ProgrammeRockos2019 Web .pdf



Nom original: ProgrammeRockos2019_Web.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/09/2019 à 12:12, depuis l'adresse IP 90.20.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 90 fois.
Taille du document: 6.3 Mo (21 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Du 19 au 26 octobre 2019

VENDôme (41)

.

.

Samedi 19 Octobre

conte muscial pour enfants

LADYLIKE LILY « Echoes »

Chapelle Saint Jacques – 15h00 – 5€

Mercredi 23 Octobre

. LYDIA KÉPINSKI (can) . RYMZ (can)

.

.

Chapelle Saint-Jacques – 15h00 – 8€

.

Vendredi 25 Octobre

.

.

Chapelle Saint-Jacques – 15h00 – 12€

.

Samedi 26 Octobre

.

.

.
.

Jeudi 31 Octobre

.

PASS 3 jours

accès aux scènes payantes
Jeudi 24, Vendredi 25, Samedi 26 : 55€
Bar & restaurations sur place

NAMDOSE (fr/bel)

After Rockos - Lieu surprise - 19h30 - 5€, sur réservation : contact@rockomotives.com

.

LES WAMPAS LA COLONIE DE VACANCES
DELGRES CATASTROPHE BURIERS (uk)
IFRIQIYYA ELECTRIQUE (fr/tun) STUFFED FOXES
MOONSHINE COLLECTIF MAGNETIC & FRIENDS

Minotaure – 18h30 – 25€

BINIDU

Fabrique du Dr Faton – 18h00 – entrée libre

SHANNON WRIGHT (usa) EDOUARD FERLET « human piano »

.

SALUT C’EST COOL FLAVIEN BERGER
Ciné-concert ASIAN DUB FOUNDATION (uk) (« La Haine » soundtrack)
MARS RED SKY MICHELLE BLADES (pa)
DON TURI BO PEEP (jap) MAGNETIC & FRIENDS

Minotaure – 18h30 – 22€

.

UMA CHINE

Grand Manège – 18h00 – entrée libre

DAVID CHALMIN MARC MELIÀ

.

THE PSYCHOTIC MONKS MALIK DJOUDI
GEYSIR ÉMILIE ZOÉ (ch) MAGNETIC & FRIENDS

Chapelle Saint-Jacques – 19h30 – 12€

ARM

Espace 102 – 18h00 – entrée libre

Jeudi 24 Octobre

.

GRANDE TROIS JIM BALLON
ULTRAMODERNE VIEUX SPEEDOUC

.

Troisième Volume du Minotaure – 19h00 – entrée libre
Soirée Propul’son

LOUD (can)

Chapelle Saint Jacques – 19h30 – entrée libre
Soirée en partenariat avec le bureau export France-Québec
Restauration sur place : poutine

Mardi 22 Octobre

ORGAN MUG (ch)

Chez l’habitant – 20h00 – prix libre et conscient, sur réservation : contact@rockomotives.com

. DINO BRANDAO (ch)

Lundi 21 Octobre

Théâtre du Minotaure – 20h00 – 20€

ORGAN MUG (ch)

La Fabrique du Dr Faton – 15h00 – prix libre et conscient, sur réservation : contact@rockomotives.com

. DINO BRANDAO (ch)
YOUSSOUPHA acoustique expérience . CHILLA

Dimanche 20 octobre

.

LE MOTEL (bel) JUICY (bel) JUSTIN(E)
LA BATTUE ABSCHAUM

Soirée d’ouverture – Chapelle Saint Jacques – 19h00 – entrée libre

28e édition

Un festival selon la définition des dictionnaires est le
rassemblement sur plusieurs jours de formations jouant
consécutivement. Autant dire que les possibilités sont infinies.
Les Rockomotives ne représentent pas la définition classique,
et n'entérinent nullement la conception de festival. Cette
manifestation a seulement su s'adapter au fil des années
à son paysage ; s'est interrogée sur un positionnement
souhaité, une esthétique revendiquée. Durant une semaine,
le festival s'implante au cœur de la cité et œuvre à créer
un cocon. Telle l'île des enfants perdus, le festival met en
exergue de nouvelles règles de vivre ensemble. Quarantecinq formations qui traversent mer et montagne pour venir
jouer et qui n'ont pour seul point commun que d'appartenir
immédiatement à la grande famille du festival. Aucune
barrière stylistique, pas d'arrière-garde sur la conception de
ce qu'est un groupe de musique ; c'est avant tout l'exigence,
l'environnement dans lequel ils évoluent, la manière de ne
pas se cantonner à des codes rock, electro ou hip-hop qui
importe. Vous pourrez autant croiser cette année une forme
de ciné-concert sur le film « La Haine » par les Asian Dub
Foundation, qu'un spectacle pour les enfants avec Ladylike
Lily, le retour des Wampas ou la nouvelle conception de
ce que peut être une forme de live avec Salut C'est Cool.
Vendôme a le charme des citadelles. Poumon central par son
positionnement géographique et sa soif d'expériences et de
cultures, elle regorge de trésors qui font partie intégrante
de cette aventure hivernale. Des lieux détournés tels que
la Chapelle Saint-Jacques ou d'autres recoins repensés pour
accueillir les énergies festivalières, ses producteurs locaux
qui habillent tant nos estomacs que les gobelets, jusqu'aux
possibilités d'hébergements multiples. Une ambiance qui se
veut naturelle et simple, ou il n'y a ni coin VIP ni contre-soirée

dans la cuisine. Nul besoin de grand discours, seulement
l'affirmation d'une volonté de retour aux bacs à sable et
émotions enfantines. Celles ou la simple vue d'un radeau
faisait office de bateau de pirate.

Nos engagements

les
engagements
du festival

19
samedi

JUICY

.

..

(soirée d’ouverture)

JUSTIN(E) LE MOTEL
ABSCHAUM LA BATTUE

Chapelle Saint-Jacques - 19h - Entrée libre

Justin(e)

Revendiquer être des amateurs /
Punk Rock à la Française / Force Tranquille
Le rock n'a pas vocation à produire des carrières. A
dire vrai, quel est le sens d'avoir créé de tels cadres ?
Justin(e) viennent d'un patelin « Treillières », et
ne sont pas là pour conter la bohème. Ils tournent
un week-end par mois, n'ont aucune autre ambition
pour ce groupe que celui de continuer à avancer en
respectant leurs idéaux et le fait de n'avoir aucun plan
si ce n'est celui du GPS. Justin(e) est punk-rock tout
autant dans la démarche que la suite des accords :
dans sa volonté de n'en faire qu'à sa tête, de délivrer
un numéro de téléphone avec leur dernier album pour
que les auditeurs puissent leur laisser des messages et
ce système s'auto-gérer. En sus du désenchantement
lucide hurlé avec brio, ils sont un pont entre la scène
punk Américaine des 90 ( ces gens là ont beaucoup
écouté NOFX) et celle française des années 80. Celle
ou l'on se gargarisait pas d'avoir quelque chose à dire,
où le fait que personne ne comprenne réellement ce
qu'on hurle dans un micro n'était important. Car après le
concert on pouvait parler au groupe, acheter un fanzine
qui expliquait la démarche, et réellement échanger.
La scène est une excuse pour les rencontres, la grande
aventure est là. Du punk humain, c'est certainement
cela la réelle subversion en 2019.

6

Le Motel

Le beatmaker préféré de tes rappeurs préférés /
Chamane smurf
Dans la culture populaire, le buddy est le nom que l'on
accole à un style de film pour schématiser un processus
extrêmement complexe qui consiste à mettre deux
personnes n'ayant rien en commun pour en tirer toutes
les qualités. Souvent c'est pour résoudre des enquêtes
avec Eddie Murphy ou partir en vacances avec Pierre
Richard. Le Motel a démarré son parcours en étant
ce buddy : l'inventif et explorateur sonore poussant
Romeo Elvis à rapper sur des beats à l'opposé classique
des schémas hip-hop ou remettant en selle pour notre
plus grand plaisir Veence Hanao via son envoi de
productions taillées sur mesure pour son imaginaire. Le
Motel est un digger, un explorateur de sons, ou la liane
de Dora laisse la place à la cellule de la platine. Du hiphop au jazz, des sonorités afro à des enregistrements
de pygmées d'Afrique, le vaudou imprègne ses
ambiances électroniques. Musiques de voyages, de
danse intérieure, il a un construit un « motel universe
musical » immédiatement reconnaissable. Nullement
dans la course pour avoir son nom en solo en lettres
rouges à l'Olympia, il trouve la reconnaissance par la
qualité de son travail, son influence sur les univers créés
rendant obligatoire le droit de cité.

Abschaum
Juicy

Emotion, combat, humour : quel plus bel hommage
à « Juicy » de Notorious Big ?
A ceux ayant vécu les années 90 ( les ayant réellement
vécu, c'est à dire s'étant habillé comme une Spice Girl ou
ayant arrêté de se laver les cheveux pour faire grunge),
nous sommes au regret de vous le confirmer : vous êtes
vieux. En effet, Juicy est le parfait exemple de groupe
conviant avec malice le souvenir de cette décennie. Duo
Belge R'N'B, elles sont nées d'une blague : conviées à se
produire lors d'un vernissage, elles reprennent certains
tubes des nineties en détournant les paroles misogynes
de cette époque. D'une blague concentrée sur les tubes
diaboliquement entêtants et diablement masculinistes,
elles se sont prises au jeu en ajoutant leurs visions et
approches du nouveau millénaire aux combattantes
de la pop. On sent toujours cette filiation avec cette
époque d'Alliyah ou des Destiny's Child qui avaient
posé les prémices du contre-pouvoir et cassé l'image
pitoyable de femme plante dans les clips de l'époque.
« Boys is mine » clamaient Brandy et Monika remettant
à leur place le phallus autocentré dans les charts pop,
les Juicy perpétuent la tradition. Dotées d'une énergie
solaire emportant tous les publics, elles sont l'alliage de
l'entertainement, de la dérision et de l'empowerment.

Rituels de blousons noirs /
Very dark side of the moon / Psyché textuelle
Le noir. Couleur référence s'il en est nous envoyant vers
la nuit, les ténèbres, la dépression, le brasier. De l'autre
côté de la perception, cela renvoie également vers
la quiétude, la création, la lucidité, les états seconds
de conscience. Abschaum est un trio aimant certes
l'obscurité, les ambiances de fin de nuit et de cigarettes
qui s'échappent par volutes du cendrier mais également
les confidences de ces instants volés à la vie, cette
sensation de ne plus avoir de peurs, le monde s'arrêtant
quelques instants. Leur musique est une invitation à
pénétrer avec eux leurs antres. On se ressent au plus
proche, cloitré dans ces combats contre le monde
morne à coups de nappes de synthés, de boucles,
de rage contenue et de guitares lâchées en meute.
Abschaum refuse ce culte de l'immédiat, du pré-mâché,
étire ses morceaux, invoque clairement la poésie
textuelle de Bashung teintée d'une couleur rock. Les
morceaux s'allongent, laissant les esprits vagabonder, le
public devient une troupe de loups errants, hurlant à la
vie, au rock.

