CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN .pdf



Nom original: CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdfTitre: Microsoft Word - CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAINAuteur: SMITH

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Microsoft Word - CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN / ScanSoft PDF Create! 4, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/10/2019 à 19:17, depuis l'adresse IP 196.65.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 276 fois.
Taille du document: 182 Ko (27 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LES CAHIERS DE LA
COMPTABILITE GENERALE

CHAPITRE 3
LE PLAN COMPTABLE
MAROCAIN

AUTEUR : MATLAYA MOHAMED
PROFESSEUR AU COMPLEXE DE
FORMATION MAAMORA DE KENITRA

COMPTABILITE GENERALE

LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN
SECTION 1 : PRESENTATION GENERALE
I) LE PLAN COMPTABLE GENERAL :
C’est un ensemble de dispositions qui a pour but de réaliser une
normalisation des comptabilités. Il contient notamment :
 Un cadre comptable,
 La liste des comptes qui sont classés rationnellement,
 L’ensemble des règles concernant le fonctionnement des comptes.
 Des précisions sur la terminologie et le fonctionnement de certains
comptes,
 Des règles d’évaluation des coûts de revient et des différents éléments
de l’actif et du passif.
 Varie selon le genre d’activité et l’importance de l’entreprise et selon les
renseignements que l’on désire obtenir.
Le Plan Comptable Général prévoit deux systèmes de présentation des
documents de synthèse, établis en fin d’exercice et résumés ci-après.
Modèle normal
Modèle simplifié
 Bilan
 Comptes
(C.P.C.)

 Bilan
de

Produits

et

Charges  Comptes
(C.P.C.)

de

Produits

et

Charges

 Etat des soldes de gestion (E.S.G.)

 XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 Tableau de financement de l’exercice

 Tableau de financement (T.F.)

 Etat
des
informations  Etat
des
informations
complémentaires (E.T.I.C.)
complémentaires (E.T.I.C.)
La structure des comptes varie suivant le système adopté.
I)
LE CADRE COMPTABLE :
Les comptes sont répartis en 10 classes
 Les classes de 1 à 8 sont réservées à la comptabilité générale
 La classe 9 est réservée à la comptabilité analytique
 La classe 0 est réservée aux comptes spéciaux
A) LES CLASSES RESERVEES A LA COMPTABILITE GENERALE
Classes réservées au BILAN
 Classe 1 : Comptes du financement permanent
 Classe 2 : Comptes de l’actif immobilisé
 Classe 3 : Comptes de l’actif circulant hors trésorerie
 Classe4 : Comptes du passif circulant hors trésorerie
 Classe 5 : comptes de la trésorerie
Classes réservées au C.P.C :
 Classe 6 : Comptes de charges
 Classe 7 : Comptes de produits
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

1

COMPTABILITE GENERALE

Classe réservée au résultat
 Classe 8 : Comptes de résultat
EXEMPLE :
Classe 6
61 CHARGES D’EXPLOITATION
611 Achats revendus de marchandises
612 Achats consommés de matières et de fournitures
...
617 Charges de personnel
6171 Rémunérations du personnel
61711 Appointements et salaires
61712 Primes et gratifications
...
6174 Charges sociales
61741 Cotisations de sécurité sociale
61742 Cotisations aux caisses de retraite
61743 Cotisations aux mutuelles
...
6176 Charges sociales diverses
...
618 Autres charges d’exploitation
...
63 CHARGES FINANCIERES
...
B) LA CODIFICATION DES COMPTES
Le classement des comptes est fait selon une codification décimale
Un compte comporte au moins 4 chiffres
 Le 1er chiffre permet d’identifier la classe
 Le 2ème chiffre permet d’identifier la rubrique
 Le 3ème chiffre permet d’identifier le poste
 Le 4ème chiffre permet d’identifier le compte lui même
 Le 5ème compte permet d’identifier le sous compte ou compte
divisionnaire
Tableau de codification
Niveau
Objet
Code d’identification
1.
Classe/ masse Le 1er chiffre indique la classe
12
Rubrique
Les 2 1ers chiffres indiquent la rubrique
123
Poste
Les 3 1ers chiffres indiquent le poste
1234
Compte
Les 4 1ers chiffres indiquent le compte
12345
Sous- compte
Les 2 1ers chiffres indiquent le souscompte
EXEMPLES :
3421
3421 328

Clients
Client AFFRAOUI

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

2

COMPTABILITE GENERALE

C)
Cette





LA CONSULTATION DES COMPTES :
consultation est un entraînement :
A la recherche des informations
A l’utilisation des intitulés précis des comptes
A l’emploi des numéros des comptes (très important avec l’informatique)
A l’exploitation des indications données sur le fonctionnement des
comptes, chaque fois qu’il y a une difficulté.

D)LES ETATS DE SYNTHESE (MODELE NORMALE)
Dans le modèle normal, le plan comptable a prévu 5 états de synthèses :
1) Le bilan :
Document qui décrit le patrimoine de l’entreprise en termes de ressource
et d’emploi.
2) Le compte de produit et charges :
C’est un compte qui décrit la formation du résultat à partir des comptes de
produit et de charges.
3) L’état des soldes de gestion :
C’est un compte qui décrit les étapes de formation du résultat et qui dégage
les soldes intermédiaires de gestion et aussi la capacité d’autofinancement.
4) Le tableau de financement :
Le tableau de financement explique sous forme d’emplois de ressources les
variations du patrimoine et de la situation financière de l’entreprise au
cours de l’exercice.
5) L’état des informations complémentaires :
C’est un ensemble de document qui complète et commente l’information
donnée par les autres états de synthèses.
E) LES ETATS DE SYNTHESE DU MODELE SIMPLIFIE :
Les états de synthèses de ce modèle ne sont pas différents de ceux du modèle
normal, mais ils sont obtenus par une comptabilité moins détaillée que celle
aboutissant aux états du modèle normal.
Ce modèle prévoit uniquement les états de synthèses suivant : Le bilan, le
C.P.C, le tableau de financement de l’entreprise, l’état des d’informations
complémentaires.
IV) APPLICATIONS :
NUMERO 1
Travail à faire : Rechercher les noms des comptes suivants :
312
612
3121
6121

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

3

COMPTABILITE GENERALE

31231
61231
311
611
Quelle remarque faites-vous ?
NUMERO 2
Travail à faire :
Rechercher les noms des comptes suivants :
342
442
441
341
345
445
611
6119
711
7119
712
7129
Quelles remarques faites-vous ?
NUMERO 3
Travail à faire : Rechercher les noms des comptes suivants :
2321

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

4

COMPTABILITE GENERALE
28321
2351
28351
311
3911
342
3942
611
711
811
6386
7386
Quelles remarques faites-vous ?

