BM 9 NeP pages BAT .pdf



Nom original: BM-9-NeP-pages-BAT.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS5.5 (7.5.1) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/02/2020 à 10:47, depuis l'adresse IP 92.157.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 242 fois.
Taille du document: 11.4 Mo (16 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LE MAGAZINE D’INFORMATION DE LA COMMUNE

le dossier :
le sytec

numéro 9
février 2020

sommaire
3

4

5

le mot du maire

travaux / wifi publique / bus / défibrillateur

brèves

arrivées-départs / les chiffres du radar

6

10

11

le sytec

le dossier

abbatoirs / chats errants

brèves

électioNs mode d’emploi

12/13

14

15

DEvenez sapeur-pompier volontaire !

pôle environnement / la gtmc en vtt

les prés-vergers / appel aux habitants

ça se passe ici...

ça se passe ici...

brèves

brèves

sortir

16

exposition / concert / danse...

agenda

2

Directrice de la publication : Ghyslaine Pradel
Coordination : Christine Thibault
Rédaction et photos : Raymonde Delcros, Jean-Michel Boucart,
Michel Gizolme, Angélique Morin, Denis Tourvieille, CEN, MarieLaure Vion, Antoine Lemoine, Pierre Sabatier, SYTEC, Franck
Panafieu.
Impression I2S, 1200 exemplaires, imprimé sur papier Respecta 130 g.
Conception : Guilhem Vicard - www.collectif-flux.com

Le magazine est édité par la municipalité de Neussargues en
Pinatelle et distribué à l’ensemble des habitants.
Vos remarques et vos commentaires sont les bienvenus,
en nous contactant (coordonnées sur l'encart à conserver
inséré dans le magazine numéro 8).

le mot du maire
Madame, Monsieur,
Le magazine municipal de ce début d’année consacre son dossier au SYTEC (Syndicat des territoires de
l’est Cantal) qui est né de la volonté des élus des communautés de communes de s’unir pour mieux
préparer l’avenir de notre territoire.
C’est dans ce cadre que les élus lui ont confié l’élaboration du Schéma de cohérence territorial (SCOT)
qui détermine les orientations pour aménager l’espace, maintenir l’agriculture, développer l’économie,
les transports, les équipements et les services, organiser l’habitat, préparer la transition énergétique,
préserver et valoriser l’environnement sur le territoire de notre arrondissement pour les 20 ans à venir.
Le projet de SCOT est aujourd’hui terminé, il est en cours d’approbation par les communes de Hautes
Terres communauté et Saint-Flour communauté.
Depuis sa création, le SYTEC est également chargé d’une mission importante : celle d’assurer au
quotidien le traitement de nos déchets, leur valorisation et leur réduction à la source.
C’est une réalité, nous en produisons trop. Que nous soyons habitants, professionnels ou élus, nous
sommes responsables collectivement et individuellement. Nous devons tous agir pour faire baisser la
quantité des déchets enfouis.
Sur notre commune, nous nous mobilisons déjà : nous
compostons, trions, recyclons, donnons… mais nous
pouvons encore faire mieux en gardant toujours à
l’esprit que le meilleur déchet est celui qui n’est pas
produit.
Je vous laisse découvrir l’ensemble des missions du
SYTEC et j’espère que vous y trouverez des solutions
pour réduire vos déchets.
Bonne lecture à Tous.



Ghyslaine Pradel,
maire de Neussargues en Pinatelle

CT



La cérémonie des vœux a aussi été l’occasion de remercier
Sophie Benoit pour son implication pendant les années passées au
service de la commune et souhaiter la bienvenue à sa remplaçante
Dominique Labrunie-Delcros

>

ALÉAS CLIMATIQUES

En 2019, après une période de sécheresse estivale
encore plus marquante que précédemment, le
Cantal a connu une pluviométrie importante
durant l’automne. Ces pluies abondantes, couplées
à la fonte des neiges précoces, ont entraîné des
débordements de cours d’eau sans conséquences
majeures pour notre département.
Si l’ampleur des crues reste pour l’instant limitée,
c’est leur répétition sur une période aussi courte
qui interpelle. Les différents Plans d’adaptation au
changement climatique prévoient l’augmentation
de la fréquence des événements extrêmes.
La commune doit informer la population sur les
risques majeurs auxquels elle est exposée ainsi
que les mesures de sauvegarde mises en œuvre.

Neussargues en Pinatelle est dotée d’un Plan
communal de sauvegarde1 qui est un outil
opérationnel de prévention des aléas et de leur
gestion en cas de crise2.
1 – Le plan communal de sauvegarde est consultable en mairie.
2 – Pour davantage de précisions, vous pouvez relire l’article paru
dans notre magazine n°5 d’octobre 2018.
>

RECTIFICATIF

Le courriel de de Maison des services et du
tourisme à Neussargues, mentionné sur la fiche
distribuée en octobre 2019, est erroné.
Voici l’adresse exacte :
mdstneussargues@hautesterres.fr

3

brèves
Des aménagements pour améliorer le quotidien de chacun

1

TRAVAUX DE VOIRIE

2

Pour améliorer le service
aux utilisateurs de la salle
polyvalente de Neussargues,
la commune a fait installer
le wifi. La connexion est non
seulement accessible à toutes

les personnes accueillies
dans la salle mais également
à celles de l’extérieur, dans
un périmètre de plusieurs
dizaines de mètres autour de
la salle.
Coût total de l’opération : 2700 €

CT

L’important programme de travaux sur nos voiries
communales (400 000 € HT) dont le financement a été
possible grâce aux subventions obtenues avec la commune
nouvelle, a débuté en septembre dernier à Celles. Il se
poursuit à Sainte-Anastasie et à Chavagnac et se terminera
à Neussargues.
Les projets de traversées des bourgs de Sainte-Anastasie
et Neussargues sont en cours de réalisation. À SainteAnastasie, le projet concerne le tronçon allant de l’église
au pont au centre du Bourg ; à Neussargues, c’est
l’aménagement de la rue du commerce allant du pont sur
l’Alagnon au pont SNCF.
Ces travaux comprennent la réfection des réseaux humides,
l’enfouissement du câblage de l’éclairage public et de la
téléphonie et le revêtement en enrobé. Ils se réaliseront
en 2020, les appels d’offres sont en cours. Ils bénéficient de
subventions de l’État, de la région et du département.

