Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Dictionnaire des concepts.pdf


Aperçu du fichier PDF dictionnaire-des-concepts.pdf

Page 1 2 345177

Aperçu texte


Actualisation: "1. Hist. (Méta.) Passage de la puissance à l'acte ; on dit aussi
actuation.
2. Psy. Passage de l'état virtuel à l'état réel ; ex. l'actualisation des souvenirs." Louis-Marie Morfaux, Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines,
Armand Colin, Paris, 1980, 400 pages, p.10.
Adéquat: "(lat. adaequatus, o.p de adaequare, rendre égal).
1. Gén. qui correspond exactement à son objet ou au but visé. [...]
3. Hist. (Crit.) a) chez Spinoza, l'idée adéquate est celle qui possède toutes les
propriétés intrinsèques de l'idée vraie ; b) chez Leibniz, l'idée adéquate d'une
chose est la connaissance distincte par l'analyse de toutes ses déterminations." Louis-Marie Morfaux, Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines,
Armand Colin, Paris, 1980, 400 pages, p.11.
Adventice: (lat. adventitius, qui vient du dehors).
Hist (Crit.) Idée adventices: chez Descartes, représentations qui viennent des
sens. "Entre mes idées, les unes me semblent nées avec moi (innatae) ; les autres
être étrangères et venir du dehors (adventitiae) ; et les autres, être faites et
inventées par moi-même (factitiae)." (Med.III)." -Louis-Marie Morfaux,
Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Armand Colin, Paris,
1980, 400 pages, p.12.
Agôn: "Quand le politique se joue dans le registre du moralisme, la démocratie
est en danger. Non seulement la moralisation du politique nous interdit
d’appréhender correctement la nature et les causes des conflits présents, mais
elle donne naissance à des antagonismes qui ne peuvent plus être gérés par le
processus démocratique ou redéfinis sur un mode que je propose de qualifier
d’« agonistique », pour désigner un conflit non pas entre des ennemis mais entre
des « adversaires » qui respectent le droit légitime des opposants à défendre
leurs positions .
Il est clair que lorsque l’opposant est défini en termes moraux, il ne peut plus
être considéré que comme un ennemi et non comme un adversaire. Avec le « mal
», aucun débat agonistique n’est concevable." -Chantal Mouffe, « La " fin du
politique " et le défi du populisme de droite », Revue du MAUSS, 2/2002 (no
20), p. 178-194.
"Opposition entre personnes ou entités." -Wikipédia, article "Conflit".
3