article morilles.pdf


Aperçu du fichier PDF article-morilles.pdf

Page 1 2 3 4 5 6




Aperçu texte


o

Le clade esculenta : regroupant les morilles « blondes »

Les morilles du clade esculenta n’ont pas de vallécule (au contraire de celles du clade elata) leur chapeau est de forme
ronde à ovoïde. Et les teintes varient selon les arbres hôtes (cf. chapitre habitat)
Petite précision Il faut différencier le clade esculenta de l’espèce esculenta.
Principales espèces de morilles du clade esculenta (présentes en France) :

Morchella vulgaris compte de nombreuses variétés, avec énormément de diversité au
niveau des teintes (liées à l’arbre hôte) : par exemple tendant plus vers le gris sous
noisetier et plus claires sous charme … etc. On la différenciera de l’espèce esculenta
par des alvéoles plus irrégulières et des côtes secondaires « boursouflées » et un pied
s’élargissant à la base et plus ou moins sillonné.

Morchella vulgaris

Morchella esculenta, à l’instar de vulgaris, compte aussi de nombreuses variétés
(selon l’arbre hôte : var rotunda, var. brunnea ...etc.), ayant chacune des teintes
différentes. On notera comme différences avec l’espèce vulgaris : des alvéoles plus
souvent régulières ayant des formes plus ou moins globuleuses et un pied plus
cylindrique.
Morchella esculenta

Morchella vulgaris et esculenta n’ont pas le même ADN mais sont très proches et ont des teintes
communes, il est donc assez difficile de les différencier selon les cas.