ReactionRestitutionObjetsVoles .pdf


Nom original: ReactionRestitutionObjetsVoles.pdfAuteur: CoordinationEurope Bundu-Dia-Kongo

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft Word / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/05/2020 à 11:30, depuis l'adresse IP 88.123.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 380 fois.
Taille du document: 124 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


BUNDU DIA KONGO - BUNDU-DIA-MAYALA
COORDINATION EUROPE
bdk-coordination-europe@hotmail.com

DECLARATION SUR LA RESTITUTION
DES OBJETS VOLES AU DOMICILE DE NE MUANDA NSEMI
Après l’arrestation de l’honorable Muanda NSemi, leader du parti Bundu Dia Kongo, le 24
Avril 2020, les forces de police du pouvoir illégal de la RDC se sont livrées à un pillage
sans vergogne de son domicile, emportant biens et meubles ainsi que les provisions
alimentaires, et ne laissant derrière que ruine et dévastation. Suite à la réaction
d’indignation de l’opinion, le régime a organisé le matin du 7 Mai 2020, une opération de
restitution de quelques objets volés pour se racheter une conduite. Hélas, peine perdue.
Ni l’honneur, ni le respect n’habiteront cette police aux ordres.
Tout d’abord, cette précipitation à réparer le tort et les dommages causés à l’adresse de
Ne Muanda NSemi ajoute davantage du discrédit à l’endroit d’une force publique opérant
hors de tout cadre juridique. On note en effet :
• L'absence d’un huissier de justice pour certifier de la totalité des objets volés.
• L’absence de la liste exhaustive des objets volés.
• L’absence d’assurance sur l’état et la qualité des objets restitués.
• L’absence de la victime pour attester la nature des objets restitués.
Ces manquements permettent de conclure ni plus ni moins à une opération de
communication motivée par le besoin d’occulter le discrédit plutôt que de réparer
réellement le préjudice subi par la victime.
Dans le fond, cette opération orchestrée pour réparer même partiellement les dégâts subis
par la victime, est un désaveu indéniable qui devrait s’accompagner, dans un Etat de Droit
véritable, d’une remise en liberté de l’honorable Muanda NSemi.
Malheureusement, le régime persiste dans sa politique d’autruche et crache sur
l’apaisement de la situation.
La Coordination BDK-BDM Europe craint à juste titre que le régime cherche à profiter de
l’occasion où Ne Muanda NSemi se trouve éloigné de son domicile, pour y installer divers
matériels d’espionnage et d’écoute ; mais aussi des revêtements muraux et de sol de
nature à nuire lentement à la santé des occupants des lieux. Plus particulièrement à notre
leader.
Ainsi, la Coordination BDK-BDM Europe demande au régime de respecter la procédure
de dédommagement à l’endroit de Bundu Dia Kongo et de Ne Muanda NSemi
conformément aux dispositions d’un Etat de Droit qui reconnaît les multiples préjudices
causés depuis plus de vingt ans.
Fait à Bruxelles, le 8 Mai 2020.
Pour le Parti Bundu Dia Mayala
NGIMBI-NGANA
Responsable Exécutif de la Coordination BDK-BDM Europe


Aperçu du document ReactionRestitutionObjetsVoles.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


ReactionRestitutionObjetsVoles.pdf (PDF, 124 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


reactionrestitutionobjetsvoles
communiquedepressemai2020
reactiondkny
lettre ouverte a la conscience kongo
lettre ouverte a la conscience bantu 1
message soutien nlongi

Sur le même sujet..