7

JUICY

.

..

(soirée d’ouverture)

JUSTIN(E) LE MOTEL
ABSCHAUM LA BATTUE

Chapelle Saint-Jacques - 19h - Entrée libre

samedi

19

Les Labels

La Battue

Pop des années 50 / 2 filles, 1 garçon dans le vent / Smile
Place à la lumière. La famille est une histoire souvent
particulière. Ici nulle question de partage de fourchettes
en or mais de confiance et d'héritage musical d'une sœur
et d'un frère. Se faire écouter ses démos personnelles à
côté de sa participation à d'autres groupes (Mermonte
et Totorro), se gargariser du regard fraternel pour
accepter d'aller au delà de sa zone de confort, inviter
une troisième voix en la personne de Yuri Hu des Yacht
Club. Ce mélange produit forcément du soleil, beaucoup
d'amour, une pop qui rappelle une autre fratrie à savoir
les Beach Boys. Le sable rennais est certes moins
abondant qu'en Californie, mais cela permet de revêtir
un body tout différent pour écumer la houle. Plus
distancé et pince sans rires, proche des couleurs de Wes
Anderson, La Battue est une promesse. Une certitude
de nouveaux compagnons de soirées entourés des gens
que l'on aime, de climats précieux qu'avaient également
élaboré dans le passé les Grizzly Bear ou les Le Loup. De
la pop sans guitare mais avec des choeurs, des refrains,
de l’insouciance. One upon a Time in Brittany...

8

La musique a plusieurs composantes. C'est ce que
l'on nomme un éco-système. Les artistes créent dans
leur garage ou grenier, un disque peut sortir de ce
labeur, celui-ci est distribué, vendu sur les concerts
et en magasins, parfois diffusé en radios, et enfin ils
jouent sur scène. A côté de toutes ces étapes il y a
des passionnés et des métiers s'y rattachant (et/ou
un fort investissement bénévole). Ainsi le Vendredi
25 et Samedi 26 Octobre, vous pourrez retrouver un
regroupement de labels indépendants dans le hall
du Minotaure. Ils n'auront pas forcément d'artistes
à défendre sur l'affiche mais une vision partagée à
propos de l'engagement, la mise en réseau de valeurs
et d'une vision artistique forte hors de tout formatage.

Les consultations
du Docteur Faton
Au 34 de cette rue, le cabinet vous recevra les midis
du Jeudi 24, Vendredi 25 et Samedi 26 Octobre pour
vous remettre sur pied sans rendez-vous sur le temps
du déjeuner. Un brunch des familles accompagné
de sélections musicales divines par des Djs encore
inconnus mais au combien pertinents pour rassasier
les corps et les zygomatiques. Pas de désert médical
à Vendôme en ce qui concerne le bien-être, poussez
la porte : tout le monde est bienvenue. »
Brunch musical : 34 rue du docteur Faton, Vendôme.
De 11h à 14h sur le 24,25,26 – Entrée Libre

La Régie
de quartiers
de Vendôme

Partenaire (officiel) des Rockomotives 2019

http://www.regiedequartiersvendome.fr
regie.vendome@cnlrq.org

02 54 77 44 65

Crédit photo : Gris Azur
Graphisme : Stek

10

CHILLA
YOUSSOUPHA "acoustique expérience"

.

Théâtre du Minotaure - 20h - 20€

[

Chilla

Art de la vibe / Rap brut et chant mélodieux /
Yin et Yang
Trop longtemps, tout fut confondu. Suite à la libération
de la parole, nombre d'observateurs du rap attendaient
celle qui allait reprendre le trône de Diam's. Alors qu'en
réalité personne ne peut s'assoir sur ce siège. Elle fut
le meilleur lyriciste de France, point final. Ce qu'il faut
scruter c'est son héritage auprès des Mcs, peu importe
leur sexe. Car c'est là que Diam's fut différente : parler
aussi bien de soi, tenir un journal intime en arrivant
à découper autant les rimes. Chilla est de cette
mouvance. Une écriture incisive qui montre les crocs
à n'importe qui en freestyle et ne retient aucun coup
sur le ring. De l'autre côté du gong, une émotion qui
ne se veut pas contenue, des failles qui sont autant
de forces. Son premier album « Mum » surprend par
ses impudeurs. Elle y dresse le portrait d'une jeune
femme de sa génération, perdue entre amour bradé à
l'heure des applications régnant en maître et nécessité
d'éduquer pour annihiler les comportements nocifs de
drague de rue et de masculinité toxique. Elle est une
femme de son temps pour qui le féminisme n'est pas
une interrogation mais une évidence. Un Mc pour qui le
chant et la trap ne sont antinomiques, qui est issu du
conservatoire et a saigné les classiques du rap Français.

[

]

]

Bières

Softs

.Jus de fruit, Thé glaçé, > produits bio & locaux
.Breizh Cola, Perrier
.Eau : gratuite

n
es to let
n
è
am gobe t
g
r
f*** ne te se
qui en dans
à ri acard !
le pl

.Chante Blé (blanche), brasserie Honigmann, artisanale et locale
.Vieux Prieuré (ambrée), brasserie Honigmann, artisanale et locale
.Kothener (blonde, allemande)

[ ] Vins (coteaux du Vendômois)
Ari
ane Lesné �:
Benoît Brazilier �:
.Gaga de toi (Gamay rouge),vin naturel
]

Répertoire revisité / Lyriciste bantou /
Puissance des mots
Ce qui est appréciable dans le rap c'est que cette
musique accepte d'évoluer. Au delà des sonorités, les
discours évacuent leurs certitudes. Combien de fois
avons-nous entendu « passé 40 ans, cela ne sert plus
à rien de rapper, plus rien à raconter si tu n'es plus au
quartier ». C'est oublié que cette musique a le pouvoir
de livrer les introspections, les évolutions, un regard
changeant sur le monde. Le rap est authentique s'il est
sincère, peu importe ta situation. Youssoupha a grandi,
il est désormais père de famille, chef d'entreprise
avec son label Bomayé, a subi des pertes, arrive plus
facilement à parler de ses racines Africaines, a connu le
rap vilipendé quand il est devenu désormais la nouvelle
marotte des supermarchés. Son dernier disque est un
album rempli de sagesse, en paix avec l'homme qu'il est
devenu. Il a toujours revendiqué écrire de la chanson
Française, n'a jamais peiné à fustiger les dangers de
type Eric Zemmour. Pour autant, il ne s'est pas enfermé
dans une routine du succès, n'a pas cherché à reproduire
sa formule. Youssoupha a toujours été un passeur :
de ses confrères rappeurs créant une triangulaire
surpuissante avec Médine et Kery James ou mettant en
avant Naza et Keblack, parlant clairement d'identité
noire (osant même sampler Teri Moïse pour rendre
hommage à cette chanteuse qui a brisé des portes 20
ans avant sur les écrans cathodiques d'alors peu habitués
au métissage de 20h50). « Polaroid Expérience » est
un album familial qui reste profondément rap dans le
regard que le MC nous tend. C'est sa vérité sans fard et
filet, qu'il a choisi de réinterpréter sur cette tournée
dans une version la plus délestée d'artifices possible,
accompagné d'un pianiste et violoncelliste.

.Hop Hop Hop (chemin blanc pétillant) , vin naturel

Cédri
c Fleury �:
.L’appel du large (Pinot d’Aunis, Pinot noir) , vin naturel

.Gueules pressées (Pinot d’Aunis, Cabernet franc), vin naturel

[

dimanche

2

Carte des Boissons

Youssoupha
« acoustique expérience »

.Gris, Ocre Jeanne (blanc)
.Méthode Traditionnelle (pétillant)
.Cuvée Margot, rouge

Domi
nique Norguet�:
.Rouge Tradition Vendômois,
.Blanc Chenin Vendômois

21 22

LA RÉGION ACCOMPAGNE LES JEUNES AU QUOTIDIEN

Organ Mug

Spectres électroniques / Balises vocales /
Musique de chambre spatiale
Les machines ont une vie, mais uniquement quand
un humain sait parler à leurs oreilles. Ce Suisse sait
visiblement magnifiquement chuchoter tant il arrive à
leur tirer une harmonie stellaire. Les androïdes rêvent
de moutons électroniques ? Il est certain que les songes
les plus audacieux sont possibles à l'écoute des pièces
d'Organ Mug. Les figures tutélaires sont présentes à
l'esprit tel James Blake et sa voix cristalline ou certaines
pièces de Radiohead. Les comparaisons sont écrasantes
mais il faut reconnaître la capacité de cet artiste à
matérialiser la contemplation en paysage sonore, à
harmoniser des milliers de détails pour proposer une
œuvre aboutie et étrangement rassurante de par son
immensité. Ses pièces sont celles que l'on redécouvre
à chaque écoute, tel des naufragés de l'île de Lost. Au
détour d'un ours polaire et de combinaisons de numéros,
Organ Mug nous permet de rêver : non sur notre salut
mais sur la foi dans le mystère. La voix est lointaine et
repère de ces sons de claviers distordus, tordant notre
notion de réalité : la lueur est ici parfois étouffante,
parfois synonyme d'espoir mais jamais absente.

12

Dino Brandao

Carnet de route / Le monde au bout de la guitare /
Secret bien gardé
Il y a des êtres qui semblent déjà avoir eu 18 vies, un
passeport rempli, et des cicatrices pour narrer tout
cela. Dino est de ces voyageurs. Sa première existence
se déroula autour de la pratique du skateboard : ce
qui lui permit de cocher toutes les cases précédentes.
L'avantage de ce sport (en plus de nous apprendre à
porter le baggy en toute circonstance) est également
d'enclencher une culture musicale. Car que vient-il en
parallèle des figures ? La nécessité de se filmer. Qu'est
ce qui rend une vidéo attrayante ? Une bande-son qui
accompagne les déambulations urbaines. Et à ce petit
jeu, les princes et princesses du bitume ont une oreille
qui s'éloignent des simples compilations de punk-rock
Américain. Dino Brandao est le résultat de tout ce
parcours et pedigree : une pop voyageuse, portée
par une voix chaleureuse, aux couleurs caribéennes.
Le monde passe entre les cordes de sa guitare et ses
tessitures vocales qui semblent s'être modelées au
gré de ses excursions. La dernière fois que l'on avait
entendu un artiste témoigner avec autant de brio et de
révérence de la richesse multi-continentale dans sa
musique, il avait crée « radio Bemba » avec le succès
que l'on sait.

