Présentation intervenants V2 (1) .pdf



Nom original: Présentation intervenants V2 (1).pdfTitre: Présentation PowerPointAuteur: Sophie Raoult

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® PowerPoint® pour Office 365, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/07/2019 à 16:09, depuis l'adresse IP 176.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 124 fois.
Taille du document: 983 Ko (13 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


9H15 Conférence d’ouverture « Construire une société numérique inclusive pour tous »
Contenu de l’intervention : Il n'a échappé à personne que les mutations numériques de notre société sont en marche et que ce mouvement généralisé n‘en est qu’à ses
prémices, pour le meilleur et pour le pire. Cette conférence d'ouverture aura pour objectif de tracer des perspectives numériques certainement optimistes mais aussi d'avertir
que cette évolution ne sera réussie que si elle profite à tous, sans laisser au bord du chemin toute une partie de la population qui n'aura pas réussi à franchir le cap du numérique

Jacques-François MARCHANDISE - Délégué Général Fondation Internet Nouvelle Génération
Bio express : Jacques-François Marchandise est délégué général de la Fing, association qu'il a cofondée en 2000 et qui questionne les potentiels et les
enjeux de la société numérique. Philosophe de formation, il est professeur associé à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.
Prospectiviste, il explore notamment les transitions de l’action publique, les mutations du travail et de l’emploi, les questions de culture
numérique et d’inclusion, les liens entre numérique et transition écologique, entre numérique et territoires. Il conduit le programme « RESETQuel numérique voulons-nous ? », impliquant un ensemble d’acteurs publics, privés et associatifs autour d’une réinvention du numérique
fondée sur le développement humain.
Chercheur associé au CREAD, co-titulaire avec Milad Doueihi de la chaire de recherche du Collège des Bernardins "L’Humain au défi du
numérique" (2015-2017), il a coordonné le projet de recherche Capacity (Fing-Telecom Bretagne-Rennes2, 2015-2018, financé par l’Agence
nationale de la recherche), portant sur les réalités du pouvoir d'agir à l’ère numérique et les conditions dans lesquels les dispositifs et
environnements numériques peuvent être capacitants ou incapacitants. Il poursuit ce travail dans le cadre du projet CapacityLab, traduisant en
actions les apports de la recherche.

Pierre Mazet – Chercheur en sciences sociales
Bio express : Diplômé en Philosophie et Science-Politique, Pierre Mazet a travaillé sur la question du non-recours aux droits et dispositifs d'offre
publique pendant plus de 10 ans au sein de l'observatoire Odenore (Grenoble).
Ses terrains d'enquêtes et de recherche l'ont conduit à suivre et questionner les effets de la dématérialisation des services publics sur les
usagers, les institutions et les pratiques professionnelles. Depuis près de 5 ans, la thématique de l'inclusion numérique, dans le champ plus large
de la transition numérique et de ses effets sur l'action publique, constitue son objet de recherche et d'étude principale.

10h00 Atelier 1 : «Améliorer la formation continue au numérique des acteurs sociaux
Contenu de l’atelier : Il s’agira ici d’effectuer un état des lieux des formations existantes pour les acteurs sociaux, notamment celles dispensées à SESAME. Cet atelier
permettra aussi d’échanger sur les freins que les acteurs sociaux peuvent rencontrer et de mieux connaître leurs attentes sur la forme et les contenus mais aussi d’envisager de
nouvelles formes de montées en compétences pour une meilleure efficacité du métier d’acteur social.

Fabienne Guibé - Département de la Gironde

Bio express : Chargée de mission transition numérique à la Direction des Systèmes d’Information et du Numérique du Département
de la Gironde.

Gaëlle Laruelle – Atelier Graphite

Bio express : Fondatrice de l'Atelier graphite, structure d'accès aux droits au service de ceux qui en sont les plus éloignés. Écrivain
public et médiatrice numérique, formatrice pour la Solidarité Numérique de Bordeaux Métropole. Juriste spécialisée en droit de la
famille et droit administratif.