WIFI PUBLIQUE

Le wifi installé à la salle polyvalente sera largement
accessible de la place du 19 mars

3

BUS DES NEIGES

UN NOUVEAU DÉFIBRILLATEUR SUR LA
COMMUNE
4

Un défibrillateur est installé à l’extérieur de la salle
polyvalente de Chalinargues. Son emplacement, validé par le
service départemental d’incendie et de secours (SDIS), le rend
rapidement accessible aussi bien à tous les participants aux
animations ayant lieu dans la salle qu’aux groupes hébergés
dans le gîte communal ou à la maison de la Pinatelle. Tout
témoin d’un malaise cardiaque peut l’utiliser pour porter
secours : il est entièrement automatisé ; les consignes
vocales et les schémas guident l’utilisateur.
Comme pour celui qui est installé à l’entrée de la salle
polyvalente de Neussargues, un employé communal est
chargé de vérifier régulièrement son bon fonctionnement.
Coût du défibrillateur : 2036 € ; Groupama devrait accorder
une aide de 600 €.

JMB

Les vacances d’hiver approchent : le bus des neiges reprend
du service !
HTC et le conseil départemental mettent en place des
navettes quotidiennes pour se rendre au Lioran du dimanche
9 février au samedi 7 mars.
Départs de Neussargues, place du 19 mars : 8 h 15 et 12 h 45
Départs de la station du Lioran : 14 h et 17 h 40
Arrêts intermédiaires à Murat (place du Balat), Laveissière
(mairie) et Font d’Alagnon
Tarif : 1,50 € le trajet soit 3 € aller- retour.

4

CT

Chavagnac

Défibrillateur : des pictogrammes guident l’utilisateur

brèves
Des départs, des arrivées, la roue tourne mais le service est
toujours assuré avec efficacité

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

2

Les étapes d’un recrutement répondent à des exigences
précises. Tout d’abord, une fiche de poste précisant le
contrat envisagé, les compétences, les expériences et les
diplômes requis est publiée. Les personnes intéressées
envoient un CV et une lettre de motivation. Après examen
des candidatures le maire, entouré des élus en charge du
personnel et de personnes qualifiées, mène les entretiens
d’embauche. Pour le recrutement de la secrétaire de
mairie et du directeur de l’EHPAD, Mme le Maire a sollicité
l’accompagnement du centre de gestion de la Fonction
Publique Territoriale du Cantal.

3

À LA MAIRIE

Notre secrétaire de mairie Sophie Benoit, très appréciée,
nous a quittés pour rejoindre… son mari : ils ont tous les
deux repris un garage dans la zone du Crozatier et de
nouveaux horizons professionnels s’ouvrent devant eux.
Dominique Labrunie-Delcros la remplace. Dominique
connaît bien Neussargues puisqu’elle y a grandi. Elle a

À LA MAISON DE RETRAITE

De gauche à droite : Patricia Machemie qui a remplacé Aurélie Chauliac à
côté d’elle, Sophie benoît, Ghyslaine Pradel et Dominique Labrunie-Delcros

acquis de nombreuses compétences dans le domaine
de la gestion des collectivités locales : mairie de
Chalinargues, de Saint-Flour, attachée parlementaire. Elle
a suivi des formations en début d’année puis a travaillé
avec Sophie qui lui a transmis les dossiers en cours.
Patricia Machemie travaille à temps partiel et assure
l’accueil dans les mairies de Neussargues et SainteAnastasie depuis juillet 2019.

AM

Nous vous l’avions annoncé dans le dernier magazine
municipal : la directrice de la maison de retraite nous
avait fait part de son souhait de quitter l’EHPAD.
C’est un autre neussarguais
d’origine qui revient aux
sources pour lui succéder :
Patrick Simonet. Il a un
parcours professionnel riche
en expériences variées.
Parallèlement à son métier
d’éducateur puis de cadre
socio-éducatif, il a acquis
des compétences pour les
fonctions d’encadrement et
de gestion d’établissements
médicaux.

AM

1

5

Patrick Simonet
4

RELEVÉS DU RADAR PÉDAGOGIQUE

Installé depuis le mois de septembre à l’entrée de
Neussargues en venant de Talizat, le radar enregistre dans
les deux sens le nombre de véhicules, l’heure de passage,
la vitesse relevée.

20%

27%

La majorité des véhicules roulent entre 55 et 70 km/h mais
bon nombre d’entre eux dépassent les 120 km/h.
Des records terrifiants : le 7 novembre 2019, un véhicule a
été enregistré à 159 km/h et le lendemain à 156 km/h !
Chacun doit se sentir concerné et adopter une conduite
responsable. Les enregistrements du radar pédagogique
montrent que ce n’est pas le cas !

27%

26%

Moyenne : 767
véhicules entrant
dans Neussargues
par jour

< à 50 km/h
51 à 60 km/h

13%
31%

61 à 70 km/h

24%

> à 70 km/h

32%
Graphiques réalisés d’après les relevés du 19 novembre 2019

plus des 3/4 des
usagers sont en excès de vitesse !
au 14 janvier 2020 qui montrent que

Moyenne : 756
véhicules sortant
de Neussargues
par jour

6

le dossier

Le SYTEC (Syndicat des Territoires de l’Est Cantal) : concilier l’excellence
environnementale et le développement du territoire.

le sytec :

- la gestion du centre de tri des Cramades pour la valorisation
des déchets recyclables. Les papiers, cartons, aluminium,
bouteilles plastiques sont triés pour être orientés vers une
filière appropriée de valorisation. Des soutiens financiers
sont versés par les éco-organismes. Le verre est valorisé
indépendamment ;
- l’exploitation du centre d’enfouissement technique des
Cramades est classé en Installation de stockage des déchets
non dangereux. Les ordures ménagères résiduelles y sont
enfouies dans un casier étanche. Les lixiviats (eaux qui ont
percolé à travers les déchets stockés en décharge) collectées
sont traitées avant rejet. Le centre est équipé d’un dispositif
de valorisation du biogaz ;

