le verbe basque .pdf



Nom original: le verbe basque.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Calc / OpenOffice 4.1.7, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/06/2020 à 17:14, depuis l'adresse IP 78.224.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 111 fois.
Taille du document: 125 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public
Ce document a été actualisé le 01/10/2020, son contenu peut ainsi différer des résultats présentés par les moteurs de recherche.


Aperçu du document


Le Verbe Basque
Si le verbe est la colonne vertébrale d'une langue, notons que, dans ceux que nous nommons “dialectes basques”,
nous retrouvons une structure absolument identique. Cela voudrait dire qu'ils ne sont que les branches d'un même
tronc. Il apparaît que les branches de l'Est et de l'Ouest du Pays Basque actuel sont restées plus proches du tronc
originel commun que celles du Centre, alors même que la majorité des locuteurs et des scripteurs se trouve dans
cette zone centrale du Pays.
Il semblerait que l'écriture des tableaux des verbes actuels provienne davantage de la “graphisation” de la phonétique
locale que de l'analyse des éléments gramaticaux constitutifs du puzzle inhérent à toute langue “agglutinante”.
L'analyse de ce “puzzle” fait en effet apparaître les trois clés du verbe basque, communes à tous les dialectes
basques. Pour ce faire, la référence au “Souletin” paraît incontournable car il demeure relativement plus proche du
tronc originel que ses voisins.
Pour comprendre la structuration de la pensée chez les bascophones d'une part, maîtriser plus aisément le verbe
basque et assurer son développement d'autre part, la structure originelle basque semble plus adéquate que la
structure latine.
Il est clair que, pour beaucoup d'entre nous, s'affranchir de la structure latine n'est ni aisé ni satisfaisant. Il faut le
comprendre car c'est cette structure que, depuis tant d'années et de siècles, autant les chercheurs, le plus souvent
férus de linguistique latine, que les enseignants, ô combien méritants, ont utilisée et enseignée.

↔ QUI (trans.)
CERTAIN
↔ INCERTAIN
QUI 1°2° ↔ QUI/QUOI 3°

Clé 1 - QUI (intrans.)
Clé 2 Clé 3 -

qui 1°2°
qui/quoi 3°

qui (intrans. :être)

qui (trans. :avoir)

certain

certain

incertain

incertain

Indicateurs de personnes accolés au radical
Qui (est)

Qui (a)

(qui/quoi : sujet)

(qui/quoi : complément)

certain

incertain
n...
g...

1° 2°

z...
z...e


d/-...
d/-...tz

(qui 1°2°)

(qui/quoi 3°)

certain +
incertain

incertain

...ta/da
...k/a-n
...gu
...zu
...zue

h...

l/z/b...

A qui

......e

n...
h...
gu...
zu...
zu...e
l/z/b...

...t/da...
...k/a-n...
...gu...
...zu...
...zue...
...o...
...e...

je/me
tu/te
nous
vous (sing.)
vous (pl.)
il/elle/lui

ils/elles/eux
l/z/b...tz
l/z/b...e
bleu
rouge
vert
On peut repérer, grâce aux couleurs, la place de chaque indicateur à l'intérieur du
mot, sur le tableau général des quatre auxiliaires

utilisation des quatre auxiliaires

QUI (être)

QUI (avoir)

a

montrer, décrire
“ une action ”
(le verbe est conjugué)

iZa
(être)

ei
(soit)

faire comprendre
“ une action ”

“ un état ”

parti (est, était, sera)

hier il était à Mauléon

partant (est, était, sera)

il est de bonne humeur

devant partir (est, était, sera)

demain il sera beau

le verbe radical nu (subjonctif, potentiel)
nahi du mintza nain (il veut que je parle)

(le verbe est conjugué)

eU
(avoir)

Eza
(fasse)

“ un avoir ”

acheté (a, avait, aura)

hier il avait une maison

achète

il a une bonne santé

achètera

demain il aura du coeur

le verbe radical nu (subjonctif, potentiel)
nahi du biak eros detzadan (il veut que j'achète les deux)

