Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Newsletter2131 .pdf


Nom original: Newsletter2131.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/06/2019 à 04:11, depuis l'adresse IP 31.10.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 59 fois.
Taille du document: 2.3 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


14 juin 2019 : la plus grande grève de notre histoire

Dans « grève» il y a «rêve»

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 29 Prairial
(Lundi 17 juin 2019)
9ème année, N° 2131
Paraît généralement du lundi au
vendredi

A en croire un sondage
Tamedia
réalisé
avant la grève des
femmes-grève
féministe de vendredi, une
forte majorité de la
population la soutenait. A avoir vécu ce
que ce pays a vécu
vendredi, ces sondages
voyaient juste : aucune
grève, pas même la Grève Générale de 1918, n'a
jamais été aussi suivie en Suisse. Et aucunes
manifestations jamais aussi massives depuis fort
longtemps. Sans oublier que cette journée ne fut pas
que celle de la grève et des manifs : elle fut aussi
celle de centaines d'actions et de moments dans tout
le pays, toute la journée, notamment, partout à 15
heures 24 : c'est l'heure à partir de laquelle, en
moyenne et compte tenu de l'inégalité salariale, les
femmes salariées travaillent pour des prunes.
VENDREDI, EN SUISSE, ON ÉTAIT À OLYMPIE
a g r è v e d e s fe m m e s , g r è v e fé m i niste est « une grève d'idéologues et de privilégiées », a lâché
la présidente des femmes UDC romand es ( q ui l e j o ur d e l a g r èv e o r g an i s ai en t
un repas de soutien à une association
an t i - av o r t em en t ) , L uc i e R o c h at . O n
attendait rien de mieux d'une udéciste,
mais on ignorait que ce pays comptait
aut an t
d'idéologues
privilégiées...
D'autres ont couiné que la grève était
illégale parce que « politique »...
Ceux-là, on n'aura même pas à prendre
la peine de les balancer dans les
poubelles de l'histoire : ils y sont déjà.
La grève était illégale, a prévenu le
patronat, Illégale ? Elle était de prot es t at i o n c o n t r e d es i n ég al i t és et d es
violences le plus souvent illégales (et
celles qui ne le sont pas encore devront
le devenir) dès lors que l'égalité et
l'intégrité personnelle, physique et
psychologique, sont proclamées dans la
c o n s t i t u t i o n . D e t o u t e fa ç o n , q u a n d
u n m i l l i o n d e fe m m e s fo n t g r è v e o u
m a n i fe s t e n t , d a n s l a r u e o u a i l l e u r s , l a
q ues t i o n d e l a l ég al i t é d e l eur g r èv e n e
se pose plus : elle est tranchée par cette

affirmation massive, préparée et
attendue depuis des mois, de la
légitimité de leur mouvement. L'égalité
d e s d r o i t s e n t r e fe m m e s e t h o m m e s , l e
respect de la dignité des unes par un
système construit par et pour les autres,
c'est un long combat : En 1791,
Olympe de Gouges publie la «déclar a t i o n d e s d r o i t s d e l a fe m m e e t d e l a
c i t o y en n e » - m ai s l a r év o l ut i o n es t aux
mains des hommes, et Olympe de
G o u g e s fi n i r a s o u s l a g u i l l o t i n e . O n
n'en est plus là -mais on n'en est pas
encore à l'égalité. On y viendra. Il
fa u d r a b i e n s û r t r a d u i r e c e t t e m o b i lisation en décisions politiques et en
une modification des rapports de force
permettant la satisfaction des revend i c at i o n s d u m o uv em en t . « N o us
avons écrit l'histoire », résume la
s y n d i c a l i s t e fr i b o u r g e o i s e C a t h e r i n e
Friedli. C'est bien ainsi qu'elle s'écrit, et
bien là où elle s'écrit : par des grèves,
d e s m a n i fe s t a t i o n s , e t d a n s l a r u e .
D a n s m a n i fe s t a t i o n , i l y a fê t e , e t d a n s
g r èv e, i l y a r êv e. C el ui d e v en d r ed i ,
c'est celui d'Olympe de Gouges.
Vendredi, en Suisse, on était à Olympie.