Le SYTEC au service des territoires et de leurs habitants
Le SYTEC est né de la volonté des communautés de
communes à l’est du Cantal de s’unir pour préparer
ensemble le développement durable et l’aménagement
cohérent et solidaire du territoire.
C’est un syndicat mixte constitué en Pôle d’équilibre
territorial et rural, composé de trois communautés de
communes : Saint-Flour communauté, Hautes Terres
communauté, et Pays Gentiane. Il couvre un territoire de
2 862 km2 pour une population de 44 000 habitants et 105
communes.
> Le SYTEC exerce des compétences d’ingénierie

SYTEC

territoriale pour Saint-Flour communauté et Hautes
Terres communauté :
- l’aménagement et le développement de l’espace, la
solidarité entre les territoires : à ce titre le SYTEC élabore
le Schéma de cohérence territoriale (SCoT) Est Cantal et le
Plan climat air énergie territorial ;
- l’ingénierie environnementale, de planification et
de services avec la réalisation d’études sur l’eau,
l’assainissement, les déchets ;
- la transition énergétique : le SYTEC s’est engagé
dans une démarche Territoire à énergie positive
pour accompagner des actions et des projets de
développement des énergies renouvelables.
Le SYTEC exerce également la compétence de traitement
des déchets pour les trois intercommunalités :
- la prévention des déchets et économie circulaire en
menant des actions de sensibilisation et d’information
auprès de tous les publics pour la réduction des
déchets produits sur le territoire et le développement de
l’économie circulaire ;

Compactage des déchets dans un casier d’enfouissement

SYTEC

- le co-compostage permet de valoriser et d’éliminer les
boues des stations d’épuration. Cette technique consiste
à composter les boues déshydratées avec des déchets
verts, et de proposer à l’épandage un produit stable, et
de qualité.

SYTEC

Co-compostage des boues des stations d’épuration et des déchets verts

Information auprès du public à Sainte-Anastasie

L’impérieuse nécessité de réduire nos déchets !
Le financement de la collecte des déchets, du centre de tri et du centre d’enfouissement des
Cramades est assuré par la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) supportée par les
ménages et depuis 2019 par la redevance spéciale à destination des professionnels pour une
répartition plus équitable des coûts de gestion des déchets.
En optant pour une régie publique, les élus du territoire ont choisi une gestion autonome et de
proximité assurant la maîtrise des coûts de traitement de nos déchets.

2019 – 2025 : L’AUGMENTATION INEXORABLE
DE LA TGAP

tous, nous nous devons d’agir en réduisant la quantité de
déchets que nous produisons

>

CT

Cette taxe générale sur les activités polluantes est perçue
par l’État.
À chaque tonne de déchets enfouie dans le casier des
Cramades, le SYTEC a versé en 2019 24 € de TGAP. Ce coût
est couvert par la TEOM et par la redevance spéciale.
La loi de finances 2019 a organisé une hausse progressive
de la TGAP sur 5 ans, passant à 25 € par tonne de déchets
enfouis en 2020, pour atteindre 45 € par tonne en 2022 et
65 € par tonne en 2025.
Aux Cramades, 16 600 tonnes de déchets ultimes ont été
enfouis en 2019, ce qui représente une TGAP de 400 000 €.
Dans 6 ans, pour le même tonnage de déchets, la taxe
versée sera de 1 083 000 €, soit une hausse de 170 % !
Pour limiter l’impact de cette augmentation sur nous

PAV : Points d’apport volontaire

2022 : L’EXTENSION DES CONSIGNES DE TRI
AUX DÉCHETS PLASTIQUES

SYTEC

>

À échéance de 2022, les services de traitement des déchets
doivent étendre les consignes de tri des plastiques recyclables
à tous les emballages plastiques : pots de yaourt, barquettes,
films...
Les soutiens financiers des éco-organismes sont conditionnés
à cette évolution qui nécessite l’investissement dans des
équipements de tri optique très onéreux, inadaptés aux
territoires à faible densité démographique comme le Cantal. Le
volume de déchets traités est insuffisant pour rentabiliser ces
équipements.
Des solutions devront être mises en œuvre pour prendre
en compte l’extension des consignes de tri des plastiques
et garantir notre autonomie de gestion des déchets sur le
territoire.

Chaîne de tri manuelle aux Cramades

2029 : DES CAPACITÉS D’ENFOUISSEMENT
RÉDUITES POUR LES ORDURES MÉNAGÈRES
RÉSIDUELLES
>

SYTEC

L’évolution de la réglementation déclinée dans le plan
régional de prévention et de gestion des déchets prévoit une
réduction significative des capacités de stockage des centres
d’enfouissement.
Le centre d’enfouissement des Cramades a une autorisation
d’exploitation jusqu’en 2029 avec des capacités de stockage de
20 000 tonnes par an. Au-delà, ces capacités seront réduites
de 5 000 tonnes par an et il sera donc bel et bien obligatoire
d’enfouir moins de déchets. Cet objectif ne sera atteint qu’avec
le concours de chacun d’entre nous.

7

Casier d’enfouissement aux Cramades

8

le sytec /suite
Trier c’est se mobiliser collectivement et valoriser des déchets recyclables

> Trier permet d’économiser les ressources et les matières
premières qui ne sont pas inépuisables
Le tri permet de fabriquer des produits à partir de produits
déjà fabriqués. Il permet d’éviter de nouvelles extractions
de matières premières. Au centre de tri des Cramades,
les valoristes séparent à la main les déchets recyclables
déposés dans les points d’apports volontaires par les
habitants. Leur travail complète notre geste de tri et
prépare le plastique, le papier, le carton, les métaux à leur
revente et à leur valorisation.

SYTEC

> Depuis juin 2000, sur l’Est Cantal, le tri sélectif permet
de récupérer un grand nombre de déchets, de les écarter
de l’enfouissement et de les amener vers des filières de
valorisation.