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

5

COMPTABILITE GENERALE

CORRIGE
NUMERO 1
312

MATIERES ET FOURNITURES CONSOMMABLES

612

ACHATS CONSOMMES DE MATIERES ET DE FOURNITURES

3121

Matières premières

6121

Achats de matières premières

31231

Emballages perdus

61231

Achats d’emballages perdus

311

MARCHANDISES

611

ACHATS REVENDUS DE MARCHANDISES

Remarque
Il y a une parfaite correspondance, au niveau des chiffres du code, entre
les éléments achetés (classe 6) et les éléments stockés (classe 3).
NUMERO 2
342

CLIENTS ET COMPTES RATTACHES

442

CLIENTS CREDITEURS, AVANCES ET ACOMPTES

441

FOURNISSEURS ET COMPTES RATTACHES

341

FOURNISSEURS DEBITEURS, AVANCES ET ACOMPTES

345

ETAT - DEBITEUR

445

ETAT - CREDITEUR

611

ACHATS REVENDUS DE MARCHANDISES

6119

Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats de
marchandises

711

VENTES DE MARCHANDISES

7119

Rabais, remises et ristournes accordés par l’entreprise

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

6

COMPTABILITE GENERALE

712

VENTES DE BIENS ET SERVICES PRODUITS

7129

Rabais, remises et ristournes accordés par l’entreprise

Remarques
Un 4 en seconde position dans le code, indique soit un compte de dette,
soit un compte de créance.
Il y a correspondance entre les comptes de la classe 3 (débiteurs divers)
et les comptes de la classe 4 (créditeurs divers).
Un 9 en quatrième position dans le code, est un compte utilisé en sens
contraire d’un ou d’autres comptes.
NUMERO 3
2321

Bâtiments

28321

Amortissements des bâtiments

2351

Mobilier de bureau

28351

Amortissements du mobilier de bureau

311

MARCHANDISES

3911

Provisions pour dépréciation des marchandises

342

CLIENTS ET COMPTES RATTACHES

3942

Provisions pour dépréciation des clients et comptes rattachés

611

ACHATS REVENDUS DE MARCHANDISES

711

VENTES DE MARCHANDISES

811

MARGE BRUTE

6386

Escomptes accordés

7386

Escomptes obtenus

Remarques
Un 8 en deuxième position est un compte d’amortissements quand il
appartient à la classe 2.
Un 9 en deuxième position est un compte de dépréciation.
Il existe un parallélisme horizontal au niveau des classes 6, 7 et 8.

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

7

COMPTABILITE GENERALE
SECTION 2 : LES COMPTES DE BILAN
I) CLASSES ET COMPTES CONCERNES
Les opérations relatives au bilan sont réparties dans les cinq classes de
comptes suivantes :
 Classe 1 : Comptes de financement permanent
 Classe 2 : Comptes de l’actif immobilisé
 Classe 3 : Comptes de l’actif circulant (hors trésorerie)
 Classe 4 : Comptes du passif circulant (hors trésorerie)
 Classe 5 : Comptes de latrésorerie
A la clôture de l’exercice, les comptes des classes 1 à 5 figurent
schématiquement au bilan comme ci-dessous :
ACTIF
BILAN
PASSIF
Actif immobilisé

Financement permanent

Actif circulant

Passif circulant

Trésorerie - actif

Trésorerie - passif

Selon le système d’organisation comptable et de présentation des comptes
(modèle normal, modèle simplifié), le nombre de comptes utilisés varie.
A) LES PRINCIPAUX COMPTES DE L’ACTIF :
1- Immobilisations en non-valeur :
Ce sont l’ensemble des frais engagés par l’entreprise lors :
a) De la constitution, de l’augmentation du capital, de prospection, de
publicité (frais préliminaires).
b) De l’acquisition des immobilisations, de l’émission des emprunts…
(charges à repartir sur plusieurs exercices).
c) D’émission d’obligations (prime de remboursement des obligations)…
2- Immobilisations incorporelles.
Elles sont composées des éléments suivants :
a) Immobilisations en recherche et développement : ce sont des frais
engagés par l’entreprise dans le domaine de la recherche et du
développement pour son propre compte.
b) Brevet, marques, Droit, et valeurs similaires :
Ce sont des dépenses faites pour l’obtention des avantages que
constitue la protection accordée à l’inventeur, à l’auteur, ou au
bénéficiaire du droit d’exploitation des brevets, marques…
c) Fonds commercial :
Il est constitué par les éléments incorporels qui ne font pas l’objet d’une
évaluation et d’une comptabilisation séparée au bilan
Il s ‘agit de la clientèle, le nom commercial…
3- Les immobilisations corporelles :
Ces immobilisations comprennent :
a) Les terrains : Terrains de construction, d’exploitation,…
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

