Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien .pdf



Nom original: Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdfAuteur: Ssi Zanga Christine

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/04/2020 à 10:27, depuis l'adresse IP 154.72.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 134 fois.
Taille du document: 582 Ko (16 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


ENSEIGNEMENT I
Thème : Jésus-Christ est la Parole de Dieu
Le livre de Jean 1:1-5, nous fait savoir que c’est le Seigneur Jésus-Christ qui est la Parole de Dieu. Cette
précision vaut la peine d’être faite en ce moment où les faux prophètes et les fils de l’antéchrist sont
pleinement à l’œuvre dans toutes les nations, se servant de la Bible à tort et à travers pour perdre les âmes.
Plus que jamais, tout homme devrait savoir qu’il y a une différence entre la Parole de Dieu (Jésus-Christ) et les
œuvres faites par la Parole de Dieu. La Parole de Dieu ce sont les instructions ou la discipline de vie que Dieu
instruit aux hommes d’obéir ou d’observer.
Les œuvres de la Parole de Dieu quant à elles sont le produit de la démonstration de l’action de la Parole
de Dieu dans la vie des hommes. Par exemple, les cieux et la terre et tout ce qu’ils renferment sont des œuvres
de la Parole de Dieu. Le mariage, la guérison, la délivrance, la prospérité, etc. sont aussi les œuvres de la
Parole de Dieu et non la Parole de Dieu en elle-même.
Dans le cas de l’Eglise, sa mission est de prêcher la Parole de Dieu (La vie et les instructions données par
le Seigneur Jésus-Christ) et non les œuvres de la Parole de Dieu. (Matt. 28:18-20) Face à cette vérité, chaque
chrétien doit aujourd’hui s’examiner pour savoir quel type d’Evangile a-t-il fait foi en intégrant une église.

ENSEIGNEMENT II
Thème : Jésus-Christ est la seule foi de l’Eglise
‘’Ainsi la foi vient de ce qu‘on entend, et ce qu‘on entend vient de la parole de Christ’’ Rom.10:17
En tant que chrétien on ne peut que dire qu’on a la foi que si celle-ci se réfère uniquement aux instructions
de vie prescrites par le Seigneur Jésus-Christ. Ce ne sont pas Moïse et les prophètes (l’Ancien Testament) qui
sont la foi ou qui fixent ce qui est foi et ce qui ne l’est pas, ce n’est ni le pape, ni un apôtre, encore moins une
fédération ou organisation religieuse quelconque qui détermine ce qu’est la foi ou non. La foi n’est non plus la
prédication basée sur des expériences des prédicateurs, ni la promotion des mariages, des voyages, des
délivrances, des guérisons, la prospérité matérielle ou financière comme est observé aujourd’hui dans plusieurs
églises.
L’enfant de Dieu qui veut avoir une foi agréable devant Dieu, doit non seulement écouter les prédications
qui s’inscrivent en droite ligne avec la doctrine de foi instruite par le Seigneur Jésus-Christ à ses premiers
apôtres, mais aussi avoir une discipline de vie dans la société comme à l’Eglise qui se réfère à la discipline de
vie que le Seigneur Jésus-Christ a vécu sur terre. Si par exemple Jésus-Christ s’est baptisé par immersion, tous
ses disciples se doivent de se plier à cette discipline. En conclusion, retenons que la Bible nous dit que dans
l’Ancien Testament Dieu parlait aux hommes par Moïse et les prophètes, mais dans les derniers qui ont
commencé à la naissance de l’Eglise Dieu parle uniquement aux hommes par Jésus-Christ. (Hébrex1:1-)

ENSEIGNEMENT III
Thème : Croire en Jésus-Christ est la seule condition pour appartenir à Dieu