10h00 Atelier 2 : «Intensifier les accords entre organismes sociaux et acteurs numériques »
Contenu de l’atelier : Les personnes en difficulté cumulent bien souvent une certaine incompétence numérique mais également une incompréhension des mécanismes
d’accès à leurs droits. Dans cet atelier, il s’agira de partager des bonnes pratiques mais aussi d’imaginer des solutions efficientes qui permettent aux personnes en difficulté de
trouver des ressources proches et compatibles entre elles qui leur permettent de résoudre l’ensemble de leurs difficultés.

Hélène Desliens – Experteez
Bio express : Hélène Desliens, co-fondatrice d’Experteez, organisme de formation dédié aux enjeux de l’innovation et de la
transformation digitale. Notre mission est d’aider les organisations (et leurs équipes) à accélérer et mieux innover en s’appropriant le
meilleur des méthodes collaboratives issues de la culture digitale et en remettant l’Humain au cœur des stratégies.
Hélène a accompagné Bordeaux Métropole dans l’élaboration du Livre Blanc de la Solidarité numérique et du parcours de formation des acteurs sociaux.
C’est en mettant le numérique au service du lien social et de la solidarité et non en barrière entre les publics éloignés et notre société, que la Solidarité
numérique prendra toute sa valeur et sera considérée comme un des fondements-même de notre société.
Ceci est de la responsabilité de tous."

Franck Danger - EPSO
Bio express : Franck Danger est écrivain public à vocation sociale depuis 2007 dans le Gard et le Vaucluse et enseignant à l’Université
de Toulon dans le cadre de la licence professionnelle "Intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques ». Créateur et
animateur du Réseau Epso (le réseau des écrivains publics à vocation sociale).
La dématérialisation inexorable de l’accès aux droits l’a conduit, en 2017, à créer les Ateliers Déclics déployés aujourd’hui dans différents quartiers
prioritaires. Chargé depuis peu d’une mission expérimentale de Référent Inclusion numérique, il s’agit d’organiser un travail partenarial entre acteurs
associatifs et institutionnels afin de répondre, à terme, aux besoins de 75 000 habitants répartis dans 44 communes du Gard Rhodanien.

10h00 Atelier 3 : «Illettrisme et E-Inclusion, quelles dépendances ? »
Contenu de l’atelier : Cet atelier sera l'occasion de redéfinir l'illettrisme et la place des personnes illettrées dans une société où le numérique peut-être un frein (difficulté
pour remplir un formulaire complexe) mais aussi une opportunité (outils numériques facilitant) si tant est que cette difficulté soit correctement prise en compte. La question de
la dépendance posera celle de leur autonomie et de l'accompagnement nécessaire.

Véronique Iratcabal – Atelier graphite
Bio express : Formatrice FLE et enseignante, spécialisée en français sur objectifs spécifiques
Médiatrice numérique à l'Atelier graphite
Chargée du projet Alph@numérique soutenu par la Fondation AFNIC, pour autonomiser les personnes en situation d'illettrisme dans leurs
démarches administratives

Daniel Pénicaut – Bordeaux Métropole
Bio express : Responsable du Centre de Ressources de la Solidarité Numérique (SESAME).
Animateur multimédia depuis plus de 25 ans et formateur sur les questions techniques et numériques
pour la formation SESAME. Travaille à la Direction de l’Innovation et de l’Aménagement Numérique Direction Générale du Numérique et des Systèmes d’Information de Bordeaux Métropole.

10h00 Atelier 4 : «Rendre le numérique utilisable et accessible à tous »
Contenu de l’atelier : Dans le domaine du numérique, il n’existe pas d’utilisateur ou de citoyen moyen. Chaque utilisateur a son propre profil, ses propres compétences et
capacités, son matériel et son contexte d'usage. Pourtant, le numérique doit pouvoir s’adresser à tous les utilisateurs, qu’ils soient jeunes ou plus âgés, en situation de handicap
ou pas, en haut ou en bas débit. Comment faire en sorte de rendre le numérique plus inclusif, utilisable et accessible à tous les publics.

