Extrait d'une réflexion (et grosse claque) après étude d'une architecture japonaise de 5m2, en bois, éphémère et transportable .pdf


Nom original: Extrait d'une réflexion (et grosse claque) après étude d'une architecture japonaise de 5m2, en bois, éphémère et transportable.pdfTitre: Publi cabanifesteAuteur: Céleste Gatier

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / macOS Version 10.14.3 (assemblage 18D42) Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/03/2020 à 16:41, depuis l'adresse IP 89.158.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 77 fois.
Taille du document: 67 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public
Ce document a été actualisé le 29/03/2020, son contenu peut ainsi différer des résultats présentés par les moteurs de recherche.

Aperçu du document


Extrait d’une réflexion (et grosse claque) après étude d’une architecture japonaise de 5m 2 ,
en bois, éphémère et transportable :
«
Le 9 août 2019

Revoir une deuxième fois la salle de thé du Manshu-in (construit au 17ème siècle, aujourd’hui à
Kyôto, dans le temple Manshu-in) a été une grande leçon architecturale. Et une forte émotion.
Je crois avoir appris beaucoup aujourd’hui…
Cette salle qui ne doit pas faire plus de 4 ou 5m carrés, à l’atmosphère si particulière du fait de
son torchis conçu avec de l’encre de seiche et dont chaque élément de charpente, chevron,
linteau, pilier, etc... est fait d’une essence de bois différente, reflète la leçon japonaise, qui est
pour moi celle de la rigueur et la minutie.
J’ai beaucoup lu les architectes japonais contemporains dire, à propos de leurs pavillons de thé,
vouloir créer l’impression d’une expansion infinie dans un espace pourtant réduit à l’extrême.
Se posent donc là des questions d’architecture qui avaient déjà cours au 17ème siècle et qui
ont été résolues dans les pavillons de thé de l’époque par un travail sur les ouvertures et des
solutions techniques ou esthétiques pouvant abolir la sensation d’étroitesse.
Les pavillons de thé contemporains sont, techniquement, intéressants et remarquables. Mais
les architectes auront beau essayer les structures et matériaux les plus fous ou innovants, je
pense que beaucoup était déjà accompli dans ce pavillon du Manshu-in.
Nombreux sont ceux qui voient le chef d’oeuvre architectural aujourd’hui dans la
monumentalité, le spectaculaire… et quand l’architecte lui cherche le profit et la gloire. Je
crois que cette salle si modeste, si discrète, dont on ne sait même pas bien qui est l’architecte,
possède de biens plus grandes vérités. »


Aperçu du document Extrait d'une réflexion (et grosse claque) après étude d'une architecture japonaise de 5m2, en bois, éphémère et transportable.pdf - page 1/1



Télécharger le fichier (PDF)

Extrait d'une réflexion (et grosse claque) après étude d'une architecture japonaise de 5m2, en bois, éphémère et transportable.pdf (PDF, 67 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


fichier pdf sans nom
c8a81ed
l architecture au service des frac de nouvelle generation
programme quinzaine 2017 a4 light web vf
bookcv2017 ac
memoirehuauarmanitheophile

Sur le même sujet..