Impact des antécédents de violences sexuelles sur la maternité.pdf


Aperçu du fichier PDF impact-des-antecedents-de-violences-sexuelles-sur-la-maternite.pdf - page 5/62

Page 1...3 4 56762



Aperçu texte


4

La loi du 4 août 2014 « pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes » a rendu
obligatoire la formation des professionnels de santé sur les violences faites aux femmes. Dans
ce cadre, la MIPROF3 met à disposition des kits de formation afin d’aider les professionnels
de santé à repérer ces femmes, les prendre en charge et les orienter. (5) Ces kits sont
composés chacun d’un court-métrage « Anna » (6) et « Elisa » (7) et de livrets
d’accompagnement spécifique en fonction des professions. Depuis 2015, deux dispositifs
innovants sont en expérimentation, avec pour objectif de faciliter et fluidifier le parcours de
sortie des violences : la mise en œuvre de conventions régionales santé/police/justice
coordonnées par les ARS 4 et la mise en place de référents « violences faites aux femmes »
dans les services d’urgences des établissements de santé. (5)

Selon Muriel SALMONA, psychiatre française, les violences sexuelles ont des
conséquences graves sur la santé physique mais également mentale. (8)
En 2013, Emmanuelle MONTACLAIR, étudiante sage femme, réalise une étude
intitulée « Le rôle de la sage femme et du gynécologue-obstétricien dans la prise en charge
des patientes enceintes ayant été victimes de violences sexuelles dans leur passé » (9). Elle
montre que la majorité des professionnels de santé (81,1%) s’est sentie démunie au moins une
fois face à des patientes victimes de violences. D’autre part, cette étude met en évidence le
manque de connaissances des professionnels de santé en matière de violences sexuelles que ce
soit sur la définition des différentes violences sexuelles mais aussi sur les conséquences
qu’elles peuvent engendrer.
Ainsi, nous nous sommes questionnées sur les conséquences des antécédents de
violences sexuelles sur la maternité et sur l’établissement du lien mère enfant. Pour répondre à
notre problématique, nous avons décidé de cibler cette période précise de la vie des femmes
victimes de violences sexuelles : la période de la maternité.
La maternité est généralement synonyme de bonheur à l’approche d’un heureux
évènement : la naissance d’un enfant. Cependant, c’est également une période où une fragilité
psychologique peut être observée. Selon Monique BYDLOWSKI, psychiatre française,
psychanalyste et directeur de recherche de l’INSERM5, un état de transparence psychique au
cours de la grossesse déclenche une réactualisation de la conflictualité infantile et des
3

Mission Interministérielle de Protection des Femmes contre les violences et de lutte contre la traite des êtres humains
Agences Régionales de Santé
5
Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
4

Laëtitia LEGRAND | Mémoire | Diplôme d'Etat de Sage-femme | Université de Limoges | 2016