6eme (1).pdf


Aperçu du fichier PDF 6eme-1.pdf - page 3/438

Page 1 2 345438


Aperçu texte


Ce fichier est un outil auquel le maître recourra pour :
– puiser des exercices appropriés à l'apprentissage ;
– installer ou renforcer des apprentissages auprès de certains élèves ou groupes d'élèves ayant besoin
de ce complément de travail ;
– entraîner tous les élèves à des caractère intégratif ;
– entreprendre des actions de remédiation ciblées et ponctuelles au cours du processus d'apprentissage
ou planifiées dans le temps lors des modules d'évaluation.
3 - Comment comprendre la numération des fiches ?
En en-tête de chaque fiche vous trouverez les indications concernant :
– la discipline concernée : français ;
– l'activité concernée : grammaire, conjugaison, orthographe et expression écrite ;
– l'objectif spécifique visé par l'apprentissage ;
– la compétence visée intègre plusieurs objectifs spécifiques dont celui de la fiche. Exemples de
compétences :
* en expression écrite : mettre en œuvre des stratégies d'écriture : planifier, mettre en texte, réviser ;
* en langue : Intégrer les acquis liés aux règles de fonctionnement de la langue.
La pagination utilisée par l'imprimeur (au bas de la page) joue un rôle tout à fait secondaire. En
revanche, la numérotation des fiches située en haut et à gauche de chaque en-tête est très importante. En
voici la signification.
Les trois cases contiennent les informations suivantes :
La case 1 concerne le niveau scolaire (6ème année), la discipline (français) et le type d'apprentissage :
de base et de perfectionnement (B), d'intégration (I), de remédiation (R).
La case 2 concerne la nature de l'activité (grammaire, conjugaison, orthographe ou expression écrite)
et l'énoncé de la compétence visée par l'activité (énoncé puisé dans les P.O.).
La case 3 se rapporte à l'objectif spécifique concerné.
La numérotation exemple :

B4 - 1

Le 4 indique qu'il s'agit de la fiche d'orthographe, de grammaire ou de conjugaison n° 4. Ce numéro
ne correspond pas obligatoirement à celui du module d'apprentissage.
Le 1 indique qu'il s'agit de la première page d'exercices de l'objectif visé. Il peut y avoir plusieurs
pages pour un seul objectif.
Pour les activités de grammaire, conjugaison et orthographe, les fiches sont regroupées en trois
catégories : base, intégration, remédiation.
Pour les activités d’expression écrite, les fiches sont regroupées en une seule catégorie :
entraînement/remédiation.
4 - Quand utiliser ces fiches ?
Chaque enseignant est, évidemment, libre de planifier l'utilisation des fiches. Nous proposons,
toutefois les quelques possibilités suivantes :
Les fiches de base peuvent être exploitées au cours des activités d'apprentissage.
Les fiches d'intégration peuvent être exploitées au terme de l'apprentissage d'un fait grammatical,
orthographique ... ou au cours des journées-paliers.
Les fiches de remédiation peuvent être exploitées pour pallier aux insuffisances observées chez
certains élèves au cours de l'apprentissage ou après une évaluation.
Les fiches d'expression écrite peuvent être exploitées aussi bien lors des séances d'entraînement qu'à
celles de la remédiation. (Pour plus de détails concernant ces fiches, lire l'introduction de la partie
"Expression écrite").
3