‘’...à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir devenir enfants de Dieu… ’’ Jean 1:1-13
Selon l’instruction biblique, la seule voie légale par laquelle l’homme pécheur devient enfant de Dieu et
membre de l’Eglise, c’est en faisant foi à Jésus-Christ comme son Seigneur et Sauveur personnel, en se
conformant à la repentance et à la conversion et en recevant le baptême des eaux et à celui du Saint-Esprit.
(Actes 2:38-39) Cela n’a rien à voir avec le fait d’adhérer ou d’appartenir à une congrégation ou à une
dénomination chrétienne aussi bien organisée et construite soit-elle, ou encore moins avec le fait de recevoir
un certificat de baptême, d’aller prier au temple, d’être apôtre, prophète, choriste, riche ou pauvre.
Croire en Jésus-Christ pour un païen c’est le fait d’être convaincu en son cœur qu’il est un pécheur, et
qu’il regrette profondément sa mauvaise vie et l’a en dégout. A la suite du regret, celui-ci s’engage donc à
renoncer radicalement à sa mauvaise vie pour embrasser la nouvelle vie que Jésus-Christ recommande à tous
ses disciples. Dans le cas du chrétien, croire en Jésus-Christ consiste à avoir une vie qui dépend entièrement
des instructions du Seigneur Jésus-Christ en toutes choses faites, et se référer toujours au modèle d’adoration
du Seigneur Jésus-Christ dans la manière de rendre à Dieu un culte. Voilà brièvement présenté ce que signifie
croire en Jésus.

ENSEIGNEMENT IV
Thème : La foi s’entretient au quotidien pour rester vivante et efficace
‘’Tous ceux qui avaient cru...persévéraient dans l’enseignement des apôtres... ’’ Jean 1:1-13

Il est une chose de croire au Seigneur Jésus-Christ, c’en est une autre de persévérer dans la foi et rester un
disciple engagé chaque jour comme au premier jour. Tout nouveau converti devrait bien le savoir, et même des
anciens devraient le savoir pour éviter de tomber dans le piège de l’autosuffisance spirituelle qui n’est nul
autre que la semence de l’orgueil et du sommeil spirituel.
La foi de tout enfant ou serviteur de Dieu devrait s’entretenir chaque jour non seulement par l’écoute des
enseignements de l’Evangile donné par les serviteurs de Dieu dans une église locale, mais aussi par la
méditation personnelle de la Bible et l’engagement constante dans la prière et le jeûne. (Actes 2:41-42; Josué
1:8; Luc 22:46) Voilà présentés les différents exercices spirituels auxquels doivent régulièrement se soumettre
tous les disciples du Seigneur Jésus-Christ, afin de garder leur foi continuellement en éveil jusqu’à
l’enlèvement de l’Eglise.
Davantage, précisions que la responsabilité d’entretenir la foi relève uniquement du devoir de l’enfant de
Dieu et non du Seigneur. Autrement dit, Dieu ne contraint ou ne bastonne aucun de ses enfants d’aller à
l’église, de méditer, de prier ou de jeûner, mais c’est chacun qui en juge le bienfondé et convaincu il s’y
soumet par la foi.

ENSEIGNEMENT V
Thème : Dieu éprouve régulièrement la foi de chacun de ses enfants
‘’Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé il recevra la couronne
de vie...’’ Jacques 1:12
A cause du manque de la connaissance, plusieurs nouveaux convertis à la foi chrétienne, ont souvent
pensé que l’épreuve à laquelle Dieu soumet régulièrement leur foi, est une sorte torture de leur existence. Moi
aussi, au début de ma foi je l’ai souvent pensé jusqu’à ce que Dieu me prouve le contraire. En vérité, c’est par
amour envers tous ses enfants et le désir de les gagner parfaitement que Dieu éprouve régulièrement leur foi
pour obtenir les résultats suivants :
1- Garder en éveil leur foi et l’éviter de sombrer dans l’incrédulité
2- Se rassurer qu’ils lui font réellement confiance et qu’ils croient qu’il est capable de les délivrer de la menace
ou du problème en face d’eux
3- Se rassurer qu’ils le préfèrent à la place de leur bien-être ou de leur honneur
4- Les apprendre à dépendre entièrement de lui
3- Epurer leur cœur de l’orgueil et de tout autre péché
4- Les pousser à l’excellence ou à ressortir le meilleur d’eux-mêmes
C’est dans cet ordre d’idée que la Bible déclare ce qui suit: “Nous savons, du reste, que toutes choses
concourent au bien de ceux qui aiment Dieu...’’ (Rom. 8:28)
En conclusion, retenons que l’épreuve est le prolongement de l’enseignement.

