Interview Danika FJ .pdf


Nom original: Interview-Danika FJ.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft Word / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/09/2020 à 16:50, depuis l'adresse IP 92.184.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 141 fois.
Taille du document: 119 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Interview de Danika
• Ecrivais- tu dans ton enfance ? Si oui, étais-ce déjà dans le genre dans lequel tu sévis
actuellement ? Si non, à quel âge as-tu commencé ?
Enfant, je lisais énormément, mais je n’écrivais pas, à part quelques poèmes, ado.
J’ai commencé à écrire début 2008, un début de chapitre me trottant dans la tête 3 soirs de suite.
L’écriture s’est donc imposée à moi.
•Avant de te lancer dans l'écriture d'un livre, es-tu plutôt architecte avec un plan structuré ou
freestyle donnant la part belle à l 'improvisation ?
Je suis plutôt freestyle : j’ai la base générale et le début, rarement la fin. J’aime cette part
d’improvisation. Les phrases appellent les phrases et les personnages m’embarquent avec eux.
Il n’est pas rare que j’invente mes personnages au fur et à mesure de mes besoins. Mais j’ai un
fichier intrigue et personnages qui me permet d’éviter les incohérences.
• Quelle est ton ambiance de travail, animée ou silencieuse, solitaire ou compagnie acceptée,
thé ou café ...?

Je peux écrire avec la télé qui marche (pour les autres). Le soir, du chocolat noir à 70%
m’accompagne. Je suis plutôt café en journée.
• Es-tu prête à effectuer des changements dans tes habitudes d'écriture ? Changer de genre,
écrire en collaboration avec d'autres auteurs ?

Comme j’aime bien les défis, je suis prête à changer mes habitudes d’écriture, oui : changer de
genre (fait), écrire des nouvelles sur commande (fait), à quatre mains (pas fait), à plusieurs :
chacun écrit un chapitre (fait).
• Y a -t-il un sujet tabou que tu n'aborderas jamais dans tes écrits ?

Je n’ai aucun sujet tabou. Cela dépend de mon inspiration.
• Suite à un retour de lecture qui "spoil " ton intrigue, comment réagis- tu ? Es-tu plutôt tolérante
ou intransigeante ?
Un spoil a tendance à m’indigner… Malheureusement, il est compliqué de faire enlever le dit
commentaire… Je tâche de devenir philosophe…
• Quel est ton état d'esprit face au piratage ? Es-tu plutôt philosophe, c'est le jeu ou plutôt
révoltée, c'est intolérable ?
Pour le piratage, je trouve que c’est injuste : vu le nombre d’heures passées à écrire, mettre en
forme etc. Tout travail mérite salaire ! Mais il paraît que c’est la rançon de la gloire !
• Question à Danika : en tant que lectrice, qu’attends-tu d’un roman, selon son genre ?
Quand j’entreprends une lecture qui se réclame d'un genre précis, j’entends retrouvé les
éléments qui le caractérisent. Je ne suis pas une puriste mais s’il est écrit Thriller, je ne veux
pas me retrouver à lire un Feel good.

J’ai testé des genres mélangés mais cela était précisé, revendiqué même ! J’ai apprécié
l’expérience .
Pour être précise, j’ai remarqué que je suis plus exigeante qu’à l’accoutumée quand je sors de
ma zone de confort. Mes attentes sont plus élevées.
De l’originalité est essentielle pour la Fantasy et la SF.
Une grande émotion et un écho à mes sentiments sont indispensables pour les romances.
Les feel good doivent m’apaiser ou m’amuser, je les vois comme les bulles de savon de mon
enfance.
Ces lectures sont ponctuelles, elles doivent vraiment me transporter, m’éloigner de mon
ténébreux cadre littéraire habituel.


Aperçu du document Interview-Danika FJ.pdf - page 1/2

Aperçu du document Interview-Danika FJ.pdf - page 2/2