SNU PE FSU PRIMES DECEMBRE2020 .pdf


Nom original: SNU_PE_FSU_PRIMES_DECEMBRE2020.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign 16.0 (Windows) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/12/2020 à 09:59, depuis l'adresse IP 185.215.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 55 fois.
Taille du document: 241 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ACCORD POUR LA MISE EN PLACE
D’UNE PRIME « D’INTÉRESSEMENT »

INTÉRESSANT POUR LES AGENTS ?
APRÈS LA SECONDE SÉANCE DE NÉGOCIATION, CELA RESTE À PROUVER !
Après la séance de négociations du 7 octobre, l’intéressement c’était cela :
Un accord sur 3 ans
Une prime Nationale identique pour toutes et tous les salariée.es de statut privé
3 types d’indicateurs : performance opérationnelle, sociale et sociétale

.
.
.

Après la séance de négociations du 9 décembre, l’intéressement c’est devenu ça :

. Un accord sur 1 an
. Une prime en fonction des résultats nationaux ET des résultats des établissements
. 1 seul indicateur : la performance opérationnelle

Prenant pour prétexte une modification de loi opportunément parue le 7 décembre permettant désormais de
mettre en place un dispositif d’intéressement sur 1 an minimun au lieu de trois ans, la DG renie ses engagements
et propose tout simplement le versement d’une prime de plus en 2022 différenciée selon les établissements et les
atteintes de leurs objectifs.
Tout cela donc pour finir par une Prime One Shot versée en 2022 d’un montant d’environ 400 euros
maximum qui varie si :
1) Les résultats nationaux sont atteints, dans le cas contraire… la prime baisse
2) Les résultats régionaux sont atteints, dans le cas contraire … la prime RE-baisse

Finie la prime identique pour toutes et tous quel que soit le lieu de travail
Une fois de plus, la cohésion sociale, l’identité professionnelle et la reconnaissance solidaire du travail fourni
par l’ensemble des agent-e-s sont balayées pour mieux accentuer la mise en concurrence des agent-e-s et des
établissements.
Ces retournements de veste permanents de la DG et l’usage constant d’arguments fallacieux dégradent toujours
plus fortement le climat social et les conditions de travail. A ce titre, l’instauration d’une prime d’objectif, dans
le seul but inavoué de contenir la masse salariale, n’est sûrement pas la réponse adéquate en cette période de
doute et d’incertitude.
Et si on prend en compte que les critères retenus par la direction sont ceux gravés dans la convention tripartite
signée avant la crise, on peut se demander s’il n’y a pas là une véritable provocation de la part de la direction !

Le SNU continuera à revendiquer une augmentation générale des salaires,
seule reconnaissance pérenne du travail accompli et des efforts fournis.
Après des années de disette, les primes ne sauraient suffire, le SNU dit STOP :
NON A la PRIMATISATION Galopante !
Le 15 décembre 2020

Le syndicat qui a du mordant !

 syndicat.snu@pole-emploi.fr
@snu.pole.emploi.fsu
@SnuPoleEmploi
www.snutefifsu.fr


Aperçu du document SNU_PE_FSU_PRIMES_DECEMBRE2020.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01959324.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.