Esprit Yoga Mars 2020 .pdf


Nom original: Esprit Yoga Mars 2020.pdfTitre: EY54 CompletAuteur: DE LA REBERDIERE

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Aperçu / Mac OS X 10.13.6 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/04/2020 à 16:38, depuis l'adresse IP 78.123.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 97 fois.
Taille du document: 488 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


YOGASPHÈRE

initiatives & alternatives

La prison et l’océan,

RÉCIT D’UN VOYAGE HORS DU COMMUN

En juillet 2019, Myriam L’Hostis, professeure de yoga à Nantes, a réalisé un
rêve un peu fou : emmener en voyage, sur un bateau, ses élèves incarcérés
dans un centre de détention et ceux de ses cours en ville. Un moment
d’évasion inédit en France pour une traversée pleine d’émotions.
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

S

ON ENSEIGNEMENT, tourné vers le cœur,
Myriam le partage bénévolement depuis plusieurs années avec des personnes incarcérées.
« On se pose tous les mêmes questions. Quel
est le sens de cette vie ? Quelle est ma place ici ? Les
personnes en prison aussi. Le yoga parle beaucoup
de bienveillance. Si on essayait de la mettre en pratique ? ». Après de longues démarches avec l’administration pénitentiaire, 28 personnes, détenues et
non détenues, ont embarqué à bord d’un voilier pour
6 jours en mer, au gré des îles du Ponant.

autres élèves aussi, il y avait rupture car ils ont dû
sortir de leur zone de confort. Le yoga lève le voile
sur l’autre. La personnalité peut ne pas être aimable
mais l’Être en chacun a droit à l’amour véritable. On
sait combien le yoga est une philosophie de la responsabilisation. Il ne s’agit pas d’excuser quoi que
ce soit. Le yoga a été notre trait d’union, on était là
pour faire avancer le bateau ensemble ». Très vite,
entre pratique sur le tapis et vie collective, les frontières s’effacent, et la petite communauté goûte la
liberté d’aller voir derrière l’horizon.

Ils ne savaient pas que c’était impossible
alors ils l’ont fait

Yoga is change
Avec l’association qu’elle a fondée, YOGARTDEVIVRE, Myriam porte des actions d’insertion par le
yoga en milieu carcéral et dans la rue. Pensé et préparé comme un séjour de rupture, le projet Lever les
Voiles fut la première sortie dans le monde extérieur
depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, pour
ces détenus purgeant de longues peines. « Pour les

Le projet Lever les Voiles a sollicité des niveaux décisionnels multiples. Un an et demi de démarches
ont été nécessaires auprès du Procureur de la République de Nantes ou encore du Service d’Insertion et
de Probation pour sélectionner les élèves du cours
de Myriam autorisés à sortir et délivrer les accords.
Aucun officier pénitentiaire n’était présent à bord.
« Nous avions choisi de placer cette expérience sous
le signe de la confiance. Un an avant le départ, mes
élèves du centre-ville avaient entretenu une correspondance avec mes élèves du centre de détention. Le
yoga permet de repenser notre contrat social. Il est
très politique, au sens de “qui fait tenir ensemble” ».
Bien au-delà des asanas, le yoga relie les cœurs et
invite à larguer les amarres sur les préjugés et les
croyances limitantes. Pour Myriam, même si la date
n’est pas encore arrêtée, un deuxième voyage aura
bien lieu, c’est certain, avec à bord un journaliste de
Esprit Yoga.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
www.yogartdevivre.fr

20

esprit YOGA

EY54_VF_maquette.indd 20

12/02/2020 11:38


Aperçu du document Esprit Yoga Mars 2020.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Esprit Yoga Mars 2020.pdf (PDF, 488 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


esprit yoga mars 2020
courrier procureur 30012017
courrier di 30012017
preparez vous vous etes immortels
du cote de st seb numero03 avril2014
du cote de st seb numero03 avril2014 pdf

Sur le même sujet..