Elie Sloïm - Opquast
Bio express : Élie Sloïm est consultant, auteur, formateur et conférencier. Fondateur et ancien dirigeant de la la société Temesis, il a
par la suite fondé le projet puis la société Opquast dont il assure la direction. Il intervient dans de nombreuses manifestations,
entreprises et cursus de formation en France et à l’étranger (a11y Québec, Confoo Montreal, ParisWeb, Open Data on the Web
Londres, Flupa UX day, CSUN San Diego, Dev Con Maurice…).
Qualiticien de formation, il est l’auteur en 2001 du modèle VPTCS dédié à la qualité des services en ligne. Il est également spécialiste de la
création de référentiels métiers ou sectoriels. A ce titre il a participé à la rédaction des deux premières versions du RGAA (Référentiel Général
d’Accessibilité pour les Administrations), des bonnes pratiques qualité Web Opquast, et de nombreux autres référentiels publics ou privés.
Auteur de plus d’une centaine d’articles sur la qualité web, Il est le co-auteur de « Qualité Web », livre de référence sur l’amélioration des
services en ligne et du memento « Site Web : les bonnes pratiques », tous deux édités chez Eyrolles. Il a écrit les préfaces de nombreux ouvrages
dédiés au Web.

François Vergnon – Bordeaux Métropole
Bio express : Chargé de mission à l’aménagement numérique du territoire à la Direction Générale du Numérique et des Systèmes
d’Information de Bordeaux Métropole.

10h00 Atelier 5 : «Un réseau de personnes, un échange de pratiques»
Contenu de l’atelier : Alors que la dématérialisation des services et des administrations se généralise, le problème de la fracture numérique et de l’illectronisme ne se
résorbe pas pour autant. De ce constat est née l’idée de créer un site refuge pour tous les professionnels du secteur qui œuvrent à plus d’inclusion numérique sur leur territoire
: les structures d’accompagnement social, les professionnels de l’e-administration et les agents des services publics.

Marianne Massaloux – Médias-Cité
Bio express : Chargée d'ingénierie de projets numériques, co-gérante de Médias-Cité.
A Médias-Cité depuis 2001, spécialisée dans les sujets de médiation numérique, d’appropriation sociale des usages numériques et de
l’ingénierie pédagogique. Elle s’occupe du volet formation et développement des projets artistiques, culturels et socio-culturels de
Médias-Cité.
Formation : Diplômée Master 2 Développement des Territoires Numériques - Université́ de Toulouse / Formation à l’animation d’un projet
coopératif - Anima coop de Outils-Réseaux / Diplômée de l’Université́ Bordeaux 1 Sciences et Technologies

Alice Chupin – Emmaus Connect
Bio express : Responsable d‘activité Gironde chez Emmaüs Connect depuis bientôt 3 ans, j’ai relevé le défi en ouvrant l’antenne de
Bordeaux. Passionnée d’entrepreneuriat social et à la quête de challenges, mon expérience ici est pleine de sens !
Accompagner les publics fragiles vers l’autonomie numérique est un projet enthousiasmant dans une société où la maîtrise du numérique est
devenue incontournable.

11h30 Table ronde : «Tour d’horizon et perspectives d’actions»
Modérateur : Jacques-François Marchandise
Contenu de l’intervention : Les intervenants à cette table ronde ont été identifiés par les projets qu’ils ont mené hors du territoire de la métropole bordelaise. Ils
apporteront leurs expériences, retraceront leurs réussites (ou leurs échecs) et viendront apporter de nouvelles perspectives aux actions bordelaises déjà riches et foisonnantes

Pierre Mazet – Chercheur en sciences sociales
Bio express : Diplômé en Philosophie et Science-Politique, Pierre Mazet a travaillé sur la question du non-recours aux droits et dispositifs d'offre
publique pendant plus de 10 ans au sein de l'observatoire Odenore (Grenoble).
Ses terrains d'enquêtes et de recherche l'ont conduit à suivre et questionner les effets de la dématérialisation des services publics sur les usagers, les
institutions et les pratiques professionnelles. Depuis près de 5 ans, la thématique de l'inclusion numérique, dans le champ plus large de la transition
numérique et de ses effets sur l'action publique, constitue son objet de recherche et d'étude principale.

