Newsletter2171 .pdf


Nom original: Newsletter2171.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/10/2019 à 02:58, depuis l'adresse IP 178.192.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 57 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Un référendum contre le projet fédéral d'identité électronique

e-ID dangereuse

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 20 Vendémiaire
(vendredi 11 octobre 2019)
9ème année, N° 2171
Paraît généralement du lundi au
vendredi

Le Conseil fédéral et le
parlement veulent que
des entreprises privées
puissent
délivrer
le
passeport
numérique
suisse (e-ID). Le bureau
des passeports de l'Etat
sera-t-il remplacé par
de grandes banques, des
compagnies d'assurance et des entreprises proches de
l'Etat ? Un comité s'y oppose et lance un
référendum: pour les référendaires, le gouvernement
fédéral et le parlement n'ont pas à marchander une
tâche publique centrale. La collecte des signatures
pour le référendum contre l'e-ID commence. Vous
trouverez une feuille de signatures (PDF) à imprimer
sur www.eid-referendum.ch : téléchargez, imprimez,
remplissez, signez et renvoyez !
C'EST COMME SI NESTLÉ DÉLIVRAIT DES PASSEPORTS EN AJOUTANT SON LOGO
e parlement sortant a donc
c o n c o c t é, av an t d e s o r t i r , un
projet d'identité électronique
b as é s ur un e c o l l ab o r at i o n ét r o i t e
entre l'Etat et des sociétés privées. Une
collaboration si étroite que ceux qui s'y
opposent et lancent un référendum
dénoncent un abandon par l'Etat de
l'une de ses tâches fondatrices: le
contrôle de l'identité des gens.
A ut r em en t d i t , l e c o n t r ô l e d e l a
population et de sa composition. On
pensera ce qu'on veut de cette revendication d'un monopole étatique du
c o n t r ô l e d es i d en t i t és i n d i v i d uel l es ( et
ici, on n'en pense pas grand bien) mais
t o uj o ur s es t - i l q ue l e s o us - t r ai t er à d es
entreprises privées n'est certainement
pas un progrès : dans une démocratie
et un Etat de droit, on a sur l'Etat et ses
s er v i c es d es m o y en s d e c o n t r ô l e et d es
voies de recours dont on ne dispose pas
sur une entreprise privée. Si 82 % des
s o n d é s v e u l e n t c o n fi e r l a t â c h e d e
l'identification électronique à l'Etat,
c'est sans doute aussi pour cela :
confier l'identification électronique à
des privés, « c'est comme si Nestlé
délivrait des passeports en ajoutant son
l o g o » , r és um e l e C o n s ei l l er n at i o n al
v aud o i s et s o c i al i s t e Sam uel B en d ah an .
U n e c h o s e es t d e s e r és i g n er à c e q ue

l'Etat contrôle votre identité, une autre
est de laisser des entreprises privées le
fa i r e . M a i s i l y a l à u n m a r c h é . E t
quelques possibilités, pas forcément
l é g a l e s , d e fa i r e u n u s a g e m e r c a n t i l e
des données qu'on pourrait récolter sur
d es i d en t i t és i n d i v i d uel l es q ui s o n t aus s i
c el l es d e c o n s o m m at eur s . L a v er t e
b âl o i s e Si b el A r s l an v o i t d an s l e
référendum contre le projet d'identité
é l e c t r o n i q u e « l 'o c c a s i o n d e s e n s i b i l i s e r
la population aux enjeux liés à la prot ec t i o n d es d o n n ées él ec t r o n i q ues » .
E t , au- d el à, à t o ut c e q ui r el èv e d u
c o n t r ô l e d e n o s i d en t i t és . V i ei l l e
h i s t o i r e, q ue c el l e d e c e c o n t r ô l e :
Mi c h e l F o u c a u l t u t i l i s e l e m o d è l e d u
panoptique,
c o n çu
par
J er em y
B e n t h a m à l a fi n d u 1 8 e s i è c l e , c o m m e
modèle général de l'exercice d'un
pouvoir qui surveille sans être surveillé.
L a g én ér al i s at i o n d e l a v i d éo surveillance n'est d'ailleurs pas autre
c h o s e q ue l a v er s i o n t ec h n o l o g i quement avancée du panoptisme. Et la
prise en main des identités électroniques par des entreprises privées
parferait encore ce panoptisme. Le
monde d'Orwell n'est pas loin : faisons
en sorte de le tenir encore un peu
éloigné -c'est bien assez de nos
Supercard et de nos Cumulus...