ENSEIGNEMENT VI
Thème : Marcher par la foi et non par la vue
‘’Car nous marchons par la foi et non par la vue’’ 2 Cor.5:7
Tout chrétien devrait marcher par la foi et non par la vue. Marcher par la foi pour un chrétien signifie
définir son existence par rapport à ce que dit la Bible, faire les choix et prendre les décisions dans tous les
domaines de sa vie en étant influencé par le point de vue de la Bible. C’est juger tous les évènements heureux
et malheureux qui se manifestent dans sa vie avec le point de vue de la Bible.
Par exemple, un chrétien croit uniquement que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu,
et il refuse de croire que l’homme est le produit d’un développement d’un quelconque animal comme le
prétend la science de ce monde. Un autre exemple concret, un chrétien doit se marier selon les instructions de
la Bible et non selon les instructions des traditions, des coutumes et des philosophies d’hommes. C’est ce que
signifie marcher par la foi.
Or, l’homme pécheur marche par la vue, sa vie est conduite par l’intuition de ses cinq sens et non par ce
que dit Dieu dans sa Parole (Bible). Pour l’homme conduit par les cinq sens, la réalité est forcément la vérité et
cette réalité fait office de foi et de règle de vie qui doit s’imposer à son existence. Pourtant devant Dieu toute
réalité n’est forcément pas la vérité, c’est seulement sa parole qui est la vérité.

ENSEIGNEMENT VII
Thème : la foi précède les miracles et les prodiges et non l’inverse

‘’Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru....’’ Marc 16:17-18
Dans l’ordre de priorité de l’action de Dieu sur terre, la foi précède toujours la manifestation de ses
miracles et de ses prodiges dans la vie de tout homme qui fait recours à sa grâce. Dans les faits, toute personne
qui s’approche de Dieu espérant recevoir de lui son assistance ou son secours dans sa situation de crise, devrait
à l’avance savoir que Dieu n’accorde pas son assistance aux hommes sans au préalable passé avec ceux-ci un
accord de principes qu’on peut encore appelé un contrat. Dans l’accord de principes Dieu révèle d’abord à
l’intéressé sa volonté pour sa vie, lui expose l’origine de ses souffrances ou de ses problèmes, et enfin Dieu lui
révèle comment sa condition peut être restaurée par la puissance de la confession du nom de Jésus-Christ.
En conclusion, retenons que Dieu n’est pas un comédien ou un fantaisiste qui manifeste gratuitement sa
puissance envers une personne parce qu’elle prie ou pleure. Prier ou pleurer ne suffit pas pour qu’un homme
amène Dieu à manifester son assistance à son égard, cet homme doit d’abord rechercher et épouser la volonté
de Dieu à son égard. Alors il verra toujours la gloire de Dieu se manifester dans sa vie. Anne la maman du
prophète Samuel peut nous en dire mieux là-dessus. (1Samuel 1:1-28)

ENSEIGNEMENT VIII
Thème : Le calendrier de Dieu n’est pas celui des hommes
‘’...Mais ce ne sera pas encore la fin.’’ Matthieu 24:6
L’apôtre Pierre sous l’inspiration du Saint-Esprit nous enseigne que dans le calendrier de Dieu mille ans
sont comme un jour et un jour comme mille ans. (2Pierre 3:8) Cette vérité vaut la peine d’être prise en compte
en ce moment où certains évènements malheureux qui s’abattent à répétition sur la terre sont interprétés
comme la fin de ce monde, pourtant il n’en est pas le cas selon Christ. En vérité, selon l’avis de Christ, les
évènements malheureux actuels n’indiquent pas la fin de ce monde, mais plutôt la préparation à sa fin.
Autrement dit, c’est maintenant que commence le temps du rachat des hommes par les douleurs et les
souffrances. Si hier des hommes refusaient de croire à l’Evangile par la parole, aujourd’hui ils vont y croire
par les souffrances et les douleurs que leurs péchés vont leur infliger.
C’est donc un temps favorable pour l’évangélisation, et l’Eglise doit le saisir par la foi et la prière, et non
paniquer que c’est déjà la fin. C’est le temps où l’Eglise doit elle-même se sanctifier doublement, car la justice
de Dieu manifeste en ces temps n’épargnera personne, elle infligera des souffrances et des douleurs à tout
homme qui se familiarise avec le péché. Au lieu donc d’avoir peur de la fin, mettons-nous au travail tout
entendant avec assurance la fin de ce monde.

