Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Fonderie Art nouveau à Vichy .pdf



Nom original: Fonderie Art nouveau à Vichy.pdf
Titre: Diapositive 1
Auteur: HP utilisateur

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® PowerPoint® pour Office 365, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/06/2019 à 16:50, depuis l'adresse IP 83.204.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 79 fois.
Taille du document: 1.8 Mo (20 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Fonderies
de style Art nouveau
à Vichy

Jean Pierre DENIS

La station thermale de Vichy se développe grâce à Napoléon III
qui y séjourne à plusieurs reprises. De nombreuses maisons
bourgeoises et hôtels particuliers aux façades richement
travaillées et décorées lui donne un cachet Empire voir un peu
éclectique.
Après le Second Empire, une nouvelle grande campagne de
construction adopte un style Belle Epoque.

L’Art Nouveau n’apparait que dans les éléments décoratifs des
façades. Certains propriétaires optent pour de belles balustrades
choisies dans le catalogue de la fonderie Salin de Dammarie-surSaulx.

14 rue du Golf

Villa Tzarine annexe de l’Hôtel Magenta

Commanditaire
Antoine Lesbre

Autres réalisations
Début 1900, La villa Messidor rue de Verdun.
1904, villa Cendrillon au 26 rue de la Paix construite pour son usage personnel. Il en a fait
sa vitrine publicitaire.
1904, villas la Cigale et la Fourmi au 4 et 6 rue du Golf.
1905-1908, villas au 10, 12, 14, 16, rue des Sources.
1913, hôtel le Lutétia 5 rue de Belgique.

10 rue Saint Dominique

La Musardière, villa construite en 1912 par Antoine Chaux pour
son usage personnel, habitation et cabinet d’architecture.

50 avenue Carnot

Modèle simple sans barre d’appui réhaussée

HISTOIRE DES FONDERIES & ATELIERS SALIN
11ème siècle : Premières traces de présence d'activité métallurgique sur les sites de
Dammarie et d'Ecurey selon les archives historiques locales.
1490 : Construction d'un haut-fourneau décidé par le Seigneur de Joinville à
Dammarie-sur-Saulx.
1806 : Création de l'entreprise et passage de l'artisanat à l'industrie grâce aux frères
Vivaux.
1875 : Rachat de l'entreprise par M. Auguste Salin, préalablement comptable de M.
Vivaux depuis 1855. Production de grosses pièces en fonte et de moulage d'ornement.
Les fabrications longtemps axées sur la réalisation de moteurs de locomotives se
divertissent en s'ouvrant vers la sous-traitance pour les grands donneurs d'ordre
industriels.
1987 : Dépôt de bilan et fin du règne de la troisième génération de la famille Salin et de
son chef Jean, maître de forge.
1987-1998 : Période structurante sous l’égide de 3 actionnaires successifs. Cette
phase d’activité a permis à l’entreprise de se repositionner sur ses marchés tant
historiques que d’avenir.
Juin 1998 : Reprise des Fonderies Salin par les Fonderies de Brousseval et Montreuil.
La société devient : Société Nouvelle Fonderies et Ateliers Salin.

Catalogue vers 1900

Pour plus d’information, consultez mes études sur :
Fonderie Art nouveau à Maisons-Laffitte.
https://www.fichier-pdf.fr/2018/10/23/fonderie-art-nouveau-a-maisons-laffitte/

Fonderie et ferronnerie Art nouveau
https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/12/fonderie-et-ferronnerie-art-nouveau/

Ce diaporama est strictement privé et à usage non commercial.

Il est envoyé gratuitement par courriel.

Réalisation : Jean Pierre DENIS
Photographies : Jean Pierre DENIS

78600 Maisons-Laffitte
Juin 2019


Documents similaires


Fichier PDF fonderie art nouveau a vichy
Fichier PDF fonderie art nouveau a maisons laffitte
Fichier PDF fonderie et ferronnerie art nouveau
Fichier PDF dordogne art nouveau
Fichier PDF andre granet gnome et rhone
Fichier PDF tableau de ressource


Sur le même sujet..