Newsletter2207 .pdf


Nom original: Newsletter2207.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/12/2019 à 05:21, depuis l'adresse IP 178.198.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 97 fois.
Taille du document: 2.7 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


De la cohérence en milieu municipal

Transes pas rances

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 16 Frimaire
(vendredi 6 décembre 2019)
10ème année, N° 2207
Paraît généralement du lundi au
vendredi

Petite polémique picrocholine
(à forte composante électoraliste) sur un rapport d'audit
que l'Exécutif de la Ville de
Genève avait commandé, et
qu'il a longtemps refusé de
rendre
public.
La
droite
tempête (forcément : l'Exécutif est de gauche...) et exige
la publication de l'audit sur
fonds d'invocation du principe
de « transparence ». Ce qui
fait
doucement
rigoler,
puisque cette transparence que la droite demande
sur un audit, elle refuse d'envisager d'en débattre
quand on la propose sur les rémunérations, les
indemnités, les avantages, les privilèges, les
prébendes des Conseillers municipaux...
DE QUEL PUITS ATTEND-ON QUE SORTE QUELLE VÉRITÉ TOUTE NUE ?
e C o n s ei l ad m i n i s t r at i f d e l a V i l l e
ne voulait pas rendre public un
audit qu'il avait lui-même commandé sur les frais professionnels du
personnel municipal. Il avait même, sur
demande du président du Conseil municipal de l'époque, transmis au
P r o c ur eur g én ér al un e d én o n c i at i o n
(et non une plainte) pour violation du
secret de fonction : le rapport avait
« fu i t é » à l a « T r i b u n e d e G e n è v e » , c e
qui avait provoqué une enquête lors de
laquelle trois conseillers municipaux
m e m b r e s d e l a c o m m i s s i o n d e s fi n a n ces avaient été interrogés et s'étaient
vu confisquer leurs téléphones -ce qui
depuis les incite à se comparer à Julian
A s s an g e o u E d w ar d Sn o w d en , q ui , eux ,
risquent bien plus (leur liberté, voire
l e u r v i e ) po u r a v o i r d i v u l g u é d e s
i n fo r m a t i o n s ( c r u c i a l e s , e l l e s ) q u e c e
d o n t q ue n o s t r o i s c o l l èg ues s e
plaignent, sans crainte du ridicule, à
hauts cris... Finalement, sur avis du
préposé cantonal à la transparence, le
rapport d'audit sera peut-être rendu
public, On n'en fera pas notre lecture
d e c h ev et , m ai s o n v eut b i en ad m et t r e
qu'il y a quelque intérêt public à le
rendre disponible.
L a « t r a n s pa r e n c e » d e v i e n t d o n c l e
b eau s o uc i d e t o ut l e m o n d e. Y

compris de ceux qui ont plutôt
accoutumé de la refuser (par exemple
sur le financement des campagnes
él ec t o r al es ) .
Mais de qui l'exige-t-on, cette
«transparence», de quel puits attendo n q ue s o r t e q uel l e v ér i t é t o ut e n ue ?
du puits et de la vérité des autres,
év i d em m en t . E s t - o n c r éd i b l e à ex i g er
des autres une transparence qu'on
refuse de s'appliquer à soi-même ? Sans
un m i n i m um d e c o h ér en c e, c e q ui v a
tenir lieu de transparence ne sera jamais
q u 'u n e r s a t z . U n e e x i g e n c e d e t r a n s parence dont transpire les arrièrespensées. Une transpa-rance. Le principe
de transparence devrait valoir pour
t o ut l e m o n d e : l a g auc h e et l a d r o i t e,
l e l ég i s l at i f o u l e d él i b ér at i f et
l'Exécutif... On pourra le vérifier
lorsque viendra au Conseil municipal le
m o m e n t d 'e n t r e r e n m a t i è r e s u r n o t r e
proposition de publicité des décomptes
de jetons de présence, des prestations
en nature et des avantages accordés par
la Ville aux Conseillers municipaux -y
compris à ceux qui exigent de la Ville
qu'elle soit « transparente » et que le
C o n s ei l ad m i n i s t r at i f en d o n n e
l'exemple.
Mais qui diable nous susurre qu'on est
n a ï fs ?