JE DIS OU
I, JE M'INS
CRIS !

YEPS.FR

S
S POUR LES 15-25 AN
TOUS LES AVANTAGE
IVENT !

QUI S'INSCR
ACCESSIBLES À CEUX

Plus qu’une Région, une chance pour les jeunes

www.agence-gemap.com - 0919 - Crédit photo : shutterstock®

dino brandao
Organ mug

.

Réservation : contact@rockomotives.com

Dimanche 20 : La fabrique du Dr Faton - 15h - prix libre et conscient
Lundi 21 : Chez l'habitant - 20h - prix libre et conscient

dimanche
& lundi

EN CENTRE-VAL DE LOIRE, LES JEUNES ONT UN PASS !

lydia képinski
LOUD

.

RYMZ

.

Soirée en partenariat avec le bureau export France-QuébecRestauration sur place : poutine

Chapelle Saint-Jacques - 19h30 - entrée libre

mardi

22

Des becs

Loud

Devenir immortel (ou die trying) / Rap en franglais
avec style / Lourd
Le destin n'est pas une invention, certains chemins
sont écrits. Cependant, ceux-ci ne naissent pas par
la magie du micro. Il faut débroussailler le chemin,
être convaincu de son tracé. Loud est de ce type
d'agriculteur. Il n'a pas eu peur de semer ces graines,
d'embarquer sa moissonneuse batteuse et de prendre
possession du trône. Un siège qu'il a lui même construit
tant il lui semble parfaitement adapté. Rappeur
Québecois qui veut tout sauf être une excentricité
pour le public Français, il a compris que pour marquer
l'histoire il faut écrire l'histoire. D'années records en
tournées gigantesques, il assume se savoir au firmament
et n'a aucune envie de se limiter à un plafond de verre
fantasmagorique quant à son export. Le complexe de
la parade est un terme psychologique inventé dans
ce texte mais un mal au combien Français qui ne sied
nullement à ce Mc qui ne souffre nullement d'ambitions.
Le Québec est souvent perçu comme le parfait pendant
des Etats-Unis d'Europe, Loud ne s'excuse donc pas
de son accent, des anglicismes, de son ambition de
conquérir le monde. Des soupçons de pop dans sa
technique sans faille, comme seul adoucissement à son
rap qui crie au monde « Montreal arrive ».

14

Rymz

Ombre est lumière / Rap from Québec / Petit prince
À l'heure ou les blagueurs ont désormais droit d'entrée
sur le territoire du rap, Rymz ne boxe pas dans la
catégorie du second degré. Contant les déboires,
dépendance et tourments, cette veine réaliste et
introspective conforme aux classiques du genre est
confrontée à une approche moderne du son versant
autant dans des penchants électroniques, que des
climats enfumés d'auto-tune. Rappeur aux versants
sombres, allant autant chercher dans la quête d'une
échappée sans jamais faire la promotion de quoi que
ce soit, il se nourrit également de ses expériences de
vie à côté via son métier d'éducateur spécialisé. Tout
en érigeant totalement une distanciation entre son
personnage artistique et sa vie professionnelle, Rymz
délivre sur scène les contradictions et dualités de
l'être humain. Sans jugement ou condescendance. Son
rap témoigne des 1000 soleils que peuvent avoir une
existence, des parcours biaisés n'étant pas tous nés sous
la même étoile. Profiter de la lumière pour briller et
festoyer en faisant attention de pas trop s'exposer aux
tentations.

Lydia Képinski

Chansons brûlantes / Néo Brigitte Fontaine /
Liberté totale
Il y a des artistes que l'industrie de la musique façonne
et ceux qui modèlent ce monde à leur image. Dès la
première écoute on est convaincu que Lydia Képeniski
mènera le bal, qu'elle se contrefout des conventions
de l'industrie. A l'instar de la démarche de Billie Ellish
(sans que son format de chanson ne ressemble le
moins du monde à sa consœur plus policée, sa période
adolescente s'achevant avec son premier disque), elle
appose ses codes tant à la construction des morceaux
que de ce que doit raconter un texte, mettant fit aux
impudeurs. Nullement arty ou prétentieuse, elle amène
l'électronique de perdition à la chanson, bastonne la
poésie et dérange, bouleverse la manière (ou plutôt
son absence) de présenter une chanson au monde. Car
nous ne sommes plus habitués à voir les artistes autant
habiter leurs morceaux, les transcender. Lydia travaille
le malaise, n'a aucune peur de déranger et d'accrocher
les cœurs. Aucun constat émotionnel , Lydia Képinski
nous jette au visage ses émotions, ses pensées : c'est
brut et sans pommade. Il y a un risque manifeste
d'être désarçonné car derrière les mises en scène il
n'y a précisément pas de jeu. A part également dans
sa forme musicale, elle embarque la chanson vers le
rock progressif, est plus punk que tant de groupes avec
tatouages et ventres à bières apparents.

Le festival des Rockomotives a un cousin Québecois. Ce festival
se nomme le Festival des Musiques Emergentes avec lequel nous
échangeons des pratiques, des artistes, des manières d'appréhender
ce que nous souhaitons pour expérience culturelle. Cet événement
se situe à Rouyn Noranda et à notre instar tente l'espace de quelques
jours d'habiller et perfuser des sonorités indépendantes dans tous
les recoins de la cité. Concerts en église, sur une grande scène
de plein-air ; des jauges microscopiques aux têtes d'affiches, des
locaux aux groupes de l'autre côté de l'Atlantique. Durant cette
dernière décennie nos échanges nombreux avec l'ancien président
et co-fondateur Sandy Boutin (désormais directeur de cabinet
de la ministre de la Culture et des Communications Nathalie
Roy au Québec) et son équipe ont permis à des artistes tels que
Montgomery, Nestorisbianca, Piano Chat, Gablé de découvrir cet
univers tandis que nous accueillons des Karkwa, Clues ou Zach
Zoya. L'occasion était belle en cette année de célébrer ces dix ans
d'échange autour des mots rappés et chantés via un plateau 100%
Québecois et d'un repas qui vous sera concocté pour l'occasion. En
maudits français nous avons toujours apprécié les qualités nutritives
et rassurantes d'une poutine lors d'une soirée de concert, ce sera
donc le menu de l'évènement. Cette soirée est montée avec le
soutien et l'appui de Musicaction, une organisation à but non lucratif
ayant pour souhait de soutenir le développement de la musique
vocale francophone Canadienne, pour répondre aux besoins de la
production musicale indépendante.

23
mercredi

ladylike lily «echoes»

Rock de gros bras et de gros cœurs /
Voyage dans le temps / Miel mélodique
Les musiciens vous les avez croisé au cours de
ces dernières années (dans Steak, Yacht Club, Les
Pompiers notamment), fruit du rapprochement du au
bouillonnement de la scène Jazz de la région Centre
Val de Loire et notamment du Capsul Collectif qu'on
profite pour Big upper. Jim Ballon est un trio où le
versant rock est privilégié. En gardant leurs capacités
d'improvisation, ils mâtinent leur pop des nineties
à une science des choeurs et usent des répétitions
et des ambiances qui se délitent volontairement
jusqu'à la transe bucolique d'un soir d'été. Musique
volontairement ancrée dans le temps, elle est aussi un
marqueur. Une bande-son des saisons, des climats de
barbecue à la nostalgie des neiges d'automne. A l'heure
ou le climat a décidé de faire n'importe quoi en appui
des grands de ce monde, cela fait du bien au moral de
savoir qu'un groupe reprend l’héritage d'Alain Gillot
Pétré. Quelque part il était aussi le rock des années
nonantes.

Troisième Volume - 19h - Entrée libre

Jim Ballon

Soirée « Propul'son » / Scène régionale - en partenariat avec la Fraca-Ma

Chapelle Saint-Jacques - 15h - 5€

mercredi

Ces dernières années les projets dits de médiation
durant le festival furent multiples : ateliers
autour de la captation de concerts dans des lieux
patrimoniaux ou usuels de la ville détournés de
leur fonction d'usage,résidences en milieu scolaire
(classes élémentaires et collèges), remix de clips,
appréhension de la musique autrement via des
expérimentations tant stylistiques autour du jazz que
de la construction d'instruments ( via imprimante
3D ou atelier de réalisation de guitare à une corde).
Depuis des années le festival accueille aussi un
plateau de radio en live durant les trois derniers jours
de son festival : fort de plusieurs participations à
des essais de radio de jeunes montés par le service
jeunesse du Territoire Vendomois, Figures Libres
souhaite expérimenter durant le festival la tenue de 4
jours d'ateliers radio en collaboration avec les Studios
Zef à Blois et Radio Campus Orléans et le service
animation jeunesse itinérant du Territoire Vendomois.
Le plateau radio en live des grands sera lui assuré
au Central Bar du Mercredi 23 au Samedi 26 Octobre
avec un direct de 17 à 19h00 pour des interviews, des
showcases, des jeux concours et des blagues.

.. .

16

Le festival des Rockomotives est un événement d'une
semaine sur le champ de la diffusion de musiques
actuelles dites indépendantes. L'éducation artistique
et culturelle et la diffusion de proximité sont un
de nos cheval de bataille tout au long de l'année
via diverses actions ( concerts, festivals, actions en
milieu scolaire, etc). Le festival des Rockomotives
est la vitrine de nos activités et dans ce sens il
nous apparaissait capital de prolonger ces envies
durant le festival. Si le festival ne se déroule pas en
zone urbaine, ce n'est pas pour sacrifier la qualité
ou offrir une programmation moins exigeante au
contraire. Le credo de l'association est axé sur
l'éducation artistique et la réflexion au regard du
territoire.

jim ballon ultramoderne
grande trois vieux speedouc

Conte visuel et musical à partir de 5 ans
Le conte est une forme particulière de récits.
Traditionnellement, il est une narration orale
d'aventures imaginaires (ou de faits) qui porte une
émotion forte et des enseignements au détours des
pérégrinations des personnages. Au travers d'eux,
nous apprenons sur nous même et le monde nous
entourant. Ladylike Lily est pleinement dans cette
tradition ; son spectacle mettant en scène le destin
de Lily, enfant ayant grandi dans un monde privé de
couleurs. Au travers de sa musicalité tantôt folk,
tantôt pop électronique (avec synthétiseurs, boucles),
Ladylike nous peint l’odyssée de cette découverte et
par la même des sensations vécues. Spectacle construit
par le prisme des artifices via notamment des jeux
d'ombres chinoises, des supports et des manipulations ;
nous sommes projetés dans nos chambres d'enfants où
l’imaginaire était roi, source d'histoires sans fin via nos
boites à jouets. Par ces supports inventifs, Ladylike
permet cette double lecture et identification : de
nos yeux d'adulte qui ont perdu cette innocence et la
retrouvent de manière éphémère qu'ils doivent protéger
à tout prix pour leurs chérubins. La transmission, la
préservation de la planète, la féminité puissante, la
promesse d'un monde meilleur possible, ce sont les
thèmes qui se dessinent au fil des textes. Un travail
sensible, que l'on souhaite transmettre tel un trésor
d'inventivité de générations en générations. Les contes
de fées ont évolué, se sont conscientisés mais ont gardé
ce souci d'émerveillement ici plastique et sonore.

