Portrait Behia Jazz Riviera Magazine .pdf


Nom original: Portrait Behia Jazz Riviera Magazine.pdf
Titre: Mise en page 1

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par QuarkXPress(R) 8.16r2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/07/2019 à 11:51, depuis l'adresse IP 88.123.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 98 fois.
Taille du document: 427 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


RENCONTRES | ENCOUNTERS

PAR | BY
PIERRE-MAXIME BRANCHE

Behia Jazz
LA FIÈVRE DU SWING
SWING MANIA

En juin dernier, Behia a sorti son quatrième album, « Night and Day with
Cole Porter », consacré à l’un des plus prolifiques compositeurs et paroliers
de la musique américaine. Son sens permanent du swing rappelle les
grandes ladies du Jazz. Sa voix chaude, voluptueuse et fiévreuse dialogue
en parfait équilibre avec les excellents musiciens qui l’accompagnent. Sa
maîtrise des mélodies et son aisance linguistique bercent langoureusement
en anglais, espagnol, brésilien ou en hébreu. Sans oublier le français, grâce
à l’interprétation des standards de Claude Nougaro, Henri Salvador,
Charles Trenet, Michel Legrand. Enivré par son timbre, le feeling est
remarquable. L’émotion est garantie. Le frisson manifeste.
En concert le 8 juillet à Saint-Raphaël, le 13 à Colmars -les-Alpes,
le 21 à Beausoleil et le 18 août à Valbonne.

Music is a universal language that some master instinctively. Behia is
one. If her stage name has an Brazilian ring, she is nonetheless
French, but Latin America changed her life. After qualifying as an
interpreter, she realised when in Brazil that it was the musicality of
words which fascinated her and decided to change her life course
to become a singer. While opera opened wide its arms to her, she
embraced the melodies of her first love: Jazz. Since her tender
childhood, Behia had been lulled by the great singers of the 30s and
40s; Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, who her father
would listen to incessantly, and who were to become her models.
Last June, Behia brought out her fourth album, “Night and Day with
Cole Porter”, devoted to one of the most prolific composers and
song writers of American music. Her innate feel for swing, her warm
voice, her sensual and ardent dialogue with the excellent musicians
that accompany her, place her on a par with the great ladies of Jazz.
Her mastery of melodies and languages sways between English,
Spanish, Brazilian and Hebrew, without forgetting her native French
thanks to well-known numbers by Claude Nougaro, Henri Salvador,
Charles Trenet, Michel Legrand. Enraptured by her voice, the
sensation is unbelievable. A moment of intense emotion and delight.
In concert on 8 July in Saint-Raphaël, on 13 July in Colmars-les-Alpes,
on 21 July in Beausoleil and on 18 August in Valbonne.

www.behiajazz.com

© PHILIP DUCAP

L

a musique est un langage universel que certains pratiquent de
manière innée. Assurément, Behia en est. Si son nom de scène a
des résonances brésiliennes, elle n’en demeure pas moins
française, mais l’Amérique latine a changé sa vie. Après un diplôme
d’interprète, elle réalise lors d’un séjour au Brésil que c’est la musicalité
des mots qui la fascine et décide d’entamer une carrière de vocaliste.
Alors que le chant lyrique lui tend les bras, elle s’embrase pour son
premier amour : le Jazz. Et pour cause : dès sa plus tendre enfance, Behia
baigne dans l’univers des grandes chanteuses des années 30 et 40, Billie
Holiday, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, que son père écoute en
permanence et qui vont modeler sa musicalité.


Aperçu du document Portrait Behia Jazz Riviera Magazine.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Portrait Behia Jazz Riviera Magazine.pdf (PDF, 427 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


portrait behia jazz riviera magazine
master class
cv gabriel dalmasso 2016 en
cri de nn
lrfm volume 36 n 1 fevrier 2017
cajun cross

Sur le même sujet..