question. L'holographie est elle une propriété émergente de la matière vivante .pdf


Nom original: question. L'holographie est-elle une propriété émergente de la matière vivante.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Writer / LibreOffice 6.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/06/2019 à 16:59, depuis l'adresse IP 90.103.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3142 fois.
Taille du document: 30 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'holographie : une propriété émergente de la matière vivante ?
L'hypothèse repose sur le concept de mutifonctionnalité, sur une fonction mécanique
vient se greffer une fonction optique. On parlerait alors d'émergence de fonction. Pour
donner un exemple : la fonction mécanique d'un squelette et sa fonction poïétique des
lignées de cellules du sang.
On ne peut qu'être frappé par l'analogie entre un hologramme et un organisme animal.
Chaque partie contient l'image du tout, plus la partie est importante plus l'image se
précise (évidemment dans l'ordre d'une génèse).
Si notre technologie était assez évoluée, pourrions-nous bâtir un hologramme en partant
d'un élément infime ?
C'est peut-être ce que réalise la nature.
Le scénario pourrait être le suivant : d'abord un ADN périodique AT-CG-AT-CG... qui
aurait deux fonctions, construire des briques de la vie et émettre une image. L'ADN
serait alors une série de miroirs de Bragg capable de se reproduire. Avec la complexité
de l'évolution apparaitrait une complexité des miroirs de Bragg.
Pour que la complexité optique accompagne la complexité mécanique il faudrait alors
une machinerie très évoluée.
Par hypothèse on pose que le centrosome est un récepteur-émetteur. Il reçoit l'image
produite par l'ADN des chromosomes et transmet une image de plus en plus précise au
cours du développement de l'organisme, image sur laquelle peut se caler le
développement mécanique (biochimique) de l'organisme. Ceci pourrait se faire en
utilisant les microtubules comme fibres optiques, les microtubules auraient alors une
double fonction mécanique et optique.
Le plus difficile reste à faire, démontrer par le calcul que les ADN peuvent être des
miroirs de Bragg et que les microtubules peuvent être des fibres optiques. On cherche
un Marcel Grossmann des cristaux photoniques.

Bibliographie :
les ouvrages de Serge Berthier et son article dans le hors série "Pour la Science" n° 79

chantal.capron@neuf.fr


Aperçu du document question. L'holographie est-elle une propriété émergente de la matière vivante.pdf - page 1/1

Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


fichier pdf sans nom
tp s6
cours glucides vrai
programme de colle n 4 1
pages 1 et 2
annales l3 pc semestre 6