RIvMag 72 AVRIL MAI 2011 .pdf



Nom original: RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf


Aperçu du document


0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page1

Publication bimestrielle d’informations locales

N°72 - AvRIL - MAI 2011

Éclairages économes
La municipalité achève la seconde
tranche d’amélioration de l’éclairage
public. Plus économe et respectueux de
l’environnement, de nouvelles lumières
embellisent nos rues la nuit...
Page 3

page 2

Des bus utiles
Depuis la fusion avec l’Agglommération
perpignanaise, trois nouvelles lignes de
bus parcourent la ville. Pour connaître
tous les arrêts, nous vous proposons de
découvrir le plan des emplacements
intra muros... Pages 4 et 5

Des assos qui bougent
Elles sont nombreuses, dynamiques et
variées ! les associations rivesaltaises ne
chôment pas avec le retour des beaux
jours. Et certaines ne manquent pas
d’idées, comme le prouve une fois de
plus, l’association de Généalogie …
Page 7

Publication bimestrielle éditée par
L’AGENCE
Sarl de presse et d’édition
avec le partenariat de
la Municipalité de Rivesaltes
Directeur de la publication : Jean Montagne
Textes et photos : Sylvie Grimm
Patrick Brun - Robert Jobe
Jonathan Ionesta - Archives - D.R.
Impression : Marcellot, PIA
Dépôt légal à parution - ISSN 1296-9001
© Tous droits réservés

Rivesaltes Magazine
B.P. 13 - 66601 Rivesaltes Cedex
Tél : 04 68 64 39 72 - Fax : 04 68 64 71 88
Email : agence8@wanadoo.fr

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page2

En savoir plus

N°72 - AvRIL - MAI 2011 - 2

Résultat des
élections
cantonales
Canton de RIVESALTES
1er tour le 20 mars 2011
Inscrits : 18 285
Abstentions : 9 439 (51,62 %)
Votants : 8 846 (43,38%)
Blancs et nuls : 191 (1,04 %)
Exprimés : 8 655 (47,33 %)
Taux de Participation inférieur de
0,93 points à celui du départe-

ment
M. LEBEL Philippe
1 884 Voix
Mme DAUDICOURT Karine
611 Voix
Mme GARCIA Mercedes
43 Voix
M. DROUILLARD Daniel
134 Voix
M. LOPEZ Jean-Jacques
2 944 Voix
M. CASES Patrick
604 Voix
M. BASCOU André
2 435 Voix
2ème tour le 27 mars 2011
Inscrits : 18 285
Votants : 9 396 (51,39%)
Exprimés : 8 632 (47,21 %)
M. LOPEZ Jean-Jacques
4 711 Voix
54,58%
M. BASCOU André
3 921 Voix
45,42%
Résultats sur Rivesaltes :
M. André BASCOU
1 927 voix (57,37 %)
M. Jean-Jacques LOPEZ
1 432 voix (42,63 %)

Gros plan - Associations - Sports - Arrêt sur images - Saga cité

Drame : la ville sous le choc
3 mars 2011 : une date que la ville et ses
habitants ne pourront oublier. Car, ce jour là,
un terrible drame devait coûter la vie à trois
rivesaltais.
Qui aurait pu prévoir que ce jour-là,
aux environs de 16h00, un habitant
de la commune sortirait de chez lui
une carabine chargée à la main et
abattrait méthodiquement et froidement les trois premières personnes
qui croiseraient son chemin ? Et qui
aurait pu arrêter cela ?
Sans doute personne, tant la détermination du tueur ne faisait aucun
doute.
Depuis, trois familles pleurent la
disparation de l’un des leurs. Une
disparition aussi brutale qu’inattendue, aussi soudaine qu’imprévisible… et si profondément injuste.
Ne reste plus désormais que les
questions pour essayer de comprendre. Avec en premier lieu ce
« pourquoi ? » qui revient avec
insistance et dont on sait bien que
la vraie réponse ne sera sans doute
jamais donnée…
L’onde de choc a parcouru la ville.

Devant l’ampleur du drame, le cœur
de toute une ville s’est arrêté de
battre, alors que chacun était obligé
d’imaginer l’inimaginable. Touchée
de plein fouet, la famille des municipaux a su faire front avec dignité
et respect. Tout comme les élus,
dont en premier lieu le maire André
Bascou. L’ensemble des habitants,
unis et solidaires se sont serrés aux
côtés des familles pour leur apporter
un soutien, certes maigre, mais profondément sincère, se refusant d’oublier ceux que chacun croisait au
quotidien, toujours avec le plaisir
d’un instant partagé. Jean-Philippe,
Jean-Luc et Michel, vous resterez
toujours parmi nous, présents dans
nos pensées et notre cœur.
L’équipe de Rivesaltes Magazine présente son soutien et ses sincères
condoléances aux familles des victimes.

ERRATUM
Une petite erreur s’est glissée dans
notre article concernant la famille
Moya (ed. 71), où nous avons attribué
la Légion d’Honneur à Joseph Moya,
qui avait en réalité simplement été
pressenti pour la recevoir. Cela n’enlève rien au mérite de cet artisan largement récompensé par ailleurs.

