1 Dans cette hypothèse là .pdf



Nom original: 1 Dans cette hypothèse là.pdfAuteur: horri

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/01/2021 à 09:26, depuis l'adresse IP 197.203.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 8 fois.
Taille du document: 1 Mo (5 pages).
Confidentialité: fichier public
Ce document a été actualisé le 24/01/2021, son contenu peut ainsi différer des résultats présentés par les moteurs de recherche.


Aperçu du document


Universal Theory - Water Cycle
H2O

H2O GASEOUS
WATER
STATE H2O
H2O

CONDENSATION H2O

H2O
PRECIPITATIONS H2O

New Theory - Water Cycle
MECHANICAL FORCE
DESCENDING AIR
CURRENTS

H2

2H⁺

AIR COMPRESSION ZONE
PLUIE
HEAT- IONIZATION 2é-

TRANSPIRATION

O2

EXPLOSIVE
COMBINATION

WINDS

O- THUNDERSTORM RAIN
LARGE DROPS
MECHANICAL FORCE
ASCENDING AIR
CURRENTS

ADP UVA UVB

CONDENSATION

NORMAL RAIN
(MODERATE DROPS)

Dans cette hypothèse enseignée dans tous les pays et à tous les niveaux de l’école aux grands centres de recherches. Et dans
laquelle, l’éclair et le tonnerre n’ont aucune relation avec la formation des nuages ou des pluies, ils sont considérés comme deux
phénomènes naturels tout à fait indépendants. Il peut pleuvoir sans eux comme ils peuvent se produire sans qu’il pleuve.
1- Pourquoi l’homme s’attend à de la pluie lorsqu’un orage s’annonce (éclair et tonnerre)
2- Pendant les saisons chaudes, l’évaporation est plus importante par rapport aux saisons froides mais, il pleut plus quand même
pendant l’hiver quand l’évaporation est faible.
3- Pourquoi ne se forme-t-il pas un brouillard épais, dense et permanent s’étendant des surfaces d’eaux jusqu’en hauteur des
nuages compte tenu de la quantité d’eau qui s’évapore sans interruption, le soleil jour ce rôle en permanence
4- Si la pluie se forme à partir de la condensation, les gouttes de pluie fine une fois formées, elles sont influencées par l’attraction
terrestre, elles tombent, elles ne peuvent pas attendre jusqu’à former des grêlons de plus d’un kg
Diamètre de goutte en mm et vitesse : 0.4 mm 6 km/h, 1.2 mm 15 km/h, 2 mm 23 km/h, 5 mm 33 km/h
Une gouttelette de brouillard contient: (3 x 10 20 ) molécules ou (300.000000000.000000000 de molécules H2O). Si deux molécules se
réunissent 2H2O est déjà plus lourd que l'air (36/29 = 1,24) air 29/29 = 1
 LES ACCUMULATEURS
 LES GENERATEURS
.‫ كـــثـــيـــر من الناس و قليل من العلماء هم غير مقتنعين بأنّ ماء المطر أو السحب يتكونان من بخار الماء و لكن لم يتوفر لديهم البديل العلمي‬

Photolyse des eaux océaniques par absorption à 2 photons (ADP), l’énergie agissante
est égale à la somme des énergies des 2 photons (2 photons de type UVC 400 nm
dont l’énergie est de 299.07 kj/m x 2 = 598,14 kj), elle casse facilement les liaisons OH
dont l’énergie de liaison est de 461,6 kj. O2, N2 élémentaires stables.