8

COMPTABILITE GENERALE
b) Les constructions : Fondations, bâtiment,…
c) Installations techniques et matériels et outillages : Il s’agit de toutes les
installations, matériel et machines ainsi que leurs agencements et
aménagements liés directement à l’activité de l’entreprise.
d) Mobilier et matériel de bureau : meubles, machines et instruments de
bureau utilisés par les différents services administratifs ou autre tel que
: les bureaux, les chaises, les armoires, les machines à écrire, le matériel
informatique,
e) Le matériel de transport : véhicules et appareils de transport divers …
f) Les immobilisations encours : ce compte a pour objet de faire apparaître
la valeur des immobilisations non terminées à la fin de chaque exercice.
On inscrit dans ce compte aussi bien les immobilisations qui sont créées
par les moyens propres de l'entreprise que celles qui résultent de
travaux de plus au moins longue durée confies à des tiers.
4- Les immobilisations financières :
a) Prêts immobilisés : les crédits que l’entreprise a consenti pour une durée
supérieure à un an à des tiers. (Billets de fonds).
b) Autres créances financières : elles sont matérialisées par des titres
conférant des droits de créance tels que les obligations, les bons de
trésor, les dépôts et cautionnement versés.
c) Titres de participation : ils sont représentés par les actions ou parts
sociales que l'entreprise détient de façon durable dans le capital d'une
ou de plusieurs sociétés afin de pouvoir les contrôler, ou seulement
parce qu’elle estime la possession de ces titres utile à l'extension de son
activité.
5- Ecarts de conversion-actif sur éléments non circulant : ces écarts
représentent les pertes de change latentes sur les créances
immobilisées et sur les dettes de financement libellées en monnaies
étrangères.
Exemple :
 Créance sur Ahmed de 10 000$ entrées en comptabilité au cours de 11dh
soit 110000dh.
 Au 31 décembre le cours du $ est de 8dh. On lira dans le bilan au 31/12
prêts immobilisés 80 000dh au lieu de 110 000dh et écart de convention
actif 30 000dh.
6- Actif circulant hors taxes:
a) Stocks:
 les marchandises : tous biens ou services que l'entreprise achète pour
revendre en l’état sans transformation.
 les produits : tous biens ou services crées par l'entreprise et
normalement destinés à être vendus au stade final de l’élaboration.
 les produits en cours : biens ou services en cours de fabrication à
travers un processus de production.
 les produits intermédiaires : produits qui ont atteint un stade
d'achèvement mais qui sont destinés à entrer dans une nouvelle
phase du cycle de production.
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

9

COMPTABILITE GENERALE

b)

c)

d)
e)

f)
g)

h)

 Les matières : sont les biens destinés à être transformés pour
obtenir des produits.
Fournisseurs débiteurs avances et acomptes : ce sont les sommes
versées à titre d’avance à un fournisseur, pour lui permettre ou lui
faciliter l’exécution d'une ou plusieurs commandes passées par
l'entreprise.
Clients et comptes rattachés : ce poste regroupe les sommes que doit le
client à l'entreprise en représentation de livraison de marchandise
qu’elle leur a effectuées. Il inclut :
 les créances nées sur les clients (facturation non encore réglée par
eux)
 les créances nées mais non encore constatées (facturation à
établir)
 les créances matérialisées par des effets de commerce non encore
échus.
Personnel : il s'agit principalement des avances consenties par
l'entreprise à son personnel.
Etat débiteur : il s'agit de :
 Subvention à recevoir,
 Acomptes sur IS,
 TVA, récupérables …
Comptes d’associés : il s'agit des avances accordées par l’entreprise à
ses propres associés ou administrateurs.
Comptes de régularisation actif : ces comptes permettent de repartir les
produits dans le temps de manière à les attacher à l'exercice social qui
les concerne. Il s ‘agit des charges constatées d'avance. Intérêts courus
et non échus à percevoir…
Titres et valeurs de placement : ce sont des actions et des obligations
acquises en vue d'obtenir des gains financiers tout en ayant la
possibilité

7- Trésorerie actif :
a) Banque : ce poste renferme les disponibilités que possède l'entreprise
dans ses différents comptes bancaires. Ces disponibilités peuvent
résulter de ses versements ou des règlements des tiers.
b) Caisse : ce poste représente les espèces que détient l’entreprise dans ses
différentes caisses.
c) Caisse régie d'avance et accréditif : il s'agit de :
 Soit des sommes avancées aux régisseurs ou aux comptes comptables
subordonnés sur travaux en régie ;
 Soit d’accréditifs ouverts par une ou plusieurs banques au nom d'un
tiers ou d'un agent de l'entreprise.
B) LES COMPTES DU PASSIF
1- les capitaux propres :
 Le capital social : Représente l’ensemble des actions ou des parts
sociales, libellées à leur valeur nominale que peuvent détenir les
associés d’une société de capitaux ou d’une société de personnes.

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

10

COMPTABILITE GENERALE


Le capital personnel : Correspond à l’apport net d’un particulier
(entreprise individuelle).
 La prime d’émission : Correspond à l’excédent du prix d’émission sur
la valeur nominale payée par les nouvelles actions pour être assimilées
aux anciennes, notamment à la valeur acquise par ses dernières en
tenant compte des réserves déjà constituées.
 Les réserves : sont formées des bénéfices réalisés et conservés au sein
de la société pour renforcer la situation financière. Elles peuvent être
obligatoires (réserves légales et réserves d’investissement), statutaires
ou facultatives.
 La réserve légale : la loi impose aux sociétés de prélever 5% de leur
bénéfice net en affectation à la formation d’une réserve légale et ce
jusqu’à concurrence de :
 10 %du capital pour les SARL, les SA et les autres sociétés de
capitaux.
 20 % pour les sociétés civiles.
 La réserve statuaire : Prévue par les statuts, elle doit être constituée
en vertu des modalités fixées par les dits statuts.
 Les réserves facultatives : Ce sont des réserves sociales, qui ne sont
imposées ni par la loi ni par les statuts. Elles sont constituées à titre
de précaution.
 La réserve de réévaluation : Elle est formée de la plus-value résultant
de la réévaluation de certains éléments de l’actif. Elle est incorporée
au capital
 Le report à nouveau : Peut être constitué par les bénéfices non
distribués des exercices antérieurs dans ce cas il est créditeur (+) .Il peut
être assimilé à un compte de réserve. Il peut être constitué par les pertes
sur exercices antérieure non encore compensées par les bénéfices, les
réservés ou le capital.

