RA6 web pages2 .pdf



Nom original: RA6_web_pages2.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Windows) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/01/2020 à 16:09, depuis l'adresse IP 92.184.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 46 fois.
Taille du document: 649 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


№6

Sciences et
fictions
The Expense
MGS : The
phantom
pain
¡




RétroAction

RétroAction n°6, Sciences et Fictions,
paru en Janvier 2020.
Typographies libres :
Happy Times from IKOB et
Sporting Grotesque (Velvetyne.fr)
Inconsolata (Google fonts)
Image de droite :
Début de l’emulation de ”Science” (1994)
sur Commodore 64
https://archive.org/details/Science_1994_
Fiction
La version web du numéro 6 est
disponible sur rretroaction.tumblr.fr

RétroAction est un fanzine numérique
libre sur papier, écrit par deux étudiantes
en Design Média de l’ESADSE.
Un médium pour partager avec vous
des choses qu’on a VUES, qu’on a
LUES, qu’on a SUES, dans le cadre de
découvertes encore chaudes !
Réactions ? Partages ? Ecrivez-nous !
retroaction@outlook.fr

The Expanse
Jérémie Nuel
The Expanse est une grande fresque de science-fiction, frisant
parfois avec le genre du space opera mais aussi, et c’est l’un des
aspects les plus passionnant : la hard sf. écrit par James S.A.
Corey, pseudonyme derrière lequel se cache Daniel Abraham
et Ty Frank (ce dernier fût l’assistant personnel de George R.R.
Martin, auteur de Games of Thrones1), et SYFY a produit une
adapation à l’écran de très bonne facture. Reprise récemment
par Amazon prime video qui vient de boucler la diffusion
de la quatrième saison, la série est bien réalisée, elle suit
plutôt fidèlement les romans et de temps à temps, elle prend
quelques libertés en adaptant légérement l’histoire et certains
personnages.
The Expanse raconte la colonisation du système solaire :
d’abord intérieure, la Lune et Mars, en écho à l’actualité de
la NASA et d’Elon Musk qui promettent une première étape
sur mars à l’horizon 2030 ; et ensuite le système extérieur,
au délà de la ceinture d’astéroïde, c’est à dire les planétoïdes
(par exemple Cerès) et les satellites des planètes géantes
(Europa, Galymède etc). Cette seconde colonisation n’est
possible qu’avec l’invention accidentelle d’un ingénieur martien
(Salomon Epstein qui va perdre la vie pendant le premier test
de son moteur, la poussée du moteur est tellement forte) :
un moteur de fusée surpuissant et économique2 qui permet
d’atteindre les vitesses nécessaires pour parcourir les distances
astronomiques entre Mars et Jupiter par exemple, et libérer
l’humanité cloisonnée au système intérieur pour coloniser le
reste.

Ensuite, le langage : les ceinturiens parlent un créole qui
mélange différentes langues terriennes et ont développé
une culture du symbole qui leur est propre, qui prend forme
par le tatouage, les gestes qu’elles ou ils échangent lors de
rencontres, conversations, bagarres.
Ces exemples ne sont pas anodins et sont d’ailleurs l’une
des grandes forces de l’adaptation en série car ils deviennent
encore plus essentiels lorsqu’ils sont portés à l’écran : la
qualité des interfaces3 qui sont présentent partout aussi bien
dans les postes de pilotages que dans les habitations, est
extrêment soignée, les effets spéciaux des déplacements des
vaisseaux et de façon plus général la vie dans l’espace sont
largement à la hauteur d’un blockbuster, les dialogues en
créole des ceinturiens où l’on devine de l’allemand, de l’anglais, mais aussi des langues latines accompagnent le récit et
renforce l’adhésion à l’histoire.
Malgré un carcan narratif de science fiction très classique et
parfois vraiment éculé, voir caricatural, mais par la richesse
et la complexité de son univers, The Expanse vaut un large
détour.

The Expanse rejoue l'histoire du monde à l'échelle du système
solaire : les guerres fraticides des empires (la Terre vs Mars),
la lutte des classes et l’oppression des colonies (les ceinturiens
sont la classe prolétaire alors que les terriens sont les gestionnaire - rentiers du système), les innovations technologiques et
la recherche scientifique sont les moteurs et sujets de toutes
les convoitises, la navigation dans l’espace est d’ailleurs une
transposition très claire de la navigation navale. De nombreux
exemples montrent la transposition que font les auteurs de
notre histoire récentes (du 18e au 20e siècle), celle des invasions
et des guerres coloniales, de la révolution industrielle, de la
science et de la médecine moderne, du culte de l’ingéniérie,
1

la saga commencée en 2011
se déploie à ce jour sur 8
volumes en anglais, dont 7
traduits en français
2

le moteur Epstein
https://expanse.fandom.com/
wiki/Epstein_Drive
3

Radar et calculs de
trajectoire, appareil de
communication, dispositif
d’assistance médicale

2

de la politique de la rente
et de la spéculation, du
mythe du pionnier, du
capitalisme sauvage et de
l’ultralibéralisme.
Plusieurs récits dans The
Expanse fascinent par leur
précisions et leur intelligences. Par exemple, la technologie, intégrée et intime
mais très crédible, parsème le
quotidien des protagonistes
de micro-détails d’activité de
réparation en tout genre, de
programmation, de bricolage
et de manipulation d’objet comme si chacun était
son propre garagiste-ingénieur-hacker à bord de
vaisseaux hypersophistiqués.

