article morilles.pdf


Aperçu du fichier PDF article-morilles.pdf

Page 1 2 3 4 5 6




Aperçu texte


Différenciations entre morilles, morillon, verpe et gyromitre :











©D. Duverger

 Morille de la clade esculenta.
 Morille conique : clade elata : présence d’une vallécule.
 Morillon (Morchella semilibera) : vallécule jusqu’à la moitié du chapeau.
 Verpe de bohème (Verpa bohemica) : le chapeau est posé sur le pied, qui lui est cotonneux. (En voie de raréfaction
dans beaucoup de régions : à préserver, et c’est encore plus vrai pour les verpes coniques (verpa conica)).
 Gyromitre (Gyromitra esculenta) esculenta (attention à la confusion : TOXIQUE : MORTEL).

Habitat :

Dans votre quête, Le premier paramètre à prendre en compte est la nature du sol, en effet si le sol ne correspond pas aux
critères qu’affectionne la morille, vous n’en trouverez point.
Il vous faut donc rechercher des sols à nature calcaire, car dame Morchella n’apprécie pas les sols acides, le calcaire étant
basique c’est donc là que vous risquez de la dénicher.
En plus il va falloir rechercher des zones humides, quand on débute on vise généralement les bords de ruisseaux, les petits
rus ...etc.
Elles peuvent être indépendantes (saprotrophes), en semi-symbiose ou en symbiose avec leur environnement (arbres,
plantes ...etc.)
La Morille aime le sucre et donc les arbres ayant la sève sucrée c’est pourquoi elle peut se lier à ces espèces : liste non
exhaustive : le frêne, le noisetier, le sorbier des oiseleurs, le merisier, l’orme, le charme, le pommier, l’érable, le bouleau,
le châtaignier, le sureau, l’aubépines, l’alisier, le cognassier, le néflier, le plaqueminier, mais aussi : le pin sylvestre, le
mélèze, le douglas, le sapin blanc, l’épicéa …etc.
Pour les plantes, fleurs et herbacées : on les trouve souvent en compagnie de : l’ail des ours, la scille lis-jacinthe, l’ortie,
la ficaire, le lierre, la violette, l’orchis, l’anémone des bois, la jacinthe des bois, le muguet, la grande pervenche, la gentiane,
la Fritillaire …etc.