Le résultat : Il peut être soit excédentaire, dans ce cas il est ajouté
aux capitaux propres. Soit déficitaire dans ce cas il est déduit des
capitaux propres.
2- Les capitaux propres assimilés :
Ces capitaux sont constitués en vertu des dispositions légales ou
réglementaires.
a) Subventions d’investissement : ce sont les subventions reçues de l’état,
des collectivités locales ou des tiers en vue de promouvoir certains
équipements.
b) Provisions réglementées : Elles ne correspondent pas à l’objet normal
d’une provision. Elles ont notamment le caractère de provisions
réglementées, les provisions pour investissements, pour reconstitution
de gisement minier, pour acquisition ou construction de logement.
3- Dettes de financement :
a) Les emprunts obligataires : sont des emprunts contractés auprès du
public ou auprès d’un marché financier. Ils n’intéressent que les
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

11

COMPTABILITE GENERALE
grandes entreprises qui ont accès au marché financier. Ils sont
réglementés par l’Etat. Ils sont divisés en obligations.
b) Provisions durable pour risque et charges :
Elles sont destinées à faire face à des risques ou des charges dont on
prévoit la réalisation dans un délai supérieur à un an à la date de clôture
de l’exercice.
c) Ecarts de conversion passif sur éléments non circulants :
Ils représentent des gains latents résultant des réajustements au cours
de change à la date de clôture des créances immobilisées et des dettes
de financement libellées en monnaie étrangère.
Exemple :
 Emprunt à long terme de 600 000 $ entrée en comptabilité au cours de 10
DH.
 Le cours de change à la clôture de l’exercice est de 8 DH.
 On lira dans à la passif : (600 000  8) = 480 000 au lieu de 600 000 et
écarts de conversion passif 600 000 – 480 000 = 120 000DH.
Le gain latent figure au bilan mais n’est pas intégré dans le résultat de
l’exercice car il n’est pas définitivement acquis par l’entreprise (principe de
la prudence).
4- dettes du passif circulant :
a) Fournisseurs et comptes rattachés : Ce poste renferme les sommes que
doit verser l’entreprise à ses différents fournisseurs de matières, de
produits après certain délai. il reflète l’importance des facilités de
paiement ou crédits fournisseurs que ces derniers consentent en
montant ou en durée.
Ce poste inclut :
 Les dettes nées en vers les fournisseurs.
 Les dettes payées par les effets de commerce non encore échus.
 Les dettes nées mais non encore constatées (facture à recevoir).
b) Les clients créditeurs avances et a comptes : C’est toutes les sommes
reçues par l’entreprise à titre d’avance destinée à lui permettre
d’exécuter une commande ou d’effectuer des travaux.
c) Personnel : ce poste renferme les sommes que doit verser l’entreprise à
son personnel
d) Organismes sociaux : ce sont toutes les sommes que l’entreprise doit
verser à la CNSS, à la caisse de retraite à la mutuelle et aux autres
organismes sociaux ainsi que les charges sociales à payer.
e) Etat créditeur : ce poste regroupe les sommes que l’entreprise doit payer
à l’état sous forme d’impôts. (Etat TVA facturée, patente, taxe urbaine,
IR.)
f) Comptes d’associés : ces comptes représentent les sommes qui sont
dues par l’entreprise à ses associés ou à ses administrateurs.
g) Autres créanciers : ils représentent autres dettes sur acquisition
d’immobilisation, dettes sur acquisition des titres…
h) Compte de régularisation passif : ce compte permet de repartir les
charges dans le temps de manière à les rattacher à l’exercice qui les

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

12

COMPTABILITE GENERALE
concerne. Il comprend produits constatés d’avance, intérêts courus et
non échus à payer… (voir travaux de fin d’exercice)
i) Autres provisions pour risques et charges : dont en prévoit la réalisation
dans un délai inférieur ou égale à un an à la date de clôture et de
l’exercice.
j) Ecarts de conversion passif sur éléments circulants : ils représentent
des gains latents résultant des réajustements au cours de change à la
date de clôture des créances de l’actif circulant des dettes du passif
libellées en monnaies étrangères.
5- Trésorerie passif :
a) Crédit d’escomptes : ce compte enregistre le montant nominal des effets
(lettre de change ou billet à ordre) remis à l’escompte par l’entreprise qui
reste par ailleurs inscrit à l’actif dans le poste « clients et comptes
rattachés » jusqu’à leur date d’échéance.
b) Crédit de trésorerie : ce sont les sommes que doit rembourser
l’entreprise à une ou plusieurs banques.
II) LISTE PARTIELLE DES COMPTES DES CLASSE 1 A 5 : (Modèle normal)
CLASSE 1 COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT
11
CAPITAUX PROPRES
111 CAPITAL SOCIAL OU PERSONNEL
112 PRIMES D’EMISSION, DE FUSION ET D’APPORT
113 ECARTS DE REEVALUATION
114 RESERVE LEGALE
115 AUTRES RESERVES
116 REPORT A NOUVEAU
118 RESULTATS NETS EN INSTANCE D’AFFECTATION
119 RESULTAT NET DE L’EXERCICE
13
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES
131 SUBVENTIONS D’INVESTISSEMENT
135 PROVISIONS REGLEMENTEES
14
DETTES DE FINANCEMENT
141 EMPRUNTS OBLIGATAIRES
148 AUTRES DETTES DE FINANCEMENT
15
PROVISIONS DURABLES POUR RISQUES ET CHARGES
151 PROVISIONS POUR RISQUES
155 PROVISIONS POUR CHARGES
16
COMPTES DE LIAISON DES ETABLISSEMENTS ET
SUCCURSALES
160 COMPTES DE LIAISON DES ETABLISSEMENTS ET
SUCCURSALES
17
ECARTS DE CONVERSION - PASSIF
171 AUGMENTATION DES CREANCES IMMOBILISEES
172 DIMINUTION DES DETTES DE FINANCEMENT
CLASSE 2 COMPTES D’ACTIF IMMOBILISE
21
IMMOBILISATION EN NON-VALEURS
211 FRAIS PRELIMINAIRES
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