EXPLO radio ROCKOS

23

Ladylike Lily
« Echoes »

Jeune public

Soirée en
partenariat avec :

17

23
mercredi

.

..

jim ballon ultramoderne
grande trois vieux speedouc

Troisième Volume - 19h - Entrée libre

Soirée « Propul'son » / Scène régionale - en partenariat avec la Fraca-Ma

Soirée en
partenariat avec :

Vieux Speedouc

Ultramoderne

L'electro clash le punk / Coups de gueules /
Révolutions en dansant
Les punks ne deviennent pas tous banquiers.
Cette introduction sous forme de provocation fait
certainement résonner en un grand nombre des
souvenirs de révoltes lycéennes qui se sont tus aux
premières turpitudes de la vie d'adulte. Aline et Crush
n'ont rien à prouver. Ils ont oeuvré pour la cause,
arpentant les squats et clubs sans respect des normes si
ce n'est celles de permettre à un public transpirant de
se rappeler de ce que doit être le rock'n'roll durant plus
de 10 ans avec Pogomarto. La vie leur a permis d'avoir
des rides et certainement des obligations, pour autant
la défiance face aux normes est toujours présente.
Le rejet de celles-ci n'est plus dans la destruction,
mais l'autodérision face à cette époque qui tourne
totalement en rond. Ne pas abandonner ses idéaux
passe peut être par se moquer de tout : de soi-même,
des grandes théories, de son voisin. Car l'âge nous
permet d'être certain d'une chose : on va tous crever
et tous les Bernard vont y passer. Les nuits de bordées
sont désormais plus tristes en début de matinée car nos
yeux n'ont plus ce voile factice de la fête. Le second
degré est visible mais personne n'est dupe : le rejet de
cette société industrialisée et du massacre de la classe
ouvrière est au cœur de ces chansons à écouter volets
ouverts en famille.

18

Grande

De Mansfield Tya au pub Irlandais / Mélancolie
souriante / Poésie brutale
Une guitare, un violon, deux claques. Ce duo impacte
dès les premières notes. Comme si l'on savait que leur
place était précisément sur scène. Les Grande sont
ce pourquoi il est important de pousser les portes de
salles de concerts. Car leur emo-folk est importante. Il
est compliqué d'être insensible à des gens qui n'ont pas
peur. Non dans la vie au quotidien (car cela, nous n'en
savons rien et il est important de chérir les monstres
de dessous le lit pour mieux les apprivoiser) mais dans
l'image qu'ils projettent. Grande a ce sacerdoce inné
qui est de vivre la musique. Le chant de Gabriel est
tantôt écorché, grave, toujours habité. Que ce soit pour
parler d'amour ou de légendes qui ont toujours une
part dans les combats d'identité. Le violon de Chloé
répond toujours parfaitement aux intonations, les 2
musiciens sont supports l'un de l'autre et en cela sont
particulièrement beaux à voir. La confiance en l'autre,
ce sentiment qu'ils magnifient en étant les capitaines
des jours de pluie, les réceptionnistes de vos sauts dans
le vide lors d'un de leur concert. Cet exercice est bien
plus bénéfique que n'importe quelle pyramide humaine
lors d'un team building pour la confiance en soi.

Trois

Bonnes ondes / Relaxation et danse /
Nappe phréatique électronique
Trois car le mec est en solo. Trois parce que les
synthétiseurs modulaires ont au final une infini de
possibilités. Trois car vous ne pourrez cesser d'onduler
au gré de ces oscillations électroniques. Trois car
l'artiste invité a du participer au festival plus de fois
que nous avons de doigts. Trois car selon une tradition
hindoue, ce chiffre porte bonheur à tous ceux qui
viennent chercher la paix intérieure par la danse et la
fête, Trois car les 3 coups au théâtre seront remplacés
par des beats lourds qui accapareront également
l'attention. Trois comme les danger multiples de ces
modulaires où les constructions mélodiques se font et
défont en direct, sans filet de sécurité. Bien plus de
Trois bonnes raisons de venir profiter de ces nappes
sensorielles qui enivreront l’auditoire.

1,2,3 : rock de briscards
Certains projets ne supportent pas la biographie. A
quoi bon s'échiner quand tout est dit en télégramme.
Chanson popu qui n'a pas peur du bruit. Rien à secouer
de ce qui se fait actuellement. Ces vielles canailles sont
authentiques. Pas de timbre postal à tout cela, on va pas
s'enquiquiner à payer pour de la communication. Le rock
ne se théorise pas, il ne prend pas sa retraite (il ne va
pas s'emmerder avec le comptage des trimestres). Le
seul âge pour le pratiquer est celui du plaisir. L'avantage
de l'expérience est que l'on connait parfaitement le
Tetris pour ranger tous les instruments dans le camion et
que l'on sait pertinemment que les balances pour tester
le son ne servent à rien alors autant dormir un peu plus.
Les Vieux Speedouc connaissent la formule du rock, mais
ne la singent pas pour autant. Ils ne s'agenouillent non
pas sur l'autel des références. Ils jouent pour le plaisir,
libérés de toute contrainte et projection, nous hurlent
les histoires de ceux de l'autre côté de la barrière, qui
ne sont plus pour témoigner. Figures authentiques d'une
époque révolue, les Vieux Speedouc ne prennent pas la
pose à Madame Tussauds. Burn and not save the queen.

19

21

24
jeudi

ARM

Espace 102
18h - Entrée libre

Chapelle Saint-Jacques - 19h30 - 12€

Top Love Gun / Télescope organique /
Brocante sur capsule spatiale
Ce duo est amour : des synthétiseurs analogiques,
boitiers vintages, basse et mandoline pour la scène.
Sentiments partagés à la ville composant à la maison,
fidélité du festival et de l'association étant heureux
d'être de leurs aventures. Musique de science-fiction
tant celle-ci nous raconte les cieux et les étoiles,
l'electro sensible de Geysir appelle à se matérialiser son
propre film. Un concert de leur part et on se retrouve
à modeler dans notre cerveau nos souvenirs d'enfance
lorsqu'on imaginait des costumes d'animaux pour
habiller les nuages, on aperçoit Cooper d'Interstellar
traverser les trous noirs pour retrouver sa famille.
Geysir nous appelle à devenir le réalisateur de nos
songes nous offrant des compositions mettant notre
créativité en alerte. Ils ont cette faculté rare des grands
compositeurs à toucher ces zones de nos cerveaux.
Musique contemporaine tant celle-ci devrait infiltrer
notre quotidien pour le rendre plus doux, leurs voyages
fantastiques sont des désirs manifestes d'aller voir si
l'herbe est plus rouge ailleurs. Echappées labyrinthiques
où les mélodies sont notre guide stellaire, ils sont une
nouvelle galaxie musicale à celle de M83 perdu dans le
système solaire Hollywoodien. A eux de dessiner leur
propre étoile du walk of dream.

jeudi

24
Geysir

..

Murmures assurés / Chansons sensuelles /
Magnifier le verbe
L'art du murmure. Jacques Brel a chanté mieux que
quiconque les timides nous rappelant « qu'un soir
d'audace, devant leurs glaces, rêvant d'espace, mettent
leur cuirasse ». La carrière de Malik Djoudi est de
ce tempérament. Il a poli son écriture, durant une
décennie dans sa salle du temps. Ces dernières années
la France a connu un habituel retour de manche : la pop
en alexandrins dans le texte. Malik Djoudi n'a lui pas
pris un train en marche. Il a simplement attendu que ses
mots trouvent forme et s'allient au mieux avec ses désirs
de pop synthétique. Musique de club où l'on se confie
nos secrets, vertiges de la variété qui nous fait battre
le pied ; ses sonorités sont tout sauf désincarnées. Au
contraire elles nous amènent à danser pour se perdre,
à valser sans crainte de la rupture. Malik Djoudi amène
le distingué dans l'electro-pop sans que le costume
ne soit trop grand. Cintré et parfaitement ajusté, il a
opté pour la sobriété des tons, remisant au placard le
penchant tartuffe des dandys pour mettre à disposition
ses états d'âme de sa voix haute perchée. C'est ce
mix entre référence et modernisme qui permet de réinventer notre pop en déconstruisant ses propres codes.
Malik continue l'aventure de réinvention de la chanson
Française d'Etienne Daho et d'Alain Chamfort. Il y a des
tartufes et des héritiers.

.

À part sans être marginal / Réalisme urbain nocturne /
Trap and blues
Le rap est désormais partout, a gagné la bataille.
La réalité est que cela fait bien longtemps que ses
codes ont infiltré tous les pans de la société, et
que les réfractaires ne sont qu'arc-boutés sur des
positionnements qui n'ont plus sens. Comme tout
musique qui s'industrialise, le versant grand-public est
devenu omniscient et tend à dénaturer les tests.
Le rap est pourtant une forme d'écriture que l'on adapte

Malik Djoudi

Malik djoudi geysir emily zoé
the psychotic monks MAGNETIC & FRIENDS

Arm

comme l'on désire. Ce nouveau disque « Codé » fut
pensé comme une bande-originale de film imaginaire.
Le travail d'Arm a toujours eu ces mêmes obsessions :
la nuit, le voyage, la justesse des notes distillées pour
créer des ambiances. Son nom est écrit sur le fauteuil
de metteur en scène. Comme tous les réalisateurs et
écrivains qui proposent invariablement le même thème
mais en creusant, il nous livre un travail d'auteur. Il
écrit la ville, les discours que l'on tend à soi-même
lors de ballades nocturnes, l'amour, la famille, ces
liens qui permettent de voir les aurores de nos zones
d'ombres. Tout sa discographie jalonne des pierres
traçant le chemin lumineux quand le monde tend à
s'assombrir, passionnant dans sa recherche d'espoirs.
« Codé » est composé de chroniques de métropoles
blafardes sous les lumières artificielles, ou la violence
des masques juxtapose la chaleur des étreintes. Arm
y est caché sans être planqué, observateur de sa tour
sombre, se nourrissant des évolutions du rap sans le
sur-intellectualiser.

jeudi

..

.

