Newsletter2201 .pdf


Nom original: Newsletter2201.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/11/2019 à 03:44, depuis l'adresse IP 178.198.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 166 fois.
Taille du document: 1.5 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public
🎗 Auteur vérifié


Aperçu du document


Le référendum contre le parking des clés de Rive est lancé

Un référendum pour de l'espace

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 7 Frimaire
(mercredi 27 novembre 2019)
10ème année, N° 2201
Paraît généralement du lundi au
vendredi

C'est fait : le référendum
contre le parking des clés
de Rive est lancé par les
PS, les Verts, Ensemble à
Gauche, les associations
d'habitants des EauxVives et des Pâquis, ProVélo, Actif-Trafic, l'ATE
et
les
Entrepreneurs
progressistes. On a jusqu'
au 13 janvier pour récolter 3300 signatures (c'est un référendum
municipal). N'attendez pas le dernier moment pour
signer et renvoyer la feuille de signatures
(téléchargeable
sur
https://www.fichierpdf.fr/2019/11/27/referendum-cle-de-rive/)
RÉDUIRE L'EMPRISE DU MODE DE TRANSPORT LE PLUS ENVAHISSANT
n a déjà eu l'occasion de donner
l e s r a i s o n s d u r é fé r e n d u m c o n t r e
le parkinbg des clés de Rive : le
refus du chantage consistant à proposer
une petite zone piétonne en échange
d'un parking souterrain de 500 places,
l'« urgence climatique » proclamée par
le même Conseil municipal qui a voté
la création d'un silo à bagnoles, l'effet
incitatif de tout parking à user de la
voiture en ville, le primat à accorder à
l a m o b i l i t é d o uc e au c en t r e v i l l e. O n a
beau proclamer la « liberté de choix du
mode de transport » et prêcher que les
mêmes règles étant valables pour tous,
les piétons et les cyclistes doivent les
respecter autant que les automobilistes,
les usagers de l'espace public ne sont
pas égaux selon qu'ils s'y déplacent à
pied, à vélo, en moto ou en voiture :
tous sont en concurrence dans l'espace
affecté aux déplacements, où les uns
(les piétons et les cyclistes) sont bien
plus vulnérables que les autres, et
doivent développer des stratégies pour
éviter les risques -le problème étant
que ces stratégies mise en oeuvre par
les plus vulnérables finissent par les
m et t r e en c o n c ur r en c e d an g er eus e
en t r e eux , c o m m e l o r s q ue d es c y c l i s t es
circulent sur les trottoirs pour éviter les
automobilistes. L'espace urbain est
l i m i t é , e t i l e s t d o n c fo r c é m e n t l e l i e u
d'une contradiction entre ses différents
us ag er s . D an s c et t e c o n t r ad i c t i o n , l a

place que prend l'automobile est l'un
des principaux enjeux -et, a contrario,
la place qu'il est nécessaire de lui
prendre pour la rendre aux autres
usagers, à commencer, si l'on parle de
déplacements dans la ville, les piétons,
les cyclistes et les transports publics.
L'automobile prend de la place dans les
voies de circulation qu'elle emprunte,
elle prend de la place pour être
parquée, et l'espace qu'elle prend ne
peut être affecté à autre chose qu'à
elle-même. On estime dans la plupart
des cas à 70m2 l'espace occupé par une
voiture utilisée quotidiennement pour
a l l e r a u t r a v a i l , fa i r e d e s a c h a t s , s e
r en d r e d an s d es l i eux d e l o i s i r s , s e
parquer sur une place au domicile, une
au travail, une pour la consommation.
70m2, c'est plus que ce qu'occupe un
individu pour se loger et travailler. Un
cycliste, lui, occupera quinze fois
d'espace. Et un piéton vingt fois moins.
Quoique que l'on fasse pour faciliter
l'usage de l'automobile (et créer des
parkings est l'une de ces facilitations),
o n l e fa i t c o n t r e l e s a u t r e s m o d e s d e s e
déplacer. C'est aussi à cette aune que
doit se jauger un parking comme celui
des clés de Rive : pour pouvoir librement choisir son mode de transport, il
faut forcément réduire l'emprise du
plus envahissant d'entre eux. Au fond,
le référendum contre le parking est un
référendum pour de l'espace...

