DOSSIER ARTISTIQUE ELSA DUAULT FR.pdf


Aperçu du fichier PDF dossier-artistique-elsa-duault-fr.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13




Aperçu texte


INSTANT 120-9, 120cm, réalité augmentée, 2018

ELSA
BIOGRAPHIE
Artiste française née en 1992 à Mont Saint Aignan (76), Elsa Duault se lance dans la
peinture en 2014 en parallèle d’un Master en Marketing à Paris.
C’est la découverte de plus de 700 oeuvres de son grand père qui lui fera trouver sa voie. S’en
suit une série d’expositions de peintures dans divers lieux à Rouen, Le Havre, Honfleur, Paris et
Reims.
En février 2017, Elsa part en Afrique du Sud faire les beaux arts dans la prestigieuse Michaelis
School of Fine Art à l’université du Cap (UCT).
Sur place sa rencontre avec la galeriste et collectionneur Candice Berman basée à
Johannesburg marque le début de sa carrière professionnelle. En Juillet 2018 un solo show
présente une quantité impressionnante de peintures et deux sculptures en collaboration avec
l’artiste Zimbabwean Akudzwe Elsie Chiwa, première femme de couleur à recevoir la
récompense de l’Université du Cap, le Michaelis Price.
Influencée très jeune par les théoriciens de l’art modern et de l’abstraction tels Klee ou
Kandinsky, Elsa poursuit le travail de ces grands peintres de la couleur, des formes et de
l’espace. L’accord abstrait-réel est prépondérant dans son travail, offrant une vision décidément
tournée vers notre époque, ses empruntes et ses avancées.
Pour aller plus loin dans son exploration du temps, de l’espace et des nouvelles technologies, 21
peintures sont associées à la technologie de la Réalité Augmentée et offrent au public un voyage
visuel via l’application sur smartphone et tablette « Artivive ». Plusieurs collaborations artistiques
seront réalisées en Afrique du Sud, danseurs, musiciens s’associent à l’artiste pour la création de
nouvelles oeuvres autour de l’improvisation et du mouvement.
INTENTIONS ARTISTISTIQUES


A l’instar des théoriciens de l’abstraction, Elsa Duault cherche une réinvention constante
de la peinture comme médium et moyen de retranscription de notre époque. Attachée au
movements dans les arts de l’espace tels que la peinture, la sculpture et les performances,
l’artiste réinvente ses pratiques. En abordant les grands sujets de notre siècle comme
l’environnement, les nouvelles technologies, la société et la Science, l’artiste discute
constamment notre rapport au réel, au temps et à la nature ainsi que son échelle d’exploration;
de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Le papier marbré, technique ancestrale chinoise a, au
cours de l’Histoire, refait surface sous différents aspects. Aujourd’hui les Beaux Arts s’emparent
de cette identité visuelle.
Avec un travail en solo et des collaborations, Elsa Duault ouvre des portes entre les disciplines
artistiques telles que la vidéo, les nouveaux médias, la musique, la danse et les Beaux Arts.
Consciente de l’histoire de l’Art et des artistes internationaux actuels, Elsa Duault revendique son
appartenance au mouvement artistique Fluid Art, dans lequel s’inscrivent les artistes de
renommée mondiale tels que, pour les pionniers : Lyda Benglis, Ian Davenport et les plus jeunes
tels que Katrin Fridricks (peinture), Genieve Figgis (peinture), Thomas Blanchard (video), Yan
Hourri (painting), Emre Namyeter (multi médias), Faig Ahmed (tapestry), Maxim Zhestkov, Mikael
Takacs (painting), Ron Fricke (movie maker) pour n’en citer que quelques uns.