Issu d’une famille de 7 enfants, Jean-Luc était connu
de tous, d’autant que depuis 1993, il avait intégré les
services techniques municipaux. Toujours disponible,
souriant, le petit mot pour rire, on aimait le retrouver dès le matin dans les ruelles du vieux centre.
Récemment ébranlé par la disparition de l’une de ses
sœurs, il prenait plaisir à parler d’elle, à raconter
quelques souvenirs communs, histoire de rester encore un peu avec elle. Discret, apprécié de tous, il était
aussi un fan de Johnny Halliday et c’est sur un morceau de musique de son idole que son cercueil était
transporté le long de l’allée centrale de l’église.

Jean-Philippe Abribat, 34 ans.

Fermeture de
classe
Depuis la fin
du mois de
février, la
municipalité
ainsi que des
parents
d’élèves se sont élevés contre l’annonce de la prochaine fermeture par l’inspection académique de deux
classes pour la rentrée 2011 : l’une en
maternelle et l’autre à l’école Pons.
Motif invoqué : la baisse des effectifs
scolaires. Or, la commune a déjà subi
deux fermetures de classes durant les
deux années précédentes. Depuis, la
population est en phase d'accroissement et la ville a engagé des investissements lourds afin de financer les
infrastructures indispensables à l'accueil des nouveaux arrivants. Une
baisse de l'effectif scolaire qui donc,
selon une pétition ayant circulé en
ville, « ne serait plus d'actualité »,
avec même « une forte tendance à la
hausse ». Selon les dernières informations, une seule fermeture de classe
serait programmée pour la rentrée prochaine à l’école Pons.

Jean-Luc Joffre, 48 ans.

Michel Raspaut, 73 ans.
Aux beaux jours revenus, Michel Raspaut partageait souvent un instant
privilégié avec ses amis, pour taquiner le cochonnet lors de mémorables
parties de pétanque jouées sur les quais de l’Agly. On se souviendra
d’un homme posé, aimable et courtois, qui profitait paisiblement de sa
retraite.
Extraits du discours prononcé lors de ses funérailles
« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
Nous sommes réunis en ce jour afin de rendre un dernier hommage à monsieur Michel Raspaut enlevé à l’affection des siens en ce jeudi noir pour notre
cité. Il avait 73 ans. Monsieur Michel Raspaut était né à Rivesaltes le 14
février 1938.
En 1964, il unie sa destinée à Ginette Paris. Ils eurent un fils Daniel.
Employé à la SNCF, il y fit toute sa carrière d’abord à Paris puis à Perpignan.
Lors de son service militaire, il servit en Algérie. Monsieur Michel Raspaut
était un homme de devoir. Toute sa vie, il s’efforça de se monter digne de la
confiance de ses pairs. Michel Raspaut ne demandait qu’à vivre tranquillement sa retraite entouré de l’affection des siens. (…)
Cette disparition, violente, incompréhensible, irrationnelle, laisse en chacun
de nous un sentiment d’injustice. Nous nous souviendrons toujours de sa
gentillesse, de sa discrétion, de sa fidélité en amitié et de l’amour qu’il portait à sa famille (…) Par ma voix, la Municipalité et le personnel communal vous prient de bien vouloir accepter l’expression de leurs plus sincères
condoléances.
Que Michel repose en paix. »

Bien souvent, c’est aux côtés de Jean-Luc que l’on
croisait aussi Jean-Philippe, dans leurs fonctions aux
services techniques municipaux. Très discret « adorable, aimable, sans histoire et aimé de tous », comme
le rappellent sa maman et sa sœur Sylvie, ce jeune
homme était un authentique fan de l’USAP. « Il a été
le premier à acheter son billet pour le match de
Montjuic, se rappelle sa sœur avec émotion. Pour son
anniversaire, c’était simple, on descendait tous à la
boutique de l’USAP et il choisissait un maillot où un
autre gadget. Il était heureux ». Et très aimé par sa
famille et tous ses amis.
Extraits du discours prononcé lors de leurs funérailles
« Nous sommes réunis pour rendre un dernier hommage à Jean Luc Joffre et
Jean-Philippe Abribat ravis atrocement à l’affection des leurs, à l’âge de 48 ans
et 34 ans, en ce jeudi noir pour notre cité (…)
Jean Luc a grandi et vécu dans une honorable famille rivesaltaise. Intégré dans
les services techniques à la mairie, en octobre 1993, il fut, pour le village, un
agent dévoué, disponible, prenant à cœur son travail parfois ingrat avec beaucoup de sérieux et d’application. Empreint d’une grande gentillesse, il était apprécié de l’ensemble de la population. (…) Jean Luc avait deux passions, la nature et la montagne, pour l’impression de liberté qu’elle lui procurait et pour la
beauté de ses paysages puis la photographie qu’il pratiquait au sein d’un club.
Jean Luc tu ne demandais qu’à continuer ta vie tranquille partagée entre ta
famille, ton travail et ta passion (…).Malheureusement le destin a frappé aveuglément (…) et au-delà de cette cruelle douleur, pensons aux souffrances endurées par ses parents et par toute sa famille d’autant qu’il y a quelques mois déjà
le décès de sa sœur venait frapper la famille de Jean Luc (…)
(…) Jean Philippe ABRIBAT, n’avait que 34 ans. Il a grandi et vécu à Rivesaltes.
Il a intégré les services techniques de la mairie en 2002, et a été un agent
dévoué, disponible, discret, prenant à cœur son travail (...) Jean Philippe avait
deux amours sa famille, qui le lui rendait bien en l’entourant de toute sa profonde affection et l’USAP qui représentait pour lui une véritable passion à l’instar de nombreux catalans. Il était heureux Jean Philippe, il montrait à ses amis
le ticket qui allait lui permettre de voir le match de l’USAP à Barcelone. Tu ne
demandais qu’à continuer ta vie tranquille partagée entre ta famille aimante, ton
travail et ta passion. Malheureusement le destin t’a fauché brutalement à la fleur
de l’âge. Au-delà de cette cruelle douleur, pensons aux souffrances endurées par
sa maman et sa famille (…)
Cette disparition violente, incompréhensible, irrationnelle, laisse en chacun de
nous un sentiment d’injustice. Leur absence laisse un grand vide dans leurs
familles, dans l’équipe technique municipale où tous deux jouissaient de l’affection de leurs collègues, ainsi qu’auprès du personnel municipal et des élus qui
savaient pouvoir compter sur eux en toutes circonstances (…)
Perdre un enfant n’est pas dans la nature des choses et le perdre dans ces circonstances atroces est un véritable déchirement. Il est des douleurs que l’on ne
peut partager mais nous sommes à vos côtés dans cette épreuve terrible afin de
vous témoigner toute notre compassion. La Municipalité et les employés municipaux s’inclinent devant votre immense peine et vous prie de bien vouloir accepter l’expression de ses sincères condoléances.
Que Jean Luc et Jean-Philippe reposent en paix maintenant. »

