20191018 INFO LUTTES n2 .pdf


Nom original: 20191018-INFO-LUTTES-n2.pdf
Titre: Négociations tendues et postures tordues !
Auteur: Fédération CGT Cheminots

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/10/2019 à 01:43, depuis l'adresse IP 88.179.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 57 fois.
Taille du document: 156 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N°2

Montreuil, le 18 octobre 2019 à 15h30

Négociations tendues
et postures tordues !
Ce matin, la CGT a été reçue de 7h30 à 12h00 par la Direction SNCF dans le cadre de l’alerte
sociale déposée hier matin.
Celle-ci voulait se cantonner à un commentaire et une analyse de l’accident de Champagne-Ardenne.
Avec opiniâtreté, les représentants CGT ont fait valoir l’ampleur du mécontentement des cheminots
et l’exigence de réponses concrètes aux revendications sur la sécurité.

3 interruptions de séance plus tard, un relevé de décisions a été écrit. Il acte quelques maigres
ouvertures sur 3 sujets (EAS, autorisation de départ et sûreté), mais le flou des positions de la
Direction reste trop grand pour que cela soit considéré comme des acquis solides.
Le relevé prévoit aussi des tables rondes en région qui ont commencé à se tenir cet après-midi.
Les premiers retours ne sont pas à la hauteur. Les dirigeants ne veulent pas négocier sans
autorisation du niveau national, mais dans le même temps disent ne pas être informés des positions
du niveau national. C’est donc la panique à bord !
Parallèlement, les mêmes dirigeants déploient sur le terrain des dizaines de cadres pour faire
pression sur les agents qui refusent de prendre le service et leur remettre des « mises en
demeure ».
Ils veulent provoquer des incidents pour détourner l’opinion publique des sujets que nous mettons
en avant (la sécurité et le nombre massif de cheminots mobilisés). Ne nous laissons pas détourner
des raisons qui ont poussé les cheminots à exercer leur droit de retrait : un accident ferroviaire qui
aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Nous devons rester fermement positionnés sur notre force : le caractère massif de la
mobilisation et les revendications, en particulier le sujet très sensible de la sécurité des
circulations.
La Direction doit apporter des réponses aux craintes et à la colère des cheminots !
Son irresponsabilité depuis 2 jours l’a conduite à négliger le risque d’explosion et des centaines de
milliers d’usagers en payent aujourd’hui les frais dans les gares.

Après les négociations régionales, une nouvelle table ronde nationale est programmée
avec toutes les Fédérations Syndicales à 17h30 au siège de l’entreprise. La Direction
doit donner les moyens et les ordres aux Régions permettant d’apporter des réponses
aux revendications locales. Elle doit préciser fermement ses engagements sur les
3 sujets déjà amorcés (EAS, autorisation de départ, sûreté).
263, rue de Paris - 93515 Montreuil - Tél : 01.55.82.84.40 - coord@cheminotcgt.fr – www.cheminotcgt.fr


Aperçu du document 20191018-INFO-LUTTES-n2.pdf - page 1/1

Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


20191018 info luttes n2
20140616 tract unitaire pour pepy cie revendications hs
tract 180914
20121018 cp greve
20140704 dci les masquent tombent
2014 06 17 la greve 7

Sur le même sujet..