13

COMPTABILITE GENERALE
212
213
22
221
222
223
228
23
231
232
233
234
235
238
239
24
241
248
25
251
258
27
271
272
28
281
282
283
29
292
293
294
295

CHARGES A REPARTIR SUR PLUSIEURS EXERCICES
PRIMES DE REMBOURSEMENT DES OBLIGATIONS
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
IMMOBILISATION EN RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT
BREVETS, MARQUES, DROITS ET VALEURS SIMILAIRES
FONDS COMMERCIAL
AUTRES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
IMMOBILISATIONS CORPORELLES
TERRAINS
CONSTRUCTIONS
INSTALLATIONS TECHNIQUES, MATERIEL ET OUTILLAGE
MATERIEL DE TRANSPORT
MOBILIER, MATERIEL DE BUREAU ET AMENAGEMENTS
DIVERS
AUTRES IMMOBILISATIONS CORPORELLES
IMMOBILISATIONS CORPORELLES EN COURS
IMMOBILISATIONS FINANCIERES
PRETS IMMOBILISES
AUTRES CREANCES FINANCIERES
IMMOBILISATIONS FINANCIERES
TITRES DE PARTICIPATION
AUTRES TITRES IMMOBILISES (DROITS DE PROPRIETE)
ECARTS DE CONVERSION - ACTIF
DIMINUTION DES CREANCES IMMOBILISEES
AUGMENTATION DES DETTES DE FINANCEMENT
AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS
AMORTISSEMENTS DES NON-VALEURS
AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES IMMOBILISATIONS
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES IMMO.
INCORPORELLES
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES IMMO.
CORPORELLES
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES IMMO. FINANCIERES
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES IMMO. FINANCIERES

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

14

COMPTABILITE GENERALE
CLASSE 3
31
311
312
313
314
315
34
341
342
343
345
346
348
349
35
350
37
370
39
391
394
395
CLASSE 4
44
441
442
443
444
445
446
448
449
45
450
47
470

COMPTES D’ACTIF CIRCULANT (HORS TRESORERIE)
STOCKS
MARCHANDISES
MATIERES ET FOURNITURES CONSOMMABLES
PRODUITS EN COURS
PRODUITS INTERMEDIAIRES ET PRODUITS RESIDUELS
PRODUITS FINIS
CREANCES DE L’ACTIF CIRCULANT
FOURNISSEURS DEBITEURS, AVANCES ET ACOMPTES
CLIENTS ET COMPTES RATTACHES
PERSONNEL - DEBITEUR
ETAT - DEBITEUR
COMPTE D’ASSOCIES - DEBITEURS
AUTRES DEBITEURS
COMPTES DE REGULARISATION - ACTIF
TITRES ET VALEURS DE PLACEMENT
TITRES ET VALEURS DE PLACEMENT
ECART DE CONVERSION - ACTIF (ELEMENTS CIRCULANTS)
ECART DE CONVERSION - ACTIF (ELEMENTS CIRCULANTS)
PROVISION POUR DEPRECIATION DES CPTS. DE L’ACTIF
CIRCULANT
PROVISION POUR DEPRECIATION DES STOCKS
PROVISION POUR DEPRECIATION DES CREANCES
PROVISION POUR DEPRECIATION DES TITRES ET VALEURS
COMPTES DE PASSIF CIRCULANT (HORS TRESORERIE)
DETTES DU PASSIF CIRCULANT
FOURNISSEURS ET COMPTES RATTACHES
CLIENTS CREDITEURS, AVANCES ET ACOMPTES
PERSONNEL - CREDITEUR
ORGANISMES SOCIAUX
ETAT - CREDITEUR
COMPTE D’ASSOCIES - CREDITEURS
AUTRES CREDITEURS
COMPTES DE REGULARISATION - PASSIF
AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES
AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES
ECART DE CONVERSION - PASSIF (ELEMENTS CIRCULANTS)
ECART DE CONVERSION - PASSIF (ELEMENTS CIRCULANTS)

CLASSE 5 COMPTES DE TRESORERIE
51
TRESORERIE - ACTIF
511 CHEQUES ET VALEURS A ENCAISSER
514 BANQUES, TRESORERIE GENERALE ET CH. POSTAUX
DEBITEURS
516 CAISSES, REGIES D’AVANCES ET ACCREDITIFS
55
TRESORERIE - PASSIF
552 CREDITS D’ESCOMPTE
553 CREDITS DE TRESORERIE
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

15

COMPTABILITE GENERALE
554
59
590

BANQUES (SOLDES CREDITEURS)
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES COMPTES DE
TRESORERIE
PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES COMPTES DE
TRESORERIE

III) PRESENTATION DU BILAN
Les comptes de bilan de l’entreprise ………..se présentent de la manière
suivante :
Nom du compte

Montant N° du cpt.