Malik djoudi geysir emily zoé
the psychotic monks MAGNETIC & FRIENDS

Marc Melià

De la musique du futur, pour les esprits d'antan.
Faire plus c'est proposer moins. Ceci n'est pas une
phrase d'un catalogue Ikea ou d'un quelconque
programme politique. Cette accroche pourrait pourtant
servir à un badge pour le merchandising de l'artiste
présent. Un seul synthétiseur ( le Prophet 08 pour les
connaisseurs et abonnés de « synthoch fan ») et des
constructions harmoniques pop, dont la mignonnerie
n'a d'égale que la joie qu'elles nous procurent. Ces
chansons appellent au rêve éveillé, tant on souhaite
voir ce soliste se démener avec son instrument et sa
pédale d'effets, pour nous embarquer sans aucune
rame pré-enregistrée, ni aucune balise d'arrivée. La
conquête de l'espace a toujours eu un côté un peu fou,
Marc Melià est un capitaine d'embarquement qui lui
nous rassure. Car si ses chansons ne seront jamais dans
la sphère grand public, elles ne sont pas non plus des
expérimentations de la 4ème Dimension. Non ce sont
des supports d'imaginaires, des nuages sur lesquels nos
postérieurs peuvent se calfeutrer pour une échappée
des sens. Avez vous déjà essayé de rêver d'un monde
meilleur sur un fauteuil qui pique ? On revient toujours à
Ikea finalement.

David Chalmin

Matière noir / Lueurs d'hypnose /
20 000 lieus sous la terre
A un entretien, le CV peut faire office de motivation
pour le recruteur. Pour l'artiste ici présent, son
pedigree en tant que producteur comprend Matt
Elliott, Efterklang, Shannon Wright, The National. Le
parcours parle déjà pour lui mais ce serait un parjure
que de ne pas en réalité axer cette présentation via
sa propre musique. Son premier disque « La Terre
invisible » est une prouesse d'un chef d'orchestre face
à des machines. Cet homme de l'ombre continue ici
de travestir les clairs en obscurs, de faire danser le
classique. D'une approche contemporaine, son œuvre
n'intellectualise pas non plus le dancefloor. Au contraire
il est aussi respectueux du corps qui exulte que du
cerveau qui bouillonne. Au final l'ambition est d'amener
le conservatoire au cœur d'un club Berlinois. Quel élève
de cours de musique électronique n'a jamais eu envie
de dynamiter les postures ? La rigueur est ici au service
du plaisir. Comme un grand maitre, David Chalmin a
patiemment façonné son art pour mieux pouvoir le
détourner. C'est une musique cérébrale qui agit sur le
bassin, un ensemble de pièces pour sapiosexuelles qui
ne se chercheraient pas d'excuse pour se rapprocher.

23

david chalmin

22

Bruit noir et blanc / Plages atmosphériques
sous les orages / Tribu
Le chaos n'a pas à être maitrisé. Il doit nous posséder.
Ces chantres de l'exorcisme sont en mission et cela se
ressent lors d'un de leur concert. Le monde est violent,
un groupe de rock n'a pas à policer son rendu. Quatuor
soudé par un même objectif de capturer le public, les
Psychotic réhabilitent le psyché. L'importance d’infiltrer
le cortex des spectateurs pour communier, voguer sur
la transe ensemble. Musique versatile, s'armant de noir
pour nous éclairer des beautés et d'une envie de vivre
débordante, les Psychotic Monks semblent avoir les
phalanges marquées de « Love » et « Hate ». A l'instar
de la nuit du chasseur on ressent la complexité des
trajectoires. La bonté peut se trouver partout et le mal
est insidieux, la mélancolie est protectrice mais l'envie
de ressentir est notre seul commandement. À l'heure où
le stoner colore le rock'n'roll par effet de mode, ils nous
rappelle l'essence de ce courant : la notion de voyage,
de communion, de partage. Car c'est en allant se cogner
aux tréfonds du Mordor, en regardant dans les yeux
leurs propres peurs qu'ils arrivent à injecter de l'espoir :
unis dans leurs combats, n'importe quelle épopée et
montagne à gravir sont envisageables lorsqu'on est bien
entouré. Demandez à Bilbo ce qu'il en pense.

.

Rock droit dans les yeux / Sans artifice /
Émotions brutes
L'aventure se poursuit. Celle de l'intime, des frissons.
Emilie Zoé a toujours ressenti ce besoin viscéral de
vivre la musique. Non pour un quelconque effet de
genre, ou le fantasme populaire de la tournée, mais
pour mettre en note ses cahiers, noircis de pensées en
tout genre. Ses chansons ont une âme, des vibrations.
Elles se nourrissent d'un rock-indé tendu, ascétique
et pourtant réconfortant tant celui-ci est sensible et
respectueux des énergies. Nullement de damnées,
au contraire tel un attrape-rêves Emilie et son frère
de musique (Nicolas à la batterie) dirigent celles-ci,
accompagnent ces fantômes et amis qui parfois se
confondent.Il y a de l'intimité et jamais d'impudeur
dans cet univers. Nous sommes conviés à rentrer chez
quelqu'un, faisant suffisamment confiance pour ne pas
se heurter à voir quelques carnets secrets posés sur la
table. Les arrangements sont au couteau mais la tension
est toujours maitrisée sur le fil sans point de rupture.
Séance de yoga musical, où tout le corps et l'esprit sont
infiltrés ; l'école médicinale choisie est celle où les os
craquent, où le corps est manipulé et le cri est thérapie
avant de mieux faire silence.

Chapelle Saint-Jacques - 15h - 8€

Emilie Zoé

Marc melià

Chapelle Saint-Jacques - 19h30 - 12€

vendredi

24

25

The Psychotic
Monks

WWW.CHATODO.COM

25

25
vendredi

UMA CHINE

Grand Manège
18h - Entrée libre

Minotaure - 18h30 - 22€

113 AVENUE DE VENDÔME - 41000 BLOIS / 02.54.45.50.00

Puzzle mélodique / Variété d'après-demain /
Fournisseur d'images mentales
La chanson Française a cette tradition de pouvoir être
casse bonbons. Repliée sur elle même, pleurnicharde,
se refusant à l'accessibilité ou au contraire la tordant
au point extrême d'être inaudible à ne vouloir rien
dire. Flavien Berger a compris une donne essentielle
à la mode : elle n'a aucun sens. Ce qui est en haut des
podiums un jour sera ringard le lendemain, ce qui est
moqué sera ensuite réconfortant. Il n'est pas le geek
à contre-temps comme le titre de son second album
pourrait affirmer (il faut par contre écouter cette
chanson titre, croisière de 13 minutes en duo avec
Bonnie Banane qui synthétise toutes ses intentions). Son
disque il le décrit comme « le voyage d'un chevalier
en automobile qui écoute du R'n'B psychédélique
à la radio ». Flavien Berger en réalité construit une
œuvre, avec des chapitres, des entrées et sorties de
scène, soigne ce qu'on a tendance à oublier à l'heure du
streaming : le détail. Ce n'est pas un bricoleur de génie,
simplement un obsédé de la bonne virgule mélodique,
il est le Géo Trouvetout de la Bande à Picsou. Comme lui
il a accepté que tout ne doit pas être utile, efficient. La
beauté se réside dans la perfection de l'imperfection,
les accidents, les plages électroniques trainantes qui
juxtaposent les bombes d'efficacités de 3 minutes
chantant l'amour. Un chevalier que les Monty Python
n'aurait pas renier, l'absurde a son nouveau roi.

..

Etienne Daho . Berywam . jahneration . saro . xixa
the limboos . flamingods . alexis evans . Hyperculte
Jogging . bd boum : le dessinathlon . malik djoudi . tau...

Flavien Berger

vendredi

SALLE DE CONCERTS

25

AUTOMNE
2019

Ciné-concert / Guitare, basse batterie : trio
instrumental originel
Matthieu Kassovitz introduisait cette nouvelle mise en
forme de son œuvre par une formule synthétisant les
convergence de cette rencontre : «Les émeutes ne sont
pas des expressions de violence mais bien un cri pour
demander aide et respect. Pas de justice, pas de paix ».
« La Haine » a tout boulversé. Son auteur et ses acteurs
ont foulé le tapis rouge sans s'excuser. Le drame
de cette œuvre est qu'elle reste toujours plus que
d’actualité, c'est sa force et notre malédiction. Aucun
de ces mots, aucunes de ces images, aucun de nos
souvenirs de Saïd, Hubert et Vinz ne se sont étiolés.
Cette France c'est la notre, c'est la jeunesse dans les
banlieues que tous les gouvernements successifs ont
oublié, c'est l'explosion sociale produite uniquement
par la violence étatique. Les Asian Dub Foundation
faisaient partie de la seconde bande-originale aux côtés
de Ministère Amer ou Assasin pour autant de morceaux
témoignant de l'impact du film. A l'invitation du The
Other Cinema, ils ont crée une partition, jouée en live
par dessus le film 17 ans après. Le collectif Anglais
révolté, multi-culturel, amène du hip-hop dans leur
tradition punk ; il aurait été compliqué de trouver plus à
propos. La musique est pour eux le reflet de l'activisme
social obligatoire ; combattant par la fureur de leurs
prestation et le militantisme vindicatif toute forme
d'exclusion. Les images en noir et blanc et leur fusion
provoque un nouveau type de sound-system, un trio de
cinéma répondant au trio de musiciens.

. . .

La meilleure illustration : écouter un morceau en
fixant l'affiche de l'édition 2019
Il est fascinant comme de jeunes générations de
musiciens s'attardent à tordre le cou de la pop. Comme
si l'adage selon lequel rien ne fut inventé depuis les
Beatles, après des décennies d'acceptation commençait

Asian Dub Foundation
x La Haine

asian dub foundation x la haine flavien berger
salut c'est cool mars red sky michelle blades
Don turi Bo-Peep MAGNETIC & FRIENDS

Uma Chine

à être caduque.La nouvelle formule pour aller au delà
des formats est la fusion. Uma Chine ne pratique pas
la déstructuration, ils n'auscultent pas un genre. Au
contraire, tout est accessible. Les choeurs sont présents
en nombre, la douceur et les envolées ne sont portées
d'aucun rupture de ton qui désarçonneraient l'auditeur.
Ces petits poucets ont simplement lâché les cailloux à
côtés des chemins. Combinant des arrangements jazz à
la volonté de proposer des chansons ; Uma Chine est une
émanation entre guitares qui communiquent entre elles
et voix féminines à l'harmonie troublante. Uma Chine ne
rejette pas la technologie, les machines sont seulement
à l'arrière plan au service de la création et leurs idées.
En front, nous sommes sur une terre de fantasy, de
dragons aux couleurs sépias, d'une contre-culture
hippie non pervertie par celle populaire. A l'heure de la
réhabilitation de la figure du geek jouant à Donjons et
Dragons, il est agréable d'entendre un groupe érudit qui
parlera aux cœurs de ces aventuriers des sous-sol.