Le plastique (bouteilles, flacons, et bidons) : triés par les
consommateurs et après collecte, les plastiques sont
séparés en trois catégories sur le site des Cramades. Ils
sont mis en balles et expédiés par VALORPLAST dans des
centres de régénération. Dans l’usine de recyclage, un tri
supplémentaire sépare les matériaux suivant leur densité et
un prélavage élimine les éléments indésirables. Le plastique
est alors broyé en paillettes qui seront incorporées dans
la fabrication de nouveaux emballages de fibres polyester
(polaire) et d’objets comme des arrosoirs, du mobilier
d’extérieur.
Le papier : le papier journal, les imprimés publicitaires sont
récupérés et envoyés en vrac à l’usine Norske Skog Golbey,
dans les Vosges. À l’issue d’un processus d’épuration et de
désencrage, une nouvelle feuille de papier ou de carton est
fabriquée.

SYTEC

Le verre : collecté en points d’apport volontaire dédiés,
transporté et recyclé par la verrerie et cristallerie SaintGobain Emballage, à Saint-Romain le Puy, dans la Loire.

Préparation des balles d’emballages recyclables

Le point vert figure sur 95% des emballages des
produits que nous retrouvons dans les rayons.
Mais attention ! Il ne signifie pas que l’emballage
sur lequel il figure est recyclable !
Il permet de reconnaître qu’une entreprise ayant
mis ce produit sur le marché est partenaire
du programme français de valorisation des
emballages ménagers.

Les cartons et les cartonnettes : le carton est valorisé par
SMURFIT KAPPA et REVIPAC pour produire du carton ondulé.
L’acier (canettes et boîtes de conserves) : L’acier est récupéré
et traité par une usine de Fos-sur-Mer. Il est livré aux
industriels qui le transforment en nouveaux produits :
chariots de supermarché, boules de pétanque, clefs,
trombones, batteries de casseroles, pièces automobiles,
encadrement de fenêtres, fers à repasser…
Emballages des liquides alimentaires : l’association Alliance
Carton Nature réunit les fabricants de briques, berlingots
et étuis alimentaires et organise leur recyclage. Le groupe
NOVATISSUE SAS (Laval-sur-Vologne), récupère les balles sur
le site des Cramades et les envoie en Italie. Le carton est
séparé du polyéthylène et de l’aluminium qui sont réutilisés
en matières premières.

Échantillon de déchets
recyclables

Réduire nos déchets c’est possible ! Des actions de prévention, menées par le SYTEC, pour
sensibiliser le public et agir pour la réduction de nos déchets au quotidien

>

9

LE COMPOSTAGE DE PROXIMITÉ

SYTEC

Le compostage est un moyen simple et efficace pour
diminuer sensiblement la quantité de déchets traités par la
collectivité.
Deux composteurs en accès libre ont été installés en 2019 :
à Ribbes dans le parc derrière les colonnes de tri et à SainteAnastasie près de la salle polyvalente.
Ils viennent conforter les installations précédentes : au
camping de la Prade en 2011, à l’école de Chalinargues, à la
maison de retraite en 2012, à la maison de la Pinatelle, Cité
Alliot et collège Notre-Dame-des-Oliviers en 2013, derrière
la maison de services en 2014, allée du Clos de Madame en
2015 et au bourg de Chavagnac en 2017. L’année dernière
l’école André Roudil a été équipée dans le cadre d’un projet
d’éducation à l’environnement et la création d’un potager.
Une personne référente par composteur se charge de son
entretien : retournement, ajout de matière sèche, petites
réparations, utilisation du compost.
Des composteurs de 500 L, en bois de palettes non traités,
fabriqués localement, sont en vente au SYTEC à 27 €.
Renseignements au 04 71 60 62 86
Consignes du compostage partagé

LA PLATEFORME DE CO-COMPOSTAGE DES
CRAMADES
>

Depuis novembre 2014. Les boues d’assainissement des
stations d’épuration et les déchets verts sont valorisés
par co-compostage. Le compost obtenu est un produit
hygiénisé. Les analyses attestent d’un produit de qualité,
aux valeurs agronomiques très intéressantes pour nos
sols. Les lots sont vendus aux agriculteurs, aux maraîchers,
pépiniéristes, horticulteurs, aux collectivités locales.
Le produit est livré par le SYTEC ou récupéré sur le site des
Cramades.
Deux périodes de vente sont proposées dans l’année :
printemps et automne
Possibilité de réserver à l’avance
Contact : Jean-Yves Teyssier
Tél.: 04.71.60.62.87 – Port. : 06.46.19.29.97
Par mail : jean-yves.teyssier@sytec15.fr

>

LE RECYCLAGE ÉVOLUE EN PERMANENCE

Les déchets que vous déposez dans les points d’apports
volontaires (verre, emballages, papiers) ne sont pas les seuls
recyclables.
De plus en plus d’objets du quotidien sont recyclables et
doivent être déposés à la déchetterie : les huiles alimentaires,
le bois, le mobilier, le textile, les cartouches d’encre, les
encombrants et appareils électroniques, les jouets…
D’autres doivent suivre des filières spécifiques : médicaments,
aiguilles et seringues, piles, pots de peinture et solvants…
Des enjeux de taille s’imposent à très court terme pour
contenir la facture de traitement des ordures ménagères : il
est urgent de produire moins de déchets, de mieux les trier et
de renforcer leur valorisation pour limiter l’enfouissement des
déchets ultimes.

Conteneurs pour piles et huile de vidange à la déchetterie
de Neussargues

Composteur de Sainte-Anastasie en accès
libre

CT

CT

DT

Pour en savoir plus : www.sytec15.fr
Syndicat des Territoires de l’Est Cantal
ZA Rozier Coren et ZA la Florizane
15100 Saint-Flour
04 71 60 72 64

Dossier élaboré grâce au concours du SYTEC.

Armoire pour déchets ménagers spéciaux (peintures,
solvants…) à la déchetterie de Neussargues

10

Brèves
Afin de rénover l’abattoir de Neussargues pour garantir son avenir, le conseil
d’administration de la structure a décidé d’engager d’importants travaux.

ABATTOIRS : LA FIN DES
TRAVAUX AU PREMIER SEMESTRE
2020
1

Dominique Laurent

Les bâtiments des abattoirs sont en
travaux depuis plusieurs mois afin de
répondre aux nouvelles exigences tant des
normes sanitaires que du marché actuel.
Cette restructuration d’un coût total de
1,8 millions d’euros, subventionnée à
hauteur de 38 % par l’État, s’avère payante
car cette année l’activité globale est en
augmentation.