Nom de la classe
Actif

Capital social
Emprunts auprès des Ets. de crédit
Dépôts et cautionnements versés
Prêts au personnel
Résultat net de l’exercice
Frais préalable au démarrage
Fournisseurs
Clients
Clients - effets à recevoir
Stock de matières premières
Fournisseurs d’immobilisations
Titres de participation
Divers créanciers
Effets à l’encaissement
Caisses
Stock produits finis
Fonds commercial
Matériel et outillage
Réserve légale
Stock de marchandises
Terrains bâtis
Banques (soldes débiteurs)
Matériel de transport
Divers débiteurs
Matériel informatique
Autres immobilisations corporelles
Installations techniques
Etat, Impôts, taxes et assimilés
Caisse Nationale de S.S.
Bâtiments industriels

Bilan
Passif

500000
100000
8000
22000
150000
80000
220000
120000
60000
40000
35000
50000
10000
90000
6000
60000
20000
120000
300000
15000
100000
39000
100000
25000
50000
40000
120000
30000
20000
200000

Travail à faire :
1) Compléter le tableau, à l’aide du PCM (modèle normal)
2) Indiquer pour chaque compte :
a) Son numéro
b) Le nom de sa classe
c) Mettre une croix dans la colonne Actif ou Passif, selon les cas
3) Etablir le bilan selon le modèle vu en cours.
Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

16

COMPTABILITE GENERALE

CORRIGE
Nom du compte

Montant

N° du
cpt.

Nom de la classe

Bilan
Actif

Capital social
Emprunts auprès des Ets.
de crédit
Dépôts et cautionnements
versés
Prêts au personnel
Résultat net de l’exercice
Frais préalable au
démarrage
Fournisseurs
Clients
Clients - effets à recevoir
Stock de matières
premières
Fournisseurs
d’immobilisations
Titres de participation
Divers créanciers
Effets à l’encaissement
Caisses
Stock produits finis
Fonds commercial
Matériel et outillage
Réserve légale
Stock de marchandises
Terrains bâtis
Banques (soldes débiteurs)
Matériel de transport
Divers débiteurs
Matériel informatique
Autres immobilisations
corporelles
Installations techniques
Etat, Impôts, taxes et
assimilés
Caisse Nationale de S.S.
Bâtiments industriels

500000
100000

1111
1481

Fin. permanent
Fin. permanent

8000

2486

Actif immobilisé

X

22000
150000
80000

2411
1191
2112

Actif immobilisé
Fin. permanent
Actif immobilisé

X

220000
120000
60000
40000

4411
3421
3425
3121

Passif circulant
Actif circulant
Actif circulant
Actif circulant

35000

1486

Fin. permanent

50000
10000
90000
6000
60000
20000
120000
300000
15000
100000
39000
100000
25000
50000
40000

2510
4488
51132
5161
3151
2230
2332
1140
3111
2313
5141
2340
3488
2355
2380

Actif immobilisé
Passif circulant
Trésorerie
Trésorerie
Actif circulant
Actif immobilisé
Actif immobilisé
Fin. permanent
Actif circulant
Actif immobilisé
Trésorerie
Actif immobilisé
Actif circulant
Actif immobilisé
Actif immobilisé

X

120000
30000

2331
4452

Actif immobilisé
Passif circulant

X

20000
200000

4441
23211

Passif circulant
Actif immobilisé

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X

CF MAAMORA DE KENITRA

17

Passif
X
X

COMPTABILITE GENERALE
BILAN (ACTIF) Entreprise …………

Exercice clos le ...

ACTIF

Exercice N
Brut

ACTIF IMMOBILISE
IMMOBILISATION EN NON-VALEURS (A)
80 000
Frais préliminaires
80 000
Charges à répartir sur plusieurs exercices
Primes de remboursement des obligations
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES (B)
20 000
Immobilisations en recherche et développement
Brevets, marques, droits et valeurs similaires
Fonds commercial
20 000
Autres immobilisations incorporelles
IMMOBILISATIONS CORPORELLES (C)
730 000
Terrains
100 000
Constructions
200 000
Installations techniques, matériel et outillage
280 000
Matériel de transport
100 000
Mobilier, matériel de bureau et aménagements
50 000
divers
Autres immobilisations corporelles
Immobilisations corporelles en cours
IMMOBILISATIONS FINANCIERES (D)
80 000
Prêts immobilisés
22 000
Autres créances financières
8 000
Titres de participation
50 000
Autres titres immobilisés
ECARTS DE CONVERSION - ACTIF (E)
Diminution des créances immobilisées
Augmentation des dettes de finance
TOTAL I (A + B + C + D + E) 910 000
ACTIF CIRCULANT (HORS TRESORERIE)
STOCKS (F)
115 000
Marchandises
15 000
Matières et fournitures consommables
40 000
Produits en cours
Produits intermédiaires et résiduels
Produits finis
60 000
CREANCES DE L’ACTIF CIRCULANT (G)
205 000
Fournisseur débiteurs, avances et acomptes
Clients et comptes rattachés
180 000
Personnel
Etat
Comptes d’associés
Autres débiteurs
25 000
Comptes de régularisations - ACTIF
TITRES ET VALEURS DE PLACEMENT (H)
ECARTS DE CONVERSION - ACTIF (I)
(éléments circulants)
TOTAL II (F + G + H + I) 320 000
TRESORERIE
TRESORERIE - ACTIF
135 000
Chèques et valeurs à encaisser
90 000
Banques, TG et CP
39 000
Caisse, réglés d’avance et accréditifs
6 000
TOTAL III 135 000
TOTAL GENERAL I + II + III 1 365 000

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

Amor/Prov

Exercice N-1
Net

80 000
80 000

20 000

20 000
730 000
100 000
200 000
280 000
100 000
50 000

80 000
22 000
8 000
50 000

910 000
115 000
15 000
40 000

60 000
205 000
180 000

25 000

320 000
135 000
90 000
39 000
6 000
135 000
1 365 000

CF MAAMORA DE KENITRA

18

Net

COMPTABILITE GENERALE
BILAN (PASSIF) Entreprise …………………………..
PASSIF
FINANCEMENT PERMANENT
CAPITAUX PROPRES
Capital social ou personnel 1
Moins : actionnaires, capital souscrit non appelé
Capital appelé dont versé ...
Primes d’émission, de fusion, d’apport
Ecarts de réévaluation
Réserve légale
Autres réserves
Report à nouveau 2
Résultats nets en instance d’affectation 2
Résultat net de l’exercice 2
Total des capitaux propres (A)
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B)
Subventions d’investissement
Provisions réglementées
DETTES DE FINANCEMENT (C)
Emprunts obligataires
Autres dettes de financement