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 2131, 29 Prairial
jour de Ste Dondon,
amazone
(Lundi 17 juin 2019)
Donc, au cas où vous n'auriez pas entendu leurs hurlements et ceux de leurs
zavocats, trois conseillers municipaux de la Ville de Genève, dont deux
cumulards (ils sont aussi députés) ont été convoqués par la police pour fournir
des explications sur des fuites concernant les travaux de la commission des
finances du Conseil municipal, concernant notamment le rapport du contrôle
financier de la Ville sur les frais des fonctionnaires municipaux. Sur demande
du président d'alors du Conseil municipal, l'UDC Eric Bertinat, le Conseil
administratif avait porté plainte pour violation du secret de fonction (qui
couvre en effet les travaux des commissions jusqu'à publication des rapports sur
ces travaux). Les trois comiques ont donc été convoqués par la police, qui a saisi
leurs portables. Une amputation, carrément. Et en voilà au moins deux (les
cumulards députés-conseillers municipaux) qui brandissent leur immunité
parlementaire de députés, un qui nous fait du Mélenchon en accusant la
Municipalité « d'envoyer la police aux représentants du peuple » alors que c'est
le procureur général qui les a fait convoquer par la police, que c'est le président
du Conseil municipal qui a demandé au Conseil administratif de déposer
plainte, et que les conseillers municipaux (qui ont d'ailleurs prêté serment de
garder le secret sur les informations confidentielles dont ils disposent) ne sont
pas les « représentants du peuple » mais, puisqu'ils sont élus à la
proportionnelle, seulement ceux de leurs électeurs. Alors, déjà que c'est
complètement idiot faire « fuiter » des informations qui seront rendues publiques lorsque les rapports de commission seront rendus, ça l'est tout autant de
tenter de se prévaloir d'une « immunité parlementaire » dont les conseillers
municipaux ne bénéficient pas, et dont les deux députés cumulards concernés
ne bénéficient que pour leur activité de députés -et pas celle de conseillers
municipaux. Quant à se faire passer pour des « lanceurs d'alerte » et la
réincarnation municipale de Julian Assange, parce qu'on a fait « fuiter » des
informations qui auraient de toute façon été rendues publiques, la prétention le
dispute là à l'indécence : entre le «ouiiiiin, on m'a saisi mon portable» des trois
conseillers municipaux et le risque pour un Assange d'être condamné à la
prison à vie, il y a comme un gouffre : celui qui sépare ceux qui prennent
réellement des risques et sont capables de les assumer de ceux qui, l'agenda (de
leur portable) bloqué sur les élections municipales du printemps prochain,
rêvent d'un siège au Conseil administratif de la Ville de Genève, siège sur
lequel ils ont à peu près autant de chances de s'asseoir que l'auteur de ces lignes
de devenir président de la Banque Nationale ou chef de la police genevoise. En
attendant, gageons que nos trois martyrs à deux balles de la transparence à un
kopeck vont s'épancher à la prochaîne plénière du Conseil municipal. Et avec
un peu de pot, nous pondre un projet de texte qui finira, s'il est adopté, par
rejoindre dans la poubelle de la surveillance des communes la vingtaine de
ceux qui, sortis du même tonneau, s'y accumulent depuis quatre ans.

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
LUNDI 17 JUIN, GENEVE

Pour un nouveau contrat social

Manifestation syndicale internationale
1 2 heures, Parc Mon Repos
http://www.ituc-csi.org/ILCManifestation
JEUDI 20 JUIN, GENEVE

Rassemblement pour la
libération de Louisa Hanoune

1 6 heures 30, Poste du Mont-Blanc

DU 21 AU 23 JUIN, GENEVE
(et ailleurs)
Fête de la Musique

www.fetedelamusique.ch


Newsletter2131.pdf - page 1/2
Newsletter2131.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF newsletter2132
Fichier PDF newsletter1939
Fichier PDF newsletter1994
Fichier PDF newsletter2135
Fichier PDF newsletter2081
Fichier PDF initiative police municipale 2013 1


Sur le même sujet..