ITW DANIKA LM .pdf


Nom original: ITW-DANIKA LM.pdfAuteur: Ludovic METZKER

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft Word / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/09/2020 à 12:04, depuis l'adresse IP 92.184.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 98 fois.
Taille du document: 144 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


C'est parti !
Écrivais-tu dans ton enfance ? Si oui, étais-ce déjà dans le genre dans lequel tu sévis
actuellement ? Si non, à quel âge as-tu commencé ?
J’ai débuté l’écriture, du moins mes premiers essais, à l’âge de 17/18 ans.
Oui et non, en fait ! Je me souviens de ce premier recueil de nouvelles dans lequel il y avait
les prémices de ce qui allait devenir « L’homme sans nom »… 20 ans plus tard, mais aussi des
histoires qui verront sûrement le jour en roman
Tout cela pour te dire qu’après quasiment
30 ans, certaines histoires dorment encore dans un coin de mon cerveau.
Avant de te lancer dans l'écriture d'un livre, es-tu plutôt architecte avec un plan
structuré ou freestyle donnant la part belle à l'improvisation ?
Je visualise ce que je veux écrire toutefois, je n’ai absolument aucun plan défini. J’aime
écrire en « freestyle », en musique et selon l’humeur du moment. Je peux ainsi passer d’un texte
à un autre et sentir celui qui verra le jour. Amoureux du cinéma et de séries télévisées, j’ai pris
le risque de raconter des histoires en « détruisant » certains codes : je ne supporte pas le « déjà
vu » et je tente de m’en dégager le plus possible. Pour cette raison, rien n’est « structuré » ! Un
exemple ? « Et si demain n’existait plus » est complétement déstructuré. Pourtant… à la lecture,
tu ne vois absolument rien du tout au point que tu penses que cela l’est ^^ J’avais débuté cette
histoire en me basant uniquement sur le titre… qui me plaisait énormément !
Quelle est ton ambiance de travail, animée ou silencieuse, solitaire ou compagnie
acceptée, thé ou café... ?
Un casque sur la tête, de la musique pour me mettre dans l’ambiance et mon café !
Personne ne me dérange durant ces instants où je me retrouve tout seul avec mes personnages,
un décor, une action. Quitte à passer pour un dingue – tant pis – j’entre entre transe ! Je ne me
drogue pas du tout, sois-en rassuré. Juste que je vois les scènes et mon univers : je tente, du
mieux que je peux, de décrire / retranscrire tout cela.
Es-tu prêt à effectuer des changements dans tes habitudes d'écriture ? Changer de
genre, écrire en collaboration avec d'autres auteurs ?
Concernant le « genre », je crois pouvoir dire que c’est déjà fait : John, Matt Dubois et
bientôt, deux nouveaux titres qui me sortiront encore plus de mes habitudes. Il y en a un en
particulier qui me sortira de ma zone de confort, de manière… radicale ! Et comme j’aime
prendre des risque ^^
Écrire avec un autre auteur ? Je ne dis pas non, mais j’aime aussi ma solitude au moment
d’écrire. J’aime ma liberté. Mais si je dois produire un quatre mains, ce sera avec un auteur
« ami » !
Y a -t-il un sujet tabou que tu n'aborderas jamais dans tes écrits ?

Je ne crois pas en cela. Je pense qu’il est possible de parler de tout dès lors que nous
prenons en considération la manière de traiter un sujet. Dans mes livres, je parle de sujets
délicats et je suis persuadé qu’il est aussi du devoir d’un auteur de justement, oser !
Suite à un retour de lecture qui "spoil " ton intrigue, comment réagis-tu ? Es-tu
plutôt tolérant ou intransigeant ?
J’ai fait un choix en tant qu’auteur. Cela peut te sembler bizarre, mais tu remarqueras que
je n’interviens jamais sur une chronique ! Pourquoi ce choix ? Parce que le livre ne m’appartient
plus vraiment. Dès lors que j’ai pris la décision de mettre une histoire à la disposition du public,
libre d’aimer, de détester, d’encenser ou de démolir. Un « Spoil » peut tout aussi bien donner
envie ou alors provoquer la colère des autres lecteurs !
Quel est ton état d'esprit face au piratage ? Es-tu plutôt philosophe, c’est le jeu ou
plutôt révolté, c’est intolérable ?
Concrètement ? C’est forcément un peu rageant dans un sens toutefois… Que puis-je
faire pour éviter cela ? Cesser d’écrire et prendre mon épée pour découper des têtes ? Lutter
contre une machine qui ne cesse de croître ? Ce que je vais dire peux sembler stupide, mais je
pars du principe que de toute manière, la personne qui pirate ne m’aurait assurément pas acheté
et avec un peu de chance, il se dira que je ne suis pas milliardaire et achètera, peut-être, un
livre… ou deux
Je le conçois, nous sommes plus dans l’utopie, mais sur un malentendu…
Et la question
Étant donné que tu aimes la lecture, est-ce que cela te donne envie d'écrire ton
premier roman ?
J’écris surtout des poèmes. Cependant, j’avais plusieurs projets en tête et dernièrement, j’ai
fait un choix. j’ai enfin sauté le pas. Je ne m’attendais pas à écrire une telle histoire et je me
suis fait des surprises. On verra ce que cela donnera quand le récit sera finalisé.


Aperçu du document ITW-DANIKA LM.pdf - page 1/2

Aperçu du document ITW-DANIKA LM.pdf - page 2/2