RétroAction

Metal Gear Solid V
The phantom pain
Maëva Borg
Plutôt que de parler du dernier jeu/premier jeu indépendant
d’Hideo Kojima, Death Stranding, pourquoi ne pas parler de
son dernier jeu en en tant que game designer chez Konami ?
Metal Gear Solid a marqué plusieurs générations, et Kojima est
l’un des premiers à évoquer la scénarisation dans le jeu vidéo.
Reprenant les mêmes codes visuels qu’au cinéma, il a imposé
depuis 1987, un nouveau standard en termes de « prise de vue »
de l'action dans les jeux vidéos.
The Phantom Pain se déroule après Metal Gear Solid : Ground
Zeroes, et avant Metal Gear premier du nom. Dans le premier
jeu, vous interprétez le « gentil » Snake, Solid Snake1 et dans
le cinquième, vous interprétez le papa Snake, aka Big Boss, ce
qui permet d’agrémenter l’histoire de la saga d’un autre point de
vue, et de mieux connaître ses ennemis du premier jeu. Ils sont
en effet nombreux, et leurs histoires ne sont pas développées.
1984, au petit matin, réveil à l’hôpital de Chypre, point de vue
subjectif. On aperçoit deux infirmières2 , puis retour à l’écran
noir après administation d’un produit. Ellipse, un docteur
lui annonce le contexte : Nous sommes donc en 1984, nous
incarnons Big Boss, mercenaire légendaire, sorti d’un coma de
9 ans. Il est bien sur très recherché. Le docteur souhaitait lui
faire un peu de chirurgie pour une nouvelle vie, mais, manque
de chance, l’hopital est pris en otage par les amis de Big Boss et
une équipe ennemie. Le docteur est tué. Quelle surprise. Alors
qu’il n’est plus qu’une légende tombée dans l’oubli, Big Boss est
donc bien déterminé à faire son come-back viril, de se venger de
la mort de ses hommes, de ses camarades, et de la destruction
de sa Mother Base par l’agence Cipher. Rien que ça.
Mais n’est-ce pas plutôt une vendetta souhaitée de son ami
Miller ? Après un coma de 9 ans, les co-équipiers sont apparement là pour rafraichir la mémoire de Big Boss et de lui rappeler son rôle dans la Mother Base, chef de la base, comme son
surnom peut l’indiquer. En plus de la Mother Base, située dans
les philippines, Big Boss a inventé Diamond dogs, société
militaire privée. Elle aussi a disparu pendant les 9 ans
d’absence.
1

Solid Snake a un jumeau,
Liquid Snake. Tout est une
question de matière ici.
2

Des infirmières plutôt sexy
bien sûr. On remarquera
également l’absence du rôle
des femmes dans cette saga.
Entre les mères porteuses de
futurs soldats ou peut-être
Meryl, premièrement connue
pour avoir un joli postérieur.
3

Un char bipède avec une
capacité de frappe nucléaire.

L’intrigue se déroule à
Chypre, en Afganistan puis
en Afrique Centrale. Début
des années 80 d’un point de
vue géopolitique, il y a l’invasion de l’ l’Afghanistan par
l’URSS, bouleversant alors le
cours de la guerre froide.