Exercice N

Exercice clos le ...
Exercice N-1

950 000
500 000

300 000

150 000
950 000

135 000
135 000

PROVISIONS DURABLES POUR RISQUES ET
CHARGES (D)
Provisions pour risques
Provisions pour charges
ECART DE CONVERSION (E)
Augmentation des créances immobilières
Diminution des dettes de financement
TOTAL I (A +B + C + D + E)
PASSIF CIRCULANT (HORS TRESORERIE)
DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F)
Fournisseurs et comptes rattachés
Clients créditeurs, avances et acomptes
Personnel
Organismes sociaux
Etat
Comptes d’associés
Autres créanciers
Comptes de régularisation passif
AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET
CHARGES (G)
ECARTS DE CONVERSION - PASSIF (H)
(éléments circulants)
TOTAL II (F + G + H)
TRESORERIE
TRESORERIE - PASSIF
Crédits d’escompte
Crédits de trésorerie
Banques (soldes créditeurs)
TOTAL III
TOTAL GENERAL I + II + III

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

1 085 000
270 000
220 000

20 000
30 000

270 000

1 365 000

CF MAAMORA DE KENITRA

19

COMPTABILITE GENERALE
REMARQUES
 Dans le bilan, tous les comptes des classes 1 à 5 n’apparaissent pas
distinctement.
 Du côté de l’Actif, pour l’exercice N (exercice présent), beaucoup de
compte sont concernés :
 par un montant brut,
 par des amortissements ou des provisions qui viennent en déduction
du montant brut (Actif soustractif)
 par un montant net.
 Les comptes sont ouverts selon les besoins de l’entreprise.
 Dans le modèle normal, les comptes à utiliser présentent, vu leur
nombre, beaucoup plus de précisions quant à leur objet, que dans le
modèle simplifié.

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

20

COMPTABILITE GENERALE
IV) APPLICATIONS
Vous trouvez dans les livres de l’entreprise BILOCK les comptes suivants :
Nom du compte

Numéro du
compte

Numéro de
la classe

Bilan
Actif Passif

Fournisseurs et comptes rattachés
Résultat net de l’exercice
Stock de marchandises
Clients et comptes rattachés
Immobilisations corporelles
Caisse
Immobilisations financières
Capital social
Banques (soldes débiteurs)
Etat, impôts, taxes et assimilés
Stock d’emballages perdus
Fonds commercial
Réserves réglementées
Emprunts auprès des éts. de crédit
Rémunérations dues au personnel
Stock de produits finis
Autres organismes sociaux
Caisse Nationale de la Sécurité
Sociale
Amortissement du mobilier de
bureau
Mobilier de bureau
Prêts au personnel
Etat - T.V.A. récupérable
Caisse centrale
Travail à faire :
1) Compléter le tableau, à l’aide du PCM (modèle normal)
2) Indiquer pour chaque compte :
a) Son numéro
b) Le numéro de sa classe
c) Mettre une croix dans la colonne Actif ou Passif, selon les cas

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

21

COMPTABILITE GENERALE

CORRIGE
Noms des comptes

Numéro du
compte

Numéro de
la classe

Bilan
Actif
Passif

Fournisseurs et comptes rattachés

441

4

X

Résultat net de l’exercice

119

1

X

Stock de marchandises

311

3

X

Clients et comptes rattachés

342

3

X

Immobilisations corporelles

23

2

X

Caisses

5161

5

X

Immobilisations financières

24 / 25

2

X

Capital social

1111

1

Banques (soldes débiteurs)

5141

5

Etat, impôts, taxes et assimilés

4452

4

Stock d’emballages perdus

31231

3

X

Fonds commercial

223 / 2230

2

X

Réserves réglementées

1155

1

X

Emprunts auprès des éts. de crédit

1481

1

X

Rémunérations dues au personnel

4432

4

X

Stock de produits finis

315

3

Autres organismes sociaux

4448

4

X

Caisse Nationale de la Sécurité
Sociale

4441

4

X

Amortissement du mobilier de
bureau

28351

2

X

Mobilier de bureau

2351

2

X

Prêts au personnel

2411

2

X

Etat - T.V.A. récupérable

3455

3

X

Caisse centrale

51611

5

X

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

X
X
X

X

CF MAAMORA DE KENITRA

22

COMPTABILITE GENERALE
SECTION 3 : LES COMPTES DE PRODUITS ET CHARGES : CPC
I) DEFINITION :
LE CPC est un état de synthèse comme le bilan qui décrit en terme de
produits et de charges les composantes du résultat final .Le C.P.C constitue
en quelque sorte le fil de l’activité de l’entreprise pendant une période
donnée : l’exercice comptable c’est le second état de synthèse prévu par le
code général de normalisation comptable : C.G.N.C
II) LE COMPTES DE CHARGES
A) Les charges d’exploitation : Achats revendus de marchandises ; achats
consommés de matières et fournitures ; location et charges locatives ;
prime d’assurance ; entretien et réparation ; impôts et taxes ; charges
de personnel ; achat non stockés (eau, gaz, électricité) ; transport et
déplacement, frais postaux ; autres charges d’exploitation
B) Les charges financières : intérêts des emprunts ; pertes de change ;
escomptes accordés ; autres charges financières
C) Les charges non courantes : Subventions accordées par l’entreprise ;
dons accordés : pénalités et infractions
III) LES COMPTES DE PRODUITS :
A) Les produits d’exploitation : ventes de marchandises ; ventes de biens
et services ; immobilisations produites par l’entreprise elle-même ;
subventions d’exploitation reçues ; autres produits d’exploitation
B) Les produits financiers : produit des titres ; gain de change ; escomptes
obtenus ; intérêts reçus ; autres produits financiers
C) Les produits non courants : produits de cession des immobilisations ;
Dons reçus ; autres produits non courants
IV) CLASSES ET COMPTES CONCERNES :
Le résultat est calculé exclusivement à partir des comptes de la classe 6
(Charges) et de la classe 7 (Produits).
Ces composants sont analysés de façon strictement parallèle en éléments :
 D’exploitation (61 et 71)
 Financiers (63 et 73)
 Non courants (65,67 et 75)
Les résultats successifs (de l’exploitation au résultat net) étant déterminés
dans des comptes de la classe 8.