Un outil indispensable
aux éleveurs
Chaînes d’abattage et de travail des carcasses
porcs et bovins

Avec ces améliorations, l’abattoir de
Neussargues se positionne durablement
comme un outil indispensable aux
éleveurs du territoire et aux professionnels
du secteur.
Une fois les travaux terminés, des portes
ouvertes seront organisées afin de vous
permettre de visiter la structure.

Dominique Laurent

Plus de 2250 tonnes ont été traitées,
en abattage, dans les locaux route de
Celles. Ce résultat est atteint malgré cinq
semaines de fermeture, imposées pour le
bon déroulé des travaux, durant lesquelles
les clients professionnels ont été redirigés
vers des structures partenaires, en étroite
collaboration avec la régie. L’activité de
découpe se maintient aux alentours de
250 à 300 tonnes annuelles.

Poste de saignée des porcs

STÉRILISATION DES CHATS
ERRANTS
2

La campagne de stérilisation qui a
bénéficié du soutien financier de 30
millions d’amis, s’est terminée le 31
décembre 2019 comme annoncé.
Prévue pour se dérouler sur quatre mois,
la campagne a été conduite en réalité
d’octobre à fin décembre. Durant cette
période 70 chats, mâles et femelles,
ont été stérilisés et identifiés par les
vétérinaires de la Clinique vétérinaire du
Cézallier. Les animaux ont été capturés

@

Courriers
des
lecteurs

grâce à une grande collaboration
des personnes qui les nourrissent
habituellement. Le prêt, par M. Jean
Tropenat et la commune de Riom-esMontagnes, de cages adaptées, n’a pas été
pour rien dans le succès de l’opération.
Tous les chats stérilisés ont été
réintroduits sur le territoire à l’endroit de
leur capture. Ils ont maintenant le statut
de chats libres. Tatoués et répertoriés au
nom de la commune et de l’association
30 millions d’amis, placés sous leur
protection, ils ne peuvent être conduits en

fourrière. Leur entretien et les soins que
leur état réclamerait restent cependant
à la charge des personnes qui les
nourrissent.
Il n’a pas été possible de capturer tous
les chats errants de la commune. Leur
nombre était trop important. Il reste
quelques foyers, environ 30 animaux, qui
n’ont pas pu être piégés dans les délais
malgré la demande des personnes qui les
alimentent. Une nouvelle campagne, en
collaboration avec 30 millions d’amis est
à prévoir.

Cette rubrique est une occasion de renforcer les échanges.
Partagez vos réactions, questions, préoccupations et
suggestions. Vous pouvez écrire ou déposer un courrier à
la mairie de Neussargues en Pinatelle ou dans les mairies
annexes, envoyer un courriel à
mairie@neussarguesenpinatelle.fr
Vous ou votre association avez des informations à publier sur la
page facebook de Neussargues en Pinatelle,
transmettez-les à : mairie.steanastasie@orange.fr

Brèves
Les nouvelles lois s’ajoutant à la création de la commune nouvelle entraînent
des changements dans le mode de scrutin des prochaines élections.

ÉLECTIONS MODE D’EMPLOI

Pièce d’identité avec photo
obligatoire pour voter
Attention : une pièce avec photo justifiant son identité est
devenue obligatoire.
Pour voter, il est nécessaire d’être inscrit sur les listes électorales
du bureau de vote où on se présente, de justifier de son identité
et de présenter sa carte électorale.
Les pièces acceptées pour justifier de son identité au moment du
vote (arrêté du 16 novembre 2018 entrant en vigueur le 1er janvier
2019) sont les suivantes :
Carte nationale d’identité, passeport, carte vitale avec
photographie, carte de combattant avec photographie, carte
d’invalidité ou carte de mobilité inclusion avec photographie,
carte d’identité de fonctionnaire de l’État avec photographie,
permis de conduire, permis de chasser avec photographie.
Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception de
la carte nationale d’identité et du passeport qui peuvent être
présentés en cours de validité ou périmés depuis moins de
cinq ans.
1 – Les conseillers communautaires seront élus en même temps que les
conseillers municipaux, sur le même bulletin, et siégeront à la communauté de
communes Hautes terres communauté pendant six ans.
2 – Par exemple un électeur de la commune déléguée de Celles peut donner
sa procuration à un électeur de la commune déléguée de Sainte-Anastasie. Ce
dernier ira voter à Sainte-Anastasie pour lui et à Celles pour l’électeur qui lui a
donné sa procuration.

AM

1

Les élections municipales auront lieu les dimanches 15 et 22
mars 2020. Depuis la loi du 17 mai 2013, le scrutin proportionnel,
de liste, à deux tours, s’applique à partir de 1000 habitants
(1848 habitants à Neussargues en Pinatelle). Chaque liste sera
complète et alternera rigoureusement femmes et hommes.
Vous devrez donc voter pour une liste entière sans possibilité de
rayer des noms ou d’en rajouter.
Lors de ce premier renouvellement du conseil municipal après la
création de la commune nouvelle, il y aura 23 sièges à pourvoir.
Les sept candidats au conseil communautaire1 seront fléchés sur
la liste des candidats au conseil municipal.
La commune de Neussargues en Pinatelle compte 1583 électeurs.
Chaque commune déléguée (Celles, Chalinargues, Chavagnac,
Neussargues-Moissac et Sainte-Anastasie) conserve son bureau
de vote dans sa mairie déléguée. Chaque électeur ne peut
voter que dans le bureau de vote correspondant à son lieu de
résidence. Si vous n’avez pas déménagé depuis les dernières
élections, vous voterez toujours au même endroit. N’importe quel
électeur de la commune peut vous donner une procuration mais
vous devrez aller voter pour lui dans son bureau de vote2.

11

2

RÉPARTITION DES SIÈGES

Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue des
suffrages exprimés reçoit un nombre de sièges égal à la
moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis
proportionnellement entre toutes les listes ayant obtenu plus de
5 % des suffrages.
Seules les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages au
premier tour sont autorisées à se maintenir au deuxième. La
liste arrivée en tête obtient la moitié des élus, l’autre moitié étant
proportionnellement répartie en fonction des suffrages.

