des petits refuges .pdf


Nom original: des petits refuges.pdfTitre: Des petits refugesAuteur: Asus

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par / Microsoft: Print To PDF, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/04/2019 à 10:54, depuis l'adresse IP 46.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 190 fois.
Taille du document: 60 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Des petits refuges
Aujourd'hui, tous les jours.

La consigne est claire :
une vie la plus calme possible
ET
bouger, se faire plaisir, trouver son équilibre, ses activités.
Avec un trouble bipolaire le danger est de s'isoler, de se couper du monde, des autres, de la vie
sociale, de son environnement humain et physique aussi.
En fait il faut trouver ses petits refuges.
les endroits,
les moments,
les activités,
les personnes,
qui nous font du bien.
Dans les premières années de ma maladie, quand j'étais perdu, en souffrance – pendant cinq
ans environ – j'ai un peu tout arrêté,
touche PAUSE,
voir EJECT.
Rien ne faisais du bien, rien ne permettais de sortir de mon état de mal-être.
Et puis j'ai compris petit à petit,
je me suis reconnecté,
je suis sorti de mon trou,
je me suis autorisé de nouveau à penser à moi, à me faire plaisir.
Quelques vérités !
On revient toujours mieux après une ballade !
La sieste c'est bien, ça coupe une journée et j'en ai besoin !
Un bon sandwich et lisant l'équipe c'est pas mal !
Un peu de guitare, se prendre pour Hendrix, essayer de chanter comme Johnny Cash c'est bon !
A la pétanque avec les copains rien de grave ne peux m'arriver !
Dans le jardin je suis bien !
Je me découvre – un peu – bricoleur !
Écrire, écrire, même si on en fait pas grand chose !
...

Plein de refuges à découvrir, à visiter, à s'inventer.
Aujourd'hui j'y vais, je m'y installe.
Le plus difficile est de continuer pendant les crises, de se forcer même.
En fait on trouve le refuge le plus adapté selon les états et le volume de la crise.
J'écris beaucoup en phase d'excitation par exemple, très créatif.
Je fais beaucoup de siestes dans les moments de dépression.
Il faut se découvrir, apprendre à se connaître.
S'autoriser aussi !
Ouvrir un carnet, écrire … je n'y pensais pas avant.
Jardiner !! encore moins.
Ça vaut pour tout le monde de toute façon, même quand on va bien.
Pour quelqu'un atteints de trouble psy., et particulièrement de trouble bipolaire c'est un enjeu, une
nécessité, une condition pour aller bien.
Alors trouvons nos petits refuges.
Visitons les souvent.
Installons nous dedans.


Aperçu du document des petits refuges.pdf - page 1/2

Aperçu du document des petits refuges.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


des petits refuges
fichier pdf sans nom 6
104gfnu
upm mood stabilizers fr
chrsitophe besnard interview
temoignage et parcours dun bipolaire

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s