LES QUATRE AUXILIAIRES
QUI (intransitif) (qui est)
certain

QUI (transitif) (qui a)

incertain

certain

iza

ke

ba

n

inza

ke

n

n a

u

ke

t

ba

n

e nd

u

ke

h

a

iza

ke

"

h

inza

ke

n

h a

u

ke

k-n

"

h

e nd

u

ke

g

a

iza (ira)

ke

"

g

inza (inra)

ke

n

g a e tz u

ke

gu

"

g

e n

tz u

ke

gu

n

z

a

iza (ira)

ke

"

z

inza (inra)

ke

n

z a e tz u

ke

zu

"

z

e n

tz u

ke

zu

n

z

a

iza (ira)

(tz) ke

"

z

inza (inra)

(tz) ke

n

z a e tz u

ke

"

z

e n

tz u

ke

zue

n

"

l/z

n

d

a

u

ke

-

-

n

"

l/z

n

d

a

tz u

ke

e

e

n

d/-

-/za

e

ke

iza (ira)

(tz) ke

e

e iza/iza

e

ke
(tz) ke

(ira)

e

i

zue

"

e
U

Z
a

"
"
"

a

n
h
g
z
z
d
d

a

n
h
g
z
z
d
d

a

a
a
a
a

a
a
a
a
a
a

a
a
a
a
a
a

iza
iza
iza
iza
iza
za
za
i
i
i
i
i
i
i
i
i
i
i
i
i
i

i
i
i
i
i
i
i

ke
ke
ke
ke
tz

ke
ke

tz

ke

e
zu
gu
zue
k-n
o
t

ke
ke
ke
ke
tz

ke
ke

tz

ke
ke
ke
ke
ke

tz

ke
ke

tz

ke

zue
zu
e
k/a-na
ta/da
gu
o

"
"
"
"
"
"
"

n
n
n
n
en
n
en

"

n
n
n
n
n
n
n

"

"
"
"
"
"
"

"
"
"
"
"
"

n
h
g
z
z
l/z
l/z

inza
inza
inza
inza
inza
iza
iza

n
h
g
z
z
l/z/b
l/z/b

e

n
h
g
z
z
l/z/b
l/z/b

e

e
e
e
e
e
e

e
e
e
e
e
e

in
in
in
in
in
i
i
in
in
in
in
in
i
i

i
i
i
i
i
i
i

ke
ke
ke
ke
tz

ke
ke

tz

ke

zu
k/a-na
gu
o
zue
ta/da
e

ke
ke
ke
ke
tz

ke
ke

tz

ke

ke
ke
ke
ke
tz

ke
ke

tz

ke

gu
o
k/a-na
ta/da
zue
zu
e

n
n
n
n
n
n
n

d
d
d
d
d
d
d

a

n
n
n
n
en
n
en

n
h
g
z
z

a

n
n
n
n
n
n
n

E
Z
a

a
a
a
a
a
a

a
a
a
a

u
u
u
u
u
u
u
za
za
e tz za
e tz za
e tz za

tz ke
tz ke
tz ke
tz ke
tz ke
tz ke
tz ke

gu
k/a-na
ta/da
e
o
zue
zu

ke
ke
ke
ke
ke

e

t
k-n
gu
zu
zue

e
d
d
d
d
d
d
d

e i tz za

ke

e i tz za

ke

e i tz za
e i tz za

ke

e i tz za

ke

e i tz za

ke

e i tz za

ke

ke

e
t/da
k/a-na k/a-na
o
gu
ta/da
zu
zu
zue
gu
zue
e

"
"

"
"

e

-

"

"

-

t/da
k/a-na
gu
zu
zue

"

"

"

n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n

"
"

qui 1° 2°

n
h
g
z
z
-

qui/quoi 3°

"