12

ça se passe ici…

Les centres d’incendie et de secours de proximité peuvent intervenir très rapidement :
dans certaines situations d’urgence, ils sont irremplaçables.

CENTRE D’INCENDIE ET DE
SECOURS DE LA PINATELLE :
TÉMOIGNAGE DU LIEUTENANT
PIERRE SABATIER
>

"Le CIS1 de la Pinatelle a
été créé en 2002 suite à la
départementalisation et au
regroupement des CPI2 de
Chalinargues et Chavagnac
d’où le nom de la Pinatelle. La
même année la caserne était
construite et un véhicule de
première intervention lui a été
affecté en 2004. Depuis, un
véhicule léger supplémentaire
permet de renforcer les centres
de secours voisins si nécessaire.
Malheureusement l’effectif des
sapeurs-pompiers ne cesse de
baisser : départ de la commune,
cessation pour limite d’âge.
Peu de nouvelles recrues
se présentent. Aujourd’hui
seulement 7 sapeurs-pompiers
composent le personnel du

CPI ; cela est insuffisant pour
répondre correctement à
chaque demande d’intervention.

Sapeur-pompier
volontaire, un engagement
généreux !
C’est pourquoi, j’ai tenu à alerter
et motiver la population. Dans
ce cadre, au printemps 2019, des
banderoles posées à l’entrée du
village et des tracts distribués
ont informé les habitants. Le 12
décembre dernier, une réunion
publique en partenariat avec le
SDIS3 et en présence d’élus4 que
je remercie pour leur soutien,
était organisée dans la salle
polyvalente à Chalinargues.
Malheureusement peu de
personnes étaient présentes,

mais des contacts furent pris
avec deux jeunes intéressés.
Espérons que ces actions
contribuent à une prise de
conscience de l’importance d’un
centre de proximité.
Frédéric Gilibert, employé
communal travaillant sur
la commune déléguée
de Chavagnac, pompier
nouvellement formé est
rattaché au CIS de la Pinatelle.
Ainsi il pourra partir en mission
même en journée si les
pompiers sont appelés. Une
convention sera signée entre
la commune et le SDIS pour en
fixer les modalités.
J’appelle encore tous ceux qui
le souhaitent à nous rejoindre
pour ce bel engagement citoyen
au service de nos populations."

CIS

CIS

1 – CIS : centre d’incendie et de secours
2 – CPI : centre de première intervention
3 – SDIS : service départemental d’incendie et de secours
4 – Élus présents : Ghyslaine Pradel, Raymonde Delcros, Léande Roussel, Franck Panafieu

Centre d’incendie et de secours de la Pinatelle

Sapeurs-pompiers du CIS de la Pinatelle

INCENDIE À LA ROCHE DU PIC

À l’heure ou l’Australie brûle avec un
premier bilan en janvier d’au moins
25 morts, des centaines de propriétés
incendiées, des milliers de km2 partis
en fumée, des dizaines de milliers
d’habitants évacués, des millions
d’animaux tués, des milliards d’euros
de pertes pour l’économie de ce pays…
chacun se rappelle du spectaculaire
incendie de forêt qui s’est déclaré cet
été en fin de journée, le mardi 6 août
2019, à Chavagnac.
Vers 18 heures, un premier feu s’est
propagé sur un peu plus de trois
hectares, au lieu-dit la Roche du Pic.
Des moyens importants ont alors été
déployés sur le site. Et pour cause.
L’accès, abrupt et escarpé, rendait les
opérations d’extinction des flammes
compliquées. L’intervention du poste
de commandement départemental
fut nécessaire, tant le relief était
pentu, la parcelle boisée, et le
sol couvert d’herbes sèches qui
accentuaient la propagation des
flammes. La sécheresse et un vent
de sud-ouest ont créé des conditions
particulièrement favorables aux
incendies ce jour-là.
Il fallait stopper le feu avant
qu’il n’atteigne le hameau de La
Boissonnière. C’est pourquoi 30
sapeurs-pompiers des centres
de Riom-ès-Montagnes, Murat,
Saint-Flour, Allanche, Neussargues
et Condat ont été mobilisés. La
municipalité a également engagé son

AL

>

13
De nombreux pompiers et un matériel important sont intervenus pour maîtriser l’incendie à la Roche du Pic.

tractopelle et celui de Lilian Chalard.
Les hommes ont travaillé jusqu’à 2
heures du matin pour maîtriser le feu
qui avait alors parcouru 4,5 hectares.
Les jours et les semaines qui ont suivi
ont été angoissants pour les villageois
car le vent persistant et la terre de
bruyère qui fait que le feu végète
en sous-sol ont causé des reprises
régulières de l’incendie.
Les anciens de Chavagnac se
souviennent que le feu avait déjà
dévasté cet endroit durant l’été 1950.
Les moyens d’intervention étaient
alors bien moindres. Les habitants de

Il est de la responsabilité de chacun d’être vigilant,
prudent, de respecter et de faire respecter la
réglementation. En effet, compte tenu des conditions
météorologiques qui entraînaient un risque persistant
d’incendie de forêts, landes et broussailles, le préfet
du Cantal avait pris un arrêté portant sur l’interdiction
temporaire des feux jusqu’au 30 octobre 2019 inclus,
avec notamment, concernant la forêt de la Pinatelle les
mesures suivantes :
- sont interdits l’allumage de tout écobuage ou
incinération de végétaux sur pied ou en tas ;
- est également interdit en milieu naturel l’allumage de
tous feux (barbecues, feux de camp, réchauds à gaz…) ;
- il est interdit de fumer dans tous les bois, forêts,
landes et plantations ;
- les feux d’artifice, ou tout autre moyen pyrotechnique,
y sont interdits.

Chavagnac (dont beaucoup étaient
revenus précipitamment du bal de
Fortuniès en apprenant la nouvelle)
avaient alors lutté des jours durant en
fouettant le feu avec des branches.
À cette époque seule la neige de
l’automne était venue à bout de
l’incendie.
Les interventions des pompiers et les
pluies ont, en 2019, complètement
éteint l’incendie avant la fin de l’été.
Quel a été l’élément déclencheur de
ce feu ? À qui la faute ? L’enquête de
gendarmerie n’a pas pu le définir...

