ICTERE PDF .pdf


Nom original: ICTERE PDF.pdfTitre: Microsoft Word - ICTERE .docx

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / macOS Version 10.15.3 (assemblage 19D76) Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/05/2020 à 19:53, depuis l'adresse IP 92.184.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 828 fois.
Taille du document: 426 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DEFINITION
75% des nouveau-nés
Ictère = coloration jaune-bronze généralisée des
téguments, due à une augmentation de la
bilirubinémie > 40 μmol/L
Bilirubine :
non conjuguée (< 15 μmol/L) = LIBRE
ou conjuguée (< 5 μmol/L)
Totale = BC + BNC < 20
Norme < 20 μmol/L
Sub-ictère = 20 à 40 μmol/L
Ictère > 40 μmol/L
PHYSIOPATHOLOGIE :
Production accrue de bilirubine :
2 à 3 fois la production de l’adulte
Immaturité hépatique :
déficit en ligandine et des systèmes de conjugaison
Augmentation du cycle entéro-hépatique :
absence de flore bactérienne
Extension dans le sens céphalo-caudale, jusqu’à la
plante des pieds en cas d’ictère intense
CRITERES DIAGNOSTIQUES :
- Ictère « bénin » (toujours à bilirubine libre) :
à ictère simple,
à ictère au lait de la mère
- Ictère « pathologique » :
à à bilirubine libre
à ou à bilirubine conjuguée
ARGUMENT POUR ICTERE PATHOLOGIQUE :
- Survenue précoce < 24h de vie ou ictère prolongé > 10j
- Ictère intense s’étendant jusqu’aux plantes de pied
- Signes de sepsis : fièvre, troubles hd, hypotonie
- AEG, mauvaise prise de poids
- Signes d’hémolyse : syndrome anémique, SMG
- Signes de cholestase : HMG, urines foncées et selles
décolorées
- Signes neurologiques : somnolence, hypotonie axiale,
opisthotonos

BENINS :
TOUJOURS A BILI LIBRE
ICTERE SIMPLE = Ictère physiologique
Le plus fréquent = 30 à 50% des nouveau-nés, diagnostic
d’élimination
- Défaut physiologique néonatal de maturité de
glucuroconjugaison de la bilirubine
- Chez le prématuré : ictère plus fréquent, prolongé et
intense, risque neurologique plus élevé
- Début > 24 heures de vie
- Isolé : examen clinique rigoureusement normal
- Ictère à bilirubine libre d’intensité modérée < 250
- Décroissance vers J5-J6, disparaît à J10
ICTERE LAIT DE MERE
= Chez 3% des nouveau-nés nourris au
- Généralement lactation maternelle abondante,
débutée dès les 1er jours de vie
- Début vers J5-J6, ou dans les suites d’un ictère simple
- Isolé : examen clinique rigoureusement normal
- Ictère à bilirubine libre d’intensité modérée
- Persistance jusqu’à 4 à 6 semaines

ICTERE PATHOLOGIQUES :
1) A BILI LIBRE :
HEMOLYSE = 1ère cause d’ictère pathologique
- Début précoce < 24h de vie, voire dès la naissance
- En cas d’hémolyse sévère : syndrome anémique, HSMG
- Ictère à bilirubine libre d’intensité plus forte
- Anémie normo/macrocytaire, hyper-réticulocytose
à INCOMP MATERNO/FŒTALE :
- ABO/ Rh
à HEMOLYSE CONSTITUTIONNELLE :
- Sphérocytose héréditaire / Déficit en G6P

DEFICIT CONJUGAISON =
à Maladie de GILBERT
à Maladie de Crigler Najjar

ICTERE PATHOLOGIQUE
2) A BILI CONJUGUEE = CHOLESTASE
ECHOGRAPHIE HEPATIQUE ++
à Cholestase INTRA HEPATIQUE :
Infection post natales, maladie génétique et métabolique
(Muco, Alpha1), Sd Alagille.
à Cholestase EXTRA HEPATIQUE :
ATRESIE BILIAIRE :
= 1 nouveau-né/10 000 : urgence diagnostique
- Signes de cholestase : hépatomégalie ferme, urines
foncées, selles décolorées
- TTT : Administration de vitamine K IV urgente (risque
hémorragique)
Intervention chirurgicale de Kasai avant 6 semaines de
vie (hépato- porto-entérostomie) en attendant une
transplantation hépatique