"
"
"

e
n
e
h
gu n e
zu n e
zu n e
e
l/z
e
l/z

tz
tz
tz
tz
tz
tz
tz

e
n
e
h
gu n e
zu n e
zu n e
e
l/z
e
l/z
n
h
g
z
z

e
e
e
e
e

n
n
n
n
n

u
u
u
u
u
u
u

ke

u
u
u
u
u
u
u

tz ke

za
za
tz za
tz za
tz za

t/da

e

ke
ke
ke

e

ke
ke

e

ke

tz ke
tz ke
tz ke
tz ke
tz ke
tz ke

ta/da
zue
e
k/a-na
o
zu
gu

ke
ke
ke
ke
ke

"
"
"
"
"
"
"

e
n
e
h
gu n e
zu n e
zu n e
e
l/z/b
e
l/z/b

i
i
i
i
i
i
i

tz
tz
tz
tz
tz
tz
tz

za
za
za
za
za
za
za

ke
ke
ke
ke
ke
ke
ke

n

k/a-na n

e

e
e
t/da
k/a-na
gu
zu
zue

-

e

qui/quoi 3°

i

e

e

qui 1° 2°

a

d/- a

e

incertain

n

k/a-na
o
zu
zue
gu
e
ta/da

e
e

n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n
n

quelques remarques concernant les verbes
sur les tableaux des verbes
structuration en : “Certain et “Incertain”

différencier le radical et les indicateurs de personnes, de temps...
et non en “indicatif”, “subjonctif”, “conditionnel”,...

Il me voyait → ikusten ninduen : le “ d” ne fait pas partie du radical (eu,
ei, joan...), il n'est pas un indicateur.

Le “d” sert à renforcer le son du “n” ou du “e”

le pluriel : “tz” (“t” ou “z” : devant voyelle ou consonne)

et non pas : “it”, “ut”, “zki”, “tu”...

“ki” en postposition : indique la durée d'une action, d'un état ( participe

venant, restant, allant, marchant, amenant, ... (etorki, egoki...)
je suis “venant” ( en train de venir ) vous voir (natorkizu...)
il est en train de nous les apporter... (daramazkigu...)

“ke” → “ki” : glissement de l'oral à l'écrit

il veut que je lui parle : naikeon → glissement : nakion ( puis répétition : nakioke)

“ke” : indique la capacité, le pouvoir ( avec toujours une idée de futur)

la capacité peut être

présent ou gérondif : en train de... )

enu → endu; eni → endi; inoan → indoan, zinen → zinden, zirae → zirade...

- certaine ; je peux, je pourrai...
- incertaine : je pourrais, je pouvais...

iz → inz; eza → enza; ebil → enbil, etor → entor ...

“n” inséré dans le radical ( 1° et 2° pers. )

ce “n” n'est pas indicateur de passé mais d'incertain : bani nz ( le passé lui-même
étant toujours considéré comme incertain ) (belle leçon d'esprit critique !)

subjonctif présent certain

il veut que je lui parle ( nahi du mintza naikeon )...

subjonctif présent incertain

il voudrait que je lui parle ( nahi luke mintza neinkeon )...

( 1° et 2° pers. )

subjonctif passé (donc incertain)

il voulait que je lui parlasse ( nahi zuen mintza neinkeon )...

+ “n” postposé

indicatif passé (donc incertain)

je lui parlais, je lui avais parlé ( mintzatzen / mintzatu ninzaion)...

“n” postposé seul
“n” inséré dans le radical

e → i → ü : en fonction des dialectes

Variations phonétiques

eu

eza

banendu

banindu

banündü

( s'il m'avait...)

( s'il m'avait...)

( s'il m'avait...)

banetu

banitu

banütü

( si je les avais...)

( si je les avais...)

( si je les avais...)

gaetu

gaitu

gütü

( il nous a...)

( il nous a...)

( il nous a...)

gaetzazu

gaitzazu

gitzazü

( que vous nous...)

( que vous nous...)

( que vous nous...)

“Certain”

“Incertain”
QUI 1°2° ( je, tu, nous, vous, vous (pl) )
Indicateurs du radical

un "a" affirmatif

un "n" dubitatif

(dans la plupart des dialectes)

(dans tous les dialectes)
[ pour les basques, le récit du passé mérite “de la distance” ]

naiz (je suis); naiteke (je peux); zaitezen(que vous puissiez)...
nauzu (vous m'avez); zaitut (je vous ai); nazak (tu dois me)...

baninz (si j'étais); hinteke (tu ferais); zinzaion (vous lui étiez)...
bagintuk (si tu nous); henzakegu (nous te ferions); nenzakezu
(vous me feriez)...