14

ça se passe ici…

Des nouveaux équipements pour diversifier les loisirs des touristes et des habitants du territoire

La commune a eu la volonté d’accueillir les antennes
départementales du conservatoire des espaces naturels
(CEN) et de la ligue pour la protection des oiseaux (LPO)
dès 2014. Ces deux organismes louaient un appartement
au-dessus de l’école de Neussargues en attendant la fin
des travaux du pôle environnement.
Leur installation dans ces nouveaux locaux va permettre
de développer des compétences en environnement

LA GRANDE TRAVERSÉE DU MASSIF CENTRAL
À VTT (GTMC)
2

L’itinéraire GTMC reliant Clermont-Ferrand à Sète, créé
par Chamina dans les années 90, revient avec un tracé
plus long (1380 km du Morvan à la mer Méditerranée),
un nouveau balisage, des équipements et des services
spécifiques ainsi qu’une accessibilité élargie grâce au VTT à
assistance électrique (VTTAE).
Dans le Cantal, 2 itinéraires traversent Hautes terres
communauté : le premier de Pradiers à Coltines (42 km)
en passant par le lac du Pêcher et Neussargues et la
variante de Chalinargues en passant par Le Lioran avant de
rejoindre Coltines (77 km).
La communauté de communes, en collaboration avec
l’IPAMAC1, a réalisé un marché public pour équiper
l’itinéraire principal.
Tous les équipements sont accessibles aux habitants du
territoire.
Un service de location de VTTAE est mis en place.

Pôle environnement
à l’échelle communale, intercommunale et
départementale : mieux connaitre, sensibiliser, préserver,
valoriser les richesses de notre patrimoine naturel. Les
équipements communaux déjà existants (la maison
de la Pinatelle, le gîte et la salle polyvalente) seront
confortés avec l’objectif de créer un pôle de ressources
de l’environnement au rayonnement régional en étoffant
les missions d’éducation et d’expertise..

- 2 totems d’information (Neussargues en Pinatelle et
Pradiers)
- 1 compteur de vélos (Pradiers)
- 6 panneaux de signalétiques (dans les bourgs)
Financements
- Coût total : 37 145 €
- Département du Cantal : 15 % (5 572 €)
- Fonds européen : 25 % (9 286 €)
- Région AURA : 30 % (11 143,50 €)
- Autofinancement HTC : 30 % (11 143,50 €)
Pour en savoir plus : www.hautesterrestourisme.fr
www.la-gtmc.com

Équipements acquis par HTC :
- 2 stations de lavage/gonflage (Allanche et Chalinargues)
- 10 bornes de recharge pour VTTAE (5 sur chaque site)
- 3 râteliers en bois de 5 places chacun pour stocker les
vélos (2 à Chalinargues et 1 à Allanche)

CT

1 – IPAMAC : association Inter-parcs du Massif central

Bornes de recharge pour VTTAE à la maison de
la Pinatelle

CT

PÔLE ENVIRONNEMENT

CT

1

Le pôle environnement qui vient de s’achever est
l’aboutissement d’un projet initié en 2015 par la commune
historique de Chalinargues. Il vient compléter les
équipements déjà existants : la maison de la Pinatelle
(ouverte en 2004 et sa scénographie en 2006), le gîte
communal, la salle polyvalente. Il accueille les antennes
départementales du CEN Auvergne et de la LPO qui
louent les locaux (voir l’encadré). Ces deux associations
permettent la mise en place d’animations et d’actions
proposées aux habitants de la commune et aux visiteurs.
Coût total de l’opération (les travaux ont tous été réalisés
par des entreprises locales) : 405 036 € HT
Subventions de l’État : 61 %

sortir
Prés-vergers et vieilles variétés fruitières, un
patrimoine à ré-explorer !

CEN

La vallée de l’Alagnon est un territoire
riche en vergers. Jusqu’au milieu du
xxe siècle, la région fut renommée
pour ses fruits. Le Cantal faisait
partie des principaux départements

Abeille sur une fleur de pommier

DES VARIÉTÉS ANCIENNES EN
VOIE DE DISPARITION
2

Hérité d’un travail de plusieurs siècles,
le patrimoine fruitier de la vallée et
de notre commune est en voie de
disparition. Les prés-vergers sont
devenus de simples prairies de fauche
où les arbres fruitiers sont perçus
comme des obstacles à l’exploitation.
Aussi ils disparaissent progressivement
du paysage et avec eux s’en va une
tradition arboricole. Quelques vergers
résistent, entretenus par des passionnés
mais le plus souvent ils sont à l’abandon.
Sans un travail d’inventaire et de
multiplication, les variétés anciennes
sont ainsi amenées à disparaitre…

fruits, une version traditionnelle de
l’agroforesterie. Ces prés-vergers
participent à la diversité de nos
paysages et constituent un habitat
très apprécié pour de nombreux
oiseaux, mammifères et insectes.
C’est également dans ces vergers
que l’on retrouve d’anciennes variétés
locales.

CEN

producteurs de pommes et l’abricot
tenait le premier rôle dans les pâtes
de fruits de Clermont-Ferrand.
Ces fruits étaient produits dans
des vergers traditionnels dits présvergers. Les arbres y sont de grande
taille, conduits en haute tige et
plantés espacés dans des prairies.
Sur la même parcelle il y a donc
deux productions : du foin et des

CEN

LES PRÉS-VERGERS, UN
PATRIMOINE DE NOTRE
COMMUNE SUR LES BORDS DE
L’ALAGNON
1

15

Anciennes variétés locales

Atelier de taille

UN APPEL AUX HABITANTS POUR LE RECENSEMENT !

En 2020, dans le cadre du Contrat Territorial Vert et Bleu mis en place
sur le bassin versant de l’Alagnon1, le Conservatoire d’espaces naturels
d’Auvergne relance un travail de préservation de ce patrimoine. Au
programme : inventaire, entretien des prés-vergers existants, création
de nouveaux vergers, formations…
L’inventaire des variétés anciennes passe néanmoins avant tout
par la connaissance et la mémoire des habitants car nombre de
variétés paysannes n’ont jamais fait l’objet d’écrits. Aussi, si vous avez
connaissance de vieilles variétés locales ou de vergers, n’hésitez pas à
transmettre vos informations au CEN Auvergne2.