KYSTE DU CHOLEDOQUE
CHOLANGITE SCLEROSANTE
LITHIASE BILIAIRE
URGENCES
- Urgence étiologique :
incompatibilité materno-fœtale,
infection materno-fœtale,
cholestase
- ICTERE NUCLEAIRE Urgence symptomatique de l’ictère
à bilirubine libre
- ANGIOCHOLITE = Infection bactérienne de la bile et des
voies biliaires, presque toujours liée à une lithiase
ENCEPHALOPATHIE :
- Hypotonie axiale, opisthotonos
- Somnolence
- Convulsion
- Coma
- Mouvements choréo-athétosiques
- Paralysie oculomotrice avec regard en coucher de soleil

ICTERE NUCLEAIRE :
= Encéphalopathie hyper-bilirubinémique chronique :
1ère cause d’encéphalopathie évitable
- Hypertonie extrapyramidale, dystonie
- Surdité
- Paralysie oculomotrice
- Retard mental (généralement modéré)
Risque augmenté d’ictère nucléaire
- Prématurité, jeûne, médicament fixé à l’albumine
(aminoside)
- Infection, acidose, hypoxie, hypothermie,
hypoglycémie
- Déshydratation, hypo-osmolarité, hypo-albuminémie

SI ICTERE à BILI CONJUGUEE :
- Bio : Bilan hépatique (PAL, GGT, transaminases, TP),
bilan de coagulation,
glycémie
Prélèvements bactériologiques orientés
Selon le contexte :
- Dosage enzymatique : G6PD, pyruvate-kinase - Bilan
thyroïdien : TSH, T4
- ECHOGRAPHIE ABDOMINALE :
- Obstacle et/ou dilatation des VB : cholestase extrahépatique
- Absence de vésicule biliaire (élément d’orientation)
: atrésie des voies biliaires
TRAITEMENTS :

BILAN PARACLINIQUE :
Bilan biologique :
BILIRUBINE sanguine :
Indication :
- Facteur de risque d’infection néonatale
- Signes orientant vers un ictère pathologique
- Terrain favorisant une hyperbilirubinémie libre
prolongée/récidivante (prématuré)
-Prolongation anormale > 1 semaine de vie (ou
> 2 semaines chez le prématuré)
1ERE INTENTION :
- Confirmer l’ictère :
- Bilirubine totale + bilirubine conjuguée
- Albuminémie si bili> 300 μmol/L chez le NN
- Recherche de cause infectieuse : CRP, ECBU
- Recherche d’incompatibilité foeto-maternelle :
NFS, réticulocytes,
groupage ABO-Rhésus maternel et néonatal,
test de Coombs direct

Hospitalisation nécessaire en cas
- d’ictère sévère
- ictère cholestatique
- ou allo-immunisation Rhésus
Traitement étiologique d’un ictère pathologique
Traitement symptomatique d’un ictère sévère à
bilirubine libre : photothérapie
Si cas sévère :
- Perfusion d’albumine
- Exsanguino-transfusion (indication extrêmement
réduites)

Jules Fougère (interne de pédiatrie)

ICTERE ET
PEDIATRIE
Collège d’hépatogastroentérologie
Collège de pédiatrie
Pas à pas

ARBRE DECISIONNEL


Aperçu du document ICTERE PDF.pdf - page 1/2

Aperçu du document ICTERE PDF.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


ICTERE PDF.pdf (PDF, 426 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


ictere pdf
6 cours magistral n 6
6 cours magistral n 6 1
hbv
phototherapie ictere neonatal
aplasie medullaire roneo

Sur le même sujet..