25
vendredi

..

.
.
.

asian dub foundation x la haine flavien berger
salut c'est cool mars red sky michelle blades
Don turi Bo-Peep MAGNETIC & FRIENDS

Minotaure - 18h30 - 22€

Don Turi
Salut c'est cool

Ici est la fête / Poésie de sound system /
Artisans numériques
SCC n'est pas la blague d'étudiants en arts qui permet
à ceux d'école de commerce de lâcher la pression,
ce mythe est aussi erroné que les épinards gorgés de
fer. Loin d'être une fumisterie conceptuelle ou une
tornade tunning électronique, les Salut C'est Cool ont ce
courage existentiel de vulgariser et rendre hédoniste
l'expérimentation. La volonté de croire qu'il y a du beau
et du bon partout, qu'un bout de bois peut être ton
meilleur ami. Ce sont des musiciens attentionnés, qui
ont appelé leur album « Maison » car le souhait est que
tu t'y sentes comme chez toi. La scène musicale a mis
du temps à comprendre l'importance de Katerine dans le
décloisonnement, les avancées de genre qu'il proposait.
L'innocence est quelque chose à polir que supporte
mal l'industrie musicale. A l'instar de ce grand frère,
les Salut C'est Cool semblent être des miraculés de la
vie. Des kiffeurs pourrait-on dire avec 10 ans de moins.
Loin d'abuser d'une formule facile à base de boom boom
dans les oreilles, ils nous rappellent que l'important
dans toute création c'est d’avoir une idée. De s'y tenir,
de l'exploiter au maximum. Que cette idée soit de
mettre le cassoulet en harmonie ou des projections de
captation au téléphone sur scène, l'important est de
croire en son procédé et en soi. Les Salut c'est cool sont
la meilleur pilule d'empowerment et une bouffée d'air
quant au live. Soyez heureux, vivez, dansez, marrezvous, oubliez les regards, nous sommes tous dans le
même cercle.

26

Mars Red Sky

L'enfer est pavé de très bonnes intentions /
Heavy melodic
Heavy, cela veut dire lourd. Mais également cheveux
longs parfaitement propres grâce au Vivel Dop bio qui
leur permet de tournoyer dans les airs. Les Mars red
Sky ont un son puissant, qui comme le chouchen te
colle le ventre au sol ( signe soit d'un très bon alcool
Breton ou d'un groupe de psyché droit dans ses bottes
de décibels). Il n'y a pas que Phoenix ou Alyzée qui ont
réussi à faire le tour du monde en musique et exporter
le savoir-faire à la française. Arnaud Montebourg
devrait être fier de constater que l'export se déroule
admirablement depuis 10 ans grâce à ces Bordelais qui
ont martyrisé nombre de scènes, rendant possible la
déflagration de leur rock aride mélangé d’essences 70.
Un mur sonore d'où s'échappent par les lignes vocales
toujours hautes perchées de Julien Pras qui amène de
l'eau enchanteresse dans ce brasier instrumental. MRS
est une entité à part : entre le doom des ténèbres et
un trip entre désert et cosmos, ils sont la traduction des
multiples émotions et voyages intérieurs qui doivent
être vécus au Burning Man. Au prix du voyage, il vaut
mieux regarder sur YouTube les statues géantes se
consumer et venir voir un de leur concert.

Michelle Blades

Pop cabossée / Passeport musical / Guitariste atomique
Les gens de passage sont parfois ceux qui vous
marquent le plus dans une vie. Comme des services
rendus à l'humanité, ils volent de villes en vies, forts
de leurs capacités d'adaptation hors norme. Michelle
Blades fait partie de cette caste de grande dames.
Invitée par un label français (Midnight records) à 30
dates dans l'hexagone en appartement, elle trouve un
port d'attaches après des années de transits autant
marquées par la culture skate que la découverte des
énergies DIY et Queer que Feist symbolise au mieux.
De tout cela elle apprendra non l'art de la débrouille
mais le droit d'être certaine de ses choix et des libertés
confiées à son gang : ses comparses musicaux qui à
son instar souhaitent vivre, briser les us et coutumes.
D'une nature pop, autodidacte, Michelle appréhende
tant le studio que la scène comme une obsessionnelle
et est révérencieuse. Son album fourmille de détails
foisonnants ne révélant leurs secrets (techniques ou
émotionnels) qu'après de très multiples écoutes. A
l'instar de la vie, l'important est de laisser les autres
s'exprimer, ses musiciens qui peuvent étirer les
morceaux, où le psyché convient à la fois pour parler
des tourments intérieurs que pour catégoriser ces plages
qui ne sont plus exil mais enracinement. Si Michelle
Blades a cessé d'être la passeuse des villes, elle continue
sa distillation par le live.

Emiliano Turi / La Classe sur le Dancefloor / Italo Techno
Le nom est inconnu du grand public, pourtant l'homme
qui se cache derrière ces machines a déjà visité les
4 coins de la planète de derrière sa batterie. Sur
ce nouveau projet, c'est lui qui est au centre de
l'attention (non que les batteurs soient camouflés,
mais objectivement à part Tomy Lee peu peuvent se
permettre des cascades à 360 degrés sur des montagnes
russes). Projet électronique minimaliste dans
l'approche et maximaliste dans l'effet, Don Turi se place
derrière son parc de machines synthétiques et dicte le
pouls de la fête. A l'italienne, avec la chaleur, les envies
de s'enlacer, de s'aimer, de remplir le parquet de nos
inhibitions pour mieux habiller l'extravagance. Ce projet
électronique possède un souffle romantique et lyrique,
une grâce dans le tunnel. C'est la lumière au bout des
cauchemars, la madone qui nous redonne le souffle, le
giallo ou l'érotique prime sur l'horreur.

Bo-Peep

F pop : furious pop / Sonic always Youth / 暴動の岩
Elles sont 3, viennent du Japon et ont écouté du rock des
années 90 sans aucun doute possible. Les Bo-Peep sont
des fruits de cette époque et distillent cette bonne parole
depuis 15 ans. Guitare, basse, batterie ; ces 3 musiciennes
sont là pour produire du chaos, et ont parfaitement compris
les leçons de Steve Albini période In Utero. L'important
n'est pas de créer le plus de bruit possible mais de se
confronter aux volumes tout en conservant de la mélodie ;
la chanson doit toujours provoquer des sensations en cas
de panne de courant. Le Japon est connu (certainement
à tort, le rédacteur de ce texte n'a pu cumulé assez de
points smile's pour pouvoir y aller) pour les techniques
astucieuses de rangement et ses karaokés. Bo-Peep bazarde
allègrement ces concepts et nous rappelle comme il y a
toujours un versant furieux à chaque société.

27

26
samedi

Shannon wright - piano solo
edouard ferlet « Human Piano »

Chapelle Saint-Jacques - 15h - 12€

Fabrique du Dr Faton
18h - entrée libre

Montagnes électriques / La voix en écho des torrents /
Marathon épileptique
Comme le mentionne le titre de ce second album
« Nouvel Ancien », ce groupe composé des Pneu à
la section rythmique et de Vincent Dupas au chant
(Fordamage, My Name Is Nobody) a cherché de
nouveaux terrains à défricher. Disque de fin, non d'un
parcours mais du monde pop tel qu'on l'a trop vendu.
Binidu cherche par ses détours krautrocks, ses instants
ambiants, son jazz qui envoie dans le décor les fauteuils

Binidu

28

Binidu

samedi

À fleur de peau / Chair de poule /
Vertiges émotionnels
Attention l'objectivité est absente de ce texte. Car
quiconque a déjà vu cet artiste sur scène n'a pu
que tomber amoureux de son art. Il ne peut en être
autrement. Comment ne pas être boulversé par ce
mélange de rage, d'exorcisme magistral des sentiments,
de fragilités qui ne se cachent pas d'en être. Shannon
Wright est une artiste dont l'impudeur accompagne les
abandons. Comme si sa pénitence était de bazarder les
fureurs pour mieux absorber nos démons. Elle chante
les cœurs piétinés, les douleurs, incompréhensions et
hypnotise les scènes de son jeu. La beauté du geste
réside également dans le mystère qui entoure l'artiste.
Il est quasiment impossible de prétendre déchiffrer
toutes les intentions, de saisir ce qui se cache derrière
cette modestie quasi mutique une fois rideau fermé.
Après des années à faire parler la poudre via sa
guitare Jazzmaster, elle propose son premier album
entièrement composé au piano ( qui lui permettra
également de donner une autre tournure à d'anciens
titres électriques sur cette tournée). Peu importe
l'instrument, la musique ici est pensée pour posséder le
corps. Elle doit nous rendre vulnérable, car cet aspect
n'est pas un danger. Nous n'avons pas à maitriser
les abandons, le filet de sécurité de la réalité nous
rattrapera toujours.

Performance / 264 touches et 2 mains /
Classique technologique
L'homme et la machine. Qui dicte le chemin ? Si
l'on en croit Deep Blue et son combat contre Garry
Kasaparov, on serait tenté de dire que mentalement,
les ordinateurs contrôlent la partie. Si l'on en croit
Terminator et son combat gagné contre le bon sens au
cinéma avec ses 6 suites, on serait tenté de dire que
Skynet risque de nous causer quelques souffrances.
Musicalement, l'affaire est plus complexe. De tout
temps, les procédés mécaniques ou robotiques ont
été au cœur des créations, mais l'art s'appuyait
dessus, quitte parfois même à détourner les avancées
technologiques. Le piano automatique est un vestige
qui interroge. Tant par le geste et la sensation de
vide laissé place par un musicien absent ( ce serait
comme un concert d'electro avec un seul ordinateur
et des jeux de lumière). La technologie avançant, fut
crée le disklavier. Sur le même principe mais avec des
logiciels Midi, des milliers de partitions étaient intégrés.
Le spectacle d'Edouard Ferlet interroge clairement
le rapport que nous entretenons à ces instruments.
Entouré de 2 pianos, il réagit avec l'automatique
rendant la performance illogique. Ce n'est nullement un
combat mais une conversation hors du temps avec les
compositeurs convoqués : Moondog et Bach, magnifié
par le jeu si particulier entre rigueur et improvisations
toujours dans le ton d'Edouard Ferlet. C'est dans cette
liberté et cette volonté de creuser l'inconnu que ce
pianiste nous donne des grilles de lecture quant au
manque de l'automate : la folie et les sorties de route.