QUI/QUOI 3° ( il-elle/cela, ils-elles/ces )
Indicateurs de Personne
( le "a" du radical est facultatif )

d (il/elle)/ - (vide) (± tz : pluriel)
ditezke = daitezke (ils/elles peuvent); -zaio (lui/elle... à lui/elle),
-zaitzo (eux/elles... à lui/elle)...
dugu

= daugu (nous avons);

deitzut = dautzut (je vous ai)...

( le "n" du radical disparaît )

l/l (il/elle-ils/elles : éventuel) - z/z (il/elle-ils/elles: passé)
- b/b (il/elle-ils/elles : ordre) (± tz : pluriel)
baliz (s'il/elle était) ; zeiten (qu'ils/elles...) ; bedi (qu'ils/elles...) ....
balu- (s'il/elle) ; baleitzo (s'il/elle les lui); lutuke (il/elle pourrait les) ;
zeitzon (il/elle les lui) ; beza (qu'il/elle)....

QUI (est)
iZa (être) : quelques phrases
zinez
orai - gero

orai ni Maulen niz
bihar ni, 10etan,
Maulen nizate

… je suis

… je serai

(qui 1°sing. : je)
ustez
lehen

orai - gero
yo soy...

… estaré...

orai ni Maulen
baninz
auto bat banu, orai
ni Maulen ninzate

si j'étais

si fuese...

...je serais

… estaría...

(izanen niz)

bihar ni, 10etan,
Maulen nizateke

bihar 10etan, ni
Panpiri mintzatzen
nizaikeo

...je pourrai
(peux) être

… podré
estar...

(mintzatuko nizaizu)

...yo estaba...

… j'aurais été

...yo estuviera...

auto bat banu, orai
ni Maulen
ninzateke

...je pourrais
être

… podría
estar...

atzo, auto bat ukan
banu, ni Maulen
ninzateken

…je pouvais
(j'aurais pu) être

...yo podía
(hubiera podido)

estar...

(izaten ahal ninzan)
… je lui suis
parlant

le estoy
hablando

… je lui serai
parlant (pourrai … le hablaré
être)

(podré hablarle)

(mintzatuko nizaio)

bihar 10etan, ni zuri
mintzatzen
nizaikezu

… j'étais

(izanen ninzan)

(izaten ahal niz)

orai ni Panpiri
mintzatzen nizaio

atzo, ni Maulen
ninzan
atzo, auto bat ukan
banu, ni Maulen
ninzaten

botzik lizate, ni
Panpiri mintzatzen
baninzaio
orai nahi banu, ni
Panpiri mintzatzen
ninzaikeo

… si je lui étais
parlant

… je pourrais
être lui parlant

… si le hablaría

podria estar
hablandole

(mintzatuko ninzaio)
… je vous
serai parlant
(pourrai être)

… le hablaré

(podré hablarle)
a usted

orai nahi banu, ni
zuri mintzatzen
ninzaikezu

atzo, ikusi banu, ni
Panpiri mintzatzen
ninzaikeon

… je lui parlais

… le hablaba

… je pouvais
(j'aurais pu) lui
parler

… podía

… je pouvais

… podía

(hubiera podido)

hablarle

(mintzatuko ninzaion)
… je pourrais
être vous
parlant

(mintzatuko ninzaizu)

On peut remplacer le pronom “je” par un autre (1°2° pers.)

atzo, ni Panpiri
mintzatzen ninzaion

...le estaría
hablando a
usted

atzo, nahi ukan banu,
ni zuri mintzatzen
ninzaikezun

(j'aurais pu)

vous ...

(hubiera
podido) ...

(mintzatuko ninzaizun)

Qui :
A qui :

tu, nous, vous, vous(s)
À toi, à vous, à vous(s), à lui/elle, à eux/elles


Aperçu du document le verbe basque.pdf - page 1/7
 
le verbe basque.pdf - page 2/7
le verbe basque.pdf - page 3/7
le verbe basque.pdf - page 4/7
le verbe basque.pdf - page 5/7
le verbe basque.pdf - page 6/7
 




Télécharger le fichier (PDF)


le verbe basque.pdf (PDF, 125 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


aditza
euskal aditza
le verbe basque
aditza oinarria
aditza xiberoan
aditza erranaldiak