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page3

3 - N°72 - AvRIL - MAI 2011

Associations - Saga cité - Sports - Arrêt sur images - Gros plan

Un nouvel éclairage plus respectueux
de notre environnement
Fini l’éclairage blanc et blafard issu de ces boules
suspendues au bout des lampadaires.
Place désormais au jaune !
Elus et techniciens
ont pu se rendre
compte de l’efficacité
de ce nouvel éclairage

Jaune car issu d’ampoules à basse
consommation et à vapeur de sodium,
lesquelles remplacent progressivement
les lampes traditionnelles au mercure
(avec obligation de par la loi de les
supprimer), dans nos rues et nos avenues. Un changement qui a un coût
certes, mais qui sera rapidement amorti car ces nouvelles ampoules sont
beaucoup moins voraces en énergie
que les précédentes (60 watt au lieu de
125). Et donc, cette mise en place
entraînera une consommation énergétique moindre. Qui plus est, il est
maintenant connu que les lampes au
mercure, dévoreuses de Kilowattheures
et productrices de CO2 sont également
très difficiles à recycler. C’est donc

Au premier plan un ancien éclairage à
boule blanche et au fond de l’image
les nouveaux lampadaires

également au nom du principe et du respect du Grenelle de l’environnement
que l’ensemble des points lumineux de la commune va petit à petit être changé. Dernièrement, André Bascou, maire de la commune, accompagné de son
adjoint Michel Boy ainsi que d’un responsable de la société Cégelec et de l’ingénieur conseil M. Rossignol, chargés de cette mise en place, ont effectué une
visite de chantier dans le secteur des avenues du Roussillon et des
Fenouillèdes pour se rendre compte de l’avancée de cette deuxième tranche
de travaux d’un montant de 260 000 €.

Le Conseil Municipal des Jeunes
s’occupe de notre détente…
Méconnu de la plupart des habitants, l’ancien « Parcours de santé » se morfondait dans l’indifférence
quasi générale et le lieu, très dégradé, méritait bien que l’on s’y attarde un peu…

Une photo de famille qui récompense tous les efforts accomplis

Censé être un endroit où l'on ressent la tranquillité, la sérénité et la
liberté, hors de la contrainte citadine, ce devrait être bien sûr cet espace municipal connu sous l'appellation de "Parcours de santé".
Aujourd'hui, ce lieu a changé de nom pour devenir un «Espace détente » et cette zone d’environ trois hectares, située sur l'ancien chemin de
Pia devrait connaître une seconde vie, en partie grâce à l’implication du
Conseil Municipal des Jeunes.
Ceux-ci, ont dernièrement décidé d’utiliser une partie de leurs vacances
pour s’occuper de cet espace, l'outil à la main, pour créer "un sentier
bambous". Il s'agissait en fait de mettre en action un projet qu'ils
avaient élaboré ensemble. Lors de la plantation, ces jeunes pousses
étaient accompagnées par une délégation de responsables municipaux et
conseillés dans la mise en place des graminées de grande taille (bambous) par l'équipe des espaces paysagers et pépiniéristes du "Moulin de
Rombau". Ainsi, aujourd'hui grâce aux membres du Conseil Municipal des
Jeunes, une nouvelle zone verte est née. Nous reviendrons sur ce sujet
dans notre prochaine édition, pour vous présenter en détail ce lieu qui
mérite d'être connu de tous.