26

Edouard Ferlet
Shannon Wright – « Human Piano »
piano solo

de cabarets et ses cocktails dispendieux à tracer une
nouvelle cartographie du format d'une chanson. Ils
ne veulent pas simplement diversifier une formule du
rock qu'ils maitrisent parfaitement mais également
redonner du temps. A nos esprits pour respirer, à nos
âmes pour serrer nos compagnons de route, à nous
concentrer sur l'essentiel. Ce nouveau monde à fuir où la
course incessante est vaine, nos anciens royaumes qu'il
est inutile de convoquer par tous les moyens, l'herbe
n'étant pas plus verte du temps des choristes ; ce sont
les traces d'un mieux à construire qui est le thème
central ici. Sur la mappemonde du bonheur, les Binidu
ont placé leur balise au plus près de la liberté. Une
vision métaphorique underground, sans concession
ni contrainte d'un carnet de voyage. Bernard Lavilliers
ferait bien de s'en imprégner (pas certain qu'il les
choisisse en backing-band cependant).

Figures Libres a le plaisir de vous communiquer sa nouvelle branche : celle du disque.
Un choix parfaitement logique au moment où les stratégies de diffusion de masse n'ont
plus sens et l'attention doit se porter sur la culture de proximité. Un 360 degrés d'artisan,
pour accompagner sur toutes les strates de développement les artistes que nous chérissons.

GEYSIR "Malsamaj"
CD / Vinyl

disponible le 15 novembre 2019 (L'autre Distribution)

SUFFED FOXES "No Vacancy" ep
Vinyl

disponible le 25 octobre 2019

PRIMEVERE (s/t)
CD / Vinyl

disponible début 2020

www.figureslibres.org

26
samedi

..

.

LES WAMPAS LA COLONIE DE VACANCES DELGRES
CATASTROPHE BURIERS IFRIQIYYA ELECTRIQUE
MOONSHINE COLLECTIF STUFFED FOXES MAGNETIC & FRIENDS

Minotaure - 18h30 - 25€

..
.

Les Wampas

LV1 : rock non consensuel / Toujours pas retrouvé
le portefeuille de Manu / Les rois
Les posters, tee-shirts, badges, articles de presse et cris
du public de toutes les générations le clament pour eux :
les Wampas ont inventé le rock'n'roll. Tout du moins
sa tradition Française. Si l'on ne reviendra pas sur la
disparition du taulier qui était lui clairement imprégné
de culture Américaine, les Wampas représentent eux
l'alternatif hexagonal, qui ont permit à toute une
génération avec la Mano Negra ou les Béruriers Noirs de
donner d'autres repères à la jeunesse que les Yéyé. Car
si les Wampas sont éternels, c'est bien car leur posture
ne variera jamais d'un iota, transformant ce mouvement
en banane éternel «Yeah Yeah ». Didier chante faux,
le groupe joue à toute allure, leurs titres se moquent
de tout le monde y compris d'eux mêmes et le cirque
médiatique et musical en prend pour son grade. « Les
Wampas n'aime pas Kyo et la variété pourrie » hurlait
Didier au moment de la reconnaissance de ses pairs
lors de la remise d'une Victoire de la Musique suite à
la consécration public via le titre « Manu Chao ». Les
Wampas ont toujours été le poil à gratter, les cancres
du fond de la classe. Mais les joyeux drilles attachants,
pour qui le professeur ne se fait pas de bile. Et il avait
bien raison, puisqu'ils ont tout de même inventé le
rock'n'roll, qui jusqu'à preuve du contraire a fait un peu
parler de lui depuis.

30

La Colonie
de Vacances

Ce n'est pas l'écho, c'est le groupe derrière toi
qui joue / L'art contemporain de la fiesta
Une pièce donc in extenso une salle de concert a 4
coins. Si l'on mettait une scène dans chacun de ceux-ci
et un groupe sur chacune d'entre elles, à quelle heure
le train arriverait- il en gare ? Pas la peine de poser
l'équation sur un tableau, La Colonie de Vacances ce
sont 11 musiciens (issus de Pneu, Marvin, Electric
Electric et Papier Tigre) qui repensent la notion
même de spectacle. Leur nouvelle création réfléchit
intensément au processus de quadriphonie, ce nouveau
set présentant une facette différente du ping-pong
furibard de leur première venue. Le dispositif est
désormais affiné, la volonté d'immersion encore plus
puissante. Comme pour chaque colo, les retrouvailles
sont toujours sources de désirs, d'émancipation, chacun
ramenant ce qu'il a glané en expérience durant sa vie
intermédiaire de ces moments. Musicalement, la donne
est identique. Chaque spectateur vivra une expérience,
le dispositif rendant le tout à part. Il n'y a pas de
place idéale au centre de cette arène, la meilleure
place est partout. Leur nouvelle pièce doit autant aux
sound-systems qu'aux expériences dans des salles
amplifiées, l'espace est repensé, il n'y a plus de repère
ni de certitude. La Colonie de Vacances est mouvante,
en ébullition permanente et n'est pas un terrain
d'expérimentation pour les musiciens la composant mais
pour la scène rock dans son ensemble.

Delgres

Nous sommes tous des clandestins / Mémoires rock
La musique libère, soigne, ne guérit pas les maux
mais les accompagne, souligne nos combats. Chaque
manière de l'utiliser est un test ADN gigantesque qui
conte nos origines, aspirations, nos désirs. Ce groupe
rend hommage au colonel d’infanterie Louis Delgrès,
abolitionniste qui respecta jusqu'au dernier souffle de
son sacrifice la devise révolutionnaire « Vivre Libre ou
mourir ». Cette profession de foi, ce trio se l'accapare
également sous un jour purement musical. Pascal
Danaë (Rivière Noire) a rencontré une guitare Dobro (
instrument à résonateur) et en l'apprivoisant voit surgir
des réponses à des questions intimes sur son parcours.
Le créole, langue de ses ancêtres lui vient naturellement
provoquant une collaboration surprenante. Ce groupe
sera une renaissance artistique qui s'accompagne de
la rencontre de deux frères d'âme ( Baptiste Bondy à
la batterie et Rafgee au soubassophone). Un pont est
tracé entre blues Caribéen et sonorités de la Nouvelle
Orléans, une liberté et une envie de porter la voix
des combats. Chacun amène son propres parcours
généalogiquement musical et le trio brise toutes
frontières. Une thérapie par le blues, un trio soudé par
la recherche de sa propre identité et leurs affirmations
au monde des richesses de leurs histoires. Pas de test
salivaire pour déterminer le pourcentage des origines,
ce seront vos gouttes de sueur les indicateurs.

Ifriqiyya
Electrique

Ritualisme Saharien / Improvisation collective,
orchestre sans chef / Confrontations
La musique n'est pas que loisir. Elle peut être
commémorative, festive, intime. Ici son versant est
celui du rituel, de l'expérience mystique, la transe
chamanique. Une cérémonie ou les communautés de
Dîwan (Algérie), Gnawa (Maroc), Stambeli (Tunisie)
sont représentées. Les mots sont pesés, l'expérience
proposée est réellement de ce type. Le terme de
concert n'est plus adapté face à cette rencontre entre
le punk industriel Européen et la pratique rituelle
thérapeutique de la Banga. Car si cette musique
prend physiquement aux tripes, on ne chasse pas les
esprits mais au contraire les accueille. Pour autant
ces sensations et guérisons doivent passer par une
confrontation, par la sueur, son corps qui exulte et
prend possession de la danse qui est la seule échappée.
Les guitares lourdes et écrasantes répondent aux
tshektshekas (percussions métalliques) et les tablas
(tambours), des cérémonies sont projetées en arrière
plan pour mieux vous accompagner dans cette
recherche d'états seconds. Il est venu le temps de se
laisser aller, de rendre à la musique ce qu'elle nous a
donné et d'aller chercher au fond de soi-même, une
autre forme de conscience : la transe guérisseuse.

31

26
..
.

..

.

LES WAMPAS LA COLONIE DE VACANCES DELGRES
CATASTROPHE BURIERS IFRIQIYYA ELECTRIQUE
MOONSHINE COLLECTIF STUFFED FOXES MAGNETIC & FRIENDS

Minotaure - 18h30 - 25€

samedi

Stuffed Foxes
Moonshine
Collectif
Catastrophe

Buriers

Fossoyeurs d'illusions / Crooners Anglais /
Bombe à retardement poétique
Londres, capitale Anglaise ou visiblement nous n'aurons
bientôt plus le droit de rentrer. Nous devrons donc
laisser ces confrères et leurs pubs qui sentent le pois
cassé, la brume et la tristesse. Buriers représente ces
traditions, empli de la volonté de ne pas trahir cet
autre versant de la cité, ces laissés pour compte des
banlieues. Loin de l'énergie vaine de l'hypercentre,
Buriers balance un folk-rap décharné jusqu'à l'os, un
uppercut dans nos cœurs. Musique gothique dans sa
capacité à hanter nos émotions, ils sont un groupe à
part. Les hommes ne se cachent plus pour pleurer. On
passe de Buck 65 à Leonard Cohen. Un chant de marin
revenu d'épopées, qui convoque la houle, le froid et la
brume hivernale. Comme Saul Williams ils transforment
ces mots, les surélèvent à un point qu'aucune émission
des chiffres et des lettres n'a réussi à figurer. Laurent
Romejko est le date idéale de notre 3 ème génération,
nul doute que le profil de ces musiciens voguera
vers le match. Buriers c'est ton pote qui te remet les
idées droites à 6h du matin quand tu n'arrêtes de te
plaindre lorsque tu as simplement cessé de croire
dans les beautés cachées dans chaque journée, ce
pote qui certes ne s’embarrasse pas de politesse ou de
précaution mais qui sous ses remontrances témoigne
combien il t'aime.

32

Tout pourrait être autrement / Récréations /
Chansons heureuses
Ce programme est une suite de biographie ou l'on tente
de concevoir une alchimie de séduction pour mieux
faciliter la rencontre entre un propos artistique et un
public. Parfois par des intentions, des descriptions
d'univers. Pour Catastrophe, le seul ressenti concerts
sur l'année 2019 du rédacteur suffira. Ce groupe (ou
collectif, ou famille tant on sent la chaleur et la
fraternité émanées deux) est un rêve. Une promesse
que nous pouvons faire mieux, que notre jeunesse doit
s'accompagner de libertés, qu'il est beau d'aimer et que
le ridicule n'existe pas tant on se préoccupe pas de nos
reflets. Catastrophe a ce pouvoir de rendre les moments
complices, d'amener le public à s'interroger sur leur
présence commune à ce moment T. Pourquoi souhaitonsnous vivre cette expérience collective de concert
sans prêter attention à son voisin ? Ils sont un essai en
temps réel, un miroir sans teint qui nous commande
de danser, de vivre, de jouir, d'aimer. Catastrophe nous
enjoint à rejoindre leur communauté, où l'important
est d'oser, mixer les arts et esthétiques musicales, rater
mais toujours innover. Ils nous renvoient à notre état
d'émerveillement enfantin ou le déguisement n'était
pas un subterfuge de cache-cache. L'espace d'un instant
nous nous autorisions simplement à être Droopy ou un
dinosaure. Car la vie file, il faut saisir ses joies.

