Mémoire Flora Eveno.pdf


Aperçu du fichier PDF memoire-flora-eveno.pdf - page 7/51

Page 1...5 6 78951


Aperçu texte


I. Un média alternatif : Le Gorafi
1. Les médias alternatifs de type « fausses informations »
Avant de passer à notre réflexion, nous allons définir les différents termes qui composent
notre problématique. Le média choisi dans l’exposé, Le Gorafi, est à classer dans les
médias en ligne dits « alternatifs en ligne de fausses informations ».

a) Les médias alternatifs
Quelque chose d’alternatif « […] présente ou propose une alternative, un choix entre deux
solutions : Un modèle alternatif de croissance économique. » (Larousse, 2015) Les deux
solutions sont donc des alternatives possibles, mais face à la solution la plus courante,
normée, l’autre est alternative, plus ou moins en marge.

Pour le cas précis qui nous intéresse, selon la définition de Benjamin Ferron2, un média
alternatif est un média qui évolue hors des normes des médias de masse, un média à
contre-courant. Celui-ci recherche l’hétérodoxie 3 et l’autonomie de ses structures. Le
capital symbolique prime alors sur le capital économique. L’information véhiculée par ces
médias parallèles est souvent dite « déviante » (Ferron, 2006). Le mot « déviant » peut
avoir une connotation négative, car souvent quand on s’éloigne de la norme, il y a une
répercussion négative.

b) Les fausses informations
Un média alternatif peut se trouver sur différents supports et prendre différentes formes. Le
Gorafi véhicule des fausses informations et peut être considéré comme média alternatif.
2

Benjamin Ferron est un doctorant à l’Université de Rennes 1 au Centre de Recherches sur
l’Action politique en Europe.
3

D’après le Larousse, quelque chose d’hétérodoxe est une chose « qui s’éloigne des opinions,
des idées habituellement reçues. » (2015)

7