Mémorial du Camp Joffre :
le projet en panne sèche…
Si l’on devait se référer aux nombreux discours et autres
promesses ou effets d’annonces portant sur le futur
mémorial du Camp Joffre, celui serait ouvert depuis plus de
trois ans déjà… Aujourd’hui, ce site - censé être une
référence pour témoigner de l’internement en Europe reste toujours au stade de… projet.
Pourtant, l’idée de créer ce musée
semble toujours d’actualité. Du moins
c’est ce qu’est venu dire dernièrement
au Conseil Général (porteur du projet)
Jean-Claude Gayssot, vice-président
du Conseil Régional, délégué aux
affaires internationales et européennes. Et c’est dans le cadre de
cette délégation que l’ancien
ministre est venu parler du projet de
mémorial. Cette visite, initialement

prévue sur le terrain, s’est déroulée
(pour cause de mauvais temps) au
Conseil Général exposant le croquis
du plan conçu par l’architecte Rudy
Rucciotti. Avec cette venue, JeanClaude Gayssot voudrait semble-t-il
attirer l’attention du gouvernement
sur le fait que ce mémorial est encore loin d’être financé du fait de son
coût (20 millions d’euros !). Une forte
somme qui ne semble pas faire l’ad-

hésion auprès des partenaires supposés du projet, dont en premier lieu,
l’Etat. « En 2010, nous avons reçu
50 000 euros de l’Ambassade
d’Allemagne pour la rénovation d’une
seule baraque et la somme symbolique
de 250 000 euros de l’Etat pour la scénographie », soulignait la présidente
du CG, Mme Malherbe. « C’est un projet de lieu de mémoire universel, qui
intéresse tout le monde », surenché-

rissait Jean-Claude Gayssot. « Alors
bien sûr, c’est cher. Mais si on partage
le coût par le nombre de pays et d’organismes concernés, on peut y arriver » déclarait celui qui souhaite pour
cela réunir tous les partenaires
autour d’une même table et qui vient
de se voir confier (par le président
régional Christian Bourquin) la difficile mission de mener ce projet à son
terme…

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page4

N°72 - AvRIL - MAI 2011 - 4

De nouvelles lignes de transports en
Ligne 50 : Vingrau-Tautavel / Estagel /
Cases-de-Pène / Espira-de-L’agly /
Rivesaltes / Perpignan ;
Ligne 51 : Cap Rousillon / Rivesaltes /
Espace Entreprises Méditerranée /
Rivesaltes / Perpignan ;
Ligne 52 : Opoul / Rivesaltes.
Légendes
Arrêt CTPM
Agglomération de Perpignan
Arrêt Conseil Général
(jusqu’au mois de juin 2011)
Seuls sont présentés sur cette carte les
arrêts situés intra muros.
Ces trois lignes fonctionnent selon les
horaires affichés aux arrêts ou disponibles à l’agence CTPM de Perpignan et
consultable sur leur site internet :
www.ctpmperpignan.com
Bon à savoir : au mois de septembre,
des modifications interviendront sur
ces lignes, avec très certainement,
l’ajout d’arrêts supplémentaires.

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page5

5 - N°72 - AvRIL - MAI 2011

commun sur la commune

Conditions d’utilisation
Pour les personnes bénéficiant de la
Gratuité : CCAS en mairie - Personnes à
mobilité réduite : reconnues Grand
Invalide de Guerre, ayant + de 80% d'invalidité - Les + de 70 ans non imposables - Les + de 60 ans titulaires de
l'Allocation Spéciale Vieillesse.Pour les
personnes bénéficiant de réduction :
CCAS en Mairie - Carte CHIC : droit à
réduction pour l'achat de 10 tickets au
tarif de 6,70 euros au lieu de 11euros

tarif plein : les + de 65 ans (sans condition) ; les Personnes à mobilité réduite
: invalides de guerre reconnus entre
25% à 79% ; les invalides reconnus
entre 30% et 79% ; les Familles nombreuses de 4 enfants mineurs. Pièces à
fournir : hhoto + carte d'identité + justificatif domicile + livret de famille
(famille nombreuses)Pour tous les
autres : achat de ticket individuel ou
par 10 dans le busScolaires : cartes

délivrées en début d'année scolairePour
plus de renseignements : Mairie de
Rivesaltes ou Agence CTPM 27 bd
Clémenceau à Perpignan, du lundi au
vendredi de 7h30 à 12h30 et de 13h30
à 18h30 ; le samedi de 9h à 12h00 et de
14h30 à 17h00, tel. 04.68.61.01.13
www.ctpmperpignan.comrenouveler les
licences 2011.

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page6

En savoir plus

N°72 - AvRIL - MAI 2011 - 6

« Tour de
6 heures » (suite)

Dans le cadre de la réfection et de
l’embellissement des rues situées
dans le périmètre du « Tour de six
heures », la municipalité envisage
de supprimer tous les câbles
aériens (électricité, téléphone,
éclairage publics, sono) en réalisant des réseaux enterrés et torsadés de façade sous corniche. A cet
effet, la mairie a adressé un courrier à l’ensemble des habitants concernés
pour les avertir d’une prochaine demande
d’autorisation de pose de câbles sous
corniches de toiture.