1 - L’action maintien et restauration de la trame verte et bleue sur le bassin versant de
l’Alagnon est financée par l’Union européenne dans le cadre du Fonds européen de
développement régional (FEDER).
2 – Ce travail a été mené pour le verger de l’école André Roudil : le CEN a fait l’inventaire
des arbres et les a taillés. Une convention a été signée avec la commune de Neussargues
en Pinatelle pour l’entretien du lieu réaménagé. Les anciennes institutrices ont été sollicitées
pour retracer l’origine du verger, conçu par M. Ragain et M. Maronne alors instituteurs
à Neussargues. Le verger réhabilité est utilisé par les enfants de l’école qui récoltent les
pommes et les transforment en jus avec l’aide du CEN.

Contact :
Clément Méritet – chargé de
projets "Vergers" au CEN Auvergne
09 70 75 04 91
clement.meritet@cen-auvergne.fr

agenda
PROGRAMME CULTUREL HAUTES TERRES COMMUNAUTÉ

À NEUSSARGUES,

prêtées par le service de développement
culturel du conseil départemental du Cantal

GLIZ

LE GROUPE
(ROCK AVEC UN BANJO, UNE BATTERIE,
UN TUBA !), DANS LE CADRE DU FESTIVAL HIBERNAROCK,

7 MARS À 20H30

LES MONSTRES du mardi 14 janvier au jeudi 12 mars
LE PUCERON DÉCHAÎNÉ du jeudi 12 mars au mardi 12 mai
DÉVELOPPEMENT DURABLE du mardi 12 mai au jeudi 18 juin

cruiser-production

Salle polyvalente à Neussargues, SAMEDI

EXPOSITIONS À LA MAISON DES SERVICES

REPAS JEUX

Salle polyvalente à Neussargues

ORGANISÉ PAR LE
CLUB DES ARVIVIS
Salle polyvalente à
Chalinargues

COLLECTE DE SANG
Salle polyvalente à Neussargues
Mercredi 26 février de 16 h à 19 h

CARNAVAL SUIVI D’UN DÎNER
ORGANISÉ PAR L’APE DE L’ÉCOLE ANDRÉ
ROUDIL
Salle polyvalente à Neussargues
Samedi 29 février à partir de 17h

DINER DANSANT ORGANISÉE PAR
NEUSSARGUES-ANIMATION
Salle polyvalente à Neussargues

Samedi 18 avril à 12 h

Samedi 25 avril à 22 h 30

Dimanche 21 juin à 12 h

FESTIVAL D’HUMOUR ITINÉRANT
MON VILLAGE INVITE L’HUMOUR

FÊTE DE L’ÉCOLE ANDRÉ ROUDIL

Salle polyvalente à Neussargues

Samedi 27 juin

CONCOURS DE BELOTE ORGANISÉ

PAR LE COUNTRY CLUB
Salle polyvalente à Neussargues

QUALIFICATIFS POUR LES
CHAMPIONNATS DU CANTAL
ORGANISÉ PAR LE JOYEUX COCHONNET
Salle polyvalente à Neussargues et
place du 19 mars
Samedi 28 mars et Dimanche 29 mars

CONCOURS DÉPARTEMENTAL DES
MISS LAITIÈRES
Pôle équestre à Chalinargues
dimanche 5 avril

SPECTACLE DES ÉLÈVES DE
NOTRE-DAME-DES-OLIVIERS

Salle polyvalente à Neussargues

Samedi 9 mai à 20 h

CONCOURS DE BELOTE ORGANISÉ

Samedi 28 mars à 14 h

FNACA
Salle polyvalente à Neussargues

NEUSSARGUES-ANIMATION
Salle polyvalente à Neussargues

Samedi 14 mars

PAR LE CLUB DES ARVIVIS
Salle polyvalente à Chalinargues

REPAS DANSANT ORGANISÉ PAR LA

BAL DISCO ORGANISÉ PAR

CONCOURS DE PÉTANQUE
ORGANISÉ PAR L’APE DE L’ÉCOLE ANDRÉ
ROUDIL
Salle polyvalente à Neussargues

Dimanche 10 mai à 14 h

Dimanche 5 juillet

THÉ DANSANT ORGANISÉ PAR LE CLUB
DES AÎNÉS DE NEUSSARGUES
Salle polyvalente à Neussargues
Dimanche 17 mai à 14 h 30

BROCANTE ORGANISÉE PAR
NEUSSARGUES-ANIMATION
Salle polyvalente à Neussargues

Le coin des petits
à la maison
des services et
du tourisme à
Neussargues

Dimanche 31 mai toute la journée

REPAS DANSANT ORGANISÉ PAR
LE CLUB DES ARVIVIS
Salle polyvalente à Chalinargues
Samedi 6 juin à 12 h

Salle polyvalente à Neussargues
Vendredi 17 avril

À L’HEURE OÙ NOUS IMPRIMONS CE BULLETIN, TOUTES LES DATES DES MANIFESTATIONS NE SONT PAS ENCORE ARRÊTÉES. N’HÉSITEZ
PAS À VOUS RENSEIGNER (AFFICHAGE, JOURNAL, PAGE FACEBOOK DE NEUSSARGUES EN PINATELLE).

CT

Dimanche 23 février à 14 h 30

CT

THÉ DANSANT ORGANISÉ PAR LA FNACA

Exposition LES MONSTRES pour toute
la famille à la maison des services à
Neussargues
JUSQU’AU JEUDI 12 MARS , dépêchez-vous !
Des panneaux explicatifs, des livres, des jeux pour
les plus grands et les adultes




Télécharger le fichier (PDF)

BM-9-NeP-pages-BAT.pdf (PDF, 11.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


animations 14 au 20 juillet
resume charte pnrva v 23 oct 2011
flyer soiree linky du 13 juin 2017
cvd rapport vd
reunion publique
memoirem2pcc2014 reble jean baptise