ENSEIGNEMENT IX
Thème : Proclamez la foi pour vivre la réalité de la foi
‘’...Car j‘ai cette confiance en Dieu qu‘il en sera comme il m‘a été dit’’ Actes 27:25
La foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend vient de Christ, nous dit la Bible. (Rom.10:17)
Tout chrétien devrait savoir que ce que Dieu dit est spirituel et donc invisible. Cette réalité spirituelle ne peut
devenir une réalité physique que si l’enfant de Dieu l’a saisit d’abord par la foi, et la proclame par la suite sans
cesse par sa bouche jusqu’à ce que la foi devienne une réalité dans sa réalité physique. C’est de Dieu que
l’Eglise hérite cela, car Dieu lui-même depuis le commencement de toutes choses a utilisé le pouvoir de la
proclamation de sa parole pour amener à l’existence ce qui était dans ses pensées (monde spirituel invisible).
(Genèse 1-2) Et donc nous aussi devons nous proclamer sa parole sans cesse pour obtenir la réalité physique
de cette parole.
Cette vérité invite donc tous les chrétiens à arrêter de faire la propagande des œuvres de la sorcellerie dans
l’Eglise, ou de faire la propagande des prophéties données par des païens ou d’un certain dessin animé nommé
‘’sympsons”, comme c’est le cas actuellement dans les réseaux sociaux et les médias. Ces esprits démoniaques
par ruse se servent du pouvoir de nos paroles et de nos confessions pour amener à l’existence leurs prédictions.
Proclamons uniquement l’Evangile de Jésus-Christ, c’est pour cette unique cause que Dieu nous a sauvés.

ENSEIGNEMENT X
Thème : Il faut savoir s’adapter à toutes les saisons de la vie de foi
‘’Je sais vivre dans l‘humiliation, et je sais vivre dans l‘abondance’’ Philippiens 4:12
Aussi grande et puissante que soit la foi d’un enfant ou d’un serviteur de Dieu, celle-ci ne pourra jamais
abolir la loi des saisons établies par Dieu dans ce monde. La Bible nous en donne la confirmation dans le livre
d’Ecclésiaste 3:1-11. C’est sous l’inspiration de cette sagesse que l’apôtre Paul aussi par son témoignage invite
tous les enfants et serviteurs de Dieu à comprendre que dans la vie de foi il n’y a pas toujours l’abondance, il y
a aussi des moments de manque et d’humiliation. Et c’est dans ce moment que Dieu éprouve toujours la foi de
son peuple pour savoir si son bonheur et sa joie dépendent de ce qu’il possède comme biens financiers ou
matériels, ou alors de la confiance en lui qu’il est un pourvoyeur fidèle.
Face à cette vérité, nous enfants de Dieu devons donc apprendre à s’adapter à toutes les saisons de la vie
de foi qui s’imposent à nous au quotidien. Nous devons choisir de ne pas être orgueilleux et se détacher du
piège de vouloir vivre dans le confort et l’abondance à tout prix et à tous les prix. Nous ne devons plus perdre
notre joie du salut à cause d’un manque ou d’une humiliation temporelle, car Dieu finira toujours par nous en
délivrer au nom de Jésus-Christ. Soyons toujours joyeux, nous instruit la Bible. (1Thés.5:16)