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

23

COMPTABILITE GENERALE
La répartition suivante est utilisée :
NIVEAUX

CHARGES

PRODUITS

RESULTATS

EXPLOITATION

 61
CHARGES  71
PRODUITS  81
RESULTAT
D’EXPLOITATION
D’EXPLOITATION
D’EXPLOITATION

FINANCIER

 63
CHARGES  73
PRODUITS  83
RESULTAT
FINANCIERES
FINANCIERS
FINANCIER

NON COURANT

 65
CHARGES  75
PRODUITS  85
RESULTAT
NON
NON COURANTS
NON COURANT
COURANTES

GLOBAL

 67 IMPOTS SUR 
LES RESULTATS

II)

 86
RESULTAT
AVANT IMPOTS
 88
RESULTAT
APRES IMPOTS

LISTE PARTIELLE DES COMPTES DES CLASSES 6, 7 ET 8
(MODELE NORMAL)

CLASSE 6
61
611
612
613
614
616
617
618
619
63
631
633
638
639
65
651
656
658
659
67
670

COMPTES DE CHARGES
CHARGES D’EXPLOITATION
ACHATS REVENDUS DE MARCHANDISES
ACHATS CONSOMMES DE MATIERES ET DE FOURNITURES
AUTRES CHARGES EXTERNES
AUTRES CHARGES EXTERNES
IMPOTS ET TAXES
CHARGES DE PERSONNEL
AUTRES CHARGES D’EXPLOITATION
DOTATIONS D’EXPLOITATION
CHARGES FINANCIERES
CHARGES D’INTERETS
PERTES DE CHANGE
AUTRES CHARGES FINANCIERES
DOTATIONS FINANCIERES
CHARGES NON COURANTES
VALEURS NETTES D’AMORTISSEMENTS DES IMMO. CEDEES
SUBVENTIONS ACCORDEES
AUTRES CHARGES NON COURANTES
DOTATIONS NON COURANTES
IMPOTS SUR LES RESULTATS
IMPOTS SUR LES RESULTATS

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

24

COMPTABILITE GENERALE
CLASSE 7
71
711
712
713
714
716
718
719
73
732
733
738
739
75
751
756
757
758
759
CLASSE 8
81
810
811
814
817
83
830
84
840
85
850
86
860
88
880

COMPTES DE PRODUITS
PRODUITS D’EXPLOITATION
VENTES DE MARCHANDISES
VENTES DE BIENS ET SERVICES PRODUITS
VARIATION DES STOCKS DE PRODUITS
IMMOBILISATIONS PRODUITES PAR L’ENTREPRISE POUR
ELLE MEME
SUBVENTIONS D’EXPLOITATION
AUTRES PRODUITS D’EXPLOITATION
REPRISES D’EXPLOITATION; TRANSFERTS DE CHARGES
PRODUITS FINANCIERS
PRODUITS DES TITRES DE PARTICIP. ET AUTRES TITRES
IMMOBILISES.
GAINS DE CHANGE
INTERETS ET AUTRES PRODUITS FINANCIERS
REPRISES FINANCIERES; TRANSFERTS DE CHARGES
PRODUITS NON COURANTS
PRODUITS DES CESSIONS D’IMMOBILISATIONS
SUBVENTIONS D’EQUILIBRE
REPRISES SUR SUBVENTIONS D’INVESTISSEMENT
AUTRES PRODUITS NON COURANTS
REPRISES NON COURANTES; TRANSFERTS DE CHARGES
COMPTES DE RESULTATS
RESULTAT D’EXPLOITATION
RESULTAT D’EXPLOITATION
MARGE BRUTE
VALEUR AJOUTEE
EXCEDENT BRUT D’EXPLOITATION
RESULTAT FINANCIER
RESULTAT FINANCIER
RESULTAT COURANT
RESULTAT COURANT
RESULTAT NON COURANT
RESULTAT NON COURANT
RESULTAT AVANT IMPOTS
RESULTAT AVANT IMPOTS
RESULTAT APRES IMPOTS
RESULTAT APRES IMPOTS

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

25

COMPTABILITE GENERALE

SYNTHESE : LE PLAN COMPTABLE
1er chiffre: masse ou la classe
2eme chiffre : rubrique
3eme chiffre : poste
4eme chiffre : compte
5eme chiffre : compte divisionnaire
6eme chiffre : sous compte
classe

Bilan

Compte produit et charge

Compte résultat

Classe 8
Actif

Classe 2
Classe 3
Classe 5

Passif

Classe 1
Classe 4

Charge

Produit

Classe 6

Classe 7

Elaboré par : MATLAYA MOHAMED

CF MAAMORA DE KENITRA

26


Aperçu du document CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 1/27
 
CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 2/27
CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 3/27
CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 4/27
CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 5/27
CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf - page 6/27
 




Télécharger le fichier (PDF)


CHAPITRE 3 LE PLAN COMPTABLE MAROCAIN.pdf (PDF, 182 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


systeme comptable financier
projet de plan comptable
analyse du bilan
la comptabilite marocaine et francaise
module1 exercices
chap 5 bilan fonctionnel