Corrigé de l'épreuve de maths Ensa 2019 ELABBASSI Med .pdf



Nom original: Corrigé de l'épreuve de maths Ensa 2019-- ELABBASSI Med.pdf
Titre: Corrigé de l’épreuve de maths du concours d’accès en 1ère des ENSA Maroc 2019
Auteur: abbassi

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/08/2019 à 17:23, depuis l'adresse IP 196.65.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 95 fois.
Taille du document: 204 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Corrigé de l’épreuve de maths du concours d’accès en 1ère des ENSA Maroc 2019
Effectué par Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur de Mathématiques au
Lycée Ibn abdoun – Khouribga
Le 23/07/2019

NB : J’avoue que cette année l’épreuve de mathématiques était très difficile, mais il ne faut pas oublier que

c’est un concours, l’essentiel c’est d’adopter une stratégie efficace qui permet d’avoir le maximum possible de
points et de se distinguer par rapport aux autres …
Question1
Comme ce qu’est vrai en général est vrai en particulier, alors je vais partir d’un cas particulier pour
généraliser ensuite, pour cela je vais prendre a  2 et b  3 .
11un  4
3
25
Donc la suite  un  est définie par : u0 
et un 1 
et donc on a : u1 
1
9un  1
2
25
Je vais procéder par élimination des cas .
an  b 2n  3

bn  a 3n  2
nb
n3
B : un 

bn  a 3n  2
an  b 2n  3
C : un 

bn  a 3n  2
an  b 2n  3
D : un 

na
n2

A : un 

5
 1 , on garde pour le moment le A .
5
4
 u1   1 , on exclut le B .
5
1
 u1 
 1  1 , on exclut le C .
1
5
 u1   1 , on exclut le D .
3

 u1 

D’où la bonne réponse est :

A.

Question2



On a : n  N 

 k 1, 2,..., n

D’où la bonne réponse est :

1
1
1


2n  n 2k  n 2  n
n
n
n
1
1
1

  
k 1 3n
k 1 2 k  n
k 1 2  n
n
1
1
1
n
n


3n
2n
k 1 2k  n
1 n
1
n

1
 
3 k 1 2k  n 2  n
1 
 un   ,1
3 

2  n  2k  n  2n  n 

B.

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-1-

Question3
On a :  n  N





1

1
1 n
1
1
1
1

dx   ln 1  2 x    ln 3  ln
lim 
 lim 

n 
n  n
k 0 1  2x
2
0 2
k 1 2k  n
k 1
1 2
n
1

n

D’où la bonne réponse est :

 3

C.

Question4
On a :
1

1

1

1

I   4  x 2 dx   x' 4  x 2 dx   x 4  x 2    x

0 0
0
0
1

Et comme


0

x2
4  x2

1

dx  
0



x2  4
4  x2

1


0





1

'

4  x 2 dx  5   x
0





2x
2 4  x2

1

dx  5  
0



1

x2
4  x2



dx  I  4 ln x  4  x 2   I  4 ln 1  5  4 ln 2

 0
2
4 x
4

2

 1 5  5
 1 5 
 3 5 
5
5 62 5  5
d’où I   2 ln 
   ln 
   ln 
   ln 
 .
2
 2  2
 2  2
 4  2
 2 



Alors I  5  I  4 ln 1  5  4 ln 2
Et par suite la bonne réponse est :

D.

Question5
Partons du fait que   a, b   R2 : a 2  b2   a  b   2ab on en déduit :
2





2
1
cos 4  3x   sin 4  3x   cos 2  3x   sin 2  3x   2cos 2 3x  .sin 2 3x   1  sin 2  6 x  , donc :
2
4
4
cos  3x   sin  3 x   1  sin  6 x   0

 6 x  k / k  Z
x

k
/k Z
6

Et par suite la bonne réponse est :

dx

D.

Question6





Partons du fait que   a, b   R 2 :  a  b   a 4  b4  4ab a 2  b2  6a 2b2 on en déduit :
4

 7  3 5  7  3 5   7  3 5
73 5 7 3 5
7 3 5 
7 3 5 7 3 5

6
.

 4 4 






2
2
2
2
2
2
 2  2  

 73 5
7 3 5 
49  45
6
4  7  4

 7  43  6  1


2
2
4



4 

2

 73 5
73 5  7 3 5 7 3 5
49  45
73 5
7 3 5
 


2
 9

3
En effet 


2
2
2
2
4
2
2


D’où   1 , car   0 . Et par suite la bonne réponse est :

B.