Une crue évitée

Les services de Météo France avaient vu
juste le 15 mars dernier, en classant en
vigilance orange le département dans l’attente de fortes précipitations. Les pluies
attendues présentaient un caractère irrégulier, parfois orageux et d'intensité marquée avec des quantités prévues estimées
à 70 mm en particulier sur les zones des
Corbières. La mairie ayant anticipé cette
situation en nettoyant le lit du fleuve,
l’Agly est toutefois restée, malgré ces précipitations, au-dessus du seuil jaune à
Rivesaltes, en ayant presque atteint le
niveau de sa dernière crue le 26 septembre 1992 (5,60m). (Photo : passage à
gué)

Associations - Saga cité - Sports - Arrêt sur images - Gros plan

Bilan annuel de la Gendarmerie :
la délinquance en baisse
Pour la première fois depuis son arrivée (au mois
d’août 2010) à la tête de la compagnie, le
Capitaine Bataille commandant la compagnie de
Gendarmerie de Rivesaltes avait convié les élus des
différentes communes concernées à la présentation
du bilan d’activité de son unité.
En guise d’introduction, l’officier
tenait tout d’abord à présenter son
unité « la 3ème sur le département
en terme d’effectif et la seconde en
terme de résultat ». Couvrant un secteur de 760 km² qui s’étend de
Torreilles à Caudiès-de-Fenouillèdes,
la compagnie rivesaltaise dispose de
236 militaires, sous-officiers et officiers pour mener à bien ses missions
sur un territoire composé de 70 000
habitants auxquels viennent s’ajouter 90 000 touristes l’été.

Au niveau de la
Compagnie
La délinquance totale enregistre
4106 faits en 2010, soit une baisse
de 4% par rapport à l’année précédente. Le pourcentage de faits élucidés est de 35% (moyenne nationale).
En ce qui concerne la délinquance de
proximité, là aussi, la baisse est
constatée avec 2 150 faits, soit 6%

de moins qu’en 2009. Seul bémol, un
taux d’élucidation de 16%. « Les bassins de délinquances sont mobiles,
donc difficiles à cerner », explique
l’officier. Concernant la sécurité routière, le bilan présente 32 accidents
corporels constatés faisant état de
54 blessés et 3 tués (-50%). Parmi
les activités répressives, signalons
138 infractions à la vitesse, 93
conduites sous emprise alcoolique et
244 infractions à la sécurité (absence de casque, ceintures, téléphone
etc). « Depuis 3, 4 ans, nous constatons une baisse significative de l’ordre
de 25%, due en partie à l’investissement de jour et de nuit de nos gendarmes sur le terrain et je les en félicite », tenait à préciser le Capitaine
Bataille.

De

Au niveau de la
brigade de Rivesaltes
C’était ensuite au tour du
Lieutenant Castagné de présenter en
détail l’activité de sa brigade pour
l’année écoulée. La répartition globale des missions est la suivante :
Délinquance globale : 933 faits
constatés (-3,1%) et 29% solutionnés ;
Délinquance de proximité : 514 faits
constatés (-4,5%) et 18% solution-

Classe 1981
Afin de fêter leurs 50 ans, des membres
de la classe 1981 souhaitent organiser
une journée de retrouvailles le 15 octobre
2011. Si vous êtes nés(ées) en 1961, et
si vous souhaitez participer à cette rencontre amicale, conviviale et festive, vous
pouvez contacter dès aujourd'hui Andrée

Le Lieutenant Castagné
(au premier plan) et le
Capitaine Bataille
ont dévoilé les chiffres de
la délinquance sur le
territoire de la compagnie.

Entourés du Lieutenant Castagné et du Capitaine Bataille, voici les nouveaux venus à la
brigade rivesaltaise : Le gendarme Nicolas Estanez depuis le 1/07/2010 ;
Le gendarme Jean-Marc Vila depuis le 17/07/2010 ; Le gendarme Nicolas Poupard depuis
le16/07/2010 ; le Chef Hervé Bertou depuis le 23/01/2011 et la gendarme Samira
Bemoussa, depuis fin 2009.

nés ;
Insécurité routière : 9 accidents
corporels constatés qui ont occasionné 13 blessés et aucun tué ;
Activité répressive : 578 infractions
constatées, 31 délits dont 21
conduites sous emprise alcoolique
et 69 infractions à la sécurité.
Enfin, dans la vie de la brigade, le
Lieutenant signalait la mise à la
retraite du Major Amoros ainsi que
les départs des gendarmes Grazily,
Chaumin et Wenger. La brigade
enregistre également 5 nouvelles
arrivées (voir légende photo).
En guise de conclusion, le Capitaine
bataille a ensuite dévoilé les
grandes orientations pour 2011 à
savoir : la poursuite de la lutte
contre la délinquance avec un volet
préventif plus conséquent
et
concernant le volet répressif,
davantage de service en tenue civile car depuis quelques mois, les
militaires ont reçu l’autorisation de
se fondre dans la masse pour plus de
surveillance.
En résumé, les gendarmes de
Rivesaltes vont « dynamiser leur
pugnacité afin d’offrir encore plus de
sécurité à nos concitoyens ».

Plus de 4 interventions par jour
pour nos sapeurs-pompiers
Masdemont (04 68 64 60 71) - Jean
Montsarrat (04 68 64 23 02) - Maryse
Sourioux (04 68 64 03 33) - Gilles Puig
(04 68 64 59 76).

L’heure du bilan a également sonné pour nos sapeurs-pompiers. Et sans surprise, les sollicitations sont là
encore, une nouvelle fois à la hausse…
d’Espira-de-l’Agly, Peyrestortes,
Calce et Cases-de-Pène. Il intervient également très souvent sur
les communes limitrophes en renfort comme : Baixas, Salses,
Opoul, Pia, St-Estève, Perpignan,
la Salanque etc… Mais il est
cependant clair que la plupart des
interventions effectuées en 2010
concernaient en premier lieu la
capitale du Babau (811 très exactement).