Je pose une question simple :
Qui ou quel appareil à suivi les molécules H2O depuis l évaporation jusqu’à la condensation. C’est pratiquement impossible est pour
l’un et pour l’autre. Donc on n’est sûr de rien.
Dans cette hypothèse l’éclair, le tonnerre et la pluie sont le résultat d’une seule opération qui est la synthèse de l’eau en
atmosphère (la réaction H2 + O est connue explosive) qui dit explosion dit étincelle électrique, c’est l’éclair, dit également son de
l’explosion, c’est le tonnerre et qui dit H2+O dit eau.
1- On voit l'étincelle de l'explosion (éclair = vitesse de la lumière 300.000km/s), en premier.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_de_la_lumière
2- On entend le son de l'explosion (tonnerre = vitesse du son 340 m/s) https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son
3- Et enfin, on assiste à de la pluie (dont la vitesse de chute des gouttes d’eau est de 8 à 9 m/s)
https://odpf.org/images/archives_docs/14eme/memoires/gr-19/memoire.pdf
Comme dans un moteur Diesel : ce qui déclenche la combustion c’est simplement la compression de l’air
Grâce aux satellites, les chercheurs ont découvert que plus d'1,2 milliards d'éclairs se produisaient dans le monde chaque année
(3.287.671 en 24 heures) et ont révélé que le coeur de certains éclairs atteignait 29 700 °C, une température suffisante pour faire
fondre instantanément le sable et casser les molécules d'oxygène, d'azote et de H2O en atomes individuels. https://www.notreplanete.info/actualites/2177-eclairs_oxydes_azote
Torah : Bereshit Raba : La force de mesures des pluies est plus grande que la force totale de la création du monde.
Bible Segond: Jérémie : Il produit les éclairs pour la pluie. La Bible en français courant: Les éclairs déclenchent la pluie.
Coran : verset 22 Surate « Elhidjr » : Et nous avons envoyé des vents féconds, et descendîmes l’eau du ciel.
Cette œuvre a été déposée en 1989 au niveau de l’ONDA (OFFICE NATIONAL DES DROITS D’AUTEUR) agence de Saïda

Conclusion : Qu’il pleuve comme ci ou comme ça, quel intérêt nous rapporte cette hypothèse ? Il faudrait bien que cette découverte
ait un impact (social, culturel, scientifique, économique et scolaire), et donc Quels profits allons-nous tirer de ce nouveau scénario?
123-

4-

Cette page, peut rapporter à l’Algérie l’équivalent de 10 puits de pétrole comme celui de Hassi Messaoud mais
inépuisables.
Cette page va hisser le drapeau de l’Algérie au dessus de toutes les nations et pour longtemps. A présent c’est à nos
responsables de choisir.
Tous les chercheurs qui ont découvert quelque chose savent très bien qu’on ne découvre jamais, jamais une seule chose à
la fois mais tout un enchaînement de nouveautés (tout un nouveau univers) qui s’ouvrent devant eux. Comme, il est dit
« une bonne nouvelle n'arrive jamais seule ».
Dans ce contexte j’ai du nouveau, du jamais entendu sur :
 Les molécules d’eau (vapeur) se détachent-elles en tant que H2O de leur ensemble
 Les noyaux de condensation des nuages (CCNS)
 D’où viennent les 21 % d’oxygène de l’air
 D’où viennent les charges électriques positives et négatives dans un nuage
 L’eau de pluie se forment-elle à l’origine par condensation ou un vrai torrent d’eau chaude
 Pourquoi se forme-il des petites et des grosses gouttes d’eau de pluie
 Quelle est la force mécanique réelle qui fait basculer la terre vers l’Est
 Comment s’accomplissent les saisons sans que la terre fasse tout un tour du soleil à une vitesse de 108000km/h ou 29
km/s


Aperçu du document 1 Dans cette hypothèse là.pdf - page 1/5

Aperçu du document 1 Dans cette hypothèse là.pdf - page 2/5

Aperçu du document 1 Dans cette hypothèse là.pdf - page 3/5

Aperçu du document 1 Dans cette hypothèse là.pdf - page 4/5

Aperçu du document 1 Dans cette hypothèse là.pdf - page 5/5




Télécharger le fichier (PDF)


1 Dans cette hypothèse là.pdf (PDF, 1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


decomposition of oceanic waters in h2 and o en fr
water electrolysis in atmosphere en fr
rain water water synthesis in atmosphere en fr
rain water water synthesis in atmosphere en fr 3
new hypothesis water cycle  en fr
new hypothesis water cycle  en fr