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 2201, 25 As
Jour de St Lewis Carroll,
professeur
(mercredi 27 novembre
Il y a trente ans, Genève (et le Jura)
votaient pour l'abolition de l'armée
suisse. Aujourd'hui, la Suisse a toujours
une armée. On aurait pas mieux fait de
voter pour l'abolition de la Suisse ?
J'ai été victime de la « vague verte,
jeune et féminine », geignait le PDC
fribourgeois Beat Vonlanthen, battu
dans l'élection au Conseil des Etats par
une PLR (pas très verte, pourtant) de 31
ans, Johanna Gapany. Lui aussi battu,
mais par une socialiste, donc verte
comme le PS mais pas franchement
débutante (elle est conseillère nationale
depuis seize ans), Marina Carobbio
Guscetti, un autre PDC, le Tessinois
Filippo Lombardi n'est pas d'accord: «je
ne dis pas que cela n'a pas compté à la
marge, mais je ne crois pas que l'on
puisse parler de "dégagisme" contre les
vieux politiciens ». Et le politologue
genevois Pascal Sciarini confirme : « ces
évictions de parlementaires âgés sont
d'abord un effet collatéral » d'une faible
participation et de la progression des
Verts et des Verts libéraux. D'ailleurs,
des « vieux » ont été épargnés, comme
les socialistes Hans Stöckli et Paul
Rechsteiner... Nous v'la rassusés pour les
Municipales ä à 67 ans, on a tout
l'avenir devant nous. Bon, d'accord,
l'avenir peut pas être ailleurs que
devant, vu que s'il était derrière, ça
serait le passé...

Des nostalgiques de la défunte
commission des naturalisations du
Conseil municipal de Genève,
qu'on avait réussi à supprimer parce
qu'elle était inutile et même
parasitaire, ont demandé au Conseil
administratif par quoi elle avait été
remplacée, dans l'espoir à même
feint qu'on leur réponde qu'elle
était irremplaçable ou qu'on avait
du bricoler un système compliqué
pour la remplacer. Manque de pot,
le Conseil administratif a répondu
que sa suppression n'avait posé
aucun problème, qu'il avait juste
fallu établir une directive pour
attribuer au département de
l'environnement urbain et de la
sécurité la compétence de traiter les
dossiers de naturalisation pour les
transmettre au Conseil administratif, qui délivre le préavis
municipal (ce qu'il faisait de toute
façon déjà quand la commission du
Conseil municipal existait). Car la
commune ne délivre qu'un préavis
au canton. Le Conseil administratif
ajoute que la collaboration avec le
canton est « fructueuse », que seuls
quelques dossiers (une vingtaine sur
1680) suscitaient des questions qui
ont toutes été résolues, qu'aucun
préavis négatif n'a été émis et que
tout cela n'a nécessité l'engagement
d'aucun personnel, celui qui faisait
déjà le travail quand une
commission du Conseil municipal
s'y immisçait suffisant à continuer
à le faire... Tout baigne, donc. Et on
a gagné plusieurs moins dans une
procédure que la commission
superfétatoire ne faisait que
ralentir... Des fois, on a comme ça
l'impression d'avoir été utile à
quelque chose...
Une rumeur rigolote court le
maigot politique de la Ville de
Genève : Lulu Barthassat pourrait
être
candidat
au
Conseil
administratif sur une liste MCG. Il
habite en Ville ? On sait pas, mais le
candidat de SolidaritéS au même
Conseil administratif n'habite pas
non plus la commune, alors
pourquoi pas Barthassat, hein ? Il a
quitté le PDC parce que selon lui, le
PDC a viré à gauche, fait dans le
«jeunisme», le féminisme et
l'europhilie. C'est vrai qu'au MCG,
il ne risque d'être exposé à aucune
de ces perversités politiques...

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
JUSQU'AU 1er DECEMBRE
Festival Filmar en America
Latina

www.filmar.ch

DU 5 AU 10 DECEMBRE,
GENEVE

Palestine : Filmer, c'est exister

Rencontres cinématographiques
www.palestine-fce.ch

DU 6 AU 15 MARS, GENEVE
Festival du film et Forum
sur les droits humains

www.fifdh.org


Newsletter2201.pdf - page 1/2


Newsletter2201.pdf - page 2/2



Télécharger le fichier (PDF)


Newsletter2201.pdf (PDF, 1.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


newsletter2201
referendum cle de rive
newsletter2026
newsletter1976
newsletter 2251
newsletter2073