de liberté via le monde ouvert, Ocelot est là pour vous
rappeler à l’ordre de vos missions afin de reconquérir
le monde. Le début peut-être similaire aux Red Dead
Redemption, puisque le personnage se déplace à cheval. Il
est néanmoins possible de piloter des véhicules terrestres
(jeep, chars), seulement après avoir avancé dans l’histoire.
La modernité se mérite avec Kojima !
Afin de reconstituer les Diamond Dogs, le joueur peut
utiliser le système « Fulton » apparu dans Portable OPS ;
cela consiste à poser un harnais avec un ballon auto-gonflant
sur un objet ou à un personnage quelconque (ennemi,
animal...) qui sera emporté jusqu’à la base après quelques
instants. Il peut aussi rencontrer des chèvres qu’il peut
envoyer à la Mother Base, à la demande d’une ONG dans le
but de les extraire des zones de combat. Côté écolo d’Hidéo,
beaucoup plus présent dans Death Stranding.
Le game play est sinon similaire au premier : effectuer des
missions sans y être repéré. Il faut donc repérer en amont,
marquer des emplacements ou des ennemis, puis effectuer
une entrée par effraction, tout en ayant la possiblité
d’utiliser les tactiques d’espionnage, et bien evidemment, la
cultissme boîte en carton, accessoire de discression ultime
face aux ennemis plutôt crétins. Mieux : on peut maintenant
coller des photos sur son carton pour distraire les ennemis.
Par exemple un colonel pour que le soldat se mette au garde
à vous, ou une fille en bikini pour qu’il relâche sa vigilance.
Bien evidemment.
La notion du temps est également intéressante dans le jeu :
Il y a un cycle jour/nuit et des événements météorologiques
dynamiques sont également présents. Ayant souvent des
tempêtes de sable en Orient, cela est donc un avantage pour
le joueur pour mieux s’infiltrer. Le cycle jour/nuit affecte
également les ennemis : si le joueur infiltre un camp, les
ennemis ne sont pas tous en uniforme ou en patrouille, il est
donc préférable d’effectuer une infiltration de nuit, plutôt
que de jour. Si un ennemi découvre le joueur par exemple,
le jeu passe au ralenti pendant quelques secondes, le temps
que le joueur le neutralise. Les missions comprenant un
prisonnier est aussi limité à deux jours, sous pretexte qu’un
prisonnier, après avoir été interrogé, torturé, il s’avère inutile, et sera donc tué.
En cinq opus, l’intrigue tourne autour d’une arme de
destruction massive, le Metal Gear3. Entre réalisme et
science-fiction, avec une pincée d’éléments fansasques et
humoristiques, cela n’empêche pas d’aborder des sujets
très serieux tel que la politique, les hautes technologies ou
relations humaines.
La saga affiche donc un message ouvertement pacifiste,
anti-militariste et anti-nucléaire.
Ne serait-ce pas d’acutalité ?

Après remise en forme et
repris ses esprits, Big Boss
est envoyé par Ocelot, ancien
ennemi de longue date, pour
libérer Kazuhira Miller, son
partenaire. Miller est entre les
mains des forces soviétiques,
ayant investi les terres
afganes.
Ce qui peut être nouveau
dans la saga ici est le monde
ouvert, mais scénarisé. Sous
l’apparence d’une possibilité
Sciences et fictions

3

¡


https://speculativeidentities.
com/research

http://formesdesluttes.org/

La grève continue, trouvez/
créez des affiches sur :

Star Wars : L′Ascension des
Skywalker, réalisé par J.J
Abrams (2019)

Servant, créé et écrit par
Tony Basgallop, et co-réalisé
par M. Night Shyamalan (2019)

http://revue-glad.org

Revue GLAD, sur le langage,
le genre et les sexualités

https://www.theguardian.
com/technology/2019/dec/22/
zuckerbot-mark-zuckerbergfacebook-botnik

Mark Zuckerbot ?

https://www.vulture.
com/12/2019/female-novelistsreplaced-white-male-authorsin-the2010-s.html

Article à propos de
l′émancipation des auteures,
bilan d′une décéninie.

The Boys, crée par Eric
Kripke (2019)

The Mandalorian, crée par Jon
Favereau (2019)

LU

VU

https://twitter.
com/julieblancfr/
status/1206913518534037505

Thread de Julie Blanc,
étudiante aux Arts Déco de
Paris, sur la recherche en
Design :

https://www.gentside.com/viol/
j-ai-ete-un-violeur-quand-lavideo-d-un-youtubeur-revoltetwitter_art93604.html

Un youtubeur avoue ses viols
dans une vidéo, et il est
bien sûr, applaudi à deux
mains. Et pendant ce temps
là, les femmes, au corps
blessé, paient des séances
chez le psy, des thérapies,

SU

https://www.franceculture.
fr/emissions/la-conversation-scientifique/quest-ceque-lesprit-critique-0

https://www.franceculture.fr/
emissions/linvite-des-matins/
affaire-matzneff-pedophilie-et-litterature-vanessa-springora-est-linvitee-des-matins?actId=ebwp0YMB8s0XXev-swTWi6FWgZQt9biALyr5FYI13Org9FWwRbA6hi2XEgTLR8H8&actCampaignType=CAMPAIGN_
MAIL&actSource=559920#xtor=EPR-2-[LaLettre03012020]

https://www.franceculture.
fr/emissions/la-methode-scientifique/extraterrestre-il-est-fermi-den-douter

La méthode scientifique,
France Culture

Qu’est-ce que l’esprit
critique ?

France Culture et Vanessa
Springora

Le Fanzine
numérique
libre sur
papier !

№6
Janvier
2020




Télécharger le fichier (PDF)

RA6_web_pages2.pdf (PDF, 649 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


pub2
phann ingame 1
tomb raider ii tableaux 1 et 2 1
fichier pdf sans nom 1
tomb raider ii tableaux 3 4 pdf
retroaction

Sur le même sujet..