Classe 64
La classe 64 organise, elle aussi en
octobre, sa première soirée de retrouvailles. Pour ce rendez-vous convivial et
festif, les organisateurs ouvrent dès à
présent les inscriptions et invitent chacun
à se rapprocher des contacts suivants :
Joëlle Puig (O4 68 64 64 24) ; Christine
Gely (04 68 53 16 30) ; Frank Sourioux
(04 68 64 03 33) ; Jean-Luc Giralt (04 68
34 30 32).

50% de secours
à personne

Croix-Rouge
L’épicerie sociale de l’antenne CroixRouge situé 8 rue Béranger est ouverte
les mardis et jeudis de 14h à 17h30.
Renseignements auprès de Mme Fourny
au 04 68 59 14 05 (jours et heures d’ouverture de l’épicerie sociale)

Les 80 hommes et femmes placés
sous la direction du Capitaine
Patrick Pech ont une nouvelle fois
eu fort à faire en 2010 : très exactement 1 489 sorties pour 1 356
interventions, ce qui représente 1
818 mouvementsde véhicules sur

l’année et une moyenne de 4,58
sorties de véhicules pour interventions par jour ! Bien entendu,
le secteur des soldats du feu ne
comprend pas que la commune. En
premier appel, le CIS de Rivesaltes
couvre également les communes

Dans la panoplie -très vaste- du
champ d’intervention de nos SP,
figure en première place le
secours à personne, qui regroupe
à elle seule 50% des interventions, avec les secours à victime
(756 interventions). Arrivent
ensuite les feux de végétations

(15%), qui regroupent non seulement les incendies de végétations
(225 en 2010) mais également les
dispositifs préventifs (45) et
administratifs pour le pélicandrome installé à l’aéroport (77). A la
troisième place du podium, arrive
malheureusement les secours routiers (9%) qui ont totalisé 129
interventions en 2010. Viennent
ensuite les feux urbains (8%) qui
ont mobilisé 117 fois nos sapeurspompiers et ensuite les interventions diverses et dispositifs préventifs. Quant à la répartition
mensuelle de ces interventions, ce
ne sera une surprise pour personne que d’apprendre que les mois
les plus chargés sont ceux d’août
et de septembre, suivi du mois
d’octobre.
Quant aux sollicitations journalières, 70% des interventions se
sont déroulées de jour contre 30%
la nuit.

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page7

7 - N°72 - AvRIL - MAI 2011

Gros plan - Saga cité - Sports - Associations - Arrêt sur images - Entreprises

Prochaine exposition de l’association Généalogie et Histoire :
la vie paroissiale
…Et plus proche de nous en août 1968.

Le mois de mai, mois
des communions et de
Marie, verra la toute
nouvelle exposition de
l'Association Généalogie
et Histoire de Rivesaltes.
Scène de la vie paroissiale aux environs de 1947…

Des louveteaux rivesaltais

Après Rivesaltes en 39/45, les
baraques du Barcarès, les amis
de la chanson, les carnavals, les
métiers fa temps, les vendanges
et avant la vie politique en
2012, voici pour cette année :
la vie paroissiale ! L'Église plonge bien plus loin ses racines
dans la vie rivesaltaise que la
photographie, mais les plus

anciens clichés que nous possédons nous amèneront tout de même
au début du XXe siècle ! Plus de 300 photos ont déjà été recueillies
auprès de la population du village. Elles traitent des prêtres bien
sûr, qui a oublié les abbés Sol, Vidal, Busan, Ribera, Flourens,
Vergès, Naudo, Peypoch, De Boisséson... ? Les catéchismes et les
communions se taillent la part du lion, mais le couvent est aussi
omniprésent avec ses patronages, son ouvroir et sa grotte de
Lourdes. Le Secours Catholique, comme les scouts et les louveteaux de la meute première Saint-André de Rivesaltes sont de la
partie, sans oublier la colonie de vacances et la maison familiale

Saint-André du Val de Quès, le pendant montagnard du camp
Pilote! L’exposition est prévue du 16 mai au 18 juin prochain à la
Médiathèque. L’association lance un dernier appel aux rivesaltais
possédant des photos concernant Quès, les louveteaux, les communions, le couvent, les fêtes religieuses…Vous pouvez les déposer à la médiathèque ou au 14 rue des Violettes. Les documents
scannés sont rendus rapidement. Pensez à mentionner votre adresse. A bientôt pour l'expo sur la vie paroissiale.

L’UNRPA dresse son bilan.
L’association communique
Bilan des activités de loisirs de 2010 de l’Union Nationale des
Retraités et des Personnes âgées : excellent et réconfortant…
Toujours une forte participation des aînés pour : les repas dansants conviviaux pour la fête des rois et des mères au Trèfle à 4
Feuilles à St-Estève, nos sympathiques journées de détentes
alliant culture et gastronomie en juin, les Cévennes à la
Couvertoirade et en période de Noël, les Baux de Provence, l’incontournable et traditionnelle grillade catalane de la rentrée à
l’ami club toujours très appréciée, nos séduisants et pittoresques circuits découvertes dans nos belles régions avec hébergement de qualité et animations dans les centres de vacances
Azureva : au printemps sur la côte Normande à Haute Ville sur

Mer, et en automne en Aquitaine à Lacanau, le voyage et séjour
bien sympathique sur la Costa Brava de la Fédération départementale. Vous ajoutez tous les lundis après-midi, la rifle à l’ancienne mairie avec un copieux goûter à partager et de sympathiques lots à gagner, voilà une année qui a été riche pour le
bonheur de tous. En 2011, un programme d’activités particulièrement séduisant vous attend ! A vos agendas : Les voyages : du
17 au 27 mai à Saint Anthony de Callonge (Catalogne Sud) et
le circuit des lacs italiens et Venise du 21 au 27 juin 2011.