Franck Danger - EPSO
Bio express : Franck Danger est écrivain public à vocation sociale depuis 2007 dans le Gard et le Vaucluse et enseignant à l’Université
de Toulon dans le cadre de la licence professionnelle "Intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques ». Créateur et
animateur du Réseau Epso (le réseau des écrivains publics à vocation sociale).
La dématérialisation inexorable de l’accès aux droits l’a conduit, en 2017, à créer les Ateliers Déclics déployés aujourd’hui dans différents quartiers
prioritaires. Chargé depuis peu d’une mission expérimentale de Référent Inclusion numérique, il s’agit d’organiser un travail partenarial entre acteurs
associatifs et institutionnels afin de répondre, à terme, aux besoins de 75 000 habitants répartis dans 44 communes du Gard Rhodanien.

Pierre Gasté - Netsolidaire
Bio express : Pierre Gasté est passionné d’innovation et à ce titre il travaille dès 1992 dans l’internet, d’abord pour le groupe Cap
Gemini puis pour différentes SSII et éditeurs français et canadiens. De 2001 à 2016, il accompagne, comme consultant, les grands
groupes dans leurs problématiques de formation multimodale et de dématérialisation de procédures.
Convaincu que l’internet doit être une chance pour tous, Pierre s’investit depuis 2017 aux côtés des acteurs de l’action sociale pour
développer le réseau de solidarité numérique NET SOLIDAIRE. A ce titre il accompagne d’autres territoires dans la mise en place de leur
stratégie et de leurs réseaux d’inclusion numérique.

Jacques-François MARCHANDISE - Délégué Général Fondation Internet Nouvelle Génération
Bio express : Jacques-François Marchandise est délégué général de la FING, association qu'il a cofondée en 2000 et qui questionne les potentiels et les
enjeux de la société numérique. Philosophe de formation, il est professeur associé à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.
Prospectiviste, il explore notamment les transitions de l’action publique, les mutations du travail et de l’emploi, les questions de culture numérique et
d’inclusion, les liens entre numérique et transition écologique, entre numérique et territoires. Il conduit le programme « RESET-Quel numérique
voulons-nous ? », impliquant un ensemble d’acteurs publics, privés et associatifs autour d’une réinvention du numérique fondée sur le développement
humain.
Chercheur associé au CREAD, co-titulaire avec Milad Doueihi de la chaire de recherche du Collège des Bernardins "L’Humain au défi du numérique"
(2015-2017), il a coordonné le projet de recherche Capacity (Fing-Telecom Bretagne-Rennes2, 2015-2018, financé par l’Agence nationale de la
recherche), portant sur les réalités du pouvoir d'agir à l’ère numérique et les conditions dans lesquels les dispositifs et environnements numériques
peuvent être capacitants ou incapacitants. Il poursuit ce travail dans le cadre du projet CapacityLab, traduisant en actions les apports de la recherche.

Pendant le déjeuner et tout au long de la journée, n’hésitez pas à aller rencontrer les porteurs de projets d’inclusion
numérique du territoire. Stands présents en continu dans la coursive !
Accompagner les publics fragiles vers l’autonomie numérique est un projet enthousiasmant dans une société où la maîtrise du numérique est
devenue incontournable.