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-2-

Question7
a

On a :


0

2

x
1    dx
a

a

a  x dx  a 
2

2

0


  
Posons :  t  0,    x  0, a 
 2 

x  0  t  0 et

On a :
a

Donc


0

a

a 2  x 2 dx  a 
0

x
 sin t donc dx  a cos t dt
a

xa  t 


2


2


2


2

cos  2t   1 a
 x

1    dx  a  1  sin 2 t a cos t dt  a 2  cos2 t dt  a 2 
2
2
a
0
0
0
2

Et par suite la bonne réponse est :

2



2
1
2 a 


sin
2
t
t


4
 2
 0

D.

Question8
Soit  l’univers des éventualités de cette expérience aléatoire , on a   1, 2,3, 4,5,6 et card  63
3

Soit l’événement A : ‘’ le polynôme Q a une racine double ‘’
Q a une racine double équivaut   0 équivaut b 2  4ac , donc :





A  1, 2,1 ;  2, 4, 2  ;  1, 4, 4  ;  4, 4,1 ;  3, 6,3 

On a : P  A 

card  A

card   



5
5

3
6
216

Et par suite la bonne réponse est :

C.

Question9
4J

3R

3B

L’urne
Soit l’événement A : ‘’ la 2ème boule tirée est rouge ‘’
On a : P  A 

RR ou RR

A32  A71 A31 3  2  7  3 27


A102
10  9
90

Et par suite la bonne réponse est :

A.

Question10
Soit l’événement B : ‘’ la 1ère boule tirée est jaune ‘’
Soit l’événement C : ‘’ la 1ère boule tirée est jaune sachant que la 2ème boule tirée est rouge’’
4 3
P  B  PB  A 10  9 4
On a: P  C   PA  B  

 . Et par suite la bonne réponse est : A .
27
P  A
9
90
Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-3-

Question11
On a :
z  1  i  2
 2e

 3 
i

 4 

 2

 i  34  
 2  e    1




 3 
 3 
 3 
i
i
  i


 2e  8   e  8   e  8  




 3 

 3  i 
 2 2 cos   e  8 
 8 
3   
3
 3 
 3 
  0,  alors z  2 2 cos 
Et comme cos 
 0 car
 et A rg z 
8  2
8
 8 
 8 

Et par suite la bonne réponse est :

A.

Question12

 3  
 3   3  
On a d’une part z  1  2  1i et d’autre part z  2 2 cos 2    i  2 2 cos   sin   
 8  
 8   8 
 3  1  2 2  2
Donc par identification ona : cos2   
( vu l’unicité de l’écriture algébrique )

4
2 2
 8 



 3
Et comme cos 
 8




 3
 0 alors cos 

 8

Et par suite la bonne réponse est :

2 2


2


C.

Question13
On a :

 
   
 2 
a sin    cos   sin   cos 

5
5 5
 5 
1  2 
 2 
 sin 
 cos 

2  5 
 5 
1  4
 sin 
4  5
1
 
Et comme sin    0 alors a 
4
5
Et par suite la bonne réponse est :

  1  
 1 
  sin      sin  
5 4 5
 4 

C.

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-4-

Question14

 2 
 
    2 
 2  
 
   cos  
a  b  cos 
 cos    sin   sin 
  cos 
 5 
5
5  5 
 5 5
5
2
 2 
 
    2 
 2  
 3 

   cos    cos   
Et on a : a  b  cos 
 cos    sin   sin 
  cos 
5
 5 
5
5  5 
 5 5
 5 

2
2
2
2
Donc  a  b  a  b   a , d’où a  b  a et par suite b  a  a

On a :


 2 
   cos 


 5 

5
5
1
2

( d’après Q13 ) alors b 2 
et par suite b 
( car b 0 , vu que
et
sont
4
16
4
5
5
 
des éléments de  0,  ) .
 2

Et comme a 

Et par suite la bonne réponse est :

B.

Question15
On a :





AM . AM  4 AM .BM  0  AM AM  4 BM  0
 AM .GM  0 ( avec G  bar  A,1 ;  B, 4  )

Donc cet ensemble est le cercle de diamètre  AG 
Et par suite la bonne réponse est :

B.

