorcières de tous
les pays !
L’industrie du jeu reprend à son compte et véhicule les stéréotypes de genre : petits garçons
mécanos et femmes cuisinières.

Nous valons toutEs mieux que cela ! À Marseille comme ailleurs en France, défendons
l’accès pour toutEs à une éducation scolaire, sportive et culturelle émancipatrice.

Nous valons toutEs mieux que cela ! À Marseille comme ailleurs en France, défendons
l’accès pour toutEs à une éducation scolaire, sportive et culturelle émancipatrice.


Aperçu du document Tract-MF-verso.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Tract-MF-verso.pdf (PDF, 44 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


tract mf verso
newsletter2129
tract egalite hommes femmes 25 01 2014
brochure afs
la discrimination sexuelle ou le sexisme
echo des benoite 1

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s