Une assemblée joyeuse

Le repas « royal » au Trèfle...
C’est le Trèfle à quatre feuilles à Saint-Estève, qui a accueilli
dans une ambiance bien sympathique, 170 aînés pour la fête des

Une assemblée joyeuse

La présidente
au micro

Rois. La présidente Michèle LEAL a invité les convives à lever le
verre de l’amitié par un apéritif des plus élaboré, en présence de
Monsieur le Maire André Bascou et Monsieur le Conseiller Général
Jean-Jacques Lopez, qui avaient répondu à notre invitation.
Lors de son allocution, la présidente a demandé aux élus de
prendre acte des revendications sociales de l’UNRPA et notre
préoccupation « avec le texte de loi sur le financement de la
dépendance des personnes âgées... » Puis, c’est autour de tables
élégantes, que l’assemblée joyeuse et décontractée a pris place
pour déguster un succulent repas servi par le personnel attentionné. Entre deux plats, une animation musicale permettait de
se dégourdir les jambes, et ils furent nombreux à y participer.
C’est tard dans l’après midi, après le tirage de la tombola, que
cette belle journée s’est terminée. Pour tous renseignements,
contactez Michèle 0468641559 ou Annie 0468642101.

Dons du sang
on recherche des donneurs !

Sortie à la FNACA

L’association communique

C’est par une belle
journée de printemps
que nos aînés de la
FNACA de Rivesaltes
ont pris au chant du
coq, le petit train
jaune pour une journée d’oxygène en
Cerdagne, en passant
par le village d’Err
pour prendre un « bol
d’air pur », puis petit
déjeuner au village
d’Ur pour y déguster
son « pain dur ». Ils
se sont ensuite retrouvés à 13h devant une
très belle assiette de
charcuterie
de
Cerdagne. Tout ce petit monde a repris la descente vers notre beau village de Rivesaltes
après avoir bien rechargé les batteries pour attendre la prochaine sortie du mois de juin. Les
organisateurs tiennent à remercier les chauffeurs, qui nous ont accompagné et ramené de la
gare du Soler.

La section rivesaltaise de l'association catalane des donneurs de
sang bénévoles a organisé sa première collecte pour l'année 2011.
Une collecte qui, au dire des
membres de l'association, est
inférieure en nombre de participants aux autres années. Et ce
"malgré une bonne campagne
d'affichage à travers la ville, la
diffusion de l'information dans la
presse et sur internet". Pour
Jean-Marc Grandfils, le tout nouveau président de l’association, il
est urgent de faire augmenter les
campagnes d'info en direction des
citadins, mais également des lycées pour expliquer les raisons du geste solidaire. Autre sujet,
les subventions. Pour que puissent se poursuivre les actions dans de bonnes conditions, un
"petit plus" serait nécessaire. Un appel du pied discret en direction de la municipalité. La
prochaine collecte de sang aura lieu le 30 mai. Un rendez-vous à ne pas manquer pour celles
et ceux qui veulent faire un geste de solidarité.

L’association communique

0-RIvesaltesMag-72_0-RIvesaltesMag-64 21/04/11 17:58 Page8

N°72 - AvRIL - MAI 2011 - 8

Associations - Saga cité - Sports - Arrêt sur images - Gros plan - Entreprises

Le Karaté Club en réussite
Une saison qui s’annonce d’ores et déjà excellente avec de grands succès dans
les compétitions départementales et régionales.
En effet au championnat départemental Kata à Vinça,
Yasmin Tanouyat remporte le titre de champion départemental dans sa nouvelle catégorie des cadets. En cadettes,
Charlotte Soria se classe 2ème et remporte le titre de vicechampionne départementale. A la coupe départementale
Kata pour les plus jeunes, 3 titres également avec Pierre
Pacaud en pupilles garçons, Nolwenn Burkarth en pupilles
filles et Enki Domenech en poussines. Aussi, deux
médailles d’argents à Lena Vincent en poussines et à Théo
Péroneille en poussins. A noter également deux médailles
de bronzes pour Martin Lacroix et Théo Courtequisse en
catégorie pupilles garçons.
Durant le mois de Janvier les compétitions régionales ont
donné de grosses satisfactions avec 2 titres de vice champion de ligue Katas et qualifiant pour la coupe de France
Kata, en effet Nolwenn Burkarth prend la 2ème place en
Elite et Pierre Pacaud la 2ème place en Honneur après s’être
classé 5ème en Elite. Encore Nolwenn Burkarth remporte la
médaille d’argent et le titre de vice championne de Ligue
combats en pupilles féminines – de 30kg dans la catégorie
Elite, la plus relevée. Elle se qualifie donc de bien belle
façon pour la Coupe de France Combats après s’être qualifiée pour les France Kata. Nolwenn a donc deux rendez vous
importants à Paris le 2 avril pour les katas et le 14 mai pour
les combats. Excellente prestation également de Théo
Courtequisse en pupilles masculins – de 30kg en terminant
5ème en catégorie Elite et 2ème et vice champion de Ligue
en catégorie Honneur se qualifiant ainsi également pour la
Coupe de France Combats au mois de mai.