Question16
On a :

 k  2  k  3  2  3  3  4  4  5  ...  n  1  n  2    n  2   n  3  3  n  2   3  n  2   3n  6
1 4 2  5 3  6
n   n  3
k 0  k  1 k  4 
 n  1  n  4 1  n  4 n  4 n  4
n

un  

Méthode 2
On a :
n

 k  2  k  3 
k 0  k  1 k  4 
n

un  

  k  2 k  3
k 0
n



n

n

k 0
n

k 0
n

k 0

k 0

  k  2  k  3

  k  1 k  4   k  1  k  4
k 0

Et par suite la bonne réponse est :

n 1



 n  2  k
k 2

n 1

1  k
k 2

n 3



3  k
k 4

n 3

 n  4  k



3 n  2
n4



3n  6
n4

k 4

D.

Question17
On sait que tout entier naturel est congru à son chiffre des unités dans la relation de congruence modulo 10
On a : 23  310 donc 232019  32019 10 , or 32019  3.  32 

1009

et comme 32  1 10 et 1009 est impair

alors 232019  3 10 et comme 3  7 10 et 0  710 alors 7 est le chiffre des unités de 232019 .
Et par suite la bonne réponse est :

D.

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-5-

Question18



n

Ici , ça doit être un   e 2  e 2
k 0

k

k

 , c à d la variable k doit commencer à partir de 0 et non pas à partir de 1

Comme ce qu’est vrai en général est vrai en particulier, alors je vais partir de deux cas particuliers pour
généraliser ensuite, pour cela je vais prendre n  0 puis n  1 .



 e  e 

On a : u0  e  e 1 et u1  e  e1 e2  e2



e  e1
e2  e2
A : v0 

e  e1
e  e1

1



e  e1
e4  e4
On a aussi : v1 

e  e1
B : v0 



 e  e1  u0 , on garde pour le moment le A .

  e  e  e
1

 e2

2

e  e1



 u1

e 2  e 2
 u0 , on exclut le B .
e  e 1







e  e1 e  e1
e2  e2
C : v0 

 e  e1  u0 , on exclut le B .
1
1
ee
ee
D : v0 

e 2  e 2
 u0 , on exclut le D .
e  e 1

D’où la bonne réponse est :

A.

Méthode 2
On a :



 



e  e1 un  e  e1 e  e1

e  e  u  e
1

22

n

D’où : un 

e

2n1


n

k

k

k 1

 e 2

2

e

22

 

e2  e2  e2  e2

 e 2

2

  e
n


n

k

k

k 1

2k

 

 

 e 2  e 2  e 2
k

k 3



e2  e2  e2  e2 e2  e2
3

3

  e
n

2k

  e
n

2k

 e2

k 2





k



 e 2  ...  e 2  e 2
k

k 4

n

n

e

2n



n 1

 e 2  e 2  e 2
n

n 1

2n1

e
e  e 1

Question19



On a :  n  N  x  R   f   x   e

On a : n  N  f n  x   e x  nx2  3 , un désigne la solution de l’équation fn  x   0 dans R  .




'

n

x

 2nx 0 , donc toutes les fonctions f n sont strictement croissantes

sur R  .




D’où :  n  N  f  u   f  u 




 f u   0 et f u   0

On a : n  N  x  R f n1  x   f n  x   x 2  0 donc n  N  x  R f n1  x   f n  x 


n 1

n 1

n

n 1



et comme n  N 

n 1

n 1

n

n

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga
-6-





Alors n  N  f n  un   f n un1  et comme f n sont strictement croissantes sur R  alors

n  N  u


n

 un1 , d’où  un n1 est décroissante .

Et par suite la bonne réponse est :

B.

Question20
Comme la suite  un n1 est décroissante et minorée ( par 0 ) alors elle est convergente , posons l  lim un .
n 

On a :  n  N   f n  un   0   un  
2

3e
n

un

Alors lim eun  el et par suite lim  un   lim
2

n 

n 

Et par suite la bonne réponse est :

n 

et comme l  lim un et la fonction exp est continue sur R
n 

3e
n

un

 0 , on en déduit que lim un  0 .
n

B.

END

J’éspère avoir été bien clair .
Toute remarque ou suggestion est la bienvenue .
elabbassimed2014@gmail.com
pour l’amour des mathématiques@facebook

Mr.EL ABBASSI Mohammed professeur au Lycée Ibn abdoun – Khouribga

-7-




Télécharger le fichier (PDF)

Corrigé de l'épreuve de maths Ensa 2019-- ELABBASSI Med.pdf (PDF, 204 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


corrige de lepreuve de maths ensa 2019   elabbassi med
mrabbassicorrige de lepreuve de maths bac sm 2018 2 9
df s1
eg s5 m6
mouwachahat
gest s5 mise jour

Sur le même sujet..