ENSEIGNEMENT XI
Thème : Soyons soumis aux autorités des états sans renier la foi

‘’Pierre et les apôtres répondirent : Il faut obéir à Dieu plutôt qu‘aux hommes’’ Actes 5:29
La soumission que les enfants et les serviteurs de Dieu doivent aux autorités des Etats est définie par Dieu
au travers de la vérité que prêche l’Evangile de Jésus-Christ et non par ces autorités. La Bible est un livre de
droit et d’éducation citoyenne et patriotique plus que tout autre au monde, et ce livre apprend tout le savoir
vivre en société qu’il faut à un homme pour que celui-ci soit une bénédiction pour la société. Un chrétien
réellement né de nouveau à l’image du modèle prescrit par Jésus-Christ, n’a pas besoin qu’on lui force de
payer les impôts, de respecter les autorités, de réprimander la corruption, etc. Naturellement, parce que la
vérité (Christ) lui l’impose de vivre ainsi, c’est pour lui un culte raisonnable devant Dieu. (Rom.13:1-7)
La soumission aux autorités ne veut donc pas dire que les enfants et les serviteurs de Dieu doivent se
conformer à la désobéissance de la Parole de Dieu. Daniel en sont temps était soumis à l’Autorité de l’Etat,
mais cela ne l’a pas empêché de prendre position pour la vérité quant une loi votée par l’autorité de l’Etat
voulait le contraindre d’adorer un dieu étranger. Les chrétiens du temps actuel doivent aussi être prêts à dire
non aux autorités des Etats qui vont voter des lois contraires à ce que dit Dieu par Jésus-Christ. Faisons-le avec
connaissance et discernement de l’Ecriture.

ENSEIGNEMENT XII
Thème : Les princes de ce monde ont pour ennemi la prédication de l’Evangile
‘’...Défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là...’’ Actes 4:13-23

A lumière des Saintes Ecritures, tous les enfants et serviteurs de Dieu devraient savoir que tout le
gouvernement humain de Satan sur terre a pour ennemi principal la prédication de l’Evangile de Jésus-Christ.
Et ce gouvernement humain de Satan est représenté à tous les niveaux de la vie sociale, tous les membres de ce
gouvernement convergent solidement leurs différentes ressources dans l’espoir d’empêcher que l’Evangile de
Jésus-Christ ne soit plus prêché au profit de transformer les mentalités animales des hommes pécheurs.
En notre époque ce gouvernement humain de Satan s’est donné un nom de code suprême “Nouvel Ordre
Mondial’’. Comme du temps des apôtres, il veut procéder par les menaces et des intimidations au moyen du
vote des lois politiques et scientifiques dans les pays qu’ils ont autorité pour parvenir à empêcher l’Evangile
d’être répandu. Face à cette menace, tous les enfants et serviteurs de Dieu doivent se réveiller pour
unanimement influencer et prendre possession de toutes les nations par l’Esprit de l’Evangile. Levons-nous
pour élire les Présidents et les élus du peuple qui vont défendre les intérêts de l’Evangile. L’Election du
Président Donald Trump aux Etats-Unis en est un exemple réussi de l‘action citoyenne d’Eglise.

ENSEIGNEMENT XIII
Thème : L’Eglise est le sel et la lumière du monde et non une religion
‘’... Vous êtes le sel de la terre... La lumière du monde’’ Matt.5:13-14

Chaque terme qu’a utilisé le Seigneur Jésus-Christ durant son ministère sur terre est source de sagesse et
de grandes révélations. C’est le cas avec les qualificatifs ‘’sel et lumière” qu’il a attribué à son Eglise, ceux-ci
méritent d’être profondément étudiés pour discerner le véritable rôle de l’Eglise en société.
Etudes faites là-dessus, il ressort que le sel comme la lumière sont des ressources qui ont une place
incontournable dans la vie quotidienne de tout être humain, qu’il soit blanc ou noir, ou qu’il soit de n’importe
quel continent. Le sel et la lumière ne sont pas des religions, ni des cultures ou des traditions, ce sont
simplement des serviteurs du bien-être de tous les hommes sans esprit de parti. C’est également les mêmes
rôles ou fonctions que Dieu a donnés à son Eglise en toute société.
La preuve, 70% des prises de parole du Seigneur Jésus-Christ révélait les règles de vie qui régissent les
rapports entre les humains en société, c’est dire que l’Eglise est un incubateur des valeurs morales, civiques et
d’équité. L’Eglise est un projet de société qui repose sur le respect de la justice sans favoritisme. Telle est
l’Eglise que les Etats et les peuples attendent la révélation à tous les niveaux de la vie en société, en particulier
au sommet de la gouvernance des états et d’autres institutions.