Sapés comme jaja / Cotillons et couleurs vives /
Secret giga party
Le cool. Concept délicat s'il en est. Vous êtes tendance
par exemple si vous possédez un K-Way en 2019 ( alors
que sur vos souvenirs de colonie, avoir cette immondice
violette ne vous permettait pas d'obtenir des points
de popularité). Moonshine Collectif ne se pose pas ces
questions là. Ils ont une mission : permettre aux corps
de se rencontrer et redonner un esprit et une histoire
aux fêtes. Les sets de ce collectif sont de ceux que vous
pourrez conter à vos petits enfants en Père ou Mère
Castor de l'enjaillement. Initialement les lieux étaient
tenus secrets à Montreal « le samedi soir après chaque
pleine lune », des Sms et vidéos cryptiques donnant des
indices 48heures avant. Si sur le papier cela sonne aussi
sélectif que ces clubs mondains ou l'on ne peut accéder
que par carte (et pas celle de fidélité du Monoprix),
leurs célébrations sont au contraire pensées inclusives.
Tu as eu l'info, partages à tes amis proches qui sont dans
la même approche que toi et la famille n'en sera que
plus grande. Le crew allie des sonorités technos à des
familles musicales Africaines, le coupé décalé aux sauts
de cabris. Le partage est au cœur de ces célébrations et
l'attention est autant porté aux visuels, à la sape qu'aux
sélections sonores. Indice pour cette party : elle aura
lieu en toute fin de nuit au moment où l'heure n'existe
plus au regard du calendrier.

Renards soutenant du regard les feux / Riffs abrasifs /
Brasier romantique
Six musiciens Tourangeaux, dont le look et l'attitude
humble et non princière semblent sortis d'un temps
révolu quand le son produit ne permet que de
se projeter sur un futur radieux. Ce qui surprend
immédiatement est la maturité des ambiances projetées
par ce groupe. Nappes psychées, guitares sublimées, le
shooegaze prend une tournure inattendue et les Stuffed
Foxes ont déjà dépassé le rôle d'élèves consciencieux
récitant leurs classiques. Nous avons affaire à un groupe
qui claque les beignes immédiatement, assassin tout
sauf silencieux dont le live est maitrisé de bout en bout.
Fureur et tempo assurés, accalmie avant les tornades
de décibels, des chants lointains accompagnent ces
aurores psychédéliques. Les envolées sont puissantes, le
tonnerre gronde, la liberté est confrontée aux combats
et folies des substances. Apocalypse Now rencontre
Easy Rider et c'est tout un hommage à une culture de
liberté et libération, des colères rencontrant les espoirs.
Stuffed Foxes est une promesse : celle de retrouver
des groupes faisant de la musique leur raison d'être,
respectant son influence sur nos cortex, volant avec brio
nos souvenirs en les sublimant. Le songe d'une nuit d'été.

Magnetic
and Friends

20 ans. De présence, de rires, de foyer bar retourné. Les amis
de ces amis sont nos amis, le gâteau d'anniversaire devra donc
être géant pour marquer ce passage. Non à l'âge adulte car
c'est précisément sur ce week-end de fin Octobre qu'on oublie
volontairement de trop l'être, mais pour service rendu à la
nation de l'amusement. Un certificat de parfaite mauvaise
conduite sera remis et pour la vingtième fois nous danserons
sur « Le Loir et Cher ». Mais n'en parlons pas trop, nous ne
souhaitons voir se profiler la fin d'une édition.

33

31
jeudi

namdose + mix

Lieu surprise
19h30 - 5€

Namdose

Pas de morceau de Ropoporose, pas de morceau de
BRNS seulement ceux de Namdose.
Derrière ce joli patronyme se trouve tout simplement
la réunion de deux entités chéries : BRNS et les
Ropoporose. Ayant déjà cohabité sur un vinyle le
temps d'un split, voilà qu'ils mettent à profusion leurs
connivence tant pour les clameurs d'un stade de foot, le
vin rouge et la passion sur un projet live et disque. Créé
en concertation avec les forces des Nuits Botaniques de
Bruxelles, les résidences successives au cours de l'année
2018 ont permis d'engendrer un véritable groupe avec
un set totalement inédit et certainement tout plein de

blagues constitutives d'identité de band. Portés par la
force indicible de l'armada, la symbiose est parfaite
tant nous ne sommes pas dans un jeu de ping-pong. Les
constructions sont furieuses, chacun se retrouvant dans
une jungle inconnue connaissant le chemin de la sortie :
se mettre au service de la chanson, ne pas profiter de
sa puissance de feu pour tartiner exagérément mais au
contraire doser la maestria. Tout le brio de l'entourloupe
est de voir une toute nouvelle formation, empruntant
dans les intentions de leurs projets respectifs mais allant
chercher de nouvelles orientations. On navigue entre
le post et le maths-rock, la version indie pleine de furie,
les qualités mélodiques innées des cinq membres. Nous
ne sommes pas dans une simple addition des forces,
mais dans la création d'un tout nouvel univers. Namdose
nous fait l'amitié de venir célébrer la fin du festival et
d'avoir une sortie de route la plus jouissive possible
pour le public. En plus d'être des musiciens inventifs ces
jeunes gens sont des plus attentionnés.

LA FÊTE

de Nöel #3
MUSIQUES

L'AL AMBI

S LE M
& CONCERT

samedi 21 décembre21h/3h00

CONCERTS ET MIXS

coupé très décalé

3ème volume du Minotaure

NES

ANS / ALLON

RE
SEPTEMBRE 2019
DÉCEMB
R
A.F

PERFORM

WWW.SU

Pour les concerts à l'heure de l'apéritif du Jeudi 24,
Vendredi 25, Samedi 26 Octobre : pas de ticket, pas de
listing, pas de réservation. Jauges limitées (entre 100
et 200 selon les lieux), les premiers arrivés seront les
mieux placés

Horaires

Un stand de restauration public sera proposé sur les
soirées du :
Samedi 19 Octobre à la Chapelle Saint Jacques
Mardi 22 Octobre à la Chapelle Saint Jacques
Mercredi 23 Octobre au 3ème Volume du Minotaure
Jeudi 24 Octobre à la Chapelle Saint Jacques
Vendredi 25 Octobre au Minotaure
Samedi 26 Octobre au Minotaure

Les paiements peuvent se faire en espèces, chèques ou
carte bancaire.
Pour les soirées au Minotaure : achat de tickets boissons
au guichet ou achat en direct aux bars par carte
bancaire.
L'achat d'un billet sur place au Minotaure comportera
une commission d'achat ( politique tarifaire du Territoire
Vendômois).

Chapelle saint Jacques

H

Hôpital

36

Rue Sa
int-Ja
cques

Espace 102
on
Fat
eur
oct
uD
d
e
Ru

Place de
la Liberté

HÉBERGEMENT

Fabrique
du Docteur Faton

Rue de l’Abba
ye

Pour la réservation d’hôtels, de chambres d’hôtes, de
gîtes, n’hésitez pas à prendre contact avec l’Office de Central Bar
Tourisme de la Communauté du Pays de Vendôme, 47
rue Poterie, 02 54 77 05 07.

37

Vers RN 10

Minotaure

Place
Saint-Martin

Fbg Saint-Lubin

Pour vous trouver des amis motorisés souhaitant
partager leur essence, allez vous inscrire sur
www.festivalsrock.com

RESTAURATION

Paiement

ange
Rue du Ch

COVOITURAGE

Plusieurs années après l’instauration des gobelets
ré-utilisables nous avons décidés suite à un sommet
environnemental au G7 de Figures Libres de changer
la formule. Pour être plus logique dans une démarche
d’éco-responsabilisation, nous allons arrêter les gobelets
consignés. Des gobelets seront disponibles sur le site
à l’achat : tu devras garder le tien et revenir avec
le lendemain, ou en racheter un si tu l’as égaré (ou
venir avec un autre de ta collection et donc ne rien
débourser). Le but n’étant pas de maximiser les profits,
nos meilleurs ingénieurs ont fixé le prix du gobelet à 50
centimes. L'idéal est que dans les années à venir, nous
ne vendions même plus de gobelet et que chacun vienne
avec le sien. Plutôt que de les stocker en tant que porte
brosse à dents, rendons-leur leur fonction première et
soyons logiques.

infos pratiques

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas rentrer chez eux
durant la semaine du festival, le Camping de Vendôme
vous propose à 200m du Minotaure, la location de Tit
Home (4 pers). Pour plus d’informations et réservation :
www.aucoeurdevendome.com / 02 54 77 00 27.

terie
e Po
Ru

Les concerts débutent une demi-heure à minima après
l'heure affichée d'ouverture des portes. Le festival
est un événement axé sur la découverte musicale,
les horaires de passage ne sont pas communiquée en
amont. Nous pouvons toutefois vous préciser via appel
ou mail si selon votre horaire d'arrivée vous ne raterez
pas votre artiste coup de cœur (celui-ci évoluera après
découvertes effectuées).

PRENDS
TON GOBELET !

CAMPING

Fbg Chartrai
n

Lieu Magique

Comme le mentionne notre engagement au sein
de la campagne « Ici c'est cool » le festival tient
particulièrement à travailler et penser nos espaces
comme des lieux sécurisés. Le respect de l'autre est
donc capital : « Violences sexuelles, harcèlement,
injures… » n'ont pas leur place dans nos manifestations
comme toute forme de stigmatisation et de
comportements inappropriés. Ce qui prévaut dans nos
enceintes est applicable à toute la cité. Si le festival
se déploie et a pour ambition de rayonner et d'occuper
une grande partie de la ville, il est demandé à tous et
toutes de respecter son voisin et de faire attention à
toute forme de nuisance. La fête n'est plus belle qu'avec
consentement.

infos pratiques

infos
pratiques

RESPECT

Quartier
Rochambeau

Grand manège
Vers l’Hôtel
Le Mercator

N

La communauté
d’agglomération
Maquette : direction Communication septembre 2018 © A. Veillith

PLACE À L’IMAGINATION

est partenaire des

Rockomotives
Plus d’événements sur territoiresvendomois.fr

Tél : 02 54 77 06 92
contact@rockomotives.com
Billetterie : réseau de points de ventes habituels

Merci à nos partenaires et sponsors

NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE
Illustration : Sarah Cheveau ; Mise en page : Stek

Sans oublier nos mécènes et partenaires vendômois




Télécharger le fichier (PDF)

ProgrammeRockos2019_Web.pdf (PDF, 6.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


bio
du haut de ma scene dossier de presse
dossier de presse the wipes
fdm crr programme
stage flamenco sep 2012 1
news aout