Premier réseau social dédié et réservé aux professionnels du social et de la santé. Conçu par un professionnel de terrain, Lum1.fr permet aux
acteurs d'organiser leurs répertoires de contacts et leur réseau de façon collaborative et dans le respect de leurs principes.
Solinum développe des projets innovants utilisant les nouvelles technologies pour aider les personnes sans-abri et réfugiées. Solinum est en
particulier créateur de Soliguide qui rassemble tous les services, initiatives et ressources locales pour les personnes en difficulté

HelloAsso est la solution de paiement alternative et gratuite des clubs et des associations. Grâce à un modèle 100% financé grâce aux
pourboires des internautes, HelloAsso propose depuis 10 ans des outils gratuits permettant de gagner un temps précieux dans la gestion de
ses activités associatives : billetterie en ligne, gestion du paiement des adhésions, vente de biens ou service, campagne de financement
participatif, collecte de dons. Tous ces outils sont disponibles pour les associations françaises sur www.helloasso.com
EcoMicro reconditionne et recycle des matériels informatiques et électroniques hors d’usage. Acteur engagé sur son territoire, EcoMicro
s’investit dans la lutte contre la fracture numérique en fournissant des matériels d’occasion à prix responsable, mais également dans
l’économie circulaire grâce à son activité de recyclage environnemental.
Bibliothèques Sans Frontières travaille à renforcer la capacité d’agir des populations à travers l’accès à l’information, l’éducation et à la
culture. Pour cela, elle projette la bibliothèque là où elle n’est pas pour la rendre accessible aux plus fragiles. Mais donner accès n’est pas
pas suffisant. La véritable fracture aujourd’hui se fait sur les usages. L’alphabétisation numérique est désormais la porte d’entrée
incontournable pour participer pleinement à la société. C’est pour cela que BSF a créé en 2014 le programme Voyageurs du Numérique,
un mouvement open source de citoyens qui œuvrent pour initier le plus grand nombre au numérique, depuis la maîtrise des outils de
base à la formation à la programmation informatique. Nous invitons tous les acteurs à venir découvrir, partager et accéder gratuitement
aux outils de formation en ligne et présentiel et aux centaines de ressources de qualité créées et partagées par la communauté depuis.

14h15 Atelier 6 : «Le numérique comme levier de l'inclusion sociale»
Contenu de l’atelier : Le numérique fait fracture et c’est un enjeu contemporain social majeur. Mais dans cet atelier nous voulons faire le pari que le numérique peut aussi
faire « suture » et être un levier d'inclusion. Quelles solutions inventer alors pour permettre au numérique de tresser de nouvelles formes de liens sociaux ?

Violette Aymé – Le Nom Lieu
Bio express : Actuellement, Violette Aymé, psychologue de formation, est chargée de développement de l’association Le nom lieu
dont la mission est l’accompagnement par et vers le numérique.
Association de la loi 1901 le Nom Lieu a été fondée en février 2016 à Bordeaux. Le Nom Lieu a initié ses actions à travers une phase
d’expérimentation qui a débuté fin 2016 grâce à ses différents soutiens. L’association déploie actuellement ses actions au forum du Rocher de
Palmer, dans l’espace de la Halles des Douves et a investi depuis septembre 2017 Le Node de Bordeaux, espace de coworking spécialisé dans le
numérique géré par Aquinum.
En tant qu’initiative pluridisciplinaire Le Nom Lieu est un espace innovant de l’économie sociale et solidaire destiné a accueillir et accompagner
des jeunes en situation de fragilité psychique et/ou en situation d’exclusion, afin de faciliter leur insertion sociale et professionnelle ainsi que
celle de leur famille.

14h15 : Présentation express de produits et de projets « Actualité des initiatives du territoire »
Site web collaboratif "numérique solidaire.fr»
Marianne Massaloux / Médias-Cité
Alors que la dématérialisation des services et des administrations se
généralise, le problème de la fracture numérique et de l’illectronisme ne
se résorbe pas pour autant.
De ce constat est né l’idée de créer un site refuge pour tous les
professionnels du secteur, qui œuvrent à plus d’inclusion numérique sur
leur territoire : les structures d’accompagnement social, les
professionnels de l’e-administration et les agents des services publics.

