Journée des maladies rares dossier de presse Alliance Maladie Rares Maroc (AMRM) Sanofi.pdf


Aperçu du fichier PDF fichier-pdf-sans-nom.pdf

Page 12318




Aperçu texte


COMMUNIQUE DE PRESSE
Journée internationale des maladies rares
Au Maroc, 1,5 millions de personnes sont concernées par l’une des
8000* maladies rares identifiées.
80% des maladies rares sont d’origine génétique ; Le diagnostic est une question majeure,
Casablanca, Maroc, 21 février 2019. Sanofi Maroc et l’Alliance des maladies rares au Maroc (AMRM) renouvellent leur engagement à
soutenir la 12ème Journée internationale des maladies rares, le 28 février 2019.
La journée Internationale des Maladies Rares (Rare Disease Day) est organisée chaque année le dernier jour de février, dans près de 90
pays. L’objectif principal de cette journée est de sensibiliser le grand public et les décideurs sur les maladies rares et leur impact sur la vie
des personnes concernées.
Pour cette 12ème édition, le thème est « Vivre avec une maladie rare ».
Les maladies rares se définissent comme des affections qui touchent moins d’une personne sur 2000. Néanmoins, leur nombre important,
plus de 8000 pathologies déjà recensées font que le nombre total de patients dépasse souvent le nombre de malades atteints de cancer.
350 millions de personnes dans le monde souffrent de ces pathologies.
Au Maroc, une personne sur 20 est concernée par les maladies rares ce qui totalise environ 1,5 million de patients marocains atteints par
une de ces pathologies.
Ces maladies sont souvent chroniques, évolutives et en général graves. Leur expression est extrêmement diverse : neuromusculaire,
métabolique, infectieuse, immune, cancéreuse.
Parmi les maladies rares les plus connues, citons les maladies lysosomales (50 sont décrites à ce jour dont Gaucher, Fabry, MPS,
Pompe…) aussi la mucoviscidose, la maladie des enfants de la lune qui empêchent les malades de recevoir la lumière du jour, la maladie
des os de verre ou ostéogenèse imparfaite, qui rend les os extrêmement fragiles. La maladie de Hutington est une dégénérescence
neuronale affectant les fonctions motrices et cognitives aboutissant à une démence. La myopathie de Duchenne qui est une dystrophie
musculaire progressive.
Ces maladies peuvent entraîner des handicaps physiques et neurologiques.
La journée internationale des maladies rares est une opportunité de rappeler que la vie est un parcours de santé difficile pour les personnes
souffrant de ces pathologies.

« Les patients atteints de maladies rares souffrent de nombreux problèmes allant du diagnostic à la prise en charge : le manque d’information,
l’insuffisance des centres de référence et des ressources médicales spécialisées ainsi que l’absence du dépistage néonatal compliquent
davantage leur prise en charge» a déclaré le docteur Khadija Moussayer, Présidente de l’Alliance des maladies rares au Maroc (AMRM).