Newsletter2144 .pdf


Nom original: Newsletter2144.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/08/2019 à 04:29, depuis l'adresse IP 31.10.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 109 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public
🎗 Auteur vérifié


Aperçu du document


En finir avec le machisme en politique ?

De la grève aux urnes

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 12 Fructidor
(jeudi 29 août 2019)
9ème année, N° 2144
Paraît généralement du lundi au
vendredi

Une grève nationale dans un
pays qui cultive le mythe de
la « paix du travail » n'est
pas un événement anodin : la
grève féministe du 14 juin a
été la plus importante en
Suisse depuis 1918... et la
plus large dans ses revendications : les enjeux étaient
tous ceux concernant la place
des femmes dans la société,
les rôles sociaux, les droits des
migrantes, les normes sexuelles, la violence faite aux
femmes... Ces enjeux font programme -et en passant
de la grève aux urnes des élections fédérales de cet
automne, c'est sur la capacité des partis politiques à
tenir compte des revendications portées le 14 juin
dans la rue qui est en cause ils seront jaugés et jugés.
LE 14 JUIN : PAS UN ABOUTISSEMENT, MAIS UNE ÉTAPE.
o uv en t r ad i c al es , i n j us t es et
ex c l us i v es ,
l es
fé m i n i s t e s
agacent» l'éditorialiste de GHI
d u 1 3 j ui n , v ei l l e d u j o ur J . A g ac é,
donc, le Bonavita, par « des féministes
av i d es d e r ev an c h e q ui r ad i c al i s en t l eur
discours ». Et plein de compassion
pour les hommes « injustement jetés
en pâture ». Et de plaider pour qu'on
ne se laisse pas « aveugler par le
vacarme incessant d'une minorité de
féministes revendiquant et n'importe
q u o i » , c o m m e d a n s l e m a n i fe s t e d e l a
g r è v e d u 1 4 j u i n , « fo u r r e - t o u t
g auc h i s t e, v i c t i m i s at i o n à o ut r an c e et
d i s c o ur s d i s c r i m i n an t s » . E n v o i l a un
qui a dû passer une très mauvaise
j o ur n ée, l e 1 4 j ui n . P o ur l a s y n d i c al i s t e
du SSP Maria Pedrosa, ce jour n'était
pas un aboutissement, mais une étape,
dans le parcours d'un mouvement qui
veut s'attaquer à toutes les discrim i n at i o n s , t o ut es l es i n ég al i t és , t o ut es
les sujétions et pas seulement celles de
g e n r e : c e l l e s d e c l a s s e , c e l l e s d 'o r i g i n e ,
d e n at i o n al i t é aus s i . L es un es et l es
aut r es s e c o n j ug uen t . A ut an t d i r e q ue
la réponse à ces enjeux ne va pas se
trouver dans le projet de loi du Conseil
fédéral, accepté par les deux Chambres,
incitant les entreprises cotées en bourse

(mais pas les autres) à avoir au moins
3 0 % d e fe m m e s d a n s l e u r s c o n s e i l s
d 'a d m i n i s t r a t i o n e t 2 0 % d a n s l e u r s
d i r e c t i o n s : u n e c h e ffe r i e q u i c h a n g e d e
sexe reste une chefferie. C'est à Genève
que s'était tenu en 1896 le premier
Congrès suisse pour les «intérêts
fé m i n i n s » e t G e n è v e fu t l e t r o i s i è m e
c a n t o n s u i s s e à a c c o r d e r a u x fe m m e s ,
en 1960, les droits politiques dont
disposaient les hommes. Et la première
g r an d e v i l l e d e Sui s s e à av o i r un e
fe m m e c o m m e M a i r e ( L i s e G i r a r d i n )
- m a i s s e u l e s 5 fe m m e s o n t é t é M a i r e s
de Genève depuis soixante ans (et
év i d em m en t auc un e av an t ) . E t o ù en
est-on dans l'espace politique ?
L'ancien Président du Conseil d'Etat,
François Longchamp rappelait le
«machisme ordinaire exprimé, lors des
débats relatifs à l'égalité, par des rires et
par des chahuts signalés en marge » du
Mé m o r i a l d u G r a n d C o n s e i l - e t o n e n
rappelera autant à propos du Conseil
municipal : ces « rires », « chahuts »,
gloussements, flatulences verbales peu
diverses et peu variées expriment plus
e n c o r e q u e l e fe r a i e n t d e s m o t s
(encore faudrait-il qu'ils en dispos a s s e n t ) l e t r é fo n d s d u b a s fo n d d e l a
pensée des gorets qui s'y adonnent.