Le pass numérique : pour qui, pour quoi, comment ?
Elsa Rigal / #APTIC
#APTIC est une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), agréée ESUS
qui propose des solutions pour l'inclusion. #APTIC est, à ce jour*, le seul
dispositif labellisé "Numérique Inclusif" et "Pass Numérique" par l’État.
Construits sur le modèle des titres restaurants, les pass #APTIC
permettent aux personnes les plus éloignées du numérique de se faire
accompagner par des producteurs de services de médiation numérique
qualifiés #APTIC.*à date de rédaction de ce document

Hubiquité : "Hubs territoriaux pour un numérique inclusif »
Clément Dulude/ Médias-Cité
Médias-Cité et ATIS ont été sélectionnés par la Caisse des Dépôts pour
porter le dispositif hub territorial pour un numérique inclusif sur
plusieurs départements de Nouvelle-Aquitaine. Ce consortium met au
service des territoires son expertise et celle de ses partenaires en
matière de formation, de stratégie, de création et d'accompagnement de
projet innovants, ou encore de financement de projets, afin d'apporter
des réponses à la hauteur des besoins des 13 millions de citoyens en
difficulté avec le numérique."

Soliguide : services et ressources pour les personnes
en difficulté
Victoria Mandefield / Solinum
Solinum développe des projets innovants utilisant les nouvelles
technologies pour aider les personnes sans-abri et réfugiées.

Emmaüs Connect : «Une offre solidaire »
Alice Chupin / Emmaüs connect
Agir pour le numérique profite aux plus fragiles…

Lum1 : le réseau de la santé et du social
Maxime Duval / Lum1
Premier réseau social dédié et réservé aux professionnels du social et de
la santé. Conçu par un professionnel de terrain, Lum1.fr permet aux
acteurs d'organiser leurs répertoires de contacts et leur réseau de façon
collaborative et dans le respect de leurs principes.

15h30 : Présentation du rapport de la journée via une restitution graphique (Sketchnote)

PUNCH MEMORY : Guillaume Lefèvre - illustrateur et facilitateur graphique

Exemples de réalisation

16h15 Table ronde prospective : «De la réflexion aux projets»
En présence de Nicolas Florian, maire de Bordeaux.
Intervenants précisés ultérieurement
Modérateur : Jacques-François MARCHANDISE - Délégué Général Fondation Internet Nouvelle Génération
Bio express : Jacques-François Marchandise est délégué général de la Fing, association qu'il a cofondée en 2000 et qui questionne les potentiels et les
enjeux de la société numérique. Philosophe de formation, il est professeur associé à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.
Prospectiviste, il explore notamment les transitions de l’action publique, les mutations du travail et de l’emploi, les questions de culture numérique et
d’inclusion, les liens entre numérique et transition écologique, entre numérique et territoires. Il conduit le programme « RESET-Quel numérique
voulons-nous ? », impliquant un ensemble d’acteurs publics, privés et associatifs autour d’une réinvention du numérique fondée sur le développement
humain.
Chercheur associé au CREAD, co-titulaire avec Milad Doueihi de la chaire de recherche du Collège des Bernardins "L’Humain au défi du numérique"
(2015-2017), il a coordonné le projet de recherche Capacity (Fing-Telecom Bretagne-Rennes2, 2015-2018, financé par l’Agence nationale de la
recherche), portant sur les réalités du pouvoir d'agir à l’ère numérique et les conditions dans lesquels les dispositifs et environnements numériques
peuvent être capacitants ou incapacitants. Il poursuit ce travail dans le cadre du projet CapacityLab, traduisant en actions les apports de la recherche.


Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 1/13
 
Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 2/13
Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 3/13
Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 4/13
Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 5/13
Présentation intervenants V2 (1).pdf - page 6/13
 




Télécharger le fichier (PDF)


Présentation intervenants V2 (1).pdf (PDF, 983 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


presentation intervenants v2 1
fdpvdncoordinateur regionalbordeaux
dossier de presse amft 2016 2017
faire science ensemble
la voix des pimms n115   octobre 2018 1
ami

Sur le même sujet..