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 2121, 6 Haha
Jour de Ste Tourte,
lyrique, et Ste Bévue,
sociologue
Mercredi soir, au Conseil Municipal,
au terme d'un cinquième débat sur le
même objet (le vente d'un terrain de
la Ville à un cabinet d'investissements
fonciers -la vente a été acceptée, mais
un recours est pendant sur la
procédure, et la décision est soumise à
un
possible
référendum),
un
amendement des Verts proposant de
réserver à la Ville un droit de
préemption (c'est-à-dire de rachat
privilégié) a été refusé par le Conseil.
Seuls les Verts, «Ensemble à Gauche»
et un socialiste l'ont soutenu. On se
permettra de rappeler que le droit de
préemption est l'un des rares instruments dont la commune dispose pour
disposer de son propre territoire, que
ce droit a été défendu par la gauche
depuis des années face à la droite qui a
systématiquement tenté d'empêcher la
Ville d'en user, et qu'il vaut donc la
peine de continuer à le défendre.
Même après des heures de débat, quand
on a envie d'aller se coucher.
Le Sultan ottoman attaque les
Kurdes du Rojava, avec l'autorisation du crétin de la Maison
Blanche. Les Kurdes gardaient les
prisonniers djihadistes. Ils vont
devoir se défendre contre les
janissaires d'Erdogan. Et donc
laisser filer les djihadistes chez nous.
Merci qui ?

L'Amazonie brûle et nous rappelle
l'urgence climatique: nous ne pouvons
plus fermer les yeux sur les
conséquences de la déforestation
intensive sur notre planète par
l'agrobusiness, sur l'exploitation des
ressources à grande échelle qui entraîne
la pollution, la destruction de
l'environnement, des expulsions violentes, des assassinats et la criminalisation des activistes environnementaux, ainsi que des communautés indigènes et paysannes. La
Suisse se fait complice de cette
destruction, en ayant conclu un accord
de libre-échange AELE (Suisse, Islande,
Liechtenstein
et
Norvège)
MERCOSUR (Argentine, Brésil,
Paraguay et Uruguay). Cet accord
permettrait d’accroître les exportations de viande et de soja et de
promouvoir l'extractivisme en Amérique du Sud, en représentant aussi un
coup très dur pour l'agriculture
paysanne suisse. Par là-même, signer
cet accord économique c'est promouvoir la destruction de la forêt
amazonienne.
MANIFESTATION POUR
L'AMAZONIE, LES PEUPLES
AUTOCHTONES ET LA JUSTICE
CLIMATIQUE - STOP AUX
MULTINATIONALES SANS FOI
NI LOI ET AU LIBRE ECHANGE
Samedi 12 octobre, Genève
13h30 · Zone piétonne du Mont-blanc
La Ville carnivore de Genève a violé
la liberté d'expression et de
manifestation des antispécistes, a
arrêté le Tribunal fédéral : la Ville
avait posé à l'autorisation d'une manifestation antispéciste des conditions
que le TF a jugées excessives et injustifiées, et dont il considère qu'elles
violaient les libertés de réunion, et
d'expression : interdiction du mégaphone et « d'apostropher les passants »,
par exemple. La Ville s'était en outre
réservée le droit de retirer son
autorisation « sur le champ » au cas
où le déroulement de la manif devait
« susciter des plaintes et heurter la
sensibilité d'un certain public ». A
quoi le TF rétorque que la tenue d'une
manifestation « ne doit pas dépendre
de simples protestations ou doléances
de passants ». Il est vrai que si on
devait interdire les réunions susceptibles de « heurter la sensibilité d'un
certain public », on ne pourrait garantir longtemps la tenue des séances
du Conseil Municipal de la Ville...

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
DU VENDREDI 11 AU
DIMANCHE 13 OCTOBRE,
GENEVE
Fête du Théâtre

www.fetedutheatre.ch
SAMEDI 12 OCTOBRE,
GENEVE

POUR L'AMAZONIE, LES
PEUPLES AUTOCHTONES ET LA
JUSTICE CLIMATIQUE

Manifestation 1 3h30 · Zone piétonne
du Mont-blanc

MARDI 29 OCTOBRE,
GENEVE
Metroboulotkino sur la crise
dans la presse

1 9H Fonction Cinéma, Maison du Grütli
www.metroboulotkino.ch
L'agence pressée

Documentaire de Frédéric Gonseth,
sur la grève à l'ATS

Le printemps du Journalisme

de Frédéric Gonseth, à propos de la fin
de l'Hebdo
projection suivie d'une discussion avec
Frédéric Gonseth, réalisateur


Newsletter2171.pdf - page 1/2
Newsletter2171.pdf - page 2/2

Documents similaires


newsletter2171
referendum avivo
prd 36 169 objet 1
feuille de signatures 11408 asloca recto verso
petition allocs
formulaire referendaire l 11537


Sur le même sujet..