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 2207, 6 Sable
Jour de St Navet et Ste
Perruque, doctrinaires
(vendredi 6 décembre
Un référendum a été lancé depuis la
droite de la droite contre le modeste
octroi par le parlement fédéral d'un
congé-paternité. La récolte de
signatures bat son plain. Avec des
méthodes... disons discutables. Plus
clairement dit : de gros mensonges,
proférés par les démarcheurs de
signatures. Du genre : « signez ce
référendum si vous voulez un
congé-paternité » (alors que le
référendum s'y oppose)... il semble
que ces démarcheurs sont les
employés, sous-payés, d'une association, Incop, spécialisée dans les
récoltes de signatures contre rémunération, et qui s'était déjà illustrée
dans la récolte de signatures pour le
référendum contre l'extension de la
norme antiracisme à l'homophobie.
La
co-présidente
du
comité
référendaire contre le congépaternité, Susanne Brunner. joue les
andouilles : « c'est aux associations,
partis et militants de choisir leurs
arguments ». Et donc de choisir des
arguments
mensongers.
Mais
personne ne leur dit ce qu'ils
doivent dire. S'ils mentent, c'est pas
beau, mais on n'y est pour rien.
Mais oui, mais oui, on la croit. On
est prêt à tout croire. Parce que c'est
bientôt Noël. Paix sur la terre aux
démarcheurs de mauvaise volonté...

Dans la lettre qui accompagne le
rapport, qu'elle nous a communiqué,
de la fiduciaire sur les notes de frais et
l'utilisation des cartes de crédit du
personnel, des cadres et des directeurs
du Grand Théâtre, , la présidente de la
Fondation souligne « qu'il n'y a pas de
corrélation » entre les lacunes rele-vées
par le rapport de la fiduciaire sur les
frais professionnels et de dépla-cement
et la demande de couverture du déficit
de la saison passée et du déficit prévu
pour
la
saison
à
venir.
Fonctionnellement, elle a parfaitement raison. Sauf que politiquement, ces lacunes, le rapport qui les
énumère et la difficulté de l'obtenir
font contexte de la décision de voter
ou non cette demande de subvention
extraordinaire destinée à boucher un
trou déjà creusé et à se préparer à un
reboucher un autre pas encore creusé
mais dont nous assure qu'il sera forcément creusé. Cela, évidemment,
n'améliore pas l'image de l'Institution
auprès de ceux qui, votant la
subvention que la Ville lui accorde,
tiennent en leur vote, le sort du
Grand Théâtre et de son personnel.
On a donc accepté de voter un crédit
extraordinaire pour boucher le trou
déjà creusé, mais pas un crédit
extraordinaire pour boucher un trou
pas encore creusé. Le crédit
extraordinaire a donc été réduit pour
ne plus correspondre qu'à ce qui était
nécessaire pour boucher le trou déjà
creusé.
On résume : Un jour, alors que
Nasreddine Hodja creusait un trou
profond dans son jardin et le comblait
de pierres, son voisin l'interpella :
- Nasreddine, c'est très bien de faire
disparaître les pierres de ton jardin en
les enterrant, mais qu'est-ce que tu vas
faire de toute la terre que tu a enlevée
pour creuser ton trou ?
- Quelle question idiote : je vais la
mettre dans un autre trou que je vais
creuser...
- Oui, évidemment... mais la terre que
tu as enlevée pour creuser le trou dans
lequel tu va mettre la terre que tu as
enlevée pour creuser le trou dans
lequel tu met tes pierres, tu vas la
mettre où ? dans un troisième trou que
tu creusera en enlevant de la terre que
tu mettras dans un quatrième trou
que tu creuseras pour...
- Arrête de me distraire de mon
travail : je n'ai pas le temps de
t'expliquer maintenant tous les détails
de mon plan...

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
JUSQU'AU 10 DECEMBRE,
GENEVE

Palestine : Filmer, c'est exister

Rencontres cinématographiques
www.palestine-fce.ch
JEUDI 12 DECEMBRE,
GENEVE

Non à la suppression de 412
postes dans la fonction
publique

1 6 heures 30 devant le Grand Conseil
(CICG, Varembé)
SAMEDI 14 DECEMBRE,
LANCY

Journée internationale des
migrants

Espace Palettes, Lancy

SAMEDI 14 ET DIMANCHE 15
DECEMBRE, GENEVE
Mise en service du Léman
Express

1 4 et 1 5 décembre, Gare des EauxVives, festival de musique, numéros de
cirque, animations


Newsletter2207.pdf - page 1/2
Newsletter2207.pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

Newsletter2207.pdf (PDF, 2.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


referendum avivo
formulaire referendaire l 11537
feuille de signatures 11408 logo asloca
feuille de signatures 11408 asloca recto verso
lettreph gandur cour des comptes
newsletter2026

Sur le même sujet..