3 nouvelles ceintures noires
A noter qu’après ces beaux succès en compétition des plus
jeunes, les adultes ont eux aussi récoltés de beaux lauriers,
avec 3 nouvelles ceintures noires au Karaté-Do Club Chowa
Rivesaltes. En effet, Céline Constant, Serge Peyre et Benoit
Pagnon ont passé avec succès les épreuves du « Shodan »
(Ceinture Noire 1ère Dan) qui ont eu lieu pour la première
fois dans le département et étaient organisées et dirigées
par la commission départementale des grades dont les jurys
étaient formés parmi les professeurs du département, représentants 14 clubs et allant du 6° Dan au 2° Dan.
Le club compte actuellement 7 ceintures noires et aussi 10

ceintures marron qui se préparent pour le « Shodan » en
suivant l’exemple des Sempaïs (anciens). Le président Pierre
Lopez est fier et se joint aux professeurs pour féliciter ces
nouvelles ceintures qui rejoignent le cercle des « Noires ».

Une AG positive

Nolwenn Burkarth et Pierre Pacaud : deux graines de champions.

L’Assemblée Générale du Karaté-Do Club Chowa Rivesaltes
s’est également très bien déroulée avec un bilan très positif et une bonne santé des comptes, en présence des élus
adjoints aux sports, Mr Michel Boy et Mme Marie José San
Nicolas, ainsi que Monsieur le Maire, André Bascou, qui
nous a fait le plaisir et l’honneur de nous rejoindre à la fin
de l’AG pour partager un moment convivial ensemble. Le
président Pierre Lopez a fait le rapport moral et a présenté
les projets ambitieux pour la saison a venir et a insisté sur
l’événement majeur de cette année, la célébration du
20ème anniversaire de notre club. Il a également rendu
hommage et mis en avant le soutien sans faille de la municipalité qui nous permet de mettre en place un enseignement de qualité et un accompagnement des enfants dans
leur parcours de karatéka sportif et sans oublier les adultes
qui pratiquent un karaté de loisir et de bien être.
L’assemblée a voté l’approbation des comptes et le budget
prévisionnel présentés par notre trésorier Augustin Fons. Le
professeur, François Minguez a présenté le rapport sportif
plus que positif avec plus de 60 podiums la saison dernière et 4 qualifiés pour les coupes de France pour cette année.
Le président a clôturé l’AG en remerciant l’investissement et
la disponibilité des bénévoles et en précisant que tout cela
prouve la bonne santé de notre association grâce à des dirigeants dévoués et compétents ainsi qu’une équipe pédagogique performante et efficace, soutenue par une municipalité à l’écoute et disponible.
Le Karaté-Do Club Chowa vous donne rendez vous au Dojo
pour 2 séances d’essais et d’initiation gratuites pour les
nouveaux et aux confirmés pour continuer à préparer la
suite de la saison.
Pour tout renseignement : 04.68.64.13.51,
06.83.56.66.03.
Mail : chowarivesaltes@aliceadsl.fr
Site ://www.karate-rivesaltes.fr

MADO fait
son Show à
Rivesaltes !!!!
Vendredi 3 juin à 20h30 aux Dômes de
Rivesaltes Mado la Niçoise vient présenter
son spectacle "Mado fait son Show". Cette
authentique femme du Midi, colorée et pleine
de soleil va vous transporter sur une vague
d'humour et de rires tout au long de son spectacle. Les places sont en vente à l'Office
Municipal de Tourisme de Rivesaltes. Tarifs:
Balcon: 40 euros ; Gradin et parterre: 43 euros.
Horaires d'ouverture: du lundi au vendredi de
9h à 12h et de 14h30 à 18h. Information au 04
68 64 04 04.

Les adultes ont eux aussi récoltés de beaux lauriers, avec 3 nouvelles ceintures noires :
Céline Constant, Serge Peyre et Benoit Pagnon.

Le Karaté-Do Club Chowa de Rivesaltes c’est plus de 60 podiums la saison dernière
et 4 qualifiés pour les coupes de France pour cette année.

ou

Challenge des Rois au SOR
Le club
communique
Le 8 Janvier 2011 le Stade
Olympique Rivesaltais a
organisé
son
20ème
Challenge des Rois. Nos
jeunes footballeurs ont
répondu présents, encadrés
par l’ensemble des 30 dirigeants de l’école de football. Au programme de
cette journée : des épreuves sportives, des récompenses bien méritées et pour finir cette
journée ensoleillée, nous avons partagé la traditionnelle galette des Rois. Les vainqueurs de
cette édition ont été :
U11 Romeiro Sébastien
U13 Pons Enzo
U15 Alfonso Alex
U17 Spencer Hervé
Le trophée a été attribué à Pons Enzo vainqueur de toutes les catégories.


RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 1/8
 
RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 2/8
RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 3/8
RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 4/8
RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 5/8
RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


RIvMag 72 AVRIL-MAI 2011.pdf (PDF, 69.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rivmag 72 avril mai 2011
rivmag 77 fev mars 2012
rivmag 60 avr mai 2009
rivmag 74 aout sept 2011
rivmag 95 mars avril 2015
rivmag104 aout sept 2016

Sur le même sujet..