FRANCE ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05 .pdf


Nom original: FRANCE-ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05.pdfTitre: about:blank

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Firefox / Mac OS X 10.12.6 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/06/2019 à 17:09, depuis l'adresse IP 37.165.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 106 fois.
Taille du document: 2.4 Mo (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


about:blank

LESSENTIEL

Les Afro-descendants en quête de
leurs droits
Marie-Evelyne PETRUS-BARRY

L'Organisation pour les droits des personnes d'ascendance africaine (ODPAA) a été créée en
2017 pour promouvoir les droits des Afro-descendants au niveau international, développer des
interactions concrètes et pratiques pour permettre à toutes les personnes d'ascendance africaine
de se connaître et de travailler ensemble contre les inégalités et la discrimination dont elles sont
victimes. (Photo : DR)

RIBUNE. L'ONU met en place un forum permanent pour les droits des
personnes d'ascendance africaine. Quel est son rôle ? Explications par
la Guadeloupéenne Marie-Evelyne Petrus-Barry, directrice du bureau
régional d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Ouest et du centre.
«Bien qu'elles soient contraignantes, aucune des neuf conventions
internationales des droits de l'Homme des Nations Unies n'a, à ce jour, permis
aux 300 millions de personnes d'ascendance africaine ou Afro-descendants
d'avoir accès à leurs droits fondamentaux, de jouir des principes d'égalité et
de non-discrimination auxquels elles ont droit, selon l'article premier de la

1 sur 3

20/05/2019 à 21:15

about:blank

déclaration universelle des droits de l'Homme agréée par les 193 états
membres des Nations Unies. « Tous les êtres humains naissent libres et
égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et
doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».
Dans le cadre du suivi de la conférence internationale sur le racisme, la
discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance, qui s'est tenue à Durban
en 2001, l'assemblée générale des Nations Unies, par sa résolution 68/237, a
proclamé la décennie internationale des personnes d'ascendance africaine
(2015-2024) qui couvre les questions de reconnaissance, de justice et de
développement et vise à ancrer dans les mémoires et dans l'histoire, la
contribution des Afro-descendants à la construction des sociétés dans
lesquelles ils vivent. La décennie devrait permettre aux 300 millions de
personnes d'ascendance africaine disséminées de par le monde de se
connaître, d'échanger et de mettre en oeuvre des programmes concrets pour
enrayer la discrimination dont elles sont victimes.
Les différents rapports des 193 états membres des Nations Unies aux
organes de traités internationaux sur la mise en oeuvre des conventions
internationales ratifiées indiquent que bien que ces conventions soient
contraignantes, qu'une décennie internationale soit en cours et que d'autres
mécanismes de suivi de la conférence de Durban soient mis en oeuvre,
l'accès aux droits des personnes d'ascendance africaine ne progresse pas.
C'est pour cette raison que l'assemblée générale des Nations Unies a, en
2018, par sa résolution 73/262, demandé aux états membres des Nations
Unies de créer un forum permanent pour les droits des personnes
d'ascendance africaine afin que ce forum prépare une déclaration sur les
droits spécifiques des afrodescendants qui sera suivie d'une convention
contraignante sur ces mêmes droits.

Me Evita Chevry et Patrice Tacita
L'organisation pour les droits des personnes d'ascendance africaine (ODPAA)
a été créée en 2017 pour promouvoir les droits des Afro-descendants au
niveau international, développer des interactions concrètes et pratiques pour
permettre à toutes les personnes d'ascendance africaine de se connaître et

2 sur 3

20/05/2019 à 21:15

about:blank

de travailler ensemble contre les inégalités et la discrimination dont elles sont
victimes. Au cours de ses activités, l'organisation a invité Me Evita Chevry,
avocate guadeloupéenne, à faire une intervention au conseil des droits de
l'Homme des Nations Unies, en mars 2018, dans le cadre de la réunion du
groupe de travail sur les droits des personnes d'ascendance africaine du
conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies dont MarieEvelyne PetrusBarry, actuellement présidente de l'ODPAA, était alors membre.
L'ODPAA a également invité Me Patrice Tacita, avocat de l'UGTG, à la
réunion du groupe de travail inter-états des Nations Unies qui s'est tenue à
Genève en septembre 2018, a contribué au mois de l'Afrique 2018 organisé
par l'association « Racines » et invité le député Olivier Serva à participer à
une rencontre de parlementaires sur les droits des Afrodescendants
organisée par le Haut Commissariat aux droits de l'Homme et l'ODPAA, à
Bruxelles, le 27 mars 2019.
Le 10 mai 2019, s'est tenue, au conseil des droits de l'Homme, à Genève, la
réunion de consultation des états membres des Nations Unies sur la création
du forum permanent des Nations Unies pour les droits des personnes
d'ascendance africaine. L'ODPAA, en collaboration avec le réseau européen
des personnes d'ascendance africaine, a présenté une proposition de
structure de ce forum aux états membres des Nations Unies. Dans le but de
s'assurer que les organisations antillaises soient inclues, l'ODPAA a convié
l'association « Racines », représentée par Marise Nyemb, à participer à cet
évènement important et a associé le CIPN (Comité international des peuples
noirs), Amnesty International et d'autres organisations à signer la proposition
de structure du forum permanent. Il est impératif que d'autres ONG
(organisations non gouvernementales) et élus antillais rejoignent ces
organisations pour faire avancer la cause des droits des personnes
d'ascendance africaine. Il est entendu qu'un compte rendu public de la
consultation du 10 mai 2019, journée symbolique pour les Antilles, sera
organisé par les organisations présentes au conseil des droits de l'Homme
pour la naissance du forum permanent sur l'accès tant attendu des personnes
d'ascendance africaine à leurs droits fondamentaux. »

3 sur 3

20/05/2019 à 21:15


FRANCE-ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05.pdf - page 1/3


FRANCE-ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05.pdf - page 2/3


FRANCE-ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)


FRANCE-ANTILLES 20:05:19 GENÈVE 10:05.pdf (PDF, 2.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


france antilles 200519 geneve 1005
4 3
43
charte des nations unies commentee
l afrique et la souverainete en peril
l afrique et la souverainete en peril

Sur le même sujet..