ENSEIGNEMENT XIV
Thème : L’élévation ou la promotion en Jésus-Christ s’obtient par le mérite du travail et non par la prière

‘’...Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe...’’ Matt.20:20-23
Un jour une femme émit au Seigneur Jésus-Christ le souhait de voir ses deux enfants assis à sa
droite et à sa gauche, et au Seigneur Jésus-Christ de lui répondre qu’une telle prière ne peut être exaucée, car il
s’agit plutôt de boire la même coupe avec lui. (Matt.20:20-23) Il est clair que cette femme demandait
l’élévation ou la promotion de ses enfants à un rang supérieur d’autorité et de privilège, sauf que celle-ci
ignorait que cette ascension s’acquiert par le respect des principes établis par la souveraineté de Dieu.
Autant que le Seigneur Jésus-Christ s’adressait à elle hier, il s’adresse également à nous aujourd’hui en
nous faisant comprendre que toute élévation à laquelle on aspire ne s’acquiert qu’en buvant la coupe que Dieu
a réservée à notre destinée. La coupe évoquée par le Seigneur Jésus-Christ, fait référence au prix à payer pour
parvenir à un but voulu. La coupe fait référence au travail, à l’endurance, aux souffrances, aux
incompréhensions, aux injures, aux humiliations, etc. qu’on doit encaisser chaque jour dans l’exercice du
talent et l’accomplissement de la mission assignée à notre talent, tout en restant obéissant à Dieu et fidèle à la
discipline de vie qu’il nous recommande. Voilà par où doit passer tout homme qui aspire à l’élévation et non la
demander dans les prières. Aussi, nous devons éviter de convoiter l’élévation du prochain.

ENSEIGNEMENT XV
Thème : Connaître et respecter les priorités de Dieu pour réussir sa vie terrestre

‘’Cherchez premièrement le Royaume et la justice de Dieu...’’ Matt.6:33

Il n’existe aucun homme sur la terre qui n’aspire pas à la réussite, tout comme chacun homme a sa propre
définition de la réussite. Le voleur ou le bandit quand il atteint ses objectifs fixés, il ne se retient pas de dire
qu’il a réussit. Mais la vérité reste et demeure que seul Dieu à travers sa parole Dieu peut qualifier ce qui est
réussite et ce qui ne l’est pas. Dieu a le désir de voir tout homme réussir dans tous les domaines de sa vie
terrestre, et cela n’est que possible si l’homme cherche premièrement à connaître son Royaume et sa justice.
Autrement dit, la réussite sociale de tout homme dépend de la connaissance et du respect des priorités que
Dieu a établies à l’avance dans son plan pour sa vie. En toutes choses faites sur terre, l’homme doit d’abord
s’assurer qu’il est en accord avec la volonté du Royaume et de la justice de Dieu. C’est la conséquence du
respect de cette prédisposition divine qu’on appelle donc réussite. Car c’est une distraction de plus pour un
homme de faire beaucoup de réalisations terrestres apparemment louables aux yeux des hommes, pourtant
toutes ces réalisations ne s’accordent pas avec le respect Royaume et la Justice de Dieu. Cherchons donc
premièrement le Royaume et la Justice de Dieu pour garantir notre réussite sociale.


Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 1/16
 
Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 2/16
Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 3/16
Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 4/16
Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 5/16
Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf - page 6/16
 




Télécharger le fichier (PDF)

Serie d'enseignements pour le réveil de la foi du chrétien.pdf (PDF, 582 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


retour glorieux
serie denseignements pour le reveil de la foi du chretien
da alatri isidoro qui a tue jesus christ
7 da alatri isidoro   qui a tue jesus christ
livre jesuspdf
lumierecc

Sur le même sujet..