Nombres surréels, nombres pseudo réels, intrication quantique Copie .pdf


Nom original: Nombres surréels, nombres pseudo-réels, intrication quantique - Copie.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Writer / LibreOffice 6.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/10/2019 à 19:07, depuis l'adresse IP 90.103.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 5860 fois.
Taille du document: 22 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


NOMBRES SURREELS, NOMBRES PSEUDO-REELS, INTRICATION QUANTIQUE.

Bibliographie :
- "Les Nombres Surréels, ou comment deux anciens étudiants découvrirent les mathématiques pures et
vécurent heureux." de D. E. KNUTH, traduction : Daniel E. Loeb et Hélène Loeb.
- "On numbers and games" seconde édition de J. H. CONWAY.
- "Intication quantique" Wikipédia.
- "Des récréations arithmétiques au corps des nombres surréels..." Thèse de Lisa ROUGETET.
- "Tic-tac-toe quantique" Wikipédia.

Comment représenter symboliquement des états séparés et des états intriqués en utilisant des
nombres surréels et des nombres pseudo-réels ?
Etat séparé avec un nombre surréel : -1 / 1
Les deux particules sont créées au même instant (le même jour dans la théorie des surréels).
Pour symboliser l'espace et le temps, on utilise des séries qui convergent vers 0 à droite et à
gauche. Pour des séries similaires, à droite et à gauche, la vitesse de convergence est identique.
Les détecteurs des particules sont situés à égale distance.
Dans le cas où les détecteurs sont à des distances différentes on utilise des vitesses de
convergence différentes donc des séries qui ne sont pas similaires.
Etat intriqué avec un nombre pseudo-réél : 1 / -1
Les deux particules sont créées quand elles sont détectées (contrairement à une vision naïve
des choses), mais dans ce système, au même instant, sans tenir compte de la distance des
détecteurs.
Il existe une zone confuse entre 1 et -1 que nous faisons correspondre symboliquement à une
superposition d'état.

Comment concilier ces deux points de vue ?
En tenant compte du fait que la deuxième solution est vérifiée par l'expérience. L'infrastructure
correspondrait au nombre pseudo-réél d'un jeu combinatoire.
Ce que nous en voyons correspondrait à la première solution avant interprétation des résultats.
L'univers serait alors un jeu combinatoire à information complète.
C'est bien plus qu'un jeu de dés.
Aujourd'hui on a tendance à croire que le jeu combinatoire constitue un modèle pédagogique

pour la mécanique quantique, or, en réalité, c'est exactement l'inverse. Il faut se convaincre de
cette inversion paradigmatique.
chantal.capron@neuf.fr


Aperçu du document Nombres surréels, nombres pseudo-réels, intrication quantique - Copie.pdf - page 1/2

Aperçu du document Nombres surréels, nombres pseudo-réels, intrication quantique - Copie.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


fichier pdf sans nom 6
cours 4 de chimie 1 modele base sur la mecanique endulatoire
lequation quantique et poetique rachid sadek bouziane
surreal numbers pseudo real numbers quantum entanglement
la seduction quantique 18 11 2017
la seduction quantique 18 11 2017

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.012s