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 2144, 19 Phalle
Jour de St Prélote, capucin
(jeudi 29 août 2019)
On retrouve dans nos archives (les
vacances, c'est bien pour faire du tri)
les résultats détaillés de la votation
fédérale et cantonale du 19 mai, et en
particulier les chiffres des votes blancs.
Et on s'interroge sur les grosses
différences (du simple au plus du
double) des pourcentages de votes
blancs selon les objets -le vote blanc,
rappelons-le, n'est ni un vote nul (il
est valable) ni une abstention (c'est un
vote). Mais il témoigne au moins
d'une incertitude des votants, d'un
refus de choisir entre l'acceptation et
le refus d'un projet, ou d'un choix de
refuser à la fois le projet et les raisons
données par ses adversaires de le
refuser. Bon, bref, il y a eu 3,17 % de
votes blancs à Genève sur la réforme
fiscale fédérale, et 7,52 % sur la
réforme fiscale cantonale. Sur la caisse
de retraite des fonctionnaires, les votes
blancs vont de 6,73 % à 12,24 % (pour
la question subsidiaire, demandant de
choisir entre les deux projets soumis au
vote). Sur l'élargissement des subsides
d'assurance-maladie, les votes blancs
vont de 4,49 à 9,12 % (pour la
question subsidiaire). Et on se dit que
si celles et ceux qui ont voté blanc
(3,44 % des votes) avaient voté «non»
à
l'ouverture
dominicale
des
magasins, elle aurait été refusée.
Comme elle l'a été fin juin à
Fribourg. Un vote rouge vaut souvent
mieux qu'un vote blanc.

Fin mai, le Conseil d'Etat genevois,
faisant droit à une motion des Verts
acceptée par le Grand Conseil
(contre le PLR et le MCG) a présenté
un projet de loi visant (sans même
que la Cour des Comptes le
demande... il s'émancipe, le
gouvernement) à imposer la presque
parité des sexes (au moins 40 % pour
le sexe le moins représenté) dans la
nomination des membres des
conseils d'administration et de
fondation des institutions et
établissements de droit public, ainsi
que dans les commissions officielles.
Pour chaque poste dans chacune de
ces instances, les entités concernées
devront proposer un-e représentant-e
de chaque sexe, une obligation qui
vaut pour les partis politiques
lorsqu'ils sont représentés en tant
que tels. Cela concerne 112
commissions officielles et 23 conseils
d'administration ou de fondation.
Mais bon, ça ne concerne ni le
Conseil d'Etat lui-même, ni le
Grand Conseil. Faut pas pousser
quand même.
A Vandoeuvres, jolie commune genevoise, un peu chiante et très
friquée, de la rive gauche, un assez
modeste projet immobilier (53
appartements dans cinq petits
immeubles, 58 places de parkings
-ben ouais, on est chez des bourges à
plusieurs bagnoles par ménage) sur
une parcelle de 2 hectares et demi, et
zone villas, propriété du mari de la
Maire, « déchire » (dixit la « Tribune
de Genève » le village. Bon, vu la
nature sociale du coin, c'est pas une
jacquerie, les opposants au projet
regrettent qu'on ne construise pas
des villas plutôt que des immeubles,
mais bon, on a les débats qu'on
mérite, dans ce genre de bleds. Le
proprio annonce vouloir, dans une
logique de préservation du patrimoine familial, trois immeubles sur
cinq à chacun de ses trois enfants (on
vous l'a dit, on n'est pas chez les
prolos). Selon l'ancienne Maire,
opposante au projet, celui-ci « ne
correspond en rien à l'ADN de la
commune »- Ah bon ? Pourtant, un
bourge friqué, époux de la Maire du
village, qui veut faire construire sur
un terrain dont il est propriétaire
des immeubles dont il veut faire
cadeau à sa progéniture, ça nous
paraît assez lui correspondre, à
l'«ADN de la commune»...

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
JUSQU'AU 1er SEPTEMBRE,
GENEVE
LES AUBES

6 heures du matin, Bains des Pâquis
https://www.bains-despaquis.ch/fr/news/aubes
DU 29 AOUT AU 15
SEPTEMBRE, GENEVE

La Bâtie, Festival de Genève
www.batie.ch
JEUDI 26/VENDREDI 27
SEPTEMBRE, GENEVE
La nuit est belle

(extinction de l'éclairage public)
www.lanuitestbelle.org
SAMEDI 28 SEPTEMBRE,
BERNE
Cl!mat de changement
manif climat nationale

de 1 3:30 à 1 8:00


Aperçu du document Newsletter2144.pdf - page 1/2

Aperçu du document Newsletter2144.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Newsletter2144.pdf (PDF, 1.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


newsletter2144
newsletter1838
newsetter2353
newsletter2141
